Partagez

"Gravitation is not responsible for people falling in love." [Ft. Isaac Welligton] (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 30 Mai - 22:04



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


Ils étaient tous les deux sortis après l'arrivée des quatre blocards dans les dortoirs. Ils l'avaient échappé belle. Mais les nouveaux arrivants avaient paru trop déprimés pour se rendre compte de leur comportement bizarre. Tant mieux. Isaac était cette fois-ci vêtu d'un t-shirt et d'un short. Ethan baissa les yeux vers ses propres vêtements... pour constater que sa chemise était à l'envers. En effet, il avait fait un peu n'importe quoi dans sa précipitation. Il lâcha un juron. Merde ! Après avoir vérifié que personne ne se trouvait dans le coin, il se tourna face au mur pour ôter sa chemise. Il la remit rapidement, mais à l'endroit cette fois. S'il se baladait complètement débraillé, cela attirerait obligatoirement les soupçons. Il ne savait pas si Isaac préférait que ce qui s'était passé reste secret ou non, mais il ne voulait pas prendre de risques. Et puis, il devait avoir l'air très ridicule avec sa chemise à l'envers... Bref.

Isaac lui offrit un nouveau sourire, et le trappeur y répondit immédiatement. Parce que c'était automatique avec ce garçon. Son sourire lui réchauffait le cœur et lui donnait une raison d'être heureux ici. Et il en devenait niais. Mon Dieu.

Et maintenant ? Allaient-ils se quitter ainsi, avec un dernier sourire et un signe de la main ? Après ce qui venait de se passer ? Franchement, Ethan n'était pas sûr de le supporter. Son regard descendit vers les lèvres du coureur. Il avait une folle envie de s'approcher et de l'embrasser. Mais il ne pouvait pas, hein ? Parce que n'importe qui pourrait les voir d'ici. Et qu'Isaac n'avait peut-être même pas envie de l'embrasser. Finalement, ce dernier fit un pas en avant.

« Un petit entrainement pour un futur peut-être laby, ça te dirait ? J'ai besoin de bouger, pas toi ? »

Ethan eut bien du mal à se retenir de sauter de joie. Cela ne lui ressemblait pas du tout décidément. Il se mordilla la lèvre inférieure en souriant au jeune homme. Bien sûr qu'il acceptait. Du moment qu'il pouvait prolonger ce moment en compagnie d'Isaac, ils pouvaient même aller au Gnouf ! Ou pas, fallait pas exagérer quand-même hein.

« Ouais, vas pour un entrainement. » répondit-il en fourrant ses mains dans ses poches, son corps se balançant légèrement d'avant en arrière.

Il n'était pas en meilleure forme pour s'entrainer. En fait, il avait l'impression de flotter sur un nuage et c'était clairement pas le meilleur moyen de faire une performance optimale. Et il s'en fichait pas mal aussi. Aujourd'hui, il était heureux, et c'était tout ce qui comptait.

« Le premier là-bas ! » lança-t-il soudain en détalant.

Même s'il était fatigué, ses jambes suivirent naturellement le rythme. Courir, c'était certainement ce qu'il savait faire de mieux. Quoique, être ironique en faisait également parti.
Ils arrivèrent presque en même temps dans la zone d'entrainement. Ethan jeta un coup d'oeil autour de lui en reprenant sa respiration. A quoi ils pouvaient bien s'entrainer ? Lorsqu'il venait ici, c'était principalement pour courir. Parfois, il sortait sa dague et s'amusait à la planter dans le mur, mais c'était tout.

« Par quoi on commence ? »



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 


Dernière édition par Ethan S. Clark le Ven 26 Juin - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 31 Mai - 10:37

I love training with you
Isaac ft. Ethan


Lorsque je lui proposai un entraînement je crus qu'Ethan allait me sauter dans les bras tellement son sourire était tout enthousiaste. Cela me faisait très plaisir à voir. Il se balança d'avant en arrière comme les petits gamins qui attendaient impatiemment leur récompense.

- Oui va pour un entraînement ! Le premier là-bas !, s'exclama-il en s'élançant soudainement vers la direction de la zone de combat.

Je réagis aussitôt et me mit moi aussi à courir pour le rattraper. Nous courions à peu près à la même vitesse et à cet instant-là je ne pus m'empêcher que nous ferions une bonne équipe si jamais un jour nous allions faire une petite balade labyrinthique. Lorsque nous arrivâmes, il reprit son souffle et je commençai déjà à sautiller, près à m’entraîner. À chaque fois que je venais ici, je sentais l'énergie déborder, à croire que l'endroit était ensorcelé pour.

- Par quoi on commence ?, me demanda-il.

Je ne l'avais jamais croisé ici et je me demandais si c'était un habitué de l'endroit comme moi ou alors s'il y venait plus rarement. Je réfléchis car déjà pleins d'idées me parcouraient l'esprit à une folle allure.

- Et bien, fis-je en regardant mes armes restées ici. Et si d'abord nous nous exercions avec des armes peu utilisées ? Je suppose qu'on sait tous manier la dague et puis l'épée, mais .... un arc t'aimerait pas essayer ? Après si tu veux on pourras faire un combat d'épée ou de ce que tu veux pour finir aux mains ! C'est drôle nan ?

Je ris. A chaque fois que je voulais confronté quelqu'un j'adorais commencer par les armes pour ensuite en venir sans rien. Je trouvais super important de savoir faire les deux, nous n'étions jamais trop prudent ici...

Avec rapidité, sans lui avoir laissé le temps de répondre, probablement trop excité comme d'habitude, je lui piquai sa dague et sprintai jusqu'à l'endroit où j'avais laissé mes armes et d'un grand sourire, je me plaçai devant le mannequin pour y lancer les deux dagues et ma machette à seulement une seconde d'écart dans la tête, le cou et le cœur. Je me penchai et ramassai mon arc et le je le mit dans les mains du trappeur après lui avoir redonné son arme.

- C'est léger hein ? J'adore ce bijou !

Après lui avoir donné une flèche, je me plaçai à côté de lui de façon à lui tenir le coude droit pour le mettre le plus en arrière possible en tenant la corde, puis avec lenteur, je lui plaçai ses doigts de la main gauche de manière à ce qu'ils soient bien au milieu du bois. Peut-être qu'il savait faire, je n'en savais rien, mais je trouvai ça plaisant. Lorsqu'il eut trouvé la bonne position je m'écartai pour aller me mettre derrière lui. Je me rapprochai et posai mes deux mains sur ses hanches. Mon cœur se mit à battre un peu plus fort. J'aimais beaucoup apprendre aux gens. Je prolongeai l'instant et je calai ma tête à son épaule pour lui souffler :

- T'en penses quoi ?


J'espérais le déconcentrer pendant quelques secondes. Je lui fis un bisou dans le cou et m'écartai tout doucement tout sourire.

- Va s'y défonce moi ce mannequin !, lui dis-je enjoué.

Je ne regardai même plus autour de moi pour savourer le calme, mes yeux n'étaient que concentrés sur lui et rien que sur lui. J'avais beaucoup de chance. Pour une fois que j'étais heureux dans cette zone. La plupart du temps où je venais ici, c'était soi pour évacuer ma colère, soit pour défier quelqu'un...


by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 31 Mai - 12:00



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


La zone d'entrainement était complètement déserte. Les autres blocards devaient être tous en train de travailler plus loin. C'était étrange tout de même : à chaque fois qu'il venait là -c'est-à-dire très rarement-, l'endroit était assez animé. Mais là, rien, pas un signe de vie. Et c'était tant mieux, au moins ils étaient tranquilles.

Ethan sortit sa dague avant de se tourner vers le coureur. Et celui-ci se mit à débiter une quantité impressionnante de mots.

« Et bien. Et si d'abord nous nous exercions avec des armes peu utilisées ? Je suppose qu'on sait tous manier la dague et puis l'épée, mais .... un arc t'aimerait pas essayer ? Après si tu veux on pourras faire un combat d'épée ou de ce que tu veux pour finir aux mains ! C'est drôle nan ?  »

Ethan mit un moment avant de tout assimiler. Puis il sourit. Décidément, ces deux-là semblaient avoir autant de points communs que de différences. Ils étaient tous les deux endurants et rapides, à en juger par leurs jobs. Mais au niveau de leur capacité à faire de longues phrases ou non, ils n'en étaient pas du tout au même point. Ethan privilégiait les phrases courtes et concises, parce qu'il n'aimait pas tellement parler longuement. C'était l'inverse pour Isaac. Il semblait avoir souvent tendance à choisir des phrases à rallonge.

