Partagez

[Flashback] "Holy shit, you almost broke my nose !" ft. Kalis Antoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 17
Messages : 45
Points : 60
Localisation : Trop de sable pour se repérer



Carnet des Souvenirs
Âge : 17
Relations:
Inventaire:




MessageDim 1 Nov - 17:47




//
Kalis Antoy & Neil Amell
« Holy shit , you almost broke my nose ! »Il faisait nuit, on n’entendait que des bruits lointains. Sur le toit d’un immeuble, assise sur le bord et laissant ses jambes pendre dans le vide, la jeune Amell observait les étoiles étincelantes dans le ciel en repensant à ce qui s’était passé ces derniers jours .

Cela devait faire un peu plus d’une semaine que Neil était arrivée dans la Zone Saine. Un peu plus d’une semaine que la brune avait perdu son père. Depuis qu’elle et sa mère adoptive étaient arrivées ici, elles vivaient dans un petit immeuble dans le même immeuble où l’adolescente se trouvait. L’adolescente avait l’impression d’être seule face à la tragédie qui venait de la frapper, sa mère n’était que peu présente, elle rentrait tard et fatiguée. Et cela avait agacé la jeune Amell.

Aujourd’hui n’avait pas été son jour. Premièrement, un des rares matins où sa mère était présente, elles s’étaient disputées sur les absences de celle-ci et du manque de soutien que recevait Neil depuis la séparation avec le seul homme de la famille. Cette dispute s’est terminée par un simple claquement de la porte d’entrée, quand la jeune Amell devait se rendre à l’école.

Justement l’école…le deuxième problème de la journée. Cela faisait trois jours que la brune avait recommencé à étudier et elle n’avait pas de chance. Le midi même, elle avait renversé son plateau repas sur un professeur devant tout les élèves présents et le reste du corps enseignant. Ce professeur l’avait alors fortement réprimandé devant tout le monde, lui criant que désormais on ne pouvait plus se permettre ce genre de « conneries ». Résultat : Neil Amell était désormais dans la ligne de mire de cet enseignant, qui avait eu la bonne surprise de l’avoir dans sa classe et s’amusant à la ridiculiser durant deux bonnes heures devant une trentaine d’adolescents. Et même si Neil était d’habitude indifférente aux remarques, elle s’était sentie particulièrement mal à l’aise durant toute l’après-midi et fragile. La perte de son père l’avait apparemment fragilisé et elle était devenue une pauvre fille de quatorze-ans fragile et fébrile.

A la fin de la journée, n’ayant aucunement envie de voir sa mère, la jeune Amell s’était débarrassée de ses affaires et était montée sur le toit de l’immeuble dans lequel elle vivait, y restant jusqu’à la tombée de la nuit. Elle était persuadée que sa mère n’était pas rentrée, elle ne rentrait que tard dans la soirée et c’était seulement le début de celle-ci.

Mais même si observer les étoiles étaient apaisant pour Neil, que la tension en elle avait été relâchée, elle savait qu’elle devrait rentrer chez elle maintenant.

La brune se releva, en se tournant lentement de l’autre côté du vide, prudente. Elle marcha ensuite en direction de la porte et alors qu’elle était sur le point de l’ouvrir, celle-ci entra brusquement et violemment en contact avec le visage de l’adolescente. Le choc fut tel, que la jeune Amell tomba au sol, sa tête claquant contre le ciment.

Décidément ce n’était pas son jour.

Neil grogna en touchant son nez. Elle sentit un liquide couler le long de celui-ci. La brune releva le regard vers la personne qui venait d’atteindre le toit. Un grand brun la fixait en train d’essayer de retenir le sang de couler. La jeune Amell tenta de se relever mais elle fut prise d’un vertige et resta au sol. Cet adolescent ne mesurait-il pas sa force ? Nom de dieu il avait failli lui casser le nez ! La brune fixa à son tour le garçon qui devait avoir environ son âge malgré sa grande taille. Elle n’était pas en colère contre lui, juste contre l’univers tout entier. D’ailleurs elle ne lui avait pas lancé de regard noir ou rempli de colère, juste un regard qui signifiait « Mesures-tu ta force, mec ? ».  Au lieu de se relever, elle se mit en position assise en ne lâchant pas le regard du garçon. Son nez lui faisait un mal de chien et sa tête également mais elle ne montrait rien…même si c’était évident.

