Partagez

Tomorrow is today's dream - D. Juliet Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMar 30 Juin - 14:59


Dust Juliet Brown

Rise from the ashes


Infos Personnelles





ft. Holland Roden

ϟ Nom  : Brown
ϟ Prénom : Dust est son prénom passé. Au bloc, tout le monde la connaît sous le nom de Juliet.
ϟ Âge : 19 ans
ϟ Naissance : un 1er septembre, à Kansas City
ϟ Groupe : Blocard
ϟ Arrivée au bloc : il y a 13 mois
ϟ Classe souhaitée : Milice
ϟ Emploi (ou ex-emploi) : /
ϟ Membre du Bras droit : /
ϟ Particularité : Daltonnienne
ϟ De quelle couleur sont les étoiles ? Validé par une revenante


Caractère et Physique


Un minimum de 10 lignes est demandé. Merci de bien détailler la partie caractère afin de nous aider à cerner votre personnage.

Celle qu’on connaît sous le surnom de la harpie rousse doit essentiellement son nom à sa chevelure de feu. Des reflets ardents ponctuent sa longue crinière au rythme énergique de ses pas frénétiques de milicienne. La chaleur de ses mèches de feu contraste brutalement avec son visage de glace, souvent impassible, qui ne se fend que lors de ses accès de colère. Son attitude est naturellement intimidante, aussi bien dans son expression que dans ses gestes. Son regard dur et ses traits fermés inspirent le respect, voire la crainte chez les plus peureux. C’est que cette dure à cuire ne se laisse pas marcher sur les pieds. Courageuse et téméraire, elle n’hésite pas à interpeller tous ceux qui ne respectent pas les règles. Exigeante et intransigeante, elle ne tolère aucun débordement, et son habitude de rappeler chacun à l’ordre pour tout et n’importe quoi lui ont valu une réputation d’une véritable harpie. La principale intéressée a bien conscience qu’elle ne doit baisser sa garde sous aucun prétexte. Une seule fissure dans sa carapace de glace, et tout partirait en vrille. Alors elle a choisi de n’écouter que son sens du devoir, et de faire abstraction de ce que les autres peuvent penser ou ressentir. Ce qui compte avant tout, c’est son propre bien-être et la tranquillité instaurée au Bloc. Le premier qui s’opposera à l’un ou à l’autre de ses objectifs a tout intérêt à avoir les nerfs solides. La jeune femme est très susceptible, et il est facile de s’en faire une ennemie. Si la plupart des blocards la respectent pour sa loyauté envers la communauté, ses efforts pour maintenir la paix et la cohésion au sein de ce vaste groupe et l’efficacité de son travail au sein de la Milice, il en va tout autre pour ce qui est de sa personnalité à proprement parler. Juliet n’est pas le genre de fille avec qui on devient facilement ami. Les hommes voient en cette charmeuse invétérée une potentielle conquête, tandis que les filles la jalousent et médisent à son sujet. C’est de l’envie peut-être, de l’incompréhension sûrement. Dans tous les cas, une perte de temps. La jeune fille n’a que faire des commérages à son sujet. On lui reproche d’être trop. Trop intimidante, trop masculine, trop féminine, trop mécontente, trop vengeresse, trop froide, trop curieuse, trop à cheval sur les règles. Chacun sait qu’il peut compter sur son aide en cas de problème. Elle répondra présente et s’attellera aussitôt à réparer l’incident. Mais au-delà de son côté justicier et protecteur, Juliet reste une personne très rancunière. Il lui arrive de faire passer les besoins des autres après ses envies de vengeance à elle. On lui tient tête ? On l’humilie ? On lui joue un sale tour ? On joue avec ses nerfs, on la trahit ? Elle riposte. Et elle frappe fort. Si son corps athlétique et harmonieux lui assure à la fois force physique et charme fou, elle préfère user de la violence psychologique pour faire regretter à son ennemi d’être né. Ruse, murmures, rumeurs et manipulations : tous les moyens sont bons pour accomplir son désir de vengeance. Son poste au sein de la Milice lui permet également de jouer sur l’isolement des blocards, en les condamnant au gnouf, expérience qu’elle-même ne supporterait pas de vivre.