Le trappeur s'apprêtait à répondre, mais Isaac ne lui en laissa pas le temps. D'un mouvement vif, il s'empara de la dague du brun et fonça en direction des cibles. Pendant quelques millièmes de secondes, Ethan resta immobile, ne comprenant pas très bien ce qu'il venait de se passer. Puis, il protesta;

« Eh ! »

Avec une moue amusée, il courut rejoindre le garçon. Celui-ci avait lancé sa propre dague, la sienne ainsi qu'une machette sur un mannequin. Qui se retrouva avec les trois armes plantées dans la tête, le cou et le cœur. Ethan lui adressa un regard impressionné. Il ne savait pas que c'était possible de lancer trois armes avec si peu d'intervalle. Il essayerait, à l'occasion. Isaac lui rendit sa dague et lui fourra un arc dans les mains. Un arc ? Le trappeur le regarda avec un sourcil haussé. Il n'avait rien contre les arcs, mais il ne savait pas vraiment en utiliser un. Enfin, il n'avait surtout jamais essayé.

« C'est léger hein ? J'adore ce bijou !  »

Il lui donna une flèche et l'aida à placer ses mains aux bons endroits et son coude en arrière. Il savait comment utiliser un arc, il avait déjà vu plusieurs blocards s'en servir. Mais il n'esquissa pas un geste pour repousser le jeune homme. A la place, il se mit à rire en tournant la tête vers son interlocuteur. Il avait l'impression qu'Isaac jouait à l'entraineur. Un entraineur sexy et carrément irrésistible. Il sentit finalement deux mains se poser sur ses hanches et son cœur fit un bond dans sa poitrine. Isaac posa sa joue sur son épaule et lui souffla;

« T'en penses quoi ?  »

Ethan frissonna. Ses doigts lâchèrent la corde au moment où le coureur déposa ses lèvres dans son cou. Il n'avait même pas eu le temps de viser ! La flèche atterrit à quelques mètres du mannequin. Il se tourna vers Isaac avec une moue faussement boudeuse.

« Mais tu m'as déconcentré ! » protesta-t-il.

Isaac s'était reculé et l'encouragea à faire sa fête à ce mannequin. Le trappeur partit rechercher la flèche au sol. En repassant devant le coureur pour se replacer devant la cible, il lui vola un rapide baiser. Puis, il prépara à nouveau l'arc en se positionnant convenablement. Cette fois-ci, il prit le temps de bien viser le cœur, avant de lâcher la corde. La flèche alla se planter dans le mannequin, dans l'épaule. Bon, au moins, il avait tout de même atteint la cible, même si ce n'était pas exactement là qu'il avait voulu viser.  

« Hum, j'préfère quand-même ma dague. » déclara-t-il en haussant les épaules.

Il alla une fois de plus récupérer la flèche pour la rendre à Isaac. Il effectua un rapide tour d'horizon, puis reporta son attention sur Isaac.

« A toi maintenant ! Montre-moi ce que tu sais faire avec... » il inspecta les différentes armes du coureur, avant d'en choisir une. « Une lance ! »

Ethan s'en empara, l'observa un instant, puis la tendit au jeune homme avec un sourire et un sourcil haussé en signe de défi.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageLun 1 Juin - 18:06

The secret is to stay focus
Isaac ft. Ethan


Le jeune homme me regarda plus impressionné par mon planté de dagues. Puis à l'instant où mes lèvres dans son cou, Ethan sursauta comme je l'avais désiré. Il visa en même temps et la flèche atterri brillamment à coté du mannequin. Il se retourna vers moi en affichant un air boudeur très drôle. J'éclatai de rire.

- Mais tu m'as déconcentré !
, me lança-il.

Je reculai en levant les mains, d'un air totalement innocent.

- Très joli lancer !, plaisantai-je gentiment en regardant la flèche. Leçon numéro 1 !, m'exclamai-je alors en lui donnant une tape sur l'épaule, ne jamais, ja-mais se laisser distraire !

J'avais l'air d'un entraîneur et pourtant je n'en étais pas un. Néanmoins, si j'avais envie de le devenir un jour je savais que j'avais toutes mes chances. J'étais celui qui venait le plus ici pour m’entraîner. Je pouvais manier beaucoup d'armes, ce dont j'étais plutôt fier. Ma favorite était évidemment ma lance. Celui qui ne connaissait pas Isaac sans sa lance était la plupart du temps les insociables ou ceux qui n'ouvraient pas les yeux pour admirer le splendide coureur que j'étais. Je refoulai tout à coup cette pensée. Moi prétentieux ? Oui, mais bizarrement près d'Ethan mes pensées semblables à celles-ci avaient tendance à me dégoûter. Que m'arrivait-il ? La vérité était que je réservais toujours ce côté aux mauvais gens. Concernant ceux que j'aimais bien, j'avais une énorme faiblesse : l'amitié et maintenant l'amour. Je pouvais faire n'importe quoi comme risquer la vie de deux coureurs pour une trappeuse. À ce souvenir, je frissonnai violemment. C'était très stupide, truc que je ne devais pas refaire. Il se reconcentra et visa cette fois-ci la cible. À sa moue je devinai que ce n'était pas l'endroit qu'il avait désiré.

- Hm je préfère ma dague, fis-il.

Il s'éloigna et me vola un baiser au passage ce que je ne pus ignorer, c'était si plaisant. Je lui fis un sourire ravi. Puis ayant repris mes esprits je repris :

- Tu n'es pas assez concentré Ethan. Imagine, tu cours, on te pousse, l'impact éjecte ta dague beaucoup plus loin. Ta seule chance est de savoir manier une autre arme.

Il me tendit alors une nouvelle arme qu'il avait été chercher dans ma pile. Ma lance. Mon sourire redoubla.

- A toi maintenant ! Montre-moi ce que tu sais faire avec... Une lance !


Je sautillai déjà d'avance. S'il voulait me faire échouer il avait malheureusement mal choisi mais j'acceptai avec joie.

- Ce que tu tiens entre tes mains est... Comment dire, souris-je, mon arme fétiche. Comme toi et ta dague je pense. J'adore faire des brochettes avec les ennemis !

Je mimai dans l'air toutes sortes de figures de combat avec ma lance, je la fis même tournoyer, je la lançai et la rattrapai sans aucun mal. À force, elle n'avait plus aucun secret pour moi. Puis, d'un geste rapide et inattendu je me retournai et visai le mannequin le plus éloigné. En plein dans la poitrine. Je courus la chercher et la reprit en main. Bizarrement, j'étais fier de mon résultat mais d'ordinaire je jubilai rien qu'à l'idée d'en mettre plein la vue aux autres. Ici ce n'était pas le cas, j'étais même mal à l'aise. Quoi moi mal à l'aise à cause d'une réussite ? Ah bah là, le monde aura tout vu !

- Mon cher, choisis une arme pour un duel !

Plein d'armes en plus des miennes gisaient sur le sol. Vu que nous n'avions pas le droit de pénétrer dans le local quelques petits malins en laissaient ici. Je lui tournai le dos pour en choisir une sans qu'il ne voit. J'aimais trop le suspens. Avec Nyrah, nous avions eu de la chance, nous avions choisi le même type mais j'eus le souvenir qu'avec un gars j'avais eu ma lance contre une machette. Nous avions fini par changer. Je me penchai et ramassai la longue lame qui brillait tant au soleil...puis je me retournai et frappai en sa direction. Le duel pouvait maintenant commencer.


by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 3 Juin - 17:21



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»
 

« Très joli lancer ! Leçon numéro 1, ne jamais, ja-mais se laisser distraire !  »

Ethan leva les yeux au ciel avec un sourire amusé. Comment voulait-il qu'il reste concentré s'il déposait ses lèvres dans son cou comme ça ? Comment était-il censé rester impassible alors qu'une tonne de frissons se déchaînait dans son corps ? C'était impossible...