-Nom de dieu, tu m’as presque cassé le nez. Grogna Neil en cherchant un mouchoir dans ses poches, elle marmonna une injure quand elle se rendit compte que celles-ci étaient vide. T’as pas un mouchoir ? △ Kalis Antoy
© 2981 12289 0

___________________________________
Sarcasm for protect herself. Benevolence for help. Compassion for keep her humanity. Intelligence for run away. Agility for defend herself. Shell for killed.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMer 4 Nov - 14:46




Holy shit, you almost broke my nose !

Il fait nuit, c'est le moment idéal pour une sortie nocturne, quand tout le monde dort et qu'il n'y a plus que le silence et les bruits de l'ombre qui percent l'obscurité. Et cette nuit là particulièrement, les étoiles parsemaient le ciel alors qu'un croissant de lune se dessinait derrière quelques légers nuages gris. Kalis sentait déjà l'air fraîs contre sa peau et sourit. Mais alors qu'il s'apprêtait à atteindre les toits, il ouvrit la porte et cette dernière heurta quelque chose. Il resta quelques instants immobile, impossible de déterminer dans quoi il avait taper. Il referma la porte et découvrit une jeune fille à moitié couchée par terre, la main contre son nez et un liquide rouge couler le long de son menton. Il y a encore des gens levés à cette heure ci ?
"C'est moi qui lui a fait ça ?"
<< -Oh excuse moi...Je t'avais pas vu. Ca va quand même ? >>, répondit il, confus.
Il lui tendit une main pour l'aider à se relever, lui tendit un mouchoir pour éviter qu'elle ne salisse le sol de son sang, tout en lui adressant un sourire timide.
Franchement, il s'en voulait, elle était plutôt pas mal cette fille, ses yeux le fit firent frissonner.
<< Navré. Toi aussi tu aimes venir ici ? >>
Kalis perdit son regard dans le vide puis dans l'immensité du ciel. Il était si grand si majestueux.
En se rappelant l'image de la jeune fille encore par terre, il se retins vraiment de rire. La situation était assez comique sur les bords. C'était une merveilleuse rencontre que de se voir pour la première fois après avoir ouvert une porte sur le nez de l'autre !
<< -En fait mon nom c'est Kalis. >>
Il se mit à la fixer intensément, un peu trop même, sans rien ajouter. Il n'allait pas commencer à se lancer dans une énorme présentation de lui même, sans doute ennuyante aux yeux de l'inconnue et de toute façon, si elle devait apprendre des choses sur lui, elle les apprendrait plus tard.. La nuit, il aimait être mystérieux et cette fille l'intriguait. Nulle raison pouvait expliquer cela. Sans doute était ce à cause de ses yeux qui semblaient briller eux aussi dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 17
Messages : 45
Points : 60
Localisation : Trop de sable pour se repérer



Carnet des Souvenirs
Âge : 17
Relations:
Inventaire:




MessageSam 7 Nov - 19:50




//
Kalis Antoy & Neil Amell
« Holy shit , you almost broke my nose ! »Tout en s'excusant, le garçon lui tendit sa main. Neil n'hésita pas une seconde et saisit sa paume, le brun la releva et la jeune Amell fut prise d'un vertige. Elle s'accrocha à l'épaule de l'adolescent tout en continuant de le fixer, lui lançant un regard bienveillant voulant dire "Je vais bien.". Elle accepta son mouchoir et essuya le flot de sang, son nez ne saignait plus et elle était bien plus présentable que quelques instants plus tôt.

-Navré. Toi aussi tu aimes venir ici ? La brune hocha la tête. C'était probablement le lieu qu'elle préférait dans toute la Zone Saine. Aucun fondu, aucun soldat...rien. Juste le ciel, l'horizon et elle. Et ce soir, il y avait également ce garçon.

Neil observa le ciel. Si infini, si pur, si beau...il était parfait. Sûrement une des choses les plus parfaites dans ce monde. Une des dernières.

Elle entendit l'autre adolescent retenir un rire. Et en y repensant, il était vrai que la situation était cocasse. Ils venaient de se rencontrer de manière originale. Ouvrir une porte sur le nez d'autrui...oui assez recherché.