La tornade rousse ne se plaint jamais. Les blessures physiques ou psychologiques  lui arrachent des cris ou des larmes, mais jamais de longue complainte. Cette fille aime prendre les choses en main. Ne pas s’accabler sur son triste sort et agir pour que la vie se présente sous un jour plus souriant. Elle aime faire des efforts pour se surpasser et rendre la vie meilleure aux autres blocards. Cependant, si elle est attachée à la communauté, elle aiguise son caractère difficile pour qu’on lui fiche la paix. Quand on vient la chercher, c’est pour quémander son aide. Pas pour avoir une petite discussion sympathique avec un ami proche. Des amis, d’ailleurs, elle n’en a que peu. Peut-on même vraiment parler d’amis ? Ce sont des êtres en qui elle a placé sa confiance ; chose rare. Mais le concept d’amitié lui reste abstrait. Elle n’avouera d’ailleurs jamais à ces quelques individus qu’elle tient à eux. Les mots sont du vent, et à quoi bon les souffler ? Ils se perdent dans les méandres insondables du cerveau, qui en font des rêves et des idées vaseuses. Le sentimentalisme, très peu pour elle. De sa bouche, ce sont souvent des flots de jurons qui s’échappent. Elle aime les inventions agressives, les insultes rocailleuses, les termes médisants qui captent l’attention bien plus facilement qu’une déclaration d’amour. Elle jure presque autant qu’elle respire, et accompagne cette douce mélodie de rires sarcastiques et autres regards méprisants. Ajoutons à cela son attitude plutôt masculine, due à l’idée qu’elle se fait du parfait membre de la Milice, et nous obtenons un garçon manqué. Un garçon manqué à l’apparence très féminine. La jeune fille est bien consciente de l’effet qu’elle produit sur la gent masculine, et aime en jouer. Elle n’hésite pas à subtilement user du maquillage pour adoucir ses traits lorsque ça peut lui être utile, en complément de son corps bien proportionné, de ses attributs qu’elle aime mettre en valeur en-dehors de son travail, et de son allure sportive.


Histoire


Un minimum de 400 mots est demandé. Vous pouvez le présenter sous forme de souvenirs, flash-back, journal... Pour les blocards, vous devez uniquement raconter votre arrivée au bloc ainsi que ce qui s'est passé depuis (les Blocards n'ont plus souvenir de leur vie d'avant).

Elle se réveille soudainement, en proie à une panique inexplicable. Ses yeux fous s’agrandissent autant qu’ils le peuvent, essayant de distinguer quoi que ce soit dans l’obscurité épaisse qui la recouvre. Elle cherche de grandes goulées d’air à grands renforts de bruit, comme si ses poumons avaient cessé de fonctionner pendant plusieurs heures. Elle se redresse brusquement, se cogne contre un obstacle dont elle ignore l’identité, recule d’un bond, se retrouve coincée contre un mur grillagé. Son cou se tord dans tous les sens, mais rien à faire. Impossible d’y voir quoi que ce soit dans de telles ténèbres. En dépit de sa terreur grandissante et de son incompréhension totale, la jeune fille doit prendre le temps de se calmer, jusqu’à ce que ses yeux s’habituent à l’obscurité. Peu à peu, sa poitrine se soulève moins violemment, moins rapidement. A tâtons, la jeune fille cherche une sortie. Elle longe le grillage qui la maintient prisonnière, mais n’y décèle aucune porte. Pire encore, elle ressent une terrible sensation de mouvement. Elle est piégée dans un cube qui s’élève, encore et encore, vers une destination inconnue. L’idée la met mal à l’aise et lui donne la nausée. Luttant contre l’envie de vomir, la jeune fille prend son mal en patience et attend. L’effort est difficile, mais s’exciter serait vain. D’autant plus que la jeune fille doit faire face à un problème de taille : sa mémoire est un abysse sans fin, désespérément vide. Elle n’a aucun souvenir de ce qui l’a amenée ici. Ni aucun concernant sa vie. Qui est-elle ? Que fait-elle ? Pourquoi est-elle ?

La boîte semble avoir fini son ascension en direction des Enfers. Sans attendre, n’écoutant que sa frustration, la jeune fille se précipite en direction des minces filets de lumière qui lui parviennent. Le grillage cède, des portes s’ouvrent, et enfin elle se retrouve à l’air libre. La lumière du soleil l’aveugle. Il lui faut un certain temps pour s’habituer à cette forte luminosité. Lorsqu’elle y parvient, elle constate qu’elle est seule, perdue au milieu d’un champ. De l’herbe à perte de vue. Pas de présence animale, ni humaine. A part peut-être cette silhouette qui se découpe sur l’horizon, et semble avancer dans sa direction. Bien décidée à ne pas se laisser intimider, et surtout en quête de réponses aux innombrables questions qui se bousculent dans sa tête, la jeune fille se précipite à l’encontre de la silhouette. Plus elle se rapproche, et plus elle se dessine. Un homme. Un jeune homme aux cheveux frisés, qui avance d’un pas tranquille, presque méfiant. Alors qu’ils ne sont plus qu’à quelques mètres l’un de l’autre, il la fixe d’un regard médusé et tend le bras dans sa direction. La jeune fille réagit instinctivement, et son poing se fiche violemment dans les côtes de l’inconnu. Sous le choc, ce dernier recule et gémit. Les yeux pleins de démence, la jeune fille laisse échapper un hurlement rageur :

- Qui es-tu ? Et pourquoi m’avoir trainée ici ?

