Partagez

Did you spy on me? [Lily/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageVen 22 Mai - 15:53



Did you spy on me?

Avec Ethan S. Clark


Le repas de midi venait d’être terminé. Enfin, pour dire vrai, je venais de terminer de le préparer en compagnie de l’autre Cuistot. C’était tout les jours comme ça : on finissait, on mangeait, on nettoyait les plats puis on s’occuper de vérifier les stocks du garde-manger. Il y avait une étape que j’évitais à chaque fois : manger. Je n’avais pas envie de manger, et ce n’était pas nouveau. Je n’aimais pas manger, ça m’écœurait de toute façon. Mais pour une fois, je ne restais pas calme dans la cuisine. Je prends seulement une pomme puis je file hors des cuisines. J’avais besoin de me détendre au calme, toute seule et de n’être dérangée par aucun Blocard. Je ne savais même pas pourquoi j’avais prit une pomme, je ne mangeais quasiment jamais le midi. Mais si je voulais, j’en avais une.

Rapidement, je réussi à traverser l’esplanade pour directement aller me cacher dans le bois. Là où personne ne pourrait me voir. Pourquoi j’avais si l’air de savoir que personne ne me surprendrait au milieu des arbres du bois ? Tout simplement parce que tout les Blocards étaient partis manger et aussi parce c’était rare de voir quelqu’un dans la forêt en pleine journée. En général ils sont soit en train de travailler, soit en train de profiter du soleil qui tape en permanence sur le Bloc. Je crois que je fais partie des gens qui se posent le moins de question possible. Je ne cherche pas à savoir comment était mon passé, je ne cherche pas à savoir ce qu’il va se passer, je ne cherche pas à savoir si on est dans le monde réel où juste dans un rêve. C’est pas que je m’en fiche, c’est juste que je ne préfère pas me donner la migraine en cherchant des réponses qui n’existe pas. Je ne me prends juste pas la tête pour rien.

Arrivée en plein milieu du lieu que j’occupe tout le temps, je pose ma pomme au pied d’un des arbres, entre ses énormes racines noueuse. Je n’allais pas la garder en main éternellement, encore moins durant ce que j’allais faire. En plus je ne savais vraiment pas si j’allais la manger. Je ne pense pas. Enfin… c’était très peu probable, c’est tout. Et bien sûr, si je devais me défendre, ce que j’étais incapable de faire, mais bref, j’avais laissé mon couteau dans la cuisine ! Évidemment ! Mais ce n’était pas important, je ne risquais pas d’en avoir besoin. Je retire le haut bien trop grand pour ne rester qu’en débardeur gris. Seule, je n’avais pas besoin de cacher mon anorexie derrière de lâche vêtement alors je l’enlevais. Je le plie et le pose à côté de la pomme avant de me retourner et de danser.

Je savais danser quand je suis arrivée au Bloc, mais je ne savais pas d’où ça venait. Rien ne me faisait plus penser à mon passé que ça, mais au final, je m’en fichais. Je sais danser, et ? Ça n’allait pas me dire pourquoi on était là, alors franchement, je cherchais pas à savoir pourquoi je savais suivre une mélodie. Je suivais un rythme que seule moi entends, posant mon pied à certains moments et tournoyant à d’autres. Une bande de tissu me servait à m’attacher les cheveux et je les sens me caresser la nuque, suivant elle aussi mes mouvements. Je me sens libre, détendue et légère. Rien ne me semble important, je me perds entre rêve et réalité et doucement, je ferme les yeux, continuant de laisser mes pas de danse me guider. Personne ne m’avait jamais vu comme ça et j’espérais que personne ne me voit jamais comme ça.

Espoir qui vole en éclats quand derrière moi j’entends le craquement d’une branche. Et ce n’était pas moi qui l’ai faite se casser. Je m’arrête immédiatement, rouvrant les yeux et je regarde attentivement d’où vient le bruit, sentant mes joues s’enflammer.

Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 23 Mai - 12:31



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Franchement, tout ce tapage lui pesait vraiment sur le système. Il avait beau essayer par tous les moyens de faire abstraction de tous ces bruits autour de lui, il n'y parvenait pas. Se concentrer sur la nourriture, jouer avec sa fourchette, penser à un certain coureur, se boucher les oreilles. Rien n'y faisait. Les voix fortes des blocards résonnaient dans son esprit, lui donnant de plus en plus mal à la tête. Aucun doute qu'il allait écoper d'une très belle migraine d'ici quelques minutes. Face à lui, un garçon semblait avoir remarqué son agacement. Il le regardait avec une moue de pitié. Et Ethan n'avait qu'une envie : lui faire bouffer son sourire faussement compatissant. Mais comme il détestait attirer l'attention sur lui, et qu'il ne pouvait décidément pas se lever et foutre un poing au rouquin, il se contenta de baisser les yeux sur son assiette. Qu'il n'avait presque pas vidée. Depuis quelques jours, il avait moins faim qu'à l'accoutumée. Il ne savait toujours pas pourquoi, mais la nourriture ne lui faisait pas forcément envie.

Un idiot donna un énorme coup dans la table, juste à côté du trappeur. Il sursauta violemment, brusquement arraché à ses pensées. L'autre débile était plié de rire et continuait à taper sur la table. Mais c'était quoi son problème à lui ? Lâchant un immense soupir de haine, Ethan se leva précipitamment, abandonnant là son plateau. Il sortit du réfectoire en courant presque, massant vivement sa tempe. Et voilà qu'une perceuse avait décidé de faire un trou dans sa tête. En tout cas, c'était clairement l'impression qu'il avait désormais. Foutue migraine.

Comme toujours, sa destination était fixée. Pas question qu'il déambule dans le Bloc en attendant le moment où il devrait retourner dans le Labyrinthe. Vraiment, non. Lui, il préférait les bois. C'était toujours là qu'il allait après une dure journée de travail, ou même lorsqu'il avait besoin de calme. C'est-à-dire tout le temps, en fait. Les arbres étaient certainement ses meilleurs amis.

Après de courtes minutes de marche, Ethan parvint à l'orée de la forêt. Aussitôt, ses poumons inspirèrent le plus d'air possible, tandis qu'un petit sourire épanoui prenait place sur les lèvres du trappeur. L'air forestier, quel bonheur. Il songea un instant à se poster en haut de son arbre pour y réfléchir, comme d'habitude. Mais cette fois-ci, il n'opta pas pour cette option. Même si l'atmosphère de la forêt lui faisait un bien fou, sa migraine n'avait tout de même pas disparu. Il se décida donc à marcher un peu. Au moins, il était sûr de ne croiser personne, puisqu'il était parti en plein milieu du repas. Néanmoins, il se trompait.

En effet, au moment où il relevait la tête, son regard tomba sur une jeune femme. Celle-ci dansait, l'air complètement prise de son activité. Et elle était de profil par rapport à lui. Le brun voulut passer son chemin, pour laisser cette fille exercer tranquillement son occupation. Lui-même détestait qu'on vienne le déranger pendant ses séances d'intenses réflexions. Malheureusement, ses pieds ne s'étaient pas arrêtés assez vite. Et marchèrent sur une branche. Qui craqua. Ethan maudit intérieurement cette branche d'avoir été là. Comme prévu, la brune s'arrêta, rouvrit les yeux et le remarqua. Ethan put noter le rouge sur ses joues et se sentit assez stupide de rester là. Il lui fit donc un petit signe de la main, ainsi qu'un sourire gêné.

« Salut. »

Bon, au moins, il était à peu près poli. Après avoir haussé les épaules, il reprit;

« Désolé... de t'avoir interrompue. »



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSam 23 Mai - 14:41



Did you spy on me ?

Feat Ethan S. Clark


#000000]Je fixe le lieu d’où vient le bruit et je vois un jeune homme que je n’ai vu que de rare fois, le matin, quand je regarde les trappeurs et les coureurs s’en aller dans le Labyrinthe. Donc c’était soit l’un soit l’autre. Mais l’instant d’après, je me rends compte qu’il venait de me voir durant l’un des moments que je cache le plus, faisant tout pour que personne ne le sache et que personne ne se moque de moi par rapport à ça… Quelqu’un venait de me surprendre en train de danser… Dans ma tête ça devient la fin de mon monde, comme s’il venait d’exploser en mille morceaux. Et je ne pus empêcher mon visage de s’empourprer encore plus en voyant son sourire et son signe de la main puis je sursaute en l’entendant

 - S-Szia (je mets une main devant ma bouche puis me mords la lèvre me rendant bien compte que ma langue natale était ressortie sous le coup de l’émotion. Je baisse les yeux en rougissant encore plus, puis je regarde mes pieds)Euh … S-Salut… C-C’est pas grave… J-Je crois… Tant que tu le dis à personne…

Je sursaute avant d’aller rapidement jusqu’aux racines de l’arbre qui garde mes affaires à à peine quelques centimètres tu jeune homme. Toute seule, mon anorexie ne me posait aucun problème, je peux naturellement porter un haut serré qui montre mes cottes, mon plexus et tout le reste. Ma maigreur ne me gêne pas mais quand je suis avec des gens c’est totalement différent. Déjà que je n’aime pas quand on me regarde, alors si en plus je montre ma maigreur, ça donnerait une raison de plus pour se moquer de moi ! Non, franchement, jamais je ne dévoile mon corps devant les gens. C’est une des solutions de bases que je prends, ça évite des moqueries sans fin. Je remets mon haut trop grand et fluide pour cacher mes non-formes. Toujours aussi rouge je regarde le jeune homme.

- Miért… ! (je me mords la lèvre à sang, laissant une trace de dents sur le rose de ma lèvre, cachant mes mains dans mon dos, encore trompée de langue…) P-Pourquoi tu n’es pas au réfectoire comme les autres ?... Je veux dire, avec Victor on a préparés un repas pour vous tous, donc c’est dommage de ne pas manger ce qu’on a préparé… T-T’as pas faim ?