Le regard du trappeur se posa rapidement sur le sourire ravi qu'affichait Isaac. Ses lèvres s'étirèrent alors naturellement, encore une fois.

« Tu n'es pas assez concentré Ethan. Imagine, tu cours, on te pousse, l'impact éjecte ta dague beaucoup plus loin. Ta seule chance est de savoir manier une autre arme.  »

Ethan lâcha un rire en entendant le coureur parler. Parce qu'il pensait franchement qu'il comptait anéantir un Griffeur avec sa dague ? Il n'était pas stupide tout de même. Après un haussement d'épaule, le brun répondit avec un sourire amusé;

« ...ou de savoir courir très vite. Et ça je sais le faire. Aucun souci donc ! »

Bien sûr, ses jambes ne le sauveraient pas de n'importe quelle situation. Mais il était plutôt du genre à éviter les confrontations physiques. Blesser les autres avec ses paroles, ça, il le faisait souvent. Mais se battre au corps-à-corps, c'était pas trop son truc. Surtout pas avec une de ces horribles créatures dont le Labyrinthe regorgeait. Lui, il préférait largement l'option fuir comme une fillette. Ce n'était pas très courageux, et révéler cela à qui que ce soit foutrait un bon coup dans sa fierté, mais c'était ainsi. Bien sûr, cela ne l'empêchait pas de toujours faire son possible pour que son coureur ou sa coureuse s'en sorte. Jamais il ne fuirait en laissant son partenaire derrière. Quand il s'agissait de son travail, il était quelqu'un de très loyal.

Le sourire d'Isaac s'agrandit lorsqu'il lui tendit la lance. D'accord, il n'avait pas bien choisi.

« Ce que tu tiens entre tes mains est... Comment dire, mon arme fétiche. Comme toi et ta dague je pense. J'adore faire des brochettes avec les ennemis ! »

Faire des brochettes avec les ennemis ? Le trappeur songea qu'il avait de la chance de ne pas avoir Isaac contre lui. Finir ses jours empalé sur une lance ne faisait pas réellement parti de ses projets.

Le coureur se mit à effectuer plusieurs figures avec son arme. Il la faisait tournoyer, la lançait, la rattrapait, et ainsi de suite. Il avait l'air d'être à l'aise et Ethan devait bien avouer qu'il se débrouillait très bien. Il avait même envie de faire un pas en arrière, juste au cas-où il basculerait vers lui... Puis, soudain, la lance alla se planter directement dans un mannequin à l'opposé. Isaac partit la rechercher, avant de revenir vers lui.

« Pas mal, pas mal. » déclara Ethan avec un petit sourire.

Pas mal ? C'était un euphémisme. C'était même carrément excellent. Mais s'extasier pendant des heures en piaillant "Mon Dieu, Isaac, tu es trop fort ! Tu es trop parfait ! Épouse-moi !", ce n'était pas vraiment dans les habitudes du garçon. Pas du tout en fait.

« Mon cher, choisis une arme pour un duel ! »

Pour un duel ? Ethan fronça les sourcils. Pour un duel... Mais il était nul aux duels ! Isaac allait le faire lâcher son arme en moins de deux secondes. Mais il haussa tout de même les épaules en posant son regard sur la pile d'armes disposée là. Le choix lui paraissait évident. Pour un duel, la dague était une bonne arme, mais il était presque sûr que ce n'était pas ce qu'Isaac allait choisir. Il se retrouvait déjà désavantagé au niveau de la pratique, alors pas question qu'il se retrouve avec une minuscule dague contre une arbalète. Même si le coureur ne pourrait pas choisir ce type d'arme pour un duel. C'était juste un entrainement, pas une mise à mort. Pour l'arc, autant qu'il laisse tomber. Ses doigts s'enroulèrent donc autour du manche d'une belle épée qu'il avait trouvé là. Elle n'était pas si lourde que ça, et semblait assez maniable. Il n'avait jamais fait de duel à l'épée contre qui que ce soit, mais cela ne coûtait rien d'essayer.

Au moment où il se retourna, Isaac frappait déjà dans sa direction. Le coup résonna contre la lame de son épée. Et Ethan put constater qu'ils avaient choisi la même arme. Tant mieux. Surpris par la rapidité avec laquelle le duel avait commencé, le trappeur ne réagit pas tout de suite. Puis, il réussit à contrer le premier coup de son adversaire. Tout de suite après, il fit tourner l'épée pour frapper à nouveau. Mais son attaque fut facilement esquivée. Après une série d'autre attaques, puis contre-attaques, le poignet d'Ethan commençait à fatiguer. Il se surprenait tout de même. Les peu de fois où il avait manié une épée au centre semblaient avoir été bénéfiques; il ne se débrouillait pas trop mal. Bien sûr, Isaac était bien plus doué que lui, mais le trappeur n'était pas non plus complètement à la ramasse. Et puis, il fallait également prendre en compte le fait qu'il ne venait presque jamais ici.

Finalement, lorsque la fatigue commença réellement à poindre, il leva sa main droite -celle qui ne tenait pas l'épée- pour un arrêt. Il posa l'arme au sol et s'y installa par la même occasion. Il était endurant à la course, mais ses muscles n'étaient tout de même pas capables de supporter le poids d'une épée pendant une éternité.

« On fait une pause, je ne sens plus ma main. »

Il massait sa main et son poignet endoloris en grimaçant légèrement. Cet entrainement confirmait ce qu'il pensait depuis longtemps. Une dague, c'était bien plus pratique et facile à utiliser.

« Tu viens souvent ici ? » demanda-t-il finalement en relevant la tête.

Parce que s'il pouvait manier autant d'armes que le laissait présager le tas qu'il lui avait montré, il devait venir s'entrainer souvent. A moins qu'il ne soit arrivé au Bloc avec une capacité de maniement des armes supérieure à la moyenne...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 6 Juin - 9:31

Catch me darling !
Isaac ft. Ethan


À mes paroles de petit commandant, mon ami le trappeur avait paru très amusé. Je le comprenais. Je lui disais de rester concentré, mais je savais très bien que si les rôles avaient été inversés, j'aurais réagi de la même manière. Il jouait aussi au petit malin.

- Ou de savoir courir très vite. Et ça je sais le faire. Aucun souci donc ! , s'exclama-il.

Mon rire redoubla. Il était bien amusant lui ! Je savais pourtant très bien que sa réponse était fausse. Ayant subis plein de mauvaises mésaventures dans le labyrinthe en compagnie de Clare, Nyrah puis d'Elina et Allya et enfin Esther par une autre occasion , dans chacune des situations j'avais bien appris que courir vite ne faisait pas tout comme certains le pensaient. Combattre ou fuir. Parfois fuir ne servait qu'à empirer la situation... Combattre aussi d'ailleurs, mais savoir bien doser les deux était la clé de la survie... Tant de souvenirs oui... et tant de présages pour le futur également. Puis, lorsque j'avais fait mon petit numéro de lance, Ethan, tout de même impressionné, avait rétorqué ''pas mal, pas mal''. Je lui rendis un sourire car d'ordinaire les filles me disaient toujours des trucs du genre '' t'es trop fort Isaac !''. Pour une fois le ''pas mal'' changeait du petit rituel. Ma fierté n'était pas touchée, car j'avais très bien lu dans son regard qu'il était surpris un minimum. Ethan fronça les sourcils lorsque je lui proposai par la suite un duel. Sans doute n'était-il pas habitué à ce genre de choses.

Néanmoins, comme excité à l'idée de commencer une nouvelle chose, il prit une arme et au moment où j'attaquai direct, je découvris avec joie qu'il avait choisi la même arme que moi : une épée. Il se débrouillait plutôt pas mal pour quelqu'un qui semblait n'en avoir jamais fait. Je remarquai qu'il la tenait de la main gauche : il était donc gaucher. Au fur et à mesure que l'on continuait je sentais le manque de force et de franchise dans les coups du trappeur. Cela était tout à fait normal. Il était plutôt difficile au début de se familiariser avec une arme. Savoir vraiment comment bien la tenir et les techniques pour donner plus de puissance... Je ne pus m'empêcher de penser qu'il était en train de faire mieux qu'à mes premiers débuts. Je lui assénai quelques attaques en évitant cette fois-ci de me mettre à bouger partout pour le déstabiliser et il contrait plus ou moins. Puis, avec quelques longues minutes, tout essoufflé il leva la main droite et pria que l'on s'arrête. Je me stoppai et il se massait la main ainsi que le poignet. Il devait sans doute trouer l'épée assez lourde. Comme tous les débutants, j'étais certain qu'il avait été tenté de la saisir de ses deux mains mais, les entraîneurs m'avaient dit que c'était une bien mauvaise idée.