-En fait mon nom c'est Kalis. La jeune Amell baissa son regard pour observer le dénommé Kalis et fut surprise de voir qu'il la fixait intensément. Elle avait l'impression qu'il essayait de la percer à jour.

Neil se rendit enfin d'un élément qui la gêna quelque peu même si elle arrivait parfaitement bien à le cacher. Sa main empoignait toujours l'épaule de Kalis comme si c'était sa bouée de sauvetage. La brune fixa une brève seconde ce contact et le rompit aussi sec. Aucun vertige ne s'était manifesté et elle en était soulagée.

La jeune Amell s'éloigna du brun pour s'asseoir de nouveau au bord du bâtiment. Ses jambes pendaient de nouveau dans le vide vertigineux. Si elle tombait, c'était la fin, rien ne pourrait la sauver. Et elle se demanda si elle voulait vraiment être sauvée. Méritait-elle d'être ici, en sécurité ? Après tout, son père était un homme bien mais il était en train de pourrir de l'intérieur à l'extérieur. Il était plus modeste qu'elle, plus généreux et rayonnant de vie. Elle pouvait être arrogante, égoïste et d'un sarcasme tranchant.

En observant de nouveau le vide, ce questionnant sur l'impact d'une telle chute, des sensations horribles que l'on devait éprouver lors d'une interminable chute dont on connaissait la seule issue, elle se souvenu qu'elle n'était pas seule. Neil se tourna en direction de Kalis, lui souriant doucement. Elle souhaitait ne pas paraître étrange.

-Je suis Neil. Tu veux t'asseoir ? Lui demanda-t-elle en lui montrant une place à côté de lui, au bord du toit.

Elle ne pouvait cesser de le fixer par moment. Il était mystérieux c'était clair mais Neil se disait qu'elle l'était peut-être aussi. Pourquoi la fixerait-il sans arrêt sinon ? Elle ne voyait que cette explication. Au bout de plusieurs secondes, elle put enfin détourner le regard et le plonger dans la beauté des étoiles. Les observer, l'apaisait tellement. Elle avait l'impression que l'univers lui donnait un instant de répit avant de s'en prendre de nouveau à elle, de lui rappeler la douloureuse réalité.

-Et sinon, j'adore venir ici. Ici tout est naturel, parfait...ça change de ce qu'on trouve en bas. Elle cracha ses dernières paroles en fixant de nouveau le vide, avant de sourire doucement et de se tourner encore une fois en direction de Kalis, tentant de le mettre à l'aise.  △ Kalis Antoy
© 2981 12289 0

___________________________________
Sarcasm for protect herself. Benevolence for help. Compassion for keep her humanity. Intelligence for run away. Agility for defend herself. Shell for killed.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageDim 8 Nov - 18:45




Holy shit, you almost broke my nose !


Elle s'appelle Neil. Son nom est spécial, Kalis aime bien. La jeune fille retourna s'asseoir sur le toit, sous les étoiles et Kalis l'imita aussitôt. Comme il l'avait imaginé en arrivant ici, la nuit était fraîche, silencieuse, apaisante. Il aurait voulu rester là indéfiniment. Et en plus, avec cette charmante inconnue.
<<-Oui tout est plus beau vu de haut. En bas, il n'y a rien que le sol, il ne sert pas à grand chose. >> Commenta t-il avec un fin sourire.
Et philosophe avec ça. Il lui arrive souvent de sortir toutes sortes de choses sans qu'il ne s'en rende compte. Des phrases qui redonnent espoir, des mots qui relèvent les gens. Oui, Kalis a toujours su aider les autres. Leur redonner cette force qu'ils pensaient avoir perdus après une lourde chute. Car au final, il en faut bien des "Porteur d'Espoir" dans ce monde. Beaucoup seraient déjà tombés sinon.
<<- Ce monde est une sorte d'histoire d'horreur dont on ne peut s'échapper. Ca fait peur, on sait jamais ou on va. >>
Il marqua une légère pause puis reprit.
<< --On sait jamais si on prend le bon chemin ou si on fonce dans le mur. J'ai par moment l'impression de...tourner en rond.
Oui c'est bien le mot. Tourner en rond, comme dans un jeu ou lorsqu'on perd, on repart à zéro. Y a t-il vraiment une fin ? Kalis se le demande parfois; souvent même. Mais tout de même, il fallait continuer de se battre inlassablement. Que ca mène à quelque chose ou pas. Il sourit à la fille doucement, au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 17
Messages : 45
Points : 60
Localisation : Trop de sable pour se repérer



Carnet des Souvenirs
Âge : 17
Relations:
Inventaire:




MessageDim 15 Nov - 0:18




//
Kalis Antoy & Neil Amell
« Holy shit , you almost broke my nose ! »Kalis s'installa sans hésitation à côté de la brune sur le toit. Il avait l'air paisible, si serein. Tout le contraire de l'adolescente, qui ne cessait de s'inquiéter un peu plus chaque jour.