Moi qui ne parle quasiment jamais, c’est encore plus rare quand c’est avec quelqu’un que je ne  connais pas… Mais quand ça concerne le repas et ce que j’ai préparé, je deviens vite intransigeante quand les autres ne mangent pas. Mais quand c’est moi, c’est pas grave si je mange pas, je m’en fiche. Je sais quand mes envies deviennent des besoins, c’est le plus important. Je mange quand j’ai besoin de manger, il faut garder le plus de nourriture possible pour les autres… Je crois mes doigts dans mon dos, réussissant à calmer ma respiration et redevenant d’une couleur de peau clair. Ma couleur de peau naturelle.

- A-Au fait, je suis Lily, une Cuistot…

Je ne savais pas qui était le beau jeune homme en face de moi… Attend, BEAU ?! Je deviens rouge écarlate, essayant au maximum d’ignorer le fait que je trouvais le Blocard en face de moi mignon. En plus il m’avait vu danser ! C’était sûr, il n’y avait plus aucune chance qu’il s’intéresse à moi. Puis de toute façon, de base je n’ai aucune chance d’intéresser qui que ce soit… Puis quelqu’un d’autre doit lui plaire… Raaah ! Je pense trop !
[/justify]




Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 24 Mai - 10:34



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


La fille semblait vraiment très gênée. Pourtant, il ne l'avait pas jugée ou quoi que ce soit. Juste... surprise. Et c'était très rare qu'Ethan ne se mette pas à lancer des sarcasmes et des moqueries à tout va alors qu'il avait une migraine. Elle avait de la chance. Le visage de la jeune femme s'empourpra encore, et elle se mit à bégayer.

« S-Szia. Euh … S-Salut… C-C’est pas grave… J-Je crois… Tant que tu le dis à personne… »

Ethan avait beau n'avoir rien compris à son premier mot, il avait parfaitement assimilé le fait qu'elle soit hyper timide. Et, d'ordinaire, ce genre de personnes avait tendance à l'exaspérer. Non pas qu'il n'aimait pas les gens qui parlaient peu, lui-même était comme ça. Autant ouvrir la bouche quand cela en valait vraiment la peine. Mais se trouver face à quelqu'un qui ne parvenait pas à trouver ses mots, cela mettait sa patience à rude épreuve, surtout lorsqu'il avait dû quitter une salle bondée à cause d'un mal de tête.

La fille se dépêcha ensuite d'aller chercher ses affaires aux pieds de l'arbre près duquel il était. Elle enfila rapidement un haut ample, et c'est à ce moment-là qu'Ethan remarqua ses hanches pointues et sa taille trop fine. Il n'avait pas vu à quel point elle était maigre lorsqu'elle dansait.

« Je ne le dirai pas. » déclara-t-il en haussant les épaules.

Il n'en avait aucune envie, et ce ne serait d'aucune utilité. Si cette jeune femme se cachait pour exercer ce qui devait être sa passion, il n'y avait aucune raison pour qu'il aille crier sous tous les toits qu'elle dansait dans les bois. Ce serait un manque total de respect. Et puis, elle avait déjà l'air de manquer de confiance en elle, aucune raison pour qu'il n'aggrave cela.
Après avoir encore une fois sorti un mot totalement inconnu pour le jeune homme, elle reprit;

« P-Pourquoi tu n’es pas au réfectoire comme les autres ?... Je veux dire, avec Victor on a préparés un repas pour vous tous, donc c’est dommage de ne pas manger ce qu’on a préparé… T-T’as pas faim ? »

Alors, comme ça, elle était une Cuistot. Ethan sourit. Elle n'était pas le genre de personne qu'il appréciait spontanément. Et pourtant, il la trouvait vraiment attachante. Sa timidité, qui l'aurait énervé chez d'autres, la rendait adorable -inutile de dire qu'il était très rare que le trappeur trouve qui que ce soit adorable. Alors, au lieu de lui lancer une répartie bien placée et de tourner les talons, il haussa les épaules sans cesser de sourire de manière rassurante.

« Non, je n'ai pas faim. Trop de bruits au réfectoire. Mais ça avait l'air très bon ce que vous avez préparé. »

Son interlocutrice semblait retrouver sa couleur naturelle, le rouge sur ses joues s'estompant au fur et à mesure. Elle se présenta ensuite comme étant Lily, une Cuistot. Puis, avant qu'il ne puisse répondre, elle recommença à s'empourprer violemment. Ethan se demandait ce qu'il avait bien pu faire pour provoquer ce changement soudain. Mais il n'avait pas bougé... Décidant de ne pas l'embarrasser davantage, il ne lui fit pas remarquer.

« Enchanté, je suis Ethan, trappeur. »

Bon Dieu, il s'étonnait lui-même ces derniers-temps. Non seulement il se prenait à se comporter en adolescente amoureuse, mais en plus il essayait de socialiser avec une personne. C'était la semaine d'inversement de caractères ou quoi ?

« Tu peux continuer à danser hein. Je vais te laisser... Ou bien je peux te montrer un endroit où tu peux être sûre qu'il n'y a presque jamais personne. T'en dis quoi ? »

Il parlait d'une toute petite clairière un peu plus loin, où il se rendait souvent. Personne n'y allait jamais. Certainement à cause de la proximité de ce lieu avec le Terminus...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageDim 24 Mai - 14:10



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Mes pensées vont trop vite, je n’ai pas le temps de réfléchir assez à quelque chose qu’une autre information me percute et me fait changer de sujet dans ma tête. Ça ne m’arrive quasiment jamais et quand ça m’arrive, je sens une migraine pointer le bout de son nez dans ma boîte crânienne, appuyant sur mes tempes par la même occasion. J’en suis même venue à oublier le fait que j’étais avec quelqu’un que je ne connaissais absolument pas. Je me masse la tempe en soupirant, relevant le regard vers le jeune homme essayant de ne pas trop penser. Ça ne me réussit pas de trop réfléchir… Je passe une main sur mes cottes avant d’entendre le Blocard m’annoncer qu’il ne dira pas mon secret et une vague de soulagement me traverse, faisant fleurir un fin sourire sur mes lèvres.

Je ne sais pas pourquoi, ni par quel miracle, mais les paroles du jeune homme me rassure et me mets en confiance. En fait, il ne me donne presque plus envie de le fuir au plus vite. Non, sa présence ne me gêne pas plus que ça. Sauf qu’il m’a vu en train de danser ! C’était le seul détail encore gênant, même s’il semblait s’en ficher au plus au point. Moi ça me tue… Après l’énonciation de mon « métier » il se met à sourit. Est-ce qu’il se moque ou c’est autre chose ? Comme s’il entend mes pensées, il hausse les sourcils et me sourit, me rassurant grandement puis j’écoute ce qu’il me dit. Je fronce les sourcils, mettant mes poings sur mes hanches.

- Tu es sûr de ne pas avoir faim ? Il faut manger quand, comme toi, on va dans le Labyrinthe !

Je soupire, avant de secouer la tête, puis je détache mes cheveux, les faisant retomber sur mes épaules, ainsi que quelques tresses. L’habitude de me faire quelques tresses quand je m’ennuie m’avais reprise cette nuit et ça se voit… Je sens que mes joues sont brûlantes et donc je les devine rouges mais quand j’entends la voix d’Ethan, puisqu’il me dit son nom, je redeviens de nouveau de ma couleur normale. J’entends qu’il est trappeur est une pointe me pique le cœur pendant que je baisse mes yeux embués. Je parle jamais aux trappeurs en tant normale, ça me fait penser à Clare et j’ai encore un peu de mal… Ce n’est pas leur faute, mais ça reste douloureux pour moi… Je secoue un peu la tête pour me ressaisir puis je relève le nez vers lui quand il me parle et j’essuie le coin de mes yeux pour ne pas montrer de larme, même s’il doit avoir très bien compris. J’hausse les sourcils en comprenant ce qu’il me propose.

 - J-Je veux bien, s’il te plait !

Un sourire vient étirer doucement mes lèvres alors que mes joues sont roses puis je croise mes mains dans mon dos en le regardant. Je ne comprends pas pourquoi il est si gentil avec moi, je veux dire : je n’ai rien fait pour qu’il soit comme ça avec moi, il aurait très bien pu hausser les épaules et partir sans dire un mot, mais au lieu de ça il était resté et il m’avait répondu. C’était gentil, et sans raison évoquée tout haut, je souris doucement avant de me baisser pour récupérer ma pomme puis je regarde Ethan.

 - Tu veux une pomme ? Je ne risque pas de la manger de toute façon…

J’humecte mes lèvres par simple réflexe puis j’enroule le bout de tissu autour de mon poignet, réussissant à l’attacher (par miracle ?) puis je fais un effort surhumain pour afficher un fin sourire et en me balançant un peu d’avant en arrière, passant de sur les talons à sur les pointes, sans regarder le trappeur dans les yeux.



Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageLun 25 Mai - 15:10



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Un fin sourire prenait petit à petit possession des lèvres de la jeune femme. Même si elle semblait toujours gênée qu'il l'ait surprise en train de danser, elle n'était plus rouge pivoine. Après avoir froncé les sourcils en écoutant ses paroles, Lily posa ses mains sur ses hanches.  

« Tu es sûr de ne pas avoir faim ? Il faut manger quand, comme toi, on va dans le Labyrinthe ! »

Elle n'avait pas bégayé ! Ethan secoua la tête. Depuis quelques jours, il n'avait pas faim. Ce qui était assez étrange, lorsque l'on savait qu'il mangeait toujours toute son assiette jusqu'à la dernière miette. La veille, alors qu'il était en train de fixer son plateau d'un air maussade, un de ses camarades avait dit "C'est l'amooouuur !" d'une voix suave, faisant rire le garçon et la fille à ses côtés. Même s'il n'avait aucun idée du pourquoi il avait sorti ça, il lui avait retourné un regard noir. Pourquoi donc l'amour ? C'était quoi ça, d'ailleurs ? Bon, d'accord, il n'était plus le même depuis une certaine rencontre dans une certaine Tour, mais ce n'était pas une raison.