- Tu viens souvent ici ?, demanda-il.

Je réfléchis quelques secondes à la question. Pourquoi me demandait-il cela ?

- Oui, tous les soirs
, avouais-je. Après, ça m'aide à .. me vider l'esprit on va dire, j'en ai besoin après toute une journée d'obscurité.

J'avais hésité au milieu de la phrase. J'avais dit sans vraiment dire la vérité. En fait, le ''vider l'esprit'' ne correspondait pas vraiment au labyrinthe en lui-même mais plutôt aux souvenirs qui surgissaient en trombe dans la tête après mes courses. M'épuiser encore plus physiquement m'aidait bien à les chasser car je faisais généralement moins de cauchemars la nuit. Moins.. ouais moins n'était pas vraiment le mot car je me réveillais presque toutes les nuits en sursaut... Si seulement je pouvais avoir quelqu'un dans mon lit qui m'empêcherait de paniquer. Non, à la place je sortais en trombe dehors totalement paniqué et les crises abominables surgissaient. Me reconcentrant sur la réalité, je laissai quelques minutes de répit à Ethan en le laissant reprendre son souffle et je lui donnai quelques conseils.

- C'est bien d'avoir fait à une main ! Pour donner plus de puissance dans tes coups, redresse toi d'accord ? Joue aussi sur les mouvements, essaye de déstabiliser ton adversaire pour pas être trop prévisible.

Avec mon épée, je me mis à frapper dans le vide et à lui tourner autour en même temps. J'aimais bien faire ça, surtout avec Nyrah qui bougeait autant que moi pendant un duel.

- The move is the key darling !

Quelques secondes après mes paroles résonnèrent dans mon esprit et je me mis à rougir lorsque je me rendis compte que j'avais dit ''darling''. J'avais pour habitude de la dire à toutes les filles que j'appréciais en terme amical lorsque j'étais à l'aise si bien que avec Ethan le mot avait coulé de lui-même.

Puis, aussi imprévisible que je l'étais, je lui mis une tape dans la poitrine. Nous en venions à ma partie favorite du duel. La plus longue, la plus intense et la plu amusante. Le corps-à-corps. Faisant un demi-tour sur moi-même, j'étais à présent tout près de son bras, que j'eus juste à profiter de l'effet de rapidité pour lui faire lâcher son épée.

- Maintenant, le griffeur ta désarmé ! Et t'as pas le droit de fuir parce que c'est moi le griffeur hahah !


Mes paroles si enjouées résonnaient de plus en plus fortes dans le terrain. Combattre me redonnaient toujours tout plein d'énergie que je finissais toujours par en avoir énormément. Avec taquinerie, je me postai face à lui et attendit qu'il m'attaque lui aussi. Ça allait être drôle !



by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 10 Juin - 20:00



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


Isaac sembla réfléchir un moment à sa question. Pourtant, le trappeur n'avait nullement eu l'intention de le perturber ou de le mettre mal-à-l'aise en demandant ça. Il était juste curieux, et... curieux.  

« Oui, tous les soirs. Après, ça m'aide à .. me vider l'esprit on va dire, j'en ai besoin après toute une journée d'obscurité. »

Ethan hocha la tête, compréhensif. Chaque blocard -et particulièrement ceux qui arpentaient les couloirs du Labyrinthe tous les jours- avait son propre rituel pour évacuer la pression. D'après ses paroles, Isaac aimait se dépenser encore plus dans la zone d'entrainement pour se vider la tête. Le trappeur, lui, préférait se poser tranquillement en haut d'un arbre et réfléchir. En résultait souvent une terrible migraine, mais se questionner en fin de journée amenait moins d'interrogations la nuit. Bien sûr, ce n'était pas la solution pour ses insomnies. Torturer son cerveau la journée n'empêchait jamais ses horribles cauchemars de faire surface une fois la nuit tombée. Mais cela contribuait à le détendre après une dure journée de travail. Un minimum en tout cas.

« C'est bien d'avoir fait à une main, reprit le coureur. Pour donner plus de puissance dans tes coups, redresse toi d'accord ? Joue aussi sur les mouvements, essaye de déstabiliser ton adversaire pour pas être trop prévisible. »

Le jeune homme hocha la tête, ses doigts massant toujours son poignet. Isaac ne semblait pas souffrir de fatigue puisqu'il s'exerçait à lui montrer différents mouvement avec son épée en tournant autour de lui. Mais s'il venait tous les soirs ici, c'était évident qu'il était bien plus doué que lui. Néanmoins, Ethan était prêt à parier qu'il grimpait aux arbres plus vite que le coureur. En même temps, il avait de l'expérience, c'était perché sur une branche qu'il passait le plus clair de son temps en dehors du Labyrinthe.

« The move is the key darling ! »

Ethan eut d'abord un petit rire, avant de se sentir rougir. "Darling" ? Vraiment ? Il nota les joues empourprées d'Isaac et en déduit qu'il avait très certainement parlé sans réfléchir. Mais maintenant, il ne pouvait plus nier l'accent adorable qu'avait son interlocuteur... Et il ferait mieux de ne plus avoir ce genre de pensées, au risque de se comporter bizarrement...

Soudain, Ethan sursauta en sentant une tape contre son torse. Quelques secondes plus tard, Isaac le désarmait d'un mouvement de bras. Son épée tomba, le bruit de la lame cognant contre le sol résonna dans le terrain. Son regard se fixa sur les yeux du coureur, tandis que celui-ci reprenait la parole.

« Maintenant, le griffeur ta désarmé ! Et t'as pas le droit de fuir parce que c'est moi le griffeur hahah ! »

Le fait qu'il soit le Griffeur ne l'empêcherait pas de fuir. Parce que, ce qui était sûr, c'était que jamais il ne provoquerait une créature du Labyrinthe pour un corps-à-corps. Autant se jeter directement d'un mur dans ce cas. C'était plus rapide et moins douloureux. Mais, comme il ne pouvait vraiment pas prendre ses jambes à son cou et quitter le terrain comme s'il y avait le feu, il se mit en position.

« Parce que tu pensais que j'aurais fui devant toi ? » lança-t-il en prenant un air amusé.

Il se campa solidement sur ses pieds pendant que le jeune homme se postait face à lui. Ethan pouvait parfaitement distinguer l'air taquin du coureur, si bien qu'il lui adressa un sourire en coin. Le genre de sourire malicieux qu'il n'affichait que très rarement. Un moment s'écoula sans qu'aucun des garçons ne bouge. Le trappeur restait parfaitement immobile, ses muscles tout de même tendus au cas-où Isaac passerait à l'action. Mais il ne le fit pas. Et comme Ethan sentait l'impatience arriver, il décida d'attaquer le premier. Ce qui n'était pas forcément une bonne idée, mais il s'en fichait pas mal. Il ne jouait pas sa vie, c'était juste un petit entrainement cool avec un garçon génial. Qui était capable de le faire chanceler par un simple sourire, mais ça, c'était une autre histoire.
Fin prêt, il s'élança en avant. Ses bras s'enroulèrent autour des hanches d'Isaac, et emportés par l'élan du brun, ils tombèrent tous les deux. Grimaçant légèrement au moment de la chute, Ethan se reprit bien vite, et tenta immédiatement d'immobiliser son adversaire...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 14 Juin - 13:13

Le fin stratège...
Isaac ft. Ethan


Nous étions à présent en face à face prêts à nous battre.

- Parce que tu pensais que j'aurais fui devant toi ?
, demanda Ethan avec une voix drôle.