Le pauvre type qui lui fait face ne semble pas comprendre. Il lui tend un livre, censé renfermer les réponses à ses questions. Le type lui avoue que lui aussi a tout oublié de son passé, à l’exception de son prénom. Cet aveu calme la jeune fille quelques secondes. Lorsque le dénommé Alek lui demande son prénom, c’est d’une voix légèrement moins agressive qu’elle répond :

- Juliet.

Ce nom s’impose à elle comme une évidence. Elle a beau chercher, elle ne comprend pas. A quoi bon se souvenir de son nom, si c’est pour oublier tout le reste ? Elle se concentre, réfléchit, cherche au fond d’elle-même. Mais rien de plus ne lui vient. Elle ne sera que Juliet. Rien de plus que Juliet. Pas d’âge, pas de nom de famille, pas même le moindre souvenir d’une quelconque famille. Le néant qui l’habite la terrifie soudain, lui fait prendre conscience à quel point elle n’est rien. Qu’à cela ne tienne. Elle ne se laisse pas abattre. Elle compte bien découvrir qui elle est, et explorer le lieu dans lequel on l’a, semble-t-il, envoyée.

Elle n’est pas seule. Deux types habitent la plaine avec elle : Jonas et Alek. Ni l’un ni l’autre ne connaissent la raison de leur présence. Ils cherchent des indices pour comprendre. Mais surtout, ils cherchent à survivre. Et Juliet n’est pas de ces filles qui aiment ne rien faire pour ne pas s’abimer les ongles. Passé le premier choc, elle leur apporte son aide. Elle découvre les lieux, repère les ressources qu’offre cet endroit plein de mystères, établit la liste des choses essentielles à la survie de leur groupe. Et cette liste s’allonge au fil des semaines. De nouveaux visages viennent régulièrement les rejoindre. A chaque fois, un adolescent paumé qui ne connaît rien de plus que son nom, et dont le visage est souvent couvert de larmes à la sortie de la cage souterraine. Des vivres et des ressources matérielles sont livrés avec. Mais aucune livraison n’amène personne qui soit capable de leur expliquer ce qu’il se passe. Alors, lasse de chercher des réponses qui ne viendront jamais, Juliet se résout à oublier le passé et à aller de l’avant. Au fur et à mesure des arrivées de chacun, une véritable communauté se forme au sein du Bloc, le nom simple donné à cet endroit si complexe. Et, peu à peu, tout s’écroule. Chacun n’en fait qu’à sa tête. Jusqu’au jour où un pauvre fou décide de pousser un peu plus loin l’exploration. En fin de journée, il part à la conquête de ce qui se trouve au-delà des murs. Une zone qui semble s’étendre sur des kilomètres, et qui ressemble fichtrement à un labyrinthe, pour le peu que Juliet en a vu. Des murs de quinze mètres de haut qui bouchent l’horizon et incitent le voyageur amateur à se perdre. Et la tête brûlée du jour n’échappera pas à la règle. Ralentie par les pièges et les détours du labyrinthe, elle ne reviendra pas à temps. A la tombée de la nuit, les murs se referment. Un grand cri a résonné cette nuit-là, glaçant le sang de tous les blocards. Un hurlement de terreur et de douleur mêlées. De ceux qui vous marquent toute une vie.

Ce tragique épisode a motivé les blocards à instaurer des règles strictes. Personne n’entre dans le labyrinthe. Tout du moins, pas ceux qui ne seront pas assignés à cette lourde tâche. Car, le nombre de blocards augmentant régulièrement, la communauté se divise en différents groupes de travail. Chacun peut y trouver son compte, et contribuer activement à la survie du groupe tout entier. D’un naturel autoritaire, Juliet s’occupe de veiller au grain, et surveille les écarts de conduite de ses camarades. Efficace et intransigeante, elle se taille rapidement une réputation de harpie, la rendant plus intimidante encore aux yeux des nouveaux arrivants. Ainsi, c’est tout naturellement qu’elle intègre les rangs de la Milice lorsque Jonas, le tout premier à être arrivé au Bloc et tout désigné pour jouer les chefs, décide qu’il est nécessaire de mettre en place un groupe de personnes chargées de faire respecter les règles au sein de la communauté. Le premier à les enfreindre se verra sanctionné. Juliet s’épanouit totalement dans ce travail, qui lui correspond à merveille. Elle fait régner l’ordre durement établi au sein du Bloc et défend les valeurs qui lui tiennent à cœur, et peut se laisser aller à ses pulsions vengeresses sous couverture de son poste au sein de la Milice, tout en veillant à ne pas en abuser.