Perdu dans ses pensées, Ethan ne revint au moment présent que lorsqu'il vit la jeune femme essuyer le coin de ses yeux. Il fronça légèrement les sourcils, mais retrouva bien vite son sourire en entendant Lily accepter sa proposition. D'ailleurs, celle-ci avait changé de coiffure, laissant désormais ses cheveux tomber sur ses épaules. Puis, un nouveau sourire vint étirer ses lèvres, faible, mais bien présent. Elle ramassa sa pomme avant de s'adresser à nouveau à lui.

« Tu veux une pomme ? Je ne risque pas de la manger de toute façon… »

Le trappeur secoua une fois de plus la tête. Non, franchement, la nourriture ne le tentait vraiment pas.

« Non merci, je ne risque pas de la manger non plus... » affirma-t-il.

Il haussa les épaules, attendit que la brune ait terminé d'enrouler un bout de tissu autour de son poignet, puis fit demi-tour. Il ne savait pas réellement pourquoi il lui avait proposé de l'amener là où il se rendait presque tout le temps. S'il y allait, c'était justement pour ne pas être dérangé, car il n'y avait personne. Ce qui ne serait plus le cas une fois qu'il lui aurait montré...

« Viens, c'est par là. »

Il lui fit signe de le suivre avant de s'enfoncer à travers les bois. Ses pas étaient réguliers et sûrs. Il avait parcouru ce chemin une tonne de fois. Après un moment de silence complet, Ethan se décida enfin à le briser en se tournant vers la fille.

« Tu savais déjà danser à ton arrivée ? »

A sa sortie de la boîte, il ne se souvenait pas avoir eu une quelconque aptitude. Il avait découvert son endurance et sa rapidité plus tard, après de nombreux entrainements. Peut-être qu'il ne savait rien faire, avant...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageLun 25 Mai - 19:42



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


C’est en sentant mes lèvres s’étirer en un sourire plus grand que les autres, regardant Ethan que je me rends compte de ça : je souriais. Chose que je ne faisais plus depuis la perte de la trappeuse. Nerveusement, j’enroule une des mèches de cheveux autour de mon doigt en me mordant la lèvre inférieure. Ce jeune homme que je connaissais à peine réussissait déjà à me faire sourire. Je ne savais pas comment il fait, mais il réussissait. Et ça c’était étrange, mais bizarrement, ça me fait encore plus sourire, lâchant mes cheveux. Fallait-il que je m’attache à un autre trappeur ? Cette question me percute en un instant, me faisant longuement réfléchir. Je ne voulais pas m’attacher à un autre trappeur ou à un coureur. Enfin, si, je le voulais, mais quelque chose m’en empêche. Quoi ? La peur de perdre de nouveau quelqu’un. Perdre quelqu’un à cause du Labyrinthe. Un frisson de dégoût me traverse mais je relève le nez vers Ethan quand je l’entends parler. Lui non plus ? Bon ben j’ai une pomme en trop alors …

Je me décide alors à une chose : essayer de ne pas m’attacher à lui. Mais ça me semblait compliqué, vu que je l’appréciais déjà, malgré tout … Et je ne sais même pas pourquoi je l’apprécie… Argh, mon cerveau pensait à trop de trucs et m’encombrait l’esprit ! J’ai le temps de me ressaisir pour voir le trappeur se retourner puis il me dit de venir, donc j’obéis. Je ne sais pas pourquoi je lui faisais confiance. Je crois que ça me venait naturellement avec lui… Il n’était ni comme moi, ni comme Clare et je crois que j’aime bien ça, je trouve ça rassurant et positif. C’est comme si cette nouveauté me faisait du bien et que ça me plait. Je pense à quoi moi là ? T’attaches pas Lily !

Je frappe doucement mes deux joues pour me ressaisir et je suis Ethan, me tenant à côté de lui, silencieuse et les joues roses. Cependant, une chose est complètement différente de la normale, sur mon visage, un sourire s’était esquissé sur mes lèvres. Ce petit sourire me vient naturellement quand je suis seule. Ou avec Ethan, étonnamment. En parlant de ce dernier, il se retourne vers et mon regard se plonge dans le sien, sans que je n’y montre de la gêne. Sans même détourner le regard. C’est étonnant… Surtout de ma part en fait ! Je l’écoute et je sens mes joues devenir un peu plus rouges. J’hoche un peu la tête, me mordant la lèvre.

 - Ouais… J’ai découvert ça, peu de temps après être arrivée au Bloc… Je profite que tu m’ais surprise pour te demander… Je danse bien ?

Je lui souris doucement, les joues redevenant rose. S’il m’a surprise en train de danser, autant qu’il me dis si je savais bien danser ou non.





Dernière édition par Lily K. Nemeth le Mer 27 Mai - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 27 Mai - 16:52



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Et comment ça serait possible d'abord ? Chaque être humain était doué pour quelque chose, même d'inutile. C'était ainsi. Alors quelles étaient ses compétences à lui par le passé ? Peut-être qu'il avait toujours été endurant et rapide, mais que son amnésie et son petit voyage dans la boite avaient retardé la découverte de ces qualités. D'ailleurs, pourquoi est-ce qu'il se torturait le cerveau avec ça ? C'était sans intérêt ! Pourquoi fallait-il toujours qu'il provoque lui-même la plupart de ses migraines en pensant trop ? Parce qu'Ethan restait Ethan...

« Ouais… J’ai découvert ça, peu de temps après être arrivée au Bloc… Je profite que tu m’aies surprise pour te demander… Je danse bien ? »

Au moins, elle l'avait sorti de ses pensées plus ou moins étranges. Il en avait presque même oublié qu'il lui avait posé une question. Il attendit quelques instants, puis hocha la tête.

« Je n'ai jamais vu qui que ce soit danser au Bloc. Donc je n'ai pas vraiment de comparaison, mais je trouve que tu danses très bien. » affirma-t-il.

Nouveau sourire. Eh bien dîtes donc, elle avait vraiment quelque chose de spécial cette fille. Non seulement elle parvenait à le faire sourire, mais en plus elle récoltait des compliments facilement, sans qu'il ne se rende compte de ce qu'il disait. Ethan, faire des compliments ? La bonne blague.

Il reporta son attention sur le chemin devant lui. C'était étrange. Cette impression qu'il avait d'apprécier Lily alors qu'il ne la connaissait même pas. C'était comme si il l'avait déjà connue, dans une autre vie. Mais c'était peu probable. Il l'aurait déjà aperçue dans quelques-unes des bribes de souvenirs qui refaisaient parfois leur apparition si tel était le cas.

Après quelques minutes de marche silencieuse, ils débouchèrent enfin sur la clairière. Elle n'était pas très grande, et donc difficile à trouver. Mais l'espace était suffisant pour y bouger sans rencontrer d'obstacles. Machinalement, Ethan se dirigea vers l'un des rochers qu'il occupait la plupart du temps. Il s'y assit et se mit à fixer la jeune femme.

« Voilà, c'est ici. »

Le jeune trappeur haussa les épaules. Il venait presque tout le temps ici. La forêt était son refuge, le lieu vers lequel il se dirigeait toujours lorsqu'il avait besoin d'un sérieux tête à tête avec son cerveau. Ce qui arrivait assez fréquemment, autant l'avouer. Ses journées dans le Labyrinthe étaient rythmées par ses multiples interrogations et doutes. D'autres se créaient chaque jour, durant ses escapades. Puis, il prenait le temps de les étudier le soir, à l'abri des arbres. De toute manière, il n'avait jamais rien de mieux à faire après être rentré d'une journée particulièrement éprouvante.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMer 27 Mai - 18:14



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Avant que je ne lui demande si je dansais bien, il avait l’air... perdu dans ses pensées, mais complètement. Alors ça ne m’étonne qu’à moitié qu’il me regarde avec ce petit regard de merlan frit pendant quelques secondes avant de laisser un court silence passer. Ce n’est pas le genre de silence insupportable qui me fait devenir écarlate en me sentant débile, non c’est plutôt le silence qui dit « Attend, je cherche une réponse approprié à ta question » c’était drôle, et ma patience infinie de s’émousse pas en attendant une réponse à ma question.

« Je n'ai jamais vu qui que ce soit danser au Bloc. Donc je n'ai pas vraiment de comparaison, mais je trouve que tu danses très bien. » Affirme-t-il.

Mes joues  rougissent un peu plus, surtout en voyant un nouveau sourire de la part d’Ethan, et je sens mes lèvres s’étirer en un grand sourire, rares depuis un moment, lâchant un léger « merci ». Et le mieux dans tout ça ? Je ne suis pas gênée de montrer mes joues roses, mes grands sourires à Ethan ou même, je ne me sens plus gênée qu’il m’ait vu en train de danser. J’ai comme l’impression que je connais Ethan depuis bien plus longtemps que le Bloc, mais ça ne me semble pas vraiment logique, puisqu’on a aucun souvenir d’avant, alors pourquoi des impressions de déjà-vu ?

Je le regarde se tourner de nouveau vers le chemin et je souris plus doucement, de peur de me déchirer les commissures des lèvres peut-être ? Je réprime un rire à cette image qui me traverse l’esprit. Je suis silencieusement Ethan, continuant de penser à l’impression de le connaître, c’était vraiment trop étrange comme impression. J’avance pour rattraper Ethan, ayant ralenti le pas en réfléchissant et mon bras frôle le sien par inadvertance. Je m’écarte immédiatement, une sensation chaude dans mon bras, mais des picotements en même temps. Je doutais qu’il avait senti ça aussi, juste mon imagination …

« Voilà, c'est ici. »
- Oh !