Je me mis à rire. Ma question était en effet stupide. Ethan à ma grande surprise attaqua le premier et je parai aussitôt son mouvement. Je me jetai moi aussi sur lui et au même instant ses bras s'enroulèrent autour de mes hanches. Il bascula vers l'avant ce qui m’entraînai également vers l'arrière. Résultat, nous tombâmes tous les eux à terre. Ayant pris le dessus sur moi il m'immobilisa avec force, si bien que je me laissai presque faire étant donné qu'il était positionné sur moi. Si proche de moi... Mes bras étaient emprisonnés sous lui mais pas sous mes jambes. Soudain, je pris conscience que c'était probablement une ruse pour me faire perdre ma concentration. Je me repris et avec rapidité je lui mis un coup de genou dans le ventre. Je n'avais pas frappé très fort, juste de quoi me libérer. À cet instant-là, de retour en puissance je me mis cette fois sur lui. Les joues prirent feu car je me mis à repenser au dortoir. La même position. Qu'étions nous en train de reproduire ? Luttions-nous vraiment l'un contre l'autre ou voulions-nous au contraire nous rapprocher de nouveau ? Était-ce une ruse pour gagner ? Oui, probablement. Ethan avait l'air de redoubler de stratégie et pour un trappeur c'était tout à fait normal. Je me relevai alors et l'empoignai par le col pour aller le plaquer contre l'arbre le plus près et je me mis à rire.

- Et là si je te colle un poing en plein nez, tu tombes raide sur le tronc !
, m'exclamais-je sûr de moi.

La bataille avait toujours tendance à me rendre encore plus hyperactif que je ne l'étais et parfois je ne m'en rendais pas vraiment compte. De loin, l'on aurait pu vraiment croire que je voulais vraiment régler le compte au trappeur. Mais de près, l'on voyait ma fausse colère se transformer en quelque chose de plus amusée. Je me rapprochai de lui, de manière à le coller pour l'immobiliser. Je m'approchai alors de lui et colla mes lèvres sur les siennes tout en passant mes bras au-dessus de sa tête. Super moyen de distraction. Le combat était-il déjà fini ou bien allait-il riposter ? J'avais envie de lui murmurer des mots doux, mais je me retins. Je ne voulais pas qu'il croit que j'allais trop vite avec lui. La plupart des filles attendaient souvent cela de la part des garçons, mais qu'en était-il des garçons ? Pareil non ? Aucune idée. Pourtant, j'en étais un mais c'était la première fois que j'avais une relation réciproque.
Je notai que mes doigts étaient encore à son col. Je desserrai légèrement mon emprise et esquissai un sourire drôle. J'aimai bien me retrouver en position de dominateur durant les combats sans armes.

- Dur dur de se concentrer avec toi..., murmurai-je.

Mes mains se dirigèrent vers ses jambes pour remonter à ses hanches.

- Le griffeur devant toi est plutôt malin, hein ?, demandais-je. Tu fais quoi, mm ?, rajoutais-je en chuchotant à son oreille

Je me mis à rire. J'aimais tellement jouer avec les gens. Mais cette fois-ci ce n'était pas vraiment un faux jeu, car tout ce que je ressentais était réellement sincère. Je l'embrassai dans le cou, tout en le maintenant contre l'arbre. Puis, je me penchai doucement, tendit mon bras de façon discrète pendant que mes lèvres butinaient son cou, mon corps collé totalement au sien et mes doigts touchèrent alors ce qu'ils cherchaient. Ma chaussure...

Je me redressai toujours avec lenteur et tout à coup, aussi soudainement que je l'avais plaqué la fine lame de ma dague surgit. Mon avant-coude se posa fermement sur sa poitrine tandis que la lame goûtait à présent son cou.

Sans appuyer trop fort pour ne pas le blesser, je souris de toute mes dents.



by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageDim 14 Juin - 21:12



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


Ethan parvint à immobiliser le jeune homme, ses genoux de chaque côté de son corps. Isaac n'opposait aucune résistance et le trappeur se rendit compte à quel point ils étaient proches. Presque autant que précédemment, dans les dortoirs...
Cette simple pensée suffit à déconcentrer suffisamment le brun. Isaac profita de cet instant pour lui donner un coup de genou dans le ventre. La respiration brièvement coupée, Ethan ne se débattit pas réellement lorsque le coureur reprit le dessus. Presque pas en fait. Isaac se trouvait désormais sur lui. Mais à peine quelques instants plus tard, le trappeur se retrouvait plaqué contre un arbre.

« Et là si je te colle un poing en plein nez, tu tombes raide sur le tronc ! » dit Isaac en riant.

« Pff, tu n'oserais même pas. » répliqua le brun avec un haussement de sourcils.

Il s'apprêtait à donner un coup d'épaule pour se dégager, mais Isaac se colla un peu plus à lui. Finalement, il posa ses lèvres sur les siennes et Ethan répondit instinctivement au baiser, ses yeux se fermant d'eux-mêmes. Il aurait voulu poser ses doigts sur la joue du jeune homme, mais celui-ci recula légèrement son visage pour lui murmurer;

« Dur dur de se concentrer avec toi... »

Ethan laissa échapper un rire. C'était lui qui l'empêchait totalement de se défendre en l'embrassant. Il avait réussi à contrôler Isaac pendant quelques secondes au départ, et s'il n'était pas si bouleversé par cette proximité, il serait certainement capable de se tirer de là. Mais il était complètement à la merci du coureur qui se pressait toujours plus contre lui. Surtout qu'il avait commencé à caresser ses jambes et ses hanches.

« Le griffeur devant toi est plutôt malin, hein ? Tu fais quoi, mm ? »

Ethan crut réellement qu'il allait défaillir. Parce que se retrouver coincé entre un arbre et un jeune homme hyper sexy, c'était loin d'être désagréable. Mais ce n'était pas bon pour son cœur. Celui-ci battait tellement fort qu'il menaçait de s'échapper de sa poitrine à tout moment.

« Il est surtout trop provocateur et... »

La fin de sa phrase se transforma en gémissement au moment où Isaac décida de s'attaquer à son cou. Ses mains agrippèrent immédiatement ses cheveux. Mais comment pouvait-il tenter de prendre le dessus sur le coureur s'il ne parvenait même pas à reprendre le dessus sur son corps ? Au moins, on pouvait dire qu'Isaac avait trouvé une très bonne stratégie pour le mettre hors d'état de nuire. C'était efficace. Ethan pencha un peu plus la tête en arrière, incapable de résister. Jusqu'à ce qu'il ne sente le froid du métal sur sa gorge à la place des lèvres brulantes du garçon face à lui. Il rouvrit les yeux et constata que son adversaire avait posé la pointe de sa dague sur son cou, tout sourire. Très bien. Après être resté immobile pendant deux secondes, Ethan fit lentement glisser ses mains le long du dos du coureur. Il voulait jouer, très bien. Ses doigts parcouraient lentement son dos, tandis que sa cuisse se levait légèrement pour aller se placer entre les jambes du jeune homme. Après lui avoir adressé un sourire malicieux, le trappeur posa ses mains sur les fesses d'Isaac, son regard plongé dans le sien. Profitant de l'effet de surprise, il effectua un rapide mouvement de bras et la dague tomba au sol. Lui, il reprenait le dessus, inversant les positions. Désormais, c'était Isaac qui se retrouvait collé à l'arbre.

« Et voilà, chacun son tour, non ? » murmura-t-il à son oreille, ses mains venant désormais se balader sur son torse.

Mais il ne se contenta pas de ça. Ses doigts filèrent bientôt sous son t-shirt et ses lèvres sur les siennes, les dévorant précipitamment. Au fur et à mesure que ses gestes se faisaient de plus en plus insistants, Ethan se rapprochait toujours plus du jeune homme, ne laissant bientôt plus aucun espace entre eux.