-Oui tout est plus beau vu de haut. En bas, il n'y a rien que le sol, il ne sert pas à grand chose. Le brun dit cela accompagné d'un fin sourire que Neil lui rendit immédiatement. Il n'avait pas l'air d'être un garçon désespéré mais plutôt bourré d'espoir. Espoir qui avait quitté l'Immune il y a longtemps. Neil envia terriblement Kalis à cet instant, elle aurait tellement aimé être comme lui.

Avant que la brune ne puisse dire un mot, le garçon qu'elle venait de rencontrer continua.

Ce monde est une sorte d'histoire d'horreur dont on ne peut s'échapper. Ca fait peur, on sait jamais où on va. On sait jamais si on prend le bon chemin ou si on fonce dans le mur. J'ai par moment l'impression de...tourner en rond.

Le brun sourit ensuite doucement à la jeune Amell. Celle-ci lui rendit, ce garçon était véritablement attachant et la brune était heureuse d'être tombée sur lui, même si il lui avait presque brisé le nez et lui avait offert un mal de tête dont elle se souviendra longtemps.

L'adolescente posa avec délicatesse sa main sur l'épaule de Kalis avant d'exprimer sa propre opinion sur ses sentiments.

-Je suis d'accord avec toi, je ressens la même chose. Et pour tout te dire j'ai souvent l'impression de me prendre ce mur en pleine figure. C'est une sensation horrible. Ensuite je recommence de nouveau au point de départ, comme au début d'une route. Et le pire c'est que je vois les autres avancer, se battre pour leur vie et moi je reste là, à rien faire ou à me prendre un nouveau mur. Et ce schéma se répète encore et encore sans jamais cesser.

La jeune Amell déglutit et plongea son regard bleu cristallin dans le brun du garçon qu'elle jugeait attachant et gentil.

-Je...je me demandais...est-ce que c'est mal si je me fiche de mourir ? Je veux dire...je ne veux pas être ici, je ne le mérite pas. Je n'avance pas, je ne me bats pas particulièrement pour vivre comme d'autres dans ce monde. Il n'y a aucune réelle motivation qui me pousse à continuer donc...si je devais mourir demain, je pense que cela ne me ferait pas grand chose. Je me sens un peu coupable de ressentir cela alors que des gens tueraient pour être à ma place à cet instant. Mais au fond, est-ce que cela fait de moi quelqu'un de mauvais, Kalis ? Neil avait désespérément besoin d'entendre une réponse, qu'importe qu'elle soit positive ou négative mais la brune ressentait la nécessité qu'on lui réponde.

La brune retira sa main de l'épaule de Kalis tout en continuant de le fixer, en attente de ses prochains dires. △ Kalis Antoy
© 2981 12289 0

___________________________________
Sarcasm for protect herself. Benevolence for help. Compassion for keep her humanity. Intelligence for run away. Agility for defend herself. Shell for killed.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMar 17 Nov - 2:36




Holy shit, you almost broke my nose !