Mes yeux s’ouvrent en grand pendant que je regarde la clairière, étonnée et ravie. On a ça au Bloc ? J’pensais pas ! Même si on voit le Terminus plus loin, ça ne me pose aucun problème, c’était vraiment un endroit bien pour danser ! Soudain, mon excitation redescend et je me tourne vers Ethan, un peu surprise.

- Mais, si c’est un endroit si bien, c’est que tu y va aussi. En m’y emmenant, tu seras plus seul ici… Si tu veux garder ce lieu pour quand tu veux être seule, je comprends, je peux ne plus revenir …

J’avais débité ça rapidement, peut-être même trop. Je doute qu’il ait compris ce que j’avais dit. Faut me connaître pour me comprendre quand je parle trop vite. Donc il ne risque pas d’avoir compris ce que j’avais dit. J’en profite pour m’asseoir sur une autre pierre, regardant mes pieds.  Je sens ma gorge se serrer pendant que j’hésite à poser ma question.

- Thanou, une question me taraude… Est-ce que tu connaissais Clare ?




Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageVen 29 Mai - 10:18



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Lily paraissait émerveillée par le lieu. Elle avait exactement la même réaction qu'avait eu le trappeur en découvrant cet endroit, lors d'une balade dans les bois. Il se souvenait que, ce jour-là, il était devenu trappeur. Après trois longs mois passés à cueillir des fruits, on lui avait enfin attribué le poste qu'il demandait. C'était à partir de ce moment-là qu'il avait réellement retrouvé l'espoir qui l'avait quitté à sa sortie de la Boîte.

« Mais, si c’est un endroit si bien, c’est que tu y va aussi. En m’y emmenant, tu seras plus seul ici… Si tu veux garder ce lieu pour quand tu veux être seul, je comprends, je peux ne plus revenir… »

Elle avait parlé très vite. Très, très vite. Pendant un moment, Ethan eut peur de n'avoir strictement rien compris et de devoir lui faire répéter. Mais en fait non, son cerveau avait étrangement assimilé toutes ses paroles...

En effet, elle n'avait pas tord. Il détestait que qui que ce soit vienne le déranger, même sans le faire exprès, durant ses longs moments d'interrogation. Mais Lily était discrète, et il savait qu'elle n'était pas du genre à assommer les autres de paroles inutiles. Et c'était ça qu'il cherchait à tout prix à éviter, se retrouver submergé par un trop plein de mots. La jeune cuistot méritait amplement de venir ici autant qu'elle le voulait, puisque c'était lui qui l'avait dérangée. Et puis, il l'aimait bien, et elle le faisait sourire.

« Ne t'en fais pas, viens aussi souvent que tu le voudras. Tant que tu n'emmènes pas une tonne de filles hyper bavardes, ça me va. » déclara-t-il avec un petit sourire.

Après tout, il pourrait continuer à se chamailler avec son cerveau du haut d'un arbre, pendant que Lily dansait. Tout le monde serait content, dans le meilleur des mondes. Ah non, c'est vrai.  

La jeune femme alla s'asseoir sur un rocher non loin de lui, fixant ses pieds. Elle avait l'air hésitante...

« Thanou, une question me taraude… Est-ce que tu connaissais Clare ? »

Thanou... Des rires et l'éclat puissant du soleil lui revinrent en mémoire. Il courait. Lentement, à l'aide de petites jambes. Devant lui, se trouvait une fille, qui galopait à travers un champs. Tu ne me rattraperas pas ! Ses cheveux volaient derrière elle. Allez Thanou ! Elle tourna la tête vers lui avec un grand sourire.

Le souvenir s'estompa au fur et à mesure, tandis qu'Ethan fixait l'herbe avec un regard perdu. La fillette avait les traits de... Lily. Mais en plus jeune. Le trappeur remarqua que ses doigts s'étaient rejoints pour s'entortiller nerveusement entre eux. Il avait donc bel et bien connu Lily auparavant, étant enfant. Celle-ci le regardait, attendant visiblement une réponse à sa question. Ethan fouilla sa mémoire pour s'en souvenir. Clare...

« Pas vraiment. Je la voyais souvent, mais je ne lui ai jamais parlé. »

En fait, les trois quarts du Bloc constituaient les gens à qui il n'avait jamais parlé, même pour un Bonjour ou un Merci. Mais ça ne le dérangeait pas, au contraire. Moins il en connaissait, moins il avait de risque de perdre quelqu'un de cher. Au Bloc, mieux valait ne pas trop s'attacher, ça se retournait toujours contre vous.

« Pourquoi ? » reprit-il en essayant de ne pas montrer son trouble, ce qui n'était pas trop compliqué étant donné qu'il était passé maître en la matière.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageVen 29 Mai - 18:28



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


L’hésitation, l’embarras, la colère et la gêne. Des émotions différentes, mais des résultats toujours identiques chez moi : je me mets à bégayer et à ressortir du vocabulaire d’une autre langue : ma langue natale.  Mais surtout : Je parle vite. Et ça, ça fait souvent que les gens ne comprennent pas ce que je dis. En y pensant bien, Ethan, ne devait pas avoir compris ce que j’avais dit, ça ne m’étonnerait même pas. C’est normal. Il va me demander de répéter si je le veux bien, et je vais répéter pour qu’il comprenne. Ou je lui dirais juste que c’est pas important, qu’il risque juste de ne pas me voir souvent parce que c’est son endroit et …

« Ne t'en fais pas, viens aussi souvent que tu le voudras. Tant que tu n'emmènes pas une tonne de filles hyper bavardes, ça me va. »

Hein ? Il avait compris ce que j’avais dit ? Donc, étonnamment, mon instinct ne m’a pas trompé : on se connaissait sans doute avant le Bloc, sinon il n’aurait jamais pu comprendre ce que je disais. Il n’aurait jamais pu espérer comprendre ce que j’avais dit. C’était assez incompréhensible d’avoir des « souvenirs » alors qu’on n’a plus rien comme mémoire, en dehors de ça. J’hausse les épaules en répondant à son sourire par un fin sourire.

 - T’inquiète pas pour ça… J’aime pas les gens qui parlent trop…  Et puis, au Bloc, j’ai pas d’amie, donc je risque pas d’amener qui que ce soit…

Je souris gentiment à Ethan. Au Bloc, je ne connais presque personne. En fait, je connaissais deux personnes, j’ai perdu ces deux personnes, et maintenant j’ai de nouveaux deux personnes que je connais : Ethan et Victor. Victor c’est juste mon collègue, on se parle pas trop, mais je l’apprécie. Puis maintenant je connais Ethan, et je l’aime bien. Peut-être qu’à cause de mon impression de déjà-vu j’ai plus de sympathie pour lui, mais en tout cas je l’aime bien. Il arrive naturellement à me faire sourire, et ça, ça pourrait être défini comme un pur miracle.

Soudain, je vois le regard perdu de mon « ami » (je ne sais pas trop si je peux déjà le qualifier comme ça, mais passons) et je penche la tête sur le côté. Est-ce qu’il cherche à trouver une réponse valable pour répondre à ma question. Ou est-ce qu’il pense à autre chose ? Je baisse les yeux vers ses mains et je vois de la nervosité dans ce geste, donc je m’inquiète un peu. Est-ce que j’ai posé la mauvaise question ? Je relève les yeux vers lui et il devient… pensif. Je suis assez silencieuse pour regarder les gens et savoir qu’est-ce que leurs expressions veulent dire. Tout se voit dans le regard. Et j’aperçois un certain trouble, puis il me répond. Peu après il me pose LA question

- C’est p’tet difficile à croire mais… C’était ma meilleure amie… Vu que t’es aussi un trappeur, je me demande si tu la connaissais…

Je baisse la tête avec un léger sourire triste, les larmes aux yeux. Faut que je pense à quelque chose sans rapport avec Clare… Quelque chose comme … La sensation chaude et les picotements quand j’ai touché Ethan… Je ferme les yeux en essayant de me concentrer sur ça et soudain, quelques images. Thanou, tu t’y prends mal ! C-c’était ma voix ça ? Je vois le visage de l’autre enfant qui est avec moi, c’est Ethan, pas de doute. Pose ton pied là, pas là ! J’entends mon rire léger, et ça me fait sourire. Je crois que j’essayais de lui apprendre à danser mais…

- Tu savais que tu étais incapable de danser ?

Je relève le nez vers lui avec un petit rire amusé, la tête légèrement penché sur le côté.




Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageVen 29 Mai - 22:21



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


« T’inquiète pas pour ça… J’aime pas les gens qui parlent trop…  Et puis, au Bloc, j’ai pas d’amie, donc je risque pas d’amener qui que ce soit… »

Une chose était sûre désormais; sur ce point-là, ils étaient d'accord. Ethan détestait les gens qui se perdaient en paroles inutiles à ses côtés. Autant aller droit au but. Et puis, il était sûr que tous ceux qui le faisaient voulaient l'embêter. Qu'ils le faisaient tous exprès. Quand il avait cru mourir sous l'avalanche de mots de la blondasse de l'autre jour, il avait sérieusement songé que cette fille avait été envoyée pour le tuer. Peut-être que l'on s'était dit que cela serait plus efficace qu'un griffeur...

« C’est p’tet difficile à croire mais… C’était ma meilleure amie… Vu que t’es aussi un trappeur, je me demande si tu la connaissais…  »

En effet, il avait souvent croisé Clare. Ils avaient le même job. Mais jamais ils ne s'étaient adressés la parole. Ethan n'avait jamais remarqué Lily avec cette fille. Peut-être parce qu'il ne s'en préoccupait pas plus que ça.

Mais, en tout cas, il avait entendu parler de son suicide. Comme quoi elle s'était jetée dans le Labyrinthe juste avant la fermeture des portes. C'était une horrible façon d'en finir tout de même.