« On avait dit duel au corps-à-corps hein ? » reprit-il avec un petit rire. « Mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point... »

Sans attendre de réponse, il déposa ses lèvres dans son cou, puis alla mordiller la peau au niveau de sa clavicule. Finalement, il viendrait peut-être s'entrainer plus souvent ici, s'il pouvait profiter de ce genre d'entrainement...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMar 16 Juin - 16:20

Tu veux jouer ?
Isaac ft. Ethan


Lorsque je le menaçai, Ethan haussa des épaules en répliquant que je n'oserais pas. Il avait bien raison, mais je me tue sur cette affirmation. Bien sûr que je n'oserais pas, cela ne me viendrait jamais à l'idée de le frapper alors que je mourrais d'envie de lui sauter dessus. Aussitôt, au moment où je l'embrassai il se laissa distraire comme prévu et ne se recula pas. Au contraire, il me rendit mon baiser. C'était si agréable, la chaleur rentrait par tous les pores et je sentis déjà le sang se répartir dans chaque parcelle de mon corps pour laisser place à une sensation que je connaissais pas cœur : le désir. Il ne fallait pas que je tombe dans ma propre ruse en me laissant emporter ! Je me repris et la lame sous son cou,je fus désemparé l'espace d'une seconde, car je sentis alors ses bras se poser doucement sur mon dos... Je me mis à gémir de plaisir, car mon désir montant n'était que renforcer par son geste.

- Il est surtout provocateur et...


Je n'entendis pas la suite car ses mains se posèrent sur mes fesses. Je me rapprochais encore de lui puis tout à coup mon bras reçu un coup. La dague m'échappa des mains et Ethan en profita pour se libérer et se jeter sur moi. J'étais bel et bien tombé dans mon propre piège. Cette fois-ci contre l'arbre, ce fut Ethan qui pu esquisser le sourire de victoire.

- Chacun son tour hein ?, fit-il

J'hochai la tête. Ses mains se mirent sur mon torse et je frissonnai. Maintenant je comprenais comment il avait eu du mal à se délivrer. C'était si difficile de se concentrer sur autre chose... Tout à coup, je sursautai légèrement quand je sentis ses doigts frais sous ma peau. Que faisait-il ? Bientôt avant même que j'eus le temps de faire quoi que ce soit il m'embrassa et je répondis automatiquement guidé par une force invisible et insurmontable. Je me laissai presque couler contre l'arbre, lâchant tous mes muscles sauf ceux qui avaient le pouvoir de le rapprocher. Il se rapprocha de moi lui aussi et ses mains s'agrippaient à mes cheveux. Nous en avions décidément pas fini avec le dortoir... Contre un arbre... Ne m'avait-il pas dit qu'il savait très bien y monter, ou alors je confondais avec un autre blocard ?

- On avait dit duel au corps-à-corps hein ? Mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point...
- Mm moi aussi..., murmurais-je incapable de parler plus fort.

J'étais faible, si faible, bien plus que lui. Il avait été capable de faire quelque chose. Puis, je compris. À mon tour je me mis à agir sous un coup d'adrénaline. Je lui fis une clé de bras et je me mis derrière le tronc d'arbre. J'avais disparu le temps d'une seconde et avant même qu'il ait pu commencer à marcher vers moi je me retrouvai derrière lui. Je lui tapotai l'épaule gauche alors que je me trouvai en vérité à sa droite.

- Je suis là !, riais-je

Puis, je me rapprochai de lui et posai alors moi aussi mes mains avec fermeté sur ses fesses et je le soulevai. Il était maintenant accroché à moi et je le plaquai de nouveau à l'arbre.

- 'Caught you ! T'as vu moi aussi je peux résister !

En vérité, il me semblait avoir été bien plus long que lui. Mais peu importait. Tout était si calme, seuls nos rires résonnaient dans le terrain. Le vrai paradis. Une mélodie me revint à ce moment-là dans la tête. J'étais heureux et libre...




by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 17 Juin - 20:42



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


Isaac répondait aux baisers du trappeur, et leurs corps s'épousaient parfaitement. Ethan passa bientôt ses bras autour de la nuque de son compagnon, chaque parcelle de sa peau recherchait toujours plus de proximité. Il n'aurait jamais pensé ne plus pouvoir se passer des lèvres d'un garçon. Ni d'être lui-même si entreprenant. A croire que tout pouvait arriver...

Il se passait le même genre de scène que dans les dortoirs... Est-ce que ce serait ainsi désormais ? Est-ce que chaque fois qu'ils se verraient, ils ne pourraient s'empêcher de se sauter dessus ?

Ethan continuait de dévorer littéralement les lèvres du coureur. L'une de ses mains caressait sa nuque tandis que les doigts de l'autre traçaient des dessins invisibles sur son torse. Au moment où il se disait qu'il ne pourrait plus jamais se décoller d'Isaac, celui-ci disparut soudainement. Le trappeur rouvrit les yeux, son corps ressentant comme un énorme manque d'un coup. Il voulut s'approcher du tronc, mais une ombre passa rapidement à ses côtés à ce moment-là. Puis il sentit qu'on lui tapotait l'épaule gauche. Alors, tout naturellement, il se retourna.

« Je suis là ! » dit Isaac en riant.

Il était en fait à sa droite. Ethan rit également puis sentit les mains fermes du jeune homme sur ses fesses. Il lâcha un faible gémissement en même temps qu'Isaac le soulevait. Le brun enroula donc ses jambes autour des hanches du garçon, son dos se retrouvant à nouveau plaqué à l'arbre.

« 'Caught you ! T'as vu moi aussi je peux résister ! »

Ethan plongea son regard dans celui du jeune homme, un sourire ravi aux lèvres. Le terrain était toujours vide, et il était heureux. Depuis sept mois, il n'avait jamais connu un moment si agréable. Jamais.

« C'est bien, très bien. » déclara-t-il en venant coller son front au sien.

Parce que lui n'arrivait pas à résister. Il lui suffisait d'un regard, d'un geste, d'un mot ou d'un sourire pour qu'il ne fonde complètement. Tout le corps d'Isaac l'appelait, et même maintenant qu'ils étaient complètement collés l'un à l'autre, il voulait toujours plus de proximité. Il passa un bras autour de sa nuque, l'autre main venant se perdre dans ses boucles soyeuses. Ses lèvres allèrent embrasser sa mâchoire, sa clavicule, sa gorge. Puis terminèrent sur ses lèvres à lui, dans un baiser tendre et par lequel il voulait faire passer tout son amour. Ses yeux plongèrent ensuite dans les siens, ne se lassant pas de ce regard.

« Alors, qui a gagné le duel d'après toi ? » souffla-t-il à son oreille.  

Il s'étonnait encore de se montrer si audacieux et entreprenant avec les contacts physiques. Lui qui était plutôt du genre solitaire, évitant de se mêler à un trop plein de population. Ou même de s'attacher à qui que ce soit. Mais avec Isaac, c'était différent. Depuis le début en fait. Avec lui, il n'arrivait même pas à utiliser son fidèle sarcasme. Et il ne pouvait tout simplement pas respecter sa promesse de ne pas s'attacher. Même si, dans un coin de sa tête, une voix ne cessait de lui répéter qu'il ne le supporterait pas s'il venait à le perdre, il ne pouvait pas lutter contre son cœur. Et son cœur lui dictait clairement de profiter de chaque instant passé en sa compagnie.



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 20 Juin - 21:24

Quand les souvenirs s'en mêle
Isaac ft. Ethan


Il colla son front contre le mien en continuant de me regarder droit dans les yeux. Cela fit que mon cœur se mit à battre la chamade. Pourquoi ses prunelles me faisaient cet effet ?

- Très bien très bien, fit-il content.

Tout ce à quoi je pouvais penser maintenant n'était que ses jambes à mes hanches. Il passa son bras à ma nuque et se mit à m'embrasser avec passion. Décidément, nous ne pouvions pas nous en empêcher. Ses doigts se perdirent dans mes cheveux tandis que mes mains étaient toujours posées sur ses fesses.

- Alors qui a gagné le duel d'après toi ?

C'était une bonne question ça. En armes je l'avais battu à plat de couture c'était certain, mais pour ce qui était du corps à corps nous n'avions pas vraiment eu le temps de savoir..

- Mm... Aucun des deux et à la fois tous les deux... On est bien là mm ?


Nous avions presque été incapable de nous battre. Je n'avais même pas trop osé le frapper. L'on aurait dit des filles. Puis après un dernier baiser, je le reposai sur le sol.

- Frappes moi !
, m'exclamai-je soudainement.

Puis je lui donnai un léger coup au visage.

- Protèges toi, ne baisse jamais ta garde, regardes, comme ça.

Je mis mes poings devant mon visage comme un bouclier.

- Et tu frappes en même temps et tu te reprotèges vite. Sinon tu peux mettre K.O quelqu'un avec un coup de ton avant coude dans sa poitrine, comme ça...