*Moi aussi j'me fiche de mourir* aurait il voulu répondre mais il s'abstint.
Finalement, si nous vivons dans un monde tel que lui, qui ne semble avoir aucune faille ou il 'y a aucune solution, à quoi bon continuer ? Ca fait mal de vivre dans ces cas là. On ne sait pas ou on va, si on doit vivre ou mourir. Alors non ça n'est pas mal de s'en foutre. Mais elle ne doit pas abandonner. Tout le monde mérite de vivre. Kalis se tourna vers elle, alors qu'il était perdu dans ses pensées et ses yeux clairs se fondirent dans les siens.
" - Personne ne mérite d'être ici, Neil. Tout le monde, du moins je le pense, aimerait être ailleurs. Si tu es ici, c'est que tu as eu de la chance. Tout le monde n'en a pas et tu dois en profiter. Elle est précieuse, cette chance. " Sourit il.
Il s'interrompt, la fixe puis reprend.
" - Si par, le "mériter", tu entends, mériter ce bonheur, oui tu le mérite, je te le dis.
'Se disant, il attrapa sa main, la déplia lentement pour la mettre à plat. Puis il replongea ses yeux dans les siens. Oui, elle avait de beaux yeux. Presque aussi clairs que les siens. "Sache que le bonheur n'est pas ce que tu possède mais combien tu sais donner. Je suis heureux si je donne une quelconque marque de bonheur aux autres. Tu n'es pas obligé d'essayer de comprendre qui a fait tout ça et pourquoi. Mais pour moi, tu es obligé d'y croire et de te battre. "
Il garda sa main dans la sienne et reporta son regard sur les étoiles. Puis il les désigna d'un vague geste de la main.
"- Pour ceux qui sont partis en croyant à un monde meilleur. " Affirma t-il. " Puis aussi car tu es mêlée à tout ça. D'une manière ou d'une autre, il y aura toujours quelqu'un ou quelque chose pour te le rappeler. N'oublie pas ça. "
Il ne lâcha pas sa main; la gardant dans la sienne. Il fallait qu'elle se sente rassurée, en sécurité près de lui. Et puis elle avait l'air plutôt jeune. Puis la question lui vint. Celle ou presque personne ne pouvait réellement répondre, car au final, il n'y a presque jamais de réponse ou du moins, on ne la connaît pas.
" - D'où viens tu, Neil ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 17
Messages : 45
Points : 60
Localisation : Trop de sable pour se repérer



Carnet des Souvenirs
Âge : 17
Relations:
Inventaire:




MessageVen 20 Nov - 17:52




//
Kalis Antoy & Neil Amell
« Holy shit , you almost broke my nose ! »-Si par, le "mériter", tu entends, mériter ce bonheur, oui tu le mérite, je te le dis. La jeune Amell était touchée par les propos de Kalis, personne ne lui avait encore parlé comme ça. Jamais. Et la brune savait d'avance qu'elle lui en serait reconnaissante pour longtemps, très longtemps.

Neil sursaute légèrement quand Kalis se saisit de sa main. Elle n'était pas habituée à ce genre de contact, c'était nouveau pour elle. L'adolescente avait vraiment l'impression d'être une petite fille fragile. Le rouge lui montait au joue et elle détestait se sentir comme cela...aussi...faible ? Faible était-ce le bon terme ?

Sache que le bonheur n'est pas ce que tu possède mais combien tu sais donner. Je suis heureux si je donne une quelconque marque de bonheur aux autres. Tu n'es pas obligé d'essayer de comprendre qui a fait tout ça et pourquoi. Mais pour moi, tu es obligé d'y croire et de te battre.

Neil resserra sa prise autour de la main du brun tout en lui souriant. Il était touchant vraiment. La jeune Amell savait qu'elle l'adorait déjà. Cela ne faisait que quelques minutes qu'ils s'étaient rencontrés et il avait failli briser son nez...mais elle le trouvait tellement attachant. La brune lui lança un sourire, le sourire le plus sincère qu'elle n'ait jamais donné jusqu'à présent.

-Sache que le bonheur n'est pas ce que tu possède mais combien tu sais donner. Je suis heureux si je donne une quelconque marque de bonheur aux autres. Tu n'es pas obligé d'essayer de comprendre qui a fait tout ça et pourquoi. Mais pour moi, tu es obligé d'y croire et de te battre.

Neil écoutait littéralement ses paroles, en se demandant comment Kalis pouvait penser tout cela. Il semblait déborder d'espoir malgré cet enfer. Elle l'admirait pour cela. Il était bien plus fort qu'elle.

La jeune Amell, entendit ses dernières paroles rassurantes assez philosophiques. Elle suivit son regard vers les étoiles. Et elle se surprit à finir par penser comme lui. En un seul instant il venait de changer sa pensée sur le monde. Neil se fichait toujours de vivre ou de mourir mais elle avait décidé de se battre désormais pour sa survie. Et c'était grâce à Kalis qu'elle venait de prendre cette décision. Elle le fixa de nouveau, il regardait toujours le ciel magnifiquement sombre.