Ethan releva les yeux pour fixer la jeune femme. Celle-ci avait la tête baissée et semblait prête à pleurer. Ce qu'il ne fallait surtout pas qu'elle fasse. Le trappeur se sentirait trop mal-à-l'aise et inutile dans ce cas-là. Il n'était pas doué pour réconforter les gens. C'était pas trop son truc de se montrer compatissant. Pas du tout même.

« Mes paroles vont être carrément inutiles, mais c'est ce que tout le monde dit, apparemment. Donc; je suis désolé. »

Franchement, c'était pas terrible comme tentative. Mais il avait au moins essayé. Parce qu'il ne voulait pas voir Lily triste. Même s'il ne la connaissait pas réellement -ou du moins, il ne la connaissait plus-, il se sentait incapable de lancer une moquerie ou un sarcasme. Parce qu'elle n'était pas comme les autres.

« Tu savais que tu étais incapable de danser ? »

Ethan fronça les sourcils. En réalité, il n'avait jamais essayé. Pas depuis qu'il était au Bloc en tout cas. La brune avait un rire réellement amusé. Amusement qui était visiblement contagieux puisqu'Ethan se mit à sourire à son tour. Même s'il n'avait qu'une vague idée de la raison qui l'avait poussée à dire ça.

« Ah oui, et qu'est-ce qui te fait dire ça ? »

Il posa ses coudes sur ses genoux, fixant Lily avec un sourcil haussé. Il attendait sa réponse, son menton posé sur ses mains.

« Et toi, tu savais que je te rattrapais toujours ? »

Il ne savait pas réellement pourquoi il avait dit ça. Parce qu'il voulait partager le souvenir qu'il avait eu ? Aucune idée...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSam 30 Mai - 11:49



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Parler trop, c’est souvent parler inutilement. Et ça, c’est clairement pas l’un de mes passe-temps. Ça sert à rien de toute façon, autant parler seulement quand il le faut, c’est plus simple et c’est mieux. Autant ne pas gaspiller sa salive pour rien, tout simplement. Il n’y a qu’avec Ethan que je parle un tant soit peu. C’est différent des autres, Avec lui c’est mieux. C’est plus simple. Il arrive à me faire sourire et en plus de ça, il me comprend presque tout le temps, sauf quand je parle une autre langue… Mais ça c’est normal hein, peu de personnes comprennent quand je change de langue.

Pendant que j’ai la tête baissée et les larmes qui me brûlent les yeux. Pourtant j’essaye de respirer calmement. Toutes les nuits j’espère que Clare reviendra me voir en cuisine en me lâchant « T’as vu Lily, j’ai survécu aux Griffeurs ! » avec son sourire vainqueur et son pouce levé. Mais c’est plus possible, puisqu’elle n’est plus là… Au loin, dans mon esprit (ou plutôt en vrai) j’entends une voix. Je crois que c’est Ethan qui me parle en vrai. Mais je sais pas trop, mais ça m’aide à me plonger dans le souvenir de lui et moi, enfants, constatant du talent inexistant de Thanou en danse.

« Mes paroles vont être carrément inutiles, mais c'est ce que tout le monde dit, apparemment. Donc; je suis désolé. »

Ça me ressors du souvenir et je lève le nez pour lui parler avec un peu de cynisme. J’en emploie jamais habituellement, mais comme je disais, Ethan est différent. Et je crois que je suis aussi différente à ses yeux, je le fais sourire alors qu’à chaque fois que je le vois il tire la tronche, avant d’aller dans le Labyrinthe il a une moue neutre. Ou presque. En tout cas, en m’entendant rire, amusée, il se mit à sourire aussi. A part des sourires compatissants, narquois ou moqueurs, je suis pas habituée à faire sourire d’autres gens avec un sourire doux ou même un sourire amusé.

« Ah oui, et qu'est-ce qui te fait dire ça ? »

Il me fixe, les coudes sur ses genoux, il semble attendre ma réponse. J’hausse simplement, croisant mes jambes avec un léger sourire rêveur.

- Je sais pas… L’instinct ?
« Et toi, tu savais que je te rattrapais toujours ? »

Je le regarde avant de rire. Je décroise mes jambes me relève avant d’épousseté mon fessier en regardant la clairière, une idée me venant à l’esprit. Je lui tire la langue, malicieuse.

- Ah oui ? J’aimerais voir ça ! Attrape-moi alors !

Je rigole doucement, me préparant à galoper s’il se lève pour m’attraper. Il me rattrapera de toute façon, c’est un trappeur, on lui fait confiance pour ça.



Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 30 Mai - 18:39



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


C'était drôle tout de même. Ils ne s'étaient encore jamais adressés la parole au Bloc, et voilà qu'Ethan avait l'impression d'avoir déjà partagé énormément de choses avec cette fille. Elle lui était trop familière et le souvenir qui lui était revenu en mémoire ne trompait pas. C'était bien son visage qu'il avait vu. Plus jeune, plus souriant, plus épanoui. Mais c'était bien elle, il était persuadé de l'avoir parfaitement reconnue.
D'ordinaire, seules des bribes de souvenirs lui revenaient la nuit. C'était flou, mêlé, incompréhensible. Mais il se réveillait toujours en sursaut, terrorisé. Ses cauchemars étaient la principale cause de ses insomnies. Peut-être qu'il n'avait rien vécu d'effrayant ou de triste avec Lily, ce qui expliquerait que son souvenir ne lui serait pas revenu en pleine nuit. Cela devait être ça.

Le regard fixé sur le doux sourire de la jeune femme, Ethan attendait sa réponse. Il pouvait lire une lueur d'amusement dans son regard. Certainement la même que dans ses yeux à lui.

« Je sais pas… L’instinct ? »

L'instinct, tiens donc. Elle le regarda un moment avant de rire à nouveau. Ce qui eut pour effet de le faire rire également. Pas d'un immense éclat de rire, non, ça il ne savait pas ce que c'était. Mais d'un rire amusé et... heureux ? Oui, certainement. Lily se leva finalement pour répondre;

« Ah oui ? J’aimerais voir ça ! Attrape-moi alors ! »

Sérieusement ? Ethan haussa un sourcil surpris. D'un côté, cette idée était complètement ridicule. Ils étaient enfermés comme des rats entre d'immenses murs. Certains risquaient leur vie tous les jours pour tenter de trouver une sortie. Ils étaient tous amnésiques et complètement paumés quant à la raison de leur présence au Bloc. Et elle voulait jouer à chat dans la forêt ?
Mais, d'une autre part, Ethan devait bien avouer que l'idée était tentante. D'après ce qu'il avait pu constater, il courait avant. Et pas seulement pour rattraper Lily. Plusieurs bribes de souvenirs de lui en train de fouler la terre lui était revenus. Et il lui avait semblé qu'il faisait ça pour le plaisir, et non pour chercher une foutue possibilité de s'échapper de ce trou. Au Bloc, les occasions de s'amuser étaient rares, quasi-inexistantes même. Qu'est-ce qui l'empêchait de faire ce que la brune lui disait donc ? Rien.

« Aucun souci. »

Avec un sourire plus prononcé, le jeune trappeur s'élança en avant. Lily détala aussitôt, et il se mit à courir derrière elle. Ils parcoururent un petit bout de la clairière avant qu'Ethan l'encercle sa taille de ses bras. Sauf qu'il n'avait pas pensé à freiner. Ses pieds s'emmêlèrent dans une racine et ils basculèrent tout deux. Pour atterrir sur le sol. Ethan se redressa en position assise pour masser son coude qui avait cogné contre la terre. Il lâcha un rire en se tournant vers Lily.

« Alors, qu'est-ce que je disais ? »



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 


Dernière édition par Ethan S. Clark le Lun 1 Juin - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageDim 31 Mai - 17:09



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Dans ma tête, rien ne tourne rond, donc c’est amusant de voir Ethan avoir le même amusement que moi dans des choses aussi idiotes et futiles. Normalement, les gens m’auraient regardé avec un œil méfiant, presque choqué d’une telle légèreté que j’emploie. Si on ne fait rien d’amusant au Bloc, la vie continuera d’être morne, routinière et nulle. Plus nulle qu’elle ne l’était déjà. Alors franchement, si on peut jouer des fois, c’est mieux. Oui, je sais, c’est moi qui dis ça. Un peu d’action et d’amusement au Bloc, ça ne coûte rien, ça devrait presque être obligatoire. Mais on ne pouvait pas passer une règle aussi idiote, ça n’aurait pas de sens. Pas au Bloc en tout cas.

Mais avec le trappeur, je sens que je peux me permettre de vouloir jouer un peu. Avec lui je peux mettre un peu de légèreté dans mes paroles sans risquer d’être la jeune fille à côté de la plaque qui essaye absolument de tout dédramatiser. En plus je ne suis pas comme ça donc bon… Je vais pas faire semblant de m’en foutre. Je reporte mon attention sur mon ami qui ne semble pas me croire sur le fait que c’est mon instinct, et il a bien raison, puisque mon instinct ne m’aurait pas apprit ce genre de truc. Il semble hésiter à jouer au chat et à la souris pendant quelques instants avant d’accepter.

« Aucun souci. »

Il me décoche un grand sourire, me faisant rosir un peu. Puis il s’élance sur moi, je ne pensais pas avoir de si bon réflexe mais aussitôt je pars en courant aussi vite que je peux. Depuis que je suis au Bloc, je n’ai jamais couru, et je ne pensais pas courir aussi rapidement. J’aurais pu être coureuse si j’avais voulu. Mais le Labyrinthe me terrifie trop pour m’intéresser à aller l’explorer. Brrr ! Non merci ! Soudain, deux bras encerclent ma taille et je tombe avec un petit cri, entraînée dans la chute de Thanou. Je m’écarte rapidement du trappeur en frottant mon genou endolori, me demandant si je saigne en dessous. J’entends le rire du jeune homme et je relève la tête vers lui, remarquant ainsi qu’il me regarde.