BAM. Je n'avais pas frappé fort mais j'avais réussi à le déstabiliser. Cette action m'était familière... Je n'avais jamais reproduis la même scène avec les mêmes mots mais, dans mes souvenirs les paroles que je venais de dire résonnaient, pareil que dans ma tête. Il y avait seulement une différence. Ici c'était deux jeunes hommes probablement amoureux et de l'autre côté j'y avais vu brièvement un père et un fils. Des souvenirs... Je me revoyais soudainement un peu plus petit dans une sorte de véranda. Le petit garçon que j'apercevais trébuchait au fur et à mesure que le grand homme devant lui l'attaquait. Bien sûr rien n'était méchant, l'adolescent riait même. '' Come on Isaac ! Hit me ! Come on son !'' Mon rire. Je le reconnu immédiatement, oui c'était bien moi. Puis le coup résonnait. J'avais réussi à atteindre mon père. Il s'avança vers moi et se mit à m'ébouriffer mes cheveux.

Pendant quelques secondes je stoppai toute action. Mon regard fixai à présent Ethan sans trop vraiment le regarder. Je m'étais perdu dans ma tête à présent. Je me mordis la lèvre, puis reprenant soudainement conscience de la réalité, je lui souris. En ce moment, je repensais énormément à ces souvenirs, mais celui-ci c'était bien la première fois que je m'en souvenais presque entièrement. Un goût de nostalgie et de joie à la fois s'installait dans ma bouche.

- Un souvenir..., avouais-je doucement.

Je laissai le silence un peu planer. Devais-je lui dire les détails ? Aucune idée. Puis te,ntant de retrouver mon énergie, je m'exclamai :

- Allez va s'y frappes moi monsieur le trappeur !

Je lui souris encore une fois et lui fit signe. Je ne voulais jamais m'arrêter. J'étais toujours rempli d'énergie.


by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 24 Juin - 9:05



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


« Mm... Aucun des deux et à la fois tous les deux... On est bien là mm ?  » répondit-il.

Ethan hocha la tête, ses yeux ne quittant pas les siens. En fait, s'il n'avait pas besoin de se nourrir, de boire, de dormir, et surtout s'ils n'étaient pas piégés au Bloc comme des rats, il serait capable de rester là pour toujours. Mais Isaac ne l'entendait pas de cette oreille, puisqu'il l'embrassa une dernière fois avant de le reposer au sol. Tout son corps voulait protester et se rapprocher de nouveau du garçon, mais il n'esquissa pas un geste.

« Frappes moi ! »

Les yeux écarquillés, Ethan mit un moment à réagir. Il crut d'abord à une illusion, mais non, Isaac paraissait très sérieux.

« C'est bien la première fois que quelqu'un me demande de le frapper. » déclara-t-il en riant.

« Protèges toi, ne baisse jamais ta garde, regardes, comme ça. »

Le coureur plaça ses poings devant son visage, puis le frappa à la tête. Le coup n'avait pas été fort, et Ethan se contenta de grimacer. Son regard était rivé sur les mains du jeune homme. Il tenait sa garde. Comme à la... boxe. La boxe ? Comment il connaissait ce mot ? Isaac reprit ses explications, mais il ne les comprit pas réellement. Il eut un bref moment d'absence, avant de secouer la tête pour se reprendre. Sauf qu'au même moment, le garçon lui envoya un nouveau coup. Toujours gentiment. Mais cela réveilla chez Ethan une confusion totale. Il se prit la tête entre les mains et ses paupières se fermèrent instinctivement. Il avait déjà connu cette sensation. Il ne savait pas qui l'avait provoqué et pourquoi, mais il se souvenait de la douleur explosant dans son visage.

Ethan rouvrit les yeux pour se retrouver face à un Isaac à la fois heureux et triste.

« Un souvenir... »

Le trappeur hocha faiblement la tête, même s'il n'était pas réellement sûr de ce qu'il avait dit. Sa tête lui tournait et sa vision se brouillait petit à petit. Le coureur reprit la parole, mais cette fois-ci Ethan ne comprit pas. Ses jambes se dérobèrent sous lui et il se sentit tomber. Les yeux à nouveau fermés, les images se mirent à défiler à une vitesse impressionnante. Comme lors de ses cauchemars, la nuit. Il ne parvenait à en capturer seulement quelques-unes... L'obscurité totale, des bras l'entourant, la flamme vacillante d'une bougie, des larmes sur un visage, des mouvements furtifs mais fatigués, des éclats de verre... Au fur et à mesure que ce qui semblait être des bribes de souvenirs resurgissait, Ethan se perdait un peu plus dans ses hallucinations. Son dos heurta bientôt l'arbre. Un bourdonnement continu prit place dans ses oreilles, et il cacha son visage en l'enfouissant entre ses bras, comme s'il se protégeait de quelque chose.

Un coin reculé de sa conscience -celui où il n'avait pas accès en ce moment- savait très bien ce qu'il se passait : une crise où se mélangeaient souvenirs et peurs. C'était ce qui arrivait la plupart des nuits, sous forme de cauchemars. Quand il parvenait à se réveiller, il lui fallait encore un bon moment avant d'être tout-à-fait calmé. Mais cela n'était jamais arrivé en pleine journée...



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 24 Juin - 18:20

Get out !!!
Isaac ft. Ethan



Lors de ma demande, Ethan écarquilla les yeux visiblement très surpris par ma demande. Après tout, ce n'était vraiment pas souvent que je demandais à un autre mec de me frapper volontairement. C'était même plutôt moi qui les frappait en premier. D'ailleurs il en fit la remarque. Je souris. Visiblement nous pensions à la même chose en même temps, incroyable. Deux vrais télépathes ! Ethan suivit mes conseils aussitôt et plaça ses mains devant son visage pour se défendre. Ses yeux restaient attentifs à mes mains tandis que je regardais son visage. Sa peau si lisse, si tiède.. me faisait rêver. Lorsque je lui assénai un léger coup, même préparé il parut surpris. Pourquoi donc ? Puis le souvenir qui me vint changea tout. Ma tête toute embrouillée, lorsque je revins à la réalité en demandant à Ethan de continuer, celui-ci parut aussi perdu que moi. Que se passait-il ? Il prit sa tête entre ses mains et ferma ses yeux. Je me stoppai net, soudainement très inquiet.

- Ethan ?,murmurais-je en m'approchant de lui.

Je posais alors mes mains sur ses épaules pour le soutenir de peur qu'il tombe. Il vacilla légèrement comme si des vertiges apparaissaient sans prévenir. Une autre crise de claustrophobie ? Étrange, vu que nous étions bien à l'air libre libre comme le vent. Non, il devait y avoir une autre raison. Et si … ?, pensais-je soudainement. Non, impossible ! Avait-il un souvenir lui aussi ? Quelques secondes après moi ? Non ! Ce n'était pas une coïncidence ! Je n'y croyais plus d'ailleurs ! Plus rien ici n'était comme au début. Peu à peu nous nous rendions compte de la situation.

- Putain ! Sortez de nos têtes !!!, criais-je alors fou de rage en regardant le ciel comme si je m'adressais à une caméra invisible.

Ils nous contrôlaient, nous en avions la preuve ici même. Puis Ethan m'échappa et son dos heurta violemment l'arbre derrière nous. Il prit sa tête dans ses mains comme s'il était en danger. L'on aurait dit moi la nuit lorsque je me levai en panique pour aller contre le mur souffrir le martyr avec mes souvenirs et mes cauchemars. Nous devenions tous aussi cinglés que les autres.

- Ethan, écoute-moi..., chuchotais-je à son oreille. Ça m'arrive aussi, tu dois trouver un moyen de le combattre, d'accord ? Compte, ça t'aidera. Ou quelque chose d'heureux plus fort que tout cela.

Je me mis à compter lentement et j'entourai mes bras autour de lui pour lui donner de la chaleur humaine. Comment ces sales créateurs osaient nous en faire baver pendant nos rares instants de bonheur ? Je les détestais de plus en plus.

- Respire et concentre-toi sur les chiffres.. ça les fera enlever de ta tête.. ça les combat... donne leur défaite.

Je lui relevai alors le menton et je lui donnai un baiser sur les lèvres.