-D'où viens tu, Neil ? Cette soudaine question réveilla Neil, la sortit de ses pensées et même si elle était de retour sur ce toit, elle avait encore du mal à s'exprimer.

-Chicago. Sa voix n'était qu'un souffle et elle espérait que Kalis l'ait entendu. Elle se mit une gifle intérieure et retourna la question. Et toi ? D'où viens-tu beau philosophe ? Nel lâcha un petit rire et regarde de nouveau le ciel en attendant la réponse de ce garçon que Neil trouvait attractif. △ Kalis Antoy
© 2981 12289 0

___________________________________
Sarcasm for protect herself. Benevolence for help. Compassion for keep her humanity. Intelligence for run away. Agility for defend herself. Shell for killed.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 26 Nov - 18:51




Holy shit, you almost broke my nose !

*Jeune philosophe* !
Ah elle aussi est tombée sous le charme de ses magnifiques phrases philosophiques qu'il sort si souvent pour redonner Espoir aux gens. Voilà encore une autre satisfaction personnelle !

"-Je viens de France. Je crois. " Répondit il avec un léger sourire. Il souriait car il voyait clairement dans le regard de la jeune fille qu'elle avait changé d'avis. Qu'elle avait repris Espoir. Et c'est ce qu'il cherchait toujours à faire quand il parlait à quelqu'un comme Neil, quelqu'un qui justement le perdait cet Espoir. Merci en tout cas de ta confiance, merci de m'écouter.

Il avait besoin qu'on l'écoute, besoin de se sentir utile. Et puis ca lui faisait du bien de voir le visage de la jeune fille un peu plus illuminé qu'avant. Un peu plus confiant. Il finit par se relever et fit quelques pas sur le toit. D'ici, il se sentait plus libre. Il leva le menton, ferma les yeux et laissa l'air frais lui caresser doucement le visage.  

" - De quoi tu te souviens de ton ancienne vie ? Ca doit remonter à longtemps non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 17
Messages : 45
Points : 60
Localisation : Trop de sable pour se repérer



Carnet des Souvenirs
Âge : 17
Relations:
Inventaire:




MessageMer 9 Déc - 18:29




//
Kalis Antoy & Neil Amell
« Holy shit , you almost broke my nose ! »Kalis avait l'air fier de lui, fier d'avoir redonné un semblant d'espoir dans le coeur de Neil. Et il avait raison. Jamais personne n'avait cela pour elle, la jeune Amell était sûre d'une chose. Elle lui en serait reconnaissante jusqu'à la fin de sa vie.

Kalis est ce genre de personne qu'on n'oublie jamais. Le genre de personne qui vous marque à vie, car il est différent d'une manière ou d'une autre. Ce genre de personne qui ne peut pas s'effacer, même on le voulait, parce qu'il est unique et qu'il a apporté quelque chose. Ici, dans ce cas précis, pour Neil, c'était un minimum d'espoir. Assez d'espoir pour ne pas abandonner.

-Merci en tout cas de ta confiance, merci de m'écouter. L'adolescente hocha la tête avec un sourire en coin. Le brun n'avait pas la remercier, c'était à elle. Ce garçon avait été si compréhensif avec elle, une oreille attentive, des paroles sincères et touchantes.

Kalis se mit debout, s'éloignant un peu du bord alors que Neil s'était légèrement décalée un peu plus proche du vide. Elle l'observa fermer les yeux, il avait l'air paisible, c'était agréable à voir.

-De quoi tu te souviens de ton ancienne vie ? Ca doit remonter à longtemps non ?

-Oh non, je me souviens de tout, heureusement. Je suis née à Chicago le 5 mars. Mes parents biologiques m'ont abandonné mais j'ai été vite recueilli par un super couple, qui m'ont aimé comme si j'étais vraiment leur fille. Je vivai bien, sans soucis. Bon ensuite c'est la partie moins amusante. Il y a eu les éruptions solaires, puis la Braise. Mon père était infecté et il n'a pas pu nous suivre jusqu'ici. Je suis donc seule avec ma mère adoptive. Je dois avouer que c'est dur, je suis retournée en cours il y a peu et c'est vraiment horrible. Ma mère travaille tout le temps et on vit dans un petit appartement dans ce bâtiment...sans parler du fait qu'on a toute les deux perdue un être cher et qu'on n'en parle pas ensemble. Mais au moins je suis vivante. Neil haussa les épaules en continuant de regarder Kalis. Sa vie n'était pas palpitante en soi et plus le monde allait mal, plus son passé lui semblait sans importance. Mais néanmoins, cela lui fit plaisir que le garçon philosophique lui pose cette questions, s'y intéresse.