« Alors, qu'est-ce que je disais ? »

Je fronce les sourcils me rapprochant de lui puis je lui ébouriffe les cheveux avec les de mains en riant avant de me reculer et de croiser les bras, lui tirant la langue.

- J’ai eu la peur de ma vie à cause de toi ! Je croyais que j’allais me faire mal en tombant, imbécile !

Je le regarde une nouvelle fois puis je l’embrasse gentiment sur la joue, avant de me relever et de lui proposer une main pour faire de même.

- Je savais que tu m’attraperais, tu es un trappeur après tout ! C’est pas pour rien que vous courrez dans le Labyrinthe sans avoir peur des Griffeurs (je frissonne de dégoût en disant ce mot)



Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMar 2 Juin - 19:33



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Grimaçant légèrement, Ethan massait son coude. Même s'il était plutôt amusé, il ne pouvait ignorer la douleur qui se propageait dans son bras. Près de lui, Lily semblait s'être fait mal au genou.

Celle-ci s'approcha d'ailleurs de lui pour lui ébouriffer les cheveux. Le trappeur aurait voulu protester, dire que personne ne touchait à sa superbe coiffure (hum), mais il fut stoppé dans son élan. A nouveau, il venait d'avoir une forte impression de déjà-vu. Si cela continuait ainsi, il allait se mettre à pleurer. Enfin, non, il n'avait pas versé une larme depuis sa sortie de la boite, ce n'était donc pas aujourd'hui que cela allait changer. Mais toutes ces sensations nouvelles -mais qui ne l'étaient pas tant que ça apparemment- ravivaient trop de souvenirs. Il ne parvenait pas à en saisir le sens, mais il sentait l'émotion le gagner petit à petit. Mais il ne fallait pas. Ce masque d'indifférence, il ne se l'était pas forgé pour rien. Il ne devait pas laisser quoi que ce soit gâcher son travail. Ne jamais montrer le moindre de ses sentiments, que ce soit la colère, la tristesse, la mélancolie ou la peur. C'était la règle d'or pour Ethan. Et il ne comptait pas l'enfreindre de sitôt.

« J’ai eu la peur de ma vie à cause de toi ! Je croyais que j’allais me faire mal en tombant, imbécile ! »

Il sourit en prenant une moue faussement désolée.

« Oh, pauvre choupinette ! »

Cette moue laissa bien vite place à son expression amusée, encore. Il sourit à nouveau lorsqu'elle lui fit un rapide bisou sur la joue. Puis, elle se releva et l'aida à en faire de même. Une fois debout, Ethan croisa les bras sur son torse en retournant s'asseoir sur son rocher fétiche. Lily reprenait la parole au même moment.

« Je savais que tu m’attraperais, tu es un trappeur après tout ! C’est pas pour rien que vous courrez dans le Labyrinthe sans avoir peur des Griffeurs. »

Le trappeur se retint de laisser échapper un rire sarcastique. "Sans avoir peur des griffeurs" ? Il était terrifié par eux ! Chaque matin, en passant les portes, il se préparait à l'idée de ne jamais revenir au Bloc. Il avait déjà échappé une fois à un pisteur, et c'était car il avait eu de la chance et l'avait vu à temps. Mais y réchapperait-il la prochaine fois ? Franchement, il l'espérait. Mais il n'était pas stupide, loin de là. Il savait bien qu'il avait plus de chances de mourir que de finir ses jours tranquillement. Il faisait juste en sorte de ne montrer à personne qu'il était constamment en train de flipper. Il était bon comédien, c'est tout.

« T'as jamais eu envie d'aller dans le Labyrinthe ? » demanda-t-il soudain.

Ce n'était pas forcément la meilleure question à poser, surtout lorsque l'on souhaitait avoir une conversation un minimum agréable. Mais Ethan n'était pas le genre de personnes qui prenait mille précautions pour interroger les gens en douceur. La vie au Bloc était cruelle, alors, faire preuve de tact ou non était bien le cadet de ses soucis. Puis, cette question lui était venue soudainement et il n'avait pas vraiment réfléchi avant de parler.

« Je veux dire, même pas une seule fois ? »



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMer 3 Juin - 15:08



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Ce qui est le plus gênant quand je suis en compagnie du trappeur ? C’est cette vague nostalgie qui me prend. Cette impression de déjà-vu et de souvenir qui n’est pas attrapable, que tu ne peux pas juste avoir en ta position. J’ai l’impression que quand je fais quelque chose près de lui, c’est comme si c’était presque par automatisme, venant de mes souvenirs, un peu comme pour me dicter ma façon de me conduire en sa compagnie. Et ce qui est étrange c’est que cet automatisme réduit donc à néant ma spontanéité légendaire. J’ai l’impression d’être un robot à qui l’on dit quoi faire, mais pourtant, en parallèle, ça ne me dérange pas de suivre mes souvenirs. Parce qu’en fait, je suis mon instinct qui me dit de faire ce que je pense être juste. Et avec Ethan, faire quelque chose qui me semble être juste n’est pas quelque chose que je ferais avec tout le monde. Je me demande vraiment comment on était avant le Bloc pour avoir cette complicité naturellement, et qui nous change littéralement niveau caractère.

En voyant sa moue faussement désolée et en entendant ses paroles, je souris puis je lui tire la langue, tirant ma paupière vers le bas, me moquant ouvertement du trappeur. On va s’asseoir de nouveau sur les rochers. Je suis assise face à lui et je croise les jambes en riant. Mais je le vois se perdre dans ses pensées à ma dernière phrase. Les Griffeurs ne semblaient pas lui faire si peu peur que ça en réalité. Au fond de ses yeux je vois qu’il a l’air effrayé par les ignobles créatures de chair et de métal, dégoulinants d’huile. Ça c’est comment Clare les décrivait, je m’en souviens, je riais toujours en lui disant « Je suis sûre que t’exagère ! ». Pourtant, je vois qu’il flippe, mais c’est seulement au fond de ses yeux, il ne laisse rien apparaître sur son visage… Mes pensées se font couper rapidement par la voix de Thanou.

« T'as jamais eu envie d'aller dans le Labyrinthe ? »

Mes yeux s’ouvrent grand pendant que je le regarde et ma bouche s’entrouvre. Je réfléchis à toute vitesse et je ramène mes genoux contre ma poitrine, les encerclant de mes petits bras maigrelets. Je penche la tête sur le côté, cherchant une façon correct de dire tout ce que je pense.

« Je veux dire, même pas une seule fois ? »
- Si, j’ai déjà voulu. Quand on m’a dit que la sortie s’y trouvait. Et quand on m’a dit que ma seule amie s’y est jetée au crépuscule. Mais je ne veux pas y aller. J’en ai trop peur, c’est pas la mort qui me fait peur. Je crois que c’est le fait de savoir qu’il y a des Griffeurs qui sont capable de te déchiqueter ou de te faire rappeler du passé. J’ai peur d’apprendre ce que j’étais avant le Bloc.

Je soupire, venant de lâcher un bien trop long monologue à mon goût. Jamais je parle autant, alors pourquoi j’avais dit tout ça ? Je ne sais pas. La présence du trappeur me rassure et me met en confiance. C’est tout. Je cache le bas de mon visage derrière mes genoux et je n’ose pas regarder Thanou dans les yeux. J’en avais dit tellement…

Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 7 Juin - 11:15



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Lily sembla surprise par sa question. En effet, il n'était pas passé par quatre chemins. Être franche et direct était l'essentiel pour lui. Il avait tendance à poser ses questions sans prendre de gants, sans se soucier réellement de surprendre, vexer ou énerver son interlocuteur. S'il fallait faire attention à ne froisser personne maintenant...

Les yeux écarquillés et la bouche entrouverte, la jeune femme le fixait. Elle ne dit pas un mot pendant un moment, réfléchissant certainement. Ce n'était pas dérangeant, le silence étant l'une des choses qu'il préférait.

« Si, j’ai déjà voulu. Quand on m’a dit que la sortie s’y trouvait. Et quand on m’a dit que ma seule amie s’y est jetée au crépuscule. Mais je ne veux pas y aller. J’en ai trop peur, c’est pas la mort qui me fait peur. Je crois que c’est le fait de savoir qu’il y a des Griffeurs qui sont capable de te déchiqueter ou de te faire rappeler du passé. J’ai peur d’apprendre ce que j’étais avant le Bloc. »

Eh bien ça, c'était ce que l'on appelait une tirade ! Ethan n'était pas sûr d'être capable d'aligner autant de mots d'un coup un jour. Trois phrases, c'était déjà dur, alors là...

Il repensa à ses paroles. Le concernant, c'était bien la souffrance et la mort qui l'effrayaient. Il avait déjà eu l'occasion d'entendre ce dont les griffeurs étaient capables, et cela ne le tentait pas plus que ça de se porter volontaire comme cobaye de leurs meurtres. Mais, contrairement à Lily, apprendre ce qu'il était avant le Bloc ne lui faisait pas peur. Au contraire, c'était ce qu'il désirait le plus. Car il supportait de moins en moins bien le fait de ne pas parvenir à retrouver ses souvenirs. Dans ses cauchemars, ce n'étaient que des bribes. Soit les images étaient floues, soit il les oubliait dès son réveil. Un regard, une mélodie, un cri, une explosion... Il n'en comprenait pas le sens. Et cela le frustrait énormément. Tout ce qu'il voulait, c'était avoir des réponses à ses multiples questions; dans quelle situation vivait-il ? Pourquoi était-il claustrophobe ? A quoi ressemblaient ses parents ? Étaient-ils sympathiques ? Avait-il des frères et sœurs ? Des amis ? Une petite-copine, ou bien un petit-copain ? Aimait-il les légumes ? Tout ce qu'il souhaitait, c'était comprendre le sens de tous ses cauchemars... Ainsi que la raison de sa présence ici...