- Ethan... je t'aime, murmurais-je.

Mes doigts se mirent dans ses cheveux et je les lui caressai comme une mère faisait à son enfant pour le consoler après une bêtise qu'il aurait faite. Je voulais que les créateurs sortent de sa tête. Il n'avait pas mon contrôle je le sentais. Cela devait être tout nouveau pour lui. Je devais donc lui apprendre. Oui, j'allais lui apprendre à se défendre.



by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 25 Juin - 8:45



I fell in love?

«Gravitation is not responsible for people falling in love.»


Les images continuaient à défiler sans qu'il ne puisse rien faire pour les stopper. Parfois, il revoyait plusieurs fois les mêmes. Mais comme toujours, il ne parvenait pas à faire le lien entre tous ces morceaux de souvenirs. Avaient-ils d'ailleurs un quelconque rapport entre eux ? Aucune idée.

Des mots parvinrent à ses oreilles. Trop de mots, mélangés les uns aux autres. Ethan..., tu dois trouver..., le combattre..., compte..., heureux... Il ne comprenait rien, strictement rien. Il sentit des bras l'entourer mais était complètement incapable de discerner la réalité des souvenirs qui remontaient de son passé. Ses doigts s'enfoncèrent dans l'herbe alors qu'il protégeait toujours son visage de son autre main. Il avait peur, sans réellement savoir pourquoi.

«  Respire et concentre-toi sur les chiffres.. ça les fera enlever de ta tête.. ça les combat... donne leur défaite. »

Là il avait entendu, la voix était tout près de lui. Même si son esprit était complètement embrouillé, il tenta de suivre les instruction. La voix comptait, et il mit toute sa concentration encore indemne sur les chiffres. Il tenta de caler sa respiration en fonction des battements du cœur qu'il sentait battre contre lui. Puis il redressa la tête en même temps qu'une main levait son menton. Ses prunelles encore écarquillées par la peur en croisèrent d'autres bien familières. C'est à ce moment-là qu'Ethan reprit contact avec la réalité. Les images avaient cessé de défiler, seuls des chuchotements indistincts persistaient à s'ancrer dans sa tête. Ceux-ci cessèrent au moment-même où Isaac posa ses lèvres sur les siennes. Il se rattacha à ce geste pour revenir complètement à la réalité. Même si sa respiration était toujours saccadée, il était presque revenu à un état normal. Si l'on exceptait son air extrêmement confus bien sûr.

« Ethan... je t'aime. »

Quoi ? La confusion qui régnait quelques instants plus tôt dans l'esprit du trappeur se transforma bien vite en surprise. Mais ces mots lui firent un bien fou, réchauffant son cœur précédemment malmené par les souvenirs. Isaac se mit à caresser ses cheveux, et le brun ferma les yeux. Ses bras entourèrent son dos tandis qu'il se blottissait dans ses bras. Il avait besoin de lui pour retrouver toute son assurance -quasi-inexistante tout de même, précisons-le- et s'assurer qu'il était bien réel, qu'il n'était pas coincé dans un cauchemar où son beau coureur n'était qu'une illusion.

« Je... Je suis désolé. » fit-il en enfouissant son visage dans son cou. « Je ne sais pas ce qui m'a prit. D'habitude, ça n'arrive que la nuit, quand je dors. Ça ne s'est jamais passé quand j'étais éveillé avant aujourd'hui... »

Si désormais il faisait des crises de panique à toutes heures du jour, il allait bientôt devenir complètement fou. Il avait déjà du mal à accepter qu'il soit claustrophobe, si en plus il devait toujours s'attendre à subir une rafale horrible de souvenirs dont il ne comprenait pas le sens, il n'allait pas le supporter bien longtemps. Au contraire.

Après être resté un moment silencieux, Ethan releva la tête pour planter son regard dans celui du coureur. Les mots lui brûlaient la gorge tellement il avait envie de les dire. Il hésita quelques secondes de plus avant de se lancer.

« Et Isaac... je t'aime aussi. »

Il embrassa tendrement ses lèvres.
Comment avait-il été possible qu'il tombe amoureux ? Cela avait commencé par leur claustrophobie qui les avait réunis. Puis il y avait eu tout le reste. Ethan, expert en sarcasme, en solitude et en froideur, était finalement tombé sous l'emprise de l'amour. Que c'était poétique.  



Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageVen 26 Juin - 16:06

Gift of life
Isaac ft. Ethan


La confusion régnait dans son esprit, je pouvais le voir. Il essayait tant bien que mal de se débattre avec les souvenirs et la réalité. Je savais qu'il était difficile pour lui de distinguer les deux. Ça m'arrivait aussi et c'était bien horrible. La folie. J'avais l'impression de devenir complètement taré. Mais Ethan avait-il subi la transformation comme moi ou bien .. où bien ces horreurs lui arrivaient juste parce que les créateurs le voulaient? Avant que le griffeur me griffe, rien de tout cela m'était arrivé. Les créateurs m'avaient-ils alors manipulé en me faisant faire des cauchemars toutes les nuits au point à tout remettre la faute sur la transformation ? Il allait falloir que je le lui demande. Mes bras l'entourèrent et il s'accrochait à moi comme une bouée de sauvetage. Courage Ethan !, pensais-je. Il ferma les yeux et je sentis déjà sa respiration devenir plus calme. En plein jour ? Incroyable. Pourquoi en même temps ? Pourquoi n'avions nous pas la même réaction ? Peut-être parce que j'étais plus habitué ? Aucune idée. Tant de questions sans réponses.  Ethan enfouit son visage dans mon cou. Ses cheveux chatouillèrent mes joues. Puis après quelques minutes, il se mit à parler pour s'excuser en disant que rien de tout ça ne lui arrivait le jour. Étrange... Les créateurs en avaient vraiment après nous. Ne pouvaient-ils donc pas accepter que l'amour vole dans l'air au bloc ? Visiblement non. Mais ils n'allaient pas gâcher ce qu'Ethan et moi avions, ça jamais. Ces petits idiots voulaient tout contrôler. Timidement le jeune homme releva la tête et me fixa de ses yeux noisettes. Je ne pus m'empêcher de lui esquisser un petit sourire.

- Isaac, je t'aime aussi.


BOUM. Mon cœur fit un énorme bond dans ma poitrine et je sentis le rouge me monter aux joues à toute vitesse. Il m'avait dit qu'il m'aimait en retour ? Alors tout cela était donc vrai ? Je ne vivais pas dans un rêve mais dans une réalité ? À moi ? Il me l'avait vraiment dit à moi ? Oui ! Je restai bouche-bée pendant quelques secondes. Il vint alors m'embrasser et mes lèvres répondirent à la demande sans y réfléchir. Elles étaient tièdes et remplie de tendresse si bien que mes dents virent à les mordiller. Nous avions tellement ressenti de choses, exploré découvertes par découvertes mais, c'était la première fois que nous nous l'étions avoués. Puis, mes bras virent le serrer contre moi. Je ne supportais plus la proximité si bien que me coller à lui me faisait me sentir en sécurité. Moi vouloir me sentir en sécurité par le biais de quelqu'un autre que moi-même ? En n'importe qu'elle autre circonstance j'aurais éclaté de rire, mais là tout était différent. Je me contentais de rêvasser.

- Ethan, murmurais-je avec une énorme joie dans ma voix.

Je me retirai puis posai mes mains sur ses épaules pour prendre le temps de l'admirer. J'avais encore du mal à y croire, mais pourtant c'était vrai. Je soupirai et regardai autour de moi. Après tout.. nous étions bloqués ici peut-être à jamais, nous avions donc tout le temps que nous voulions tous les deux... Nous étions venus à la base pour un duel, mais aucun de nous deux n'avaient vraiment gagné ni perdu. Enfin si … nous avions tout deux gagné l'amour de l'autre...



by Epilucial




___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


"Gravitation is not responsible for people falling in love." [Ft. Isaac Welligton] (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Falling in love again [Siloe]
» i'm so afraid of falling in love ∞ Anarmiah
» I can't help falling in love with you • Hylan
» (M) Colton Haynes ♦ When family gets you crazy, falling in love is just an other step to madness
» Kim Seong Min + falling in love, sounds like an adventure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: Le Petit Bois :: La Zone d'entraînement-