La jeune Amell lâcha un rire nerveux, pour dieu sait quelle raison. Ce rire la pencha un peu plus en direction du vide, sans qu'elle ne s'en rende compte. Neil finit par retourner la question à Kalis.

-Et toi, ton ancienne vie ? L'adolescente était sur le point d'ajouter quelque chose quand elle se sentit tomber. Littéralement. En se penchant beaucoup trop vers le vide, l'Immune avait fini par ne plus tenir en place au bord du toit et avait basculé, étant désormais menacée par une chute mortelle. Elle tombait, elle mourrait tout simplement. Ironie du sort, au moment où la brune retrouve un peu espoir, il semblerait que son heure soit arrivée. Alors au moment où elle se sentit basculer dans le vide sombre, elle lâcha haut et fort un juron, comme à son habitude. Nom de dieu !

Et alors qu'elle ne sentait plus le béton froid du bâtiment sur lequel elle était assise quelques secondes plus tôt, le regard de Neil tomba sur Kalis une énième fois puis, bêtement sur le bord du bâtiment, bord qu'elle n'avait même pas réussi à saisir. △ Kalis Antoy
© 2981 12289 0

___________________________________
Sarcasm for protect herself. Benevolence for help. Compassion for keep her humanity. Intelligence for run away. Agility for defend herself. Shell for killed.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageLun 28 Déc - 18:48




Holy shit, you almost broke my nose !

Jamais Kalis n'aurait imaginer qu'un simple récit amènerait à une telle chute. Il rattrapa Neil d'une main avant qu'elle ne tombe mortellement. Puis il s'agenouilla au bord du toit et serra son poignet le plus fort possible. Bordel, non, ne tombe pas ! Mais qu'est ce qui a bien pu se passer ? Elle est tombée ? Kalis s'accrocha à son tour au toit, pour ne pas tomber.
Il tenta un regard en bas. Oui, si là elle tombe, elle risque de se faire très mal. Ou plus que mal d'ailleurs. Mais il ne la lâchera pas. Hors de question. Il resserra ses doigts autour de son poignet et rassembla ses forces pour la tirer vers le haut et la remonter sur le toit.
" - Accroche toi, j'te tiens. J'te lâcherais pas, ok ? Accroche toi. "
Kalis la fixa dans les yeux. Vas y, regarde moi, fais moi confiance, je te lâcherais pas.
, aurait il voulut lui dire.
Il la remonta de toutes ses forces, sans ciller, jusqu'à ce que ses pieds touche de nouveau le bord du toit. Il glissa ensuite une main contre le bas de son dos, recula pour s'éloigner du vide et il resta ainsi, quelques instants qui ressemblaient à des heures entières, à la serrer contre lui sans la lâcher. Il finit par faire un pas en arrière et la main qui était derrière elle glissa pour arriver dans la sienne.
" - Bordel, j'ai eu si peur. Comment...'Fin, comment t'es tomber ? Ca glisse pas autant pourtant. J'ai cru que t'allais y passer."
Il tourna sa tête vers le vide pour rechercher la cause de sa chute. Mais la détourna bien vite en pensant à ce qu'elle avait bien pu ressentir durant ces instants ou elle était pendue juste au-dessus d'une mort quasi certaine.
Et pour souligner cet instant funèbre et ce moment de peur, il se mit à pleuvoir quelques gouttes après que le ciel se fut couvert de quelques nuages gris qui assombrirent le ciel.
Il voyait et sentait bien que la jeune fille paraissait légèrement chamboulée. Pas étonnant, elle était sans doute passer à deux doigts de la mort. Il serra très fort sa main dans la sienne.
" -J'te lâcherais plus. Promis. " 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


[Flashback] "Holy shit, you almost broke my nose !" ft. Kalis Antoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» holy shit, what's wrong with me ? ♛ raphael
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Holy Knight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: S'enfuir... :: La Zone Saine :: Kansas City-