A vrai dire, il savait comment obtenir cela. La piqure d'un griffeur le mènerait à la Transformation. Et la Transformation le mènerait à sa mémoire enfouie. En se faisant piquer par un Griffeur, il aurait l'occasion de recouvrer ses souvenirs. Pas tous, mais assez pour qu'il en sache plus sur lui. Sur le garçon qu'il était avant. Mais qui sait s'il en réchapperait ? De plus, il n'était pas sûr d'être prêt à souffrir pour ça. Il préférait attendre. Peut-être que la partie immergée de sa mémoire allait finir par refaire surface sans qu'il ne risque sa vie en se livrant à un Griffeur. Et puis, pour cela, il fallait déjà qu'il en croise un. En pleine journée. Car il n'était pas question qu'il parte en mission suicide en restant une nuit dans le Labyrinthe. Personne n'y avait jamais survécu, alors pourquoi lui y parviendrait-il ?

« Pourquoi tu as peur de retrouver tes souvenirs ? »

Sa question n'était pas méprisante ou quoi que ce soit, juste sincère. Il se demandait réellement comment on pouvait refuser de connaitre la personne que l'on était avant.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMer 10 Juin - 10:33



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


Juste après ma réponse, qui était bien plus longue que ce dont je suis habituée à sortir en temps normal, je vois qu’il se perd sérieusement dans ses pensées. Il réfléchit, peut-être trop, et il semble oublier quelle est la réalité et qu’est-ce qui ne l’est pas. Il réfléchit trop, il se prend la tête pour rien. Moi, je préfère ne pas me poser de questions, mais quand les autres s’en pose, ça me fait réfléchir aussi. Et j’aime pas ça, je n’aime pas trop réfléchir. Ça me donne des migraines et j’ai juste envie de me terrer dans un coin pour être tranquille avec mon mal de crâne.

Et à force de le voir se poser des questions, je commence à m’en poser aussi. Est-ce que c’est vrai, le fait que la souffrance et la mort ne me fot pas vraiment peur ? Bizarrement oui. Est-ce que la peur de me souvenir est due à un ancien traumatisme dont j’essaye d’oublier la cause, mais qui me reste bien en tête ? Pourquoi pas ? Pourquoi j’ai peur de me souvenir ? C’est vrai ça, pourquoi c’est ça qui me fait peur ? Pourquoi la folie qui me hante le plus c’est la peur de devenir folle, mais je le suis déjà ? Tant de questions qui restent sans réponses. Mais jamais je ne m’en suis posée une sur mon passé. Mon passé, je m’en fiche et en plus j’en ai peur, alors à quoi bon chercher à savoir ? Certains veulent s’en souvenir et se posent pleins de questions à propose de ça, c’est bien. Mais moi je ne veux pas.

« Pourquoi tu as peur de retrouver tes souvenirs ? »

Je sursaute légèrement et je relève le nez pour le regarder, je reste plusieurs longues secondes le regard plongé dans le sien, mais aucune réponse ne me vient naturellement. Pourtant, des raisons il y en a pleins, mais je sais pas vraiment. Est-ce que ce sera valable aux yeux d’Ethan ?

- Je crois que j’ai peur de me décevoir moi-même… Imagine : et si on était coincé dans ce stupide Labyrinthe par notre faute ?

Après avoir lâché cette seule phrase, je tourne la tête vers la clairière pour observer les brins d’herbe. Rien de fascinant en réalité, mais c’est toujours mieux que de regarder mes pieds. Puis ça me permet de rêver, rêver à un monde où tout ce qu’on vit actuellement n’existe pas. J’ai envie de partir du Bloc, mais seulement dans ma tête, j’ai trop peur du monde qui pourrait nous attendre dehors. Je soupire et étends de nouveau mes jambes devant moi, sans quitter la clairière des yeux. J’ai mal à la tête.

La folie est dans chacun de nous, en y pensant bien. Je préfère ne pas prendre de risque physique, mais mon esprit menace de me rendre plus folle que le plus grands des fous. Puis il y a les Trappeurs et les Coureurs aussi. Eux, je les trouve fous de se jeter dans la gueule du Labyrinthe, mais je ne sais pas si leurs esprits sont aussi fous que leurs actes. Jamais je ne demanderais.



Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 14 Juin - 14:26



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Lily sursauta lorsqu'il prit la parole. Elle s'était certainement perdue dans ses pensées, elle aussi. Était-il possible de perdre la raison à force de trop réfléchir ? Aucune idée. Mais si c'était le cas, Ethan était persuadé de devenir fou dans peu de temps. Chaque parole ou geste entrainaient de nouvelles interrogations. La journée, lorsqu'il courait dans le Labyrinthe, son esprit était tout le temps occupé par quelque chose. C'était bien souvent les mêmes sujets : pourquoi étaient-ils ici, qui les y avait envoyés, comment était la vie à l'extérieur, avait-il changé depuis qu'il était au Bloc, quel était le but de toute cette mascarade... Toujours les mêmes questions. Et pourtant, depuis sept mois maintenant, il ne faisait que ressasser ces interrogations. Tout le temps. Aucun doute qu'il allait prochainement devenir fou à ce rythme là...

« Je crois que j’ai peur de me décevoir moi-même… Imagine : et si on était coincé dans ce stupide Labyrinthe par notre faute ? »

Ethan fronça les sourcils et réfléchit un moment -comme toujours. Il n'avait jamais envisagé les choses sous cet angle. Et pourtant, il en avait fait, des suppositions. Des plus réalistes aux plus farfelues. Ils étaient là parce qu'ils s'étaient tous perdus, et que c'était là qu'on envoyait les gosses perdus. Des psychopathes s'amusaient à envoyer des enfants dans un Labyrinthe pour les voir mourir. Le monde en était à l'apocalypse et le Bloc était le dernier refuge... Il y en avait encore beaucoup d'autres...

Mais songer que cela pourrait être eux-mêmes les responsables de leur présence, il ne l'avait jamais fait. Comment cela pourrait être possible ? Pourquoi se seraient-ils infligés la torture du Bloc de plein gré ? Il ne pouvait pas y croire.

« C'est impossible. Jamais on aurait fait une chose pareille. Jamais je n'aurais décidé d'atterrir dans ce trou de mon plein gré... »

C'était même carrément inimaginable. Le jeune trappeur posa ses coudes sur ses genoux et son menton de sa paume. Son regard se fixa sur une branche sur le sol, non loin d'eux. Les paroles de Lily lui apportaient une nouvelle vision du Bloc. Elles ne changeaient pas son avis, mais lui prouvaient que chaque blocard pouvait penser des choses complètement différentes les unes des autres quant au but du Labyrinthe. Ils avaient tous des théories différentes, ce qui ne faisait que confirmait ce qu'ils savaient déjà : personne n'avait aucune idée de ce qu'il se passait vraiment...

Décidant que les pensées maussades pourraient attendre le soir, Ethan se leva. Il admira un instant un arbre, avant de s'approcher. Il avait envie de l'escalader et de se poser sur l'une des plus hautes branches. Pour avoir l'impression que les soucis du Bloc ne l'atteindraient pas. Ce n'était qu'une impression, évidement. Même s'il ne voulait pas s'impliquer dans les affaires concernant Jonas et les "rebelles", l'avenir de la communauté le concernait, qu'il le veuille ou non...

« Tu sais monter aux arbres ? » demanda-t-il en se tournant vers Lily.

Sans attendre sa réponse, il commença à agripper la première branche à sa portée. Son pied gauche se cala contre le tronc, et il put commencer son ascension.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMer 17 Juin - 13:23



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


En fait, je suis folle. Ma plus grande folie c’est le fait d’être folle. Etrange dit comme ça non ? Et pourtant c’est bel et bien ce qu’il m’arrive. Je suis folle et ce qui me rend encore plus folle c’est de le savoir. En plus de ça il m’arrive d’imagine que nous avons nous-mêmes créé cet Enfer et que nous nous sommes jetés nous-mêmes là dedans. C’est possible, mais c’est moins bien possible que le fait de nous être fait arraché de nos familles par des scientifiques fous qui veulent faire des expériences sur nous comme on en fait sur les souris dans les mini labyrinthe. En y songeant bien, nous sommes des souris d’expérimentation. A cette idée je ne peut réprimer un frisson de dégoût. Mais pourtant, ma première idée reste incrustée en moi. Si nous avions décidé de se jeter là dedans sans savoir que ce qui allait nous arriver serait ainsi, alors nous sommes en partie responsable de notre opprime… Et ça, cette idée, elle me rend quasiment malade. Elle me donne un mal de crâne rien qu’à l’imaginer. Et en même temps, j’ai peur que ce soit la vérité. Si mon esprit n’était pas si fou que ça finalement ?

« C'est impossible. Jamais on aurait fait une chose pareille. Jamais je n'aurais décidé d'atterrir dans ce trou de mon plein gré... »

J’hoche la tête en ramenant mes jambes contre moi pour regarder Ethan. C’est fou mais j’aimerais pouvoir le croire. Me dire qu’on y est pour rien. Mais j’y arrive pas. Dans ma tête c’est notre faute et on ne mérite que ce qu’on a semé. Mais je ne dis rien, je n’ai pas besoin de donner une nouvelle fois mon avis. Il est mieux de ne pas démarrer un débat inutile. Je continue de l’observer alors qu’il se lève et se rapproche de l’arbre. Ethan est beau quand même. Le plus fou c’est que la pensée du fait que je trouvais Ethan beau ne me gêne pas. Enfin, elle ne me gênait pas jusqu’à ce qu’il se tourne vers moi pour me poser une question. Est-ce que… Je sais monter aux arbres ?

- Aucune idée… bougonnai-je

Je me lève en m’approchant de l’arbre. On verra bien si je sais monter sur un arbre. Je commence à grimper, mais au bout de quelques secondes, je sens mon pied riper et je me rattrape de peu à une branche solide. Il me faut une technique, une technique. Je ferme fort les yeux et je me mord la lèvre.