Tout se déroulait pour le mieux jusqu’à une récente condamnation à mort. La toute première au sein du Bloc. Celle d’une folle visiblement décidée à semer une pagaille monstre tout autour d’elle. Pour ramener la paix parmi les blocards, sa sentence a été prononcée. Appliquée. Et très contestée. Ce n’était d’abord rien, puis les blocards ont commencé à se soulever contre la supposée tyrannie de leur chef. Trouvant écho auprès de plus en plus de blocards choqués et en colère, cette vague de contestation muette est devenue violente et s’est manifestée à travers d’actes provocants et répréhensibles. Débordée, la Milice n’a pas chômé. Les bannissements pleuvent tout autant que les coups de fouet. Si Juliet se délecte de toutes ces occasions d’infliger de sévères douleurs à ces camarades désobéissants, elle est, au fond d’elle-même, très inquiète. L’avenir s’annonce sombre au Bloc. Si les blocards s’obstinent à semer le chaos, tous les efforts déployés pour faciliter la survie de chacun vont voler en éclats. Les mesures prises pour punir les petites frappes semblent, contre toute attente, aggraver la situation et soulever plus de contestations encore. Jonas et son équipe peuvent compter sur le soutien et la loyauté de la tornade rousse en toutes circonstances. Mais que faire de ceux qui s’obstinent à ruiner des mois et des mois d’efforts pour le bien de la communauté ? Combien de temps reste-t-il avant que n’explose la révolte ?


Derrière l'écran





ϟ Prénom/Pseudo: BlackJack
ϟ Âge: Bientôt la majorité américaine
ϟ Découverte du forum: Une banale recherche Google x)
ϟ Avis sur le forum: Je suis pas fan du design : super sombre, la bannière reflète plus le film que le forum lui-même, et certains titres de catégories sont juste illisibles Raaah Puis j'avoue que j'ai du mal à trouver ce que je veux au niveau du contexte, ça m'a pas l'air super bien classé mmm
ϟ Présence: Je peux être très présente sans pour autant RP, j’avoue que je suis une vraie feignasse =3 Sinon, je suis souvent là pendant les vacances mais je peux rien promettre à partir de la rentrée…
ϟ Un dernier mot: Ça fait super longtemps que j'ai pas RP, j'espère que vous m'en voudrez pas si j'ai un peu de mal à m'y remettre  Potté


Dernière édition par D. Juliet Brown le Mar 7 Juil - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 30 Juin - 19:59

Bienvenue sur TMR =D

Quelle idée d'aller à l'intérieur du bloc hein? Dehors c'est tellement mieux!

En tout cas t'en fais pas, le RP' ça ne se perd pas Wink
Et courage pour trouver ce que tu veux dans le contexte X)

Et je suis d'accord, le header fait trop penser au film alors qu'on en est bien loin (et heureusement d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas




Modo
avatar


Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 16
Messages : 507
Points : 79
Localisation : euh... là il n'y a pas grand chose qui me permet de me repérer
Emploi : Survivante, Immune



Carnet des Souvenirs
Âge : 13 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 1 Juil - 2:47

Bienvenue mademoiselle Happy
Tu trouve le design sombre ? Moi je l'adore. X)
Courage pour finir ta fichette et prendre tes marques, tkt tu seras accro a nous en un rien de temps Wink
Et c'est vrai les filles vous avez raison, la ban' est plus représentative du film.. Mais dans un sens c'est plus attirant pour ceux qui ont seulement vu le film et pas encore lu les livres Smile
Allez... Bisous bisous

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMer 1 Juil - 8:53

Primo... J'ADORE l'actrice que tu as choisis (la grande classe <3)
Sinon, après ce coup de coeur à peine caché... Je te souhaite la bienvenue parmi nous Smile
Courage pour la fin de ta fichette minstinguette !
T'inquiète, niveau rp on va te remettre tranquillou dans le bain, ça va te plaire ;D
Revenir en haut Aller en bas




Modo
avatar


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 23
Messages : 588
Points : 238
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




MessageMer 1 Juil - 14:32

Bienvenue à toi sur notre forum Smile

J'ai remarqué ton avis, sans pour autant teaser, un nouveau design est en préparation pour on ne sait quand ^^

Pour le classement, tout est trié, en fait il faut savoir précisément ce que tu recherches.
Si tu t'aventures dans le contexte, le contexte interieur et exterieur sont séparés. Dans chaque partie, des indications sont présentes pour donner du détail au contexte choisis.