- Calme-toi Lily… Va doucement, et respire… C’est comme de la danse, ok ?

Je tente de respirer calmement et je m’écarte légèrement de la branche pour continuer de grimper. Comme de la danse… Tu pose un pied là, puis là… Un, deux, trois, quatre et un, deux, trois quatre… Je respire calmement puis arrivée sur l’une des plus haute branche je m’arrête et m’assois à califourchon dessus, je pose ma tête contre l’arbre et je ferme les yeux.

- Tu crois que c’est toi qui m’a apprit à grimper aux arbres ? Avant le Bloc je veux dire…



Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMar 23 Juin - 15:50



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Ethan n'entendit pas la réponse de son amie. Il continua à grimper jusqu'à atteindre environ trois mètres de hauteur. A ce moment-là, il s'arrêta et cala son pieds gauche contre une branche. Ainsi, il put constater que Lily avait commencé à escalader l'arbre. Elle stoppa soudain tout mouvement et sembla aux prises avec elle-même. Elle marmonnait des propos que le jeune homme n'entendait pas d'où il se trouvait. Le trappeur se demanda s'il était ainsi lors de ses crises. Certainement pas. En effet, quand il était sujet à ses crises de panique récurrentes, il devait s'isoler au maximum pour que personne ne voit les tremblements incessants de son corps et ne devine ainsi sa détresse. Lily n'était pas en pleine crise, elle serait déjà tombée de l'arbre sinon.
Cette pensée rassura Ethan qui reprit enfin son ascension sans difficultés. Cela faisait de nombreux mois qu'il s'y exerçait désormais. Au départ, cela n'avait pas forcément été volontaire. Il avait besoin d'être seul pour se triturer les méninges. Et lors de ses escapades labyrinthiques, il accompagnait un coureur, c'était son job. Il avait donc pu dire au revoir à la solitude. Voilà pourquoi il s'était entrainé à monter aux arbres. Parce que là-haut, personne ne venait le déranger. Il était seul et pouvait contempler le ciel de son perchoir. Tout en torturant son cerveau au maximum en songeant toujours à de nouvelles possibilités quant au Bloc. Ou parfois, lorsqu'il allait à peu près bien, il trouvait de nouvelles idées de pièges.

Il atteignit bientôt l'une des plus hautes branches assez solides et s'y installa. Le dos contre le tronc, il étala ses jambes devant lui, sur la branche. Les bras le long du corps, il observait Lily qui venait de s'asseoir à califourchon sur une branche près de lui. Elle semblait exténuée d'un coup. Elle ferma les yeux et prit la parole.

« Tu crois que c’est toi qui m’a apprit à grimper aux arbres ? Avant le Bloc je veux dire… »

Excellente question. Ethan se remémora ses débuts en escalade, lors de son troisième mois au Bloc. En fait, cela avait été plutôt désastreux. Lorsqu'il avait enfin réussir à atteindre deux mètres de hauteur, son pieds avait stupidement glissé et il avait chuté. Par chance, sa tête n'avait pas cogné contre le sol. Il s'était juste entaillé la cheville sur un bout de bois. Même si cela ne l'avait pas empêché de courir, la plaie s'était renfermée en lui laissant une petit cicatrice tout de même visible. Il souleva légèrement le bas de son pantalon pour montrer cette cicatrice à la brune.

« J'en doute, répondit-il avec un sourire d'excuse ainsi qu'une moue amusée. Je pense que je peux dire que j'étais assez nul en escalade au début de mon séjour... Ca m'étonnerait d'ailleurs que j'ai été doué en quelque chose avant le Bloc. »

Ce n'était même pas une question qu'il se posait lui-même. A vrai dire, c'était juste une constatation. Lorsque l'on acquiert des compétences physiques, une amnésie ne devra pas pouvoir les enlever. Lily était toujours douée pour la danse, et lui avait encore de l'endurance. Il savait désormais grimpé aux arbres, mais c'était tout. Il ne savait pas se battre incroyablement bien, et maniait sa dague depuis qu'il s'était entrainé. Qu'avait-il su réellement faire, dans sa vie antérieure ?

« C'est peut-être inné. Peut-être que tes pieds ont simplement su naturellement où se placer sur la branche. » ajouta-t-il en haussant les épaules.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageVen 3 Juil - 18:04



Did you spy on me?

Feat Ethan S. Clark


J’essayais de reprendre son souffle après ma panique durant l’ascension. C’était agréable d’être en hauteur pour une fois, le vent venait parfois me caresser le visage et la nuque, j’en profitai d’ailleurs pour relever mes cheveux pour me rafraîchir. J’étais en haut d’un arbre, en compagnie d’un de mes amis et la météo était agréable. Tout aurait pu être parfait si nous n’avions pas été enfermés dans le Bloc, à la merci de pleins de choses pouvant causer notre mort. Cette pensée m’arracha un soupir avant que je ne me tourne vers Ethan pour l’écouter quand il prend la parole.

« J'en doute, répondit-il avec un sourire d'excuse ainsi qu'une moue amusée.Je pense que je peux dire que j'étais assez nul en escalade au début de mon séjour... Ca m'étonnerait d'ailleurs que j'ai été doué en quelque chose avant le Bloc. »

Avec une moue en colère, elle le frappa du bout du pied dans la cuisse, les sourcils froncés et les mains sur les hanches.

- Thanou ! N’abuse pas non plus ! Tu as forcément été doué dans quelque chose avant de finir ici ! Sinon pourquoi tu serais ici ? Et puis je suis sûre que tout le monde est, ou a été doué à quelque chose, il faut juste le temps de trouver en quoi !

Avec un sourire doux, je me déplace pour m’asseoir sur la même branche que lui, les deux jambes du même côté. Et je le regarde dans les yeux. J’ai l’impression que ça dure une éternité, mais c’est le seul que je me permets de regarder ainsi. J’aime bien le regarder dans les yeux, c’est sympa. Ça dure longtemps, mais c’est pas grave, puisque c’est Ethan… Je l’aime bien Ethan !

« C'est peut-être inné. Peut-être que tes pieds ont simplement su naturellement où se placer sur la branche. »

J’hausse un sourcil pendant qu’il hausse les épaules puis je secoue la tête

- C’est pas inné, je ne sais même pas escalader, c’est juste qu’il me fallait une technique pour ne pas paniquer… C’est comme quand j’ai commencé à cuisiner, je me suis imaginé une danse…

Je sens mon visage rougir légèrement et je baisse la tête pour regarder mes genoux. Je suis une fille très bizarre, qui cherche toujours des techniques pour pouvoir faire des choses. Clare disait que c’était bizarre mais intelligent, et plutôt mignon… Moi je trouve ça juste bizarre et légèrement flippant… Mais au moins je m’en sors quand je veux faire quelque chose… C’était déjà ça.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 8 Juil - 11:31



Did you spy on me?

« Just... What do you do? »


Alors qu'il venait de conclure sa phrase, Ethan sentit un petit coup résonner contre sa cuisse. Il redressa la tête pour voir Lily sourcils froncés et mains sur les hanches. La voir dans cet état provoqua un petit rire qu'il étouffa à l'aide de sa manche.

« Thanou ! N’abuse pas non plus ! Tu as forcément été doué dans quelque chose avant de finir ici ! Sinon pourquoi tu serais ici ? Et puis je suis sûre que tout le monde est, ou a été doué à quelque chose, il faut juste le temps de trouver en quoi ! »

Thanou... Entendre ce surnom lui faisait toujours le même effet. Une pointe de mélancolie refaisait son apparition. Elle avait dû l'employer un bon nombre de fois, avant. Voilà pourquoi entendre ce nom de la bouche de la jeune fille ne le gênait pas, alors que si qui que ce soit venait à l'appeler comme cela au Bloc, il s'attirerait ses foudres.
Pourquoi il était ici... C'était justement ce qu'il se demandait depuis sept mois... Il n'avait rien de spécial, il était même complètement banal si l'on excluait sa fâcheuse tendance à se creuser les méninges pour rien.

Avec un sourire, le trappeur suivait du regard les mouvements de Lily. Celle-ci vint s'installer sur la même branche que lui, plantant ses yeux dans les siens. Même s'il détestait qu'on le fixe ainsi, il ne détourna pas le regard. Car cette situation lui donnait une impression de familiarité. Comme s'il avait l'habitude de contempler les yeux de la brune. Ce qui avait certainement été le cas, auparavant.  

Puis, après un haussement de sourcils, elle reprit la parole;

« C’est pas inné, je ne sais même pas escalader, c’est juste qu’il me fallait une technique pour ne pas paniquer… C’est comme quand j’ai commencé à cuisiner, je me suis imaginé une danse… »

Même s'il était loin d'être un danseur, il comprenait. Lorsqu'il avait commencé à s'entrainer à manier sa dague, il s'était imaginé un schéma. Comme ceux qu'il dessinait lorsqu'il tentait d'élaborer de nouveaux pièges. C'était une manière de se souvenir des mouvements à effectuer, comme l'avait décrit Lily avec la danse et la cuisine.

« Je vois, répondit-il avec un sourire. Je fais la même chose avec la conception des pièges et le maniement des armes... Enfin.. on s'en fout de toute manière. »

Non, il n'aimait pas parler de ses différentes techniques pour réussir ou pour garder le contrôle. Voilà pourquoi il préférait éviter les sujets qui touchaient à ses problèmes, du genre sa claustrophobie ou ses insomnies. Il n'avait aucune envie de devoir expliquer à qui que ce soit comment il faisait pour se calmer lors de ses crises de panique et ce qu'il ressentait. Sauf avec Isaac. Mais c'était différent avec lui. Tout l'était.

« Tu aimes ton job ? »

Changer de sujet, la solution d'urgence lorsqu'il se sentait dévier sur un sujet trop fâcheux.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Did you spy on me? [Lily/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Alvéole De Lily-Miel...
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Lily Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: Le Petit Bois-