Si tu cherches quelque chose et que tu ne le trouves pas, Mp, je serais ravie de t'aider Smile

Bonne continuation pour ta fiche, j'ai hate de lire ton histoire ^^


___________________________________

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 325
Points : 93
Localisation : Arpentant les bois aux heures perdues du jour ou dans un labyrinthe sans issue



Carnet des Souvenirs
Âge : 20 ans
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 2 Juil - 6:25

Coucou et bienvenue sur le forum Heart
Je suis tellement contente de voir Juliet. Tu te l'appropries déjà magnifiquement bien, te lire est un véritable plaisir. Comme Esther l'a dit, n'hésite pas s'il y a quoi que ce soit, on est là pour répondre à tes questions ! Bon courage pour le reste de la rédaction ! Haaan Haaan Love

___________________________________


   Everybody wants to rule the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 11/02/2015
Age : 21
Messages : 696
Points : 578
Localisation : Dans le petit bois



Carnet des Souvenirs
Âge : 19
Relations:
Inventaire:




MessageVen 3 Juil - 19:29

Bon, j'avoue j'ai pas encore lu ton histoire. On va dire que je lis les fiches qu'une fois qu'elles sont terminées hahaha. Mais sinon, c'est cool que tu viennes remonter la moyenne d'âge du forum ! Et c'est bien les critiques que tu fais.. Et surtout.. Maintenant ça fait une feignasse de plus dans la population de ce forum ! J'ai des rp en cours, des réponses qui m'attendent depuis.. longtemps. Mais trainer sur le forum pour ne rien faire, quoi de plus agreable ? Alors bienvenue a toi compagnon de glandage, en esperant te voir souvent dans la CB !

___________________________________



Askip j'ai eu un Oscar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageLun 6 Juil - 21:28

Merci vous tous pour votre accueil trop mignon Yeux qui brillent  J'ai hâte de finir ma fiche et de pouvoir RP et glander avec vous Heart  (et surtout avec Alek hihi )
Revenir en haut Aller en bas




Admin
avatar


Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 325
Points : 93
Localisation : Arpentant les bois aux heures perdues du jour ou dans un labyrinthe sans issue



Carnet des Souvenirs
Âge : 20 ans
Relations:
Inventaire:




MessageMer 8 Juil - 6:51

TU ES PARFAITE Heart

J'ai déjà spammé ta messagerie de compliments (et dieu seigneur sait que les mots me manquent), mais je suis totalement fan de ta plume ainsi que de ton interprétation du personnage. Tu t'es magnifiquement appropriée le personnage Yeux qui brillent J'ai extrêmement hâte de te voir en jeu. Amuse-toi bien parmi nous Love

Tu es validée


Milice ϟ Le Staff de The Maze Runner te souhaite la bienvenue sur le forum. Si ce n'est pas déjà fait, dépêches-toi d'aller lire le contexte du forum ainsi que les 10 commandements, obligatoires si tu veux éviter que la milice du bloc te tombe dessus. Tu peux également prendre connaissance de ton équipement de base. N'oublie pas non plus d'aller faire recenser ton avatar et surtout amuses-toi bien!

Equipement ϟ 10 commandements ϟ recenser son avatar

___________________________________


   Everybody wants to rule the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 19
Messages : 355
Points : 176
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 9 Juil - 11:53

Tout d'abord, bienvenue parmi nous ! Wink

Puis... Holland Roden mon Dieu !    
Ensuite... Waaaaaaaaaw ! Yeux qui brillent Je suis totalement fan de ton style d'écriture ! Ta fiche se lit super bien et entraine une lecture plus qu'agréable. J'ai hâte de voir ton personnage en RP, ça promet de grande choses. Happy

J'espère donc que tu te plairas parmi nous, et te dis à bientôt

___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Tomorrow is today's dream - D. Juliet Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Because I don't trust you. [ft. D. Juliet Brown]
» Dream of Ewilan
» Tous sur Brown GP
» • I hope that tomorrow will be better
» Hollywood Dream Boulevard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Se souvenir... :: Présentation des Candidats :: Fiches Validées :: Les Candidats :: Les Miliciens-