Partagez

A l'ombre d'un arbre [Feat Charlie Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMer 30 Déc - 21:07

Quand Kalis l'a trouvé assise là, au coin d'un arbre, les bras autour des genoux, il avait tout de suite eu ce reflexe d'aller voir ce qui n'allait pas. Il lisait sur son visage la tristesse, peut être un peu d'anxiété et une tinte de peur. Que faisait une gamine comme elle, seule, alors que tous les autres mangeaient ou discutaient entre eux ? Etait elle nouvelle ? Il s'approcha, lentement, les mains dans les poches, ses yeux balayant l'endroit d'un rapide regard indifférent.
Lorsqu'il vint se poster devant elle, il ne la vit pas lever ses yeux sur lui. Il s'agenouilla devant elle et la fixa quelques longs instants avant de relever la tête qu'elle avait baissée.
" - Eh la miss, je peux savoir ce qu'il se passe ? Tu n'as pas l'air dans ton assiette. " Demanda t-il, un sourcil arqué.
Quand elle releva la tête, il aperçut deux yeux bleus clairs qui le fit sourire.
Elle était plus jeune que lui, c'était sûr.
" - Pourquoi tu es là, toute seule à attendre la fin de la soirée ? Dis moi si j'me trompe mais tu as eu quelques problèmes, toi...Non? "
Il la fixa longuement avant de s'autoriser un petit sourire au coin des lèvres qu'il lui adressa. Il ne savait pas si elle était nouvelle ou pas, ni même son prénom mais il n'allait pas tarder à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 21/12/2015
Messages : 32
Points : 26






MessageMer 30 Déc - 22:46


Je peux concevoir que certains blocards soient sous tension, ou réagissent différemment à cette tension qui plane au dessus de nous. Seulement je ne suis pas sûre qu'il s'agisse d'une bonne excuse pour s'en prendre à quelqu'un. Une journée pourrie, une réplique mal interprétée et c'est l'étincelle. Alors oui, j'aurais visiblement mieux fait de me taire, mais peut être que ce type aurait dû lui aussi réfléchir ne serait-ce qu'un peu avant de parler. Que sa journée ai été nulle, pénible, fatigante et inutile, je peux le comprendre, mais est-ce une raison pour exprimer son mécontentement en affirmant que les soigneurs du blocs sont des glandeurs et des frimeurs ? Non. Alors je n'ai pas hésité à répliquer. Après une pluie d’insultes, il semblait que j'avais bien mérité un coup dans l'épaule. Le tout à l'abri des regards, évidement.

Je laisse échapper un soupir. Mes yeux se fixent sur mes chaussures salies par la terre du petit bois. J'ai presque envie de pleurer, mais il est hors de question que mes larmes s'échappent. J'ai encore du mal à comprendre clairement la situation, et je ne sais pas où trouver Dylan, peut être qu'il est à l'infirmerie.Des pas, j'entend des pas mais je ne réagi pas. Il y à très peu de chances qu'il s'agisse du type de tout à l'heure. Cette personne se campe devant moi.

" Eh la miss, je peux savoir ce qu'il se passe ? Tu n'as pas l'air dans ton assiette. "

Je lève la tête vers lui. Il est plus grand que moi et affiche un petit sourire. Ce n'est pas le type de tout à l'heure, je suis soulagée.

" Pourquoi tu es là, toute seule à attendre la fin de la soirée ? Dis moi si j'me trompe mais tu as eu quelques problèmes, toi...Non? "

" En quelque sorte, oui ... "

Quoique, être coincés ici constitue déjà un énorme problème. Je répond à son sourire et détaille rapidement son visage. Il me semble l'avoir déjà vu à l'infirmerie, je n'en suis pas certaine mais je pense qu'il est coureur. Il n'a pas l'air méchant ou tendu comme l'autre, lui au moins ne me démolira pas l'autre épaule. Je continue :

" Mais toi, tu n'as pas l'air d'avoir eu des problèmes alors pourquoi tu es aussi tout seul ici ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 7 Jan - 16:36

Elle a l'air rassuré de voir Kalis arriver vers elle, peut être s'attendait elle à voir quelqu'un d'autre ? Le jeune homme n'est pas de nature très joyeuse. Il est toujours là à observer les autres, à les regarder tous un à un pour voir qui ils sont. Et ils remarquent souvent comment ils se comportent, leur traits d'humeur, comment réagissent ils face à telles situations.  Mais jamais il ne serait là à aller vers eux pour les interroger sur le pourquoi ils allaient mal ou non.
Là, c'était différent; il était passé par là et avait aperçut cette jeune fille, seule, assise contre l'arbre, comme si elle attendait une fin à ce cauchemar qui n'arriverait sans doute jamais. On l'attendait tous. Toujours est il que dans l'état dans lequel elle se trouvait il ne pouvait certainement pas la laisser ainsi. Il ôta alors son visage de garçon froid et sombre et aborda un petit sourire rassurant qu'il lui adressa.

" - Tu veux m'expliquer ce qu'il s'est passer ? N'ai pas peur de te confier. Surtout pas à moi. " Lui dit il en la fixant.

Il fallait qu'elle se sente à l'aise avec lui. Après tout, il n'était pas non plus un monstre sanguinaire comme ceux que l'on pouvait trouver dans le labyrinthe. Il était juste un coureur, un simple coureur qui préférait prendre ses distances avec maintes personnes pour ne pas s'effondre plus qu'il ne l'était déjà. Il ne savait pas trop si la fille venait d'arriver, elle avait l'air plutôt jeune, peut être était elle nouvelle ici. Il était déjà passer par là. Cette peur constante, ce mal être quasi toujours présent quand on se trouve face à des inconnus plus ou moins grands. Surtout dans un endroit comme celui ci.

" -Mais d'abord dis moi ton nom. Tu as quel âge ? "

Il ne commença pas par se présenter. Si elle devait connaître son nom un jour ou l'autre ou même dans quelques minutes, elle le saurait. En attendant c'était de elle dont il s'agissait et il était loin dans l'esprit de Kalis à commencer à sympathiser avec une fille de son âge, sans penser méchamment bien sûr. De toute façon, malgré le peu d'amis qu'il avait ici, il avait toujours favoriser la solitude. C'est mieux d'être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 21/12/2015
Messages : 32
Points : 26






MessageMer 13 Jan - 18:52

Le labyrinthe, les cauchemars, les blessés, tout me revenait dans la face. La barrière que j'avais bâtie pour me protéger des idées noires lorsque tout allait bien s’effritait quand je perdait pied, que je démoralisait. Mais l'arrivée de ce garçon avait capté mon attention et me détournais un peu de toutes ces choses horribles qui sont une réalité ici. Si seulement le labyrinthe n'était qu'un de mes cauchemars.

" Charlie, et j'ai treize ans. Tu sais, je suis jeune mais pas vraiment nouvelle. "

Simple précision, mais à la vue de mon visage enfantin certains pensent que je suis nouvelle. Seulement cela fait six mois que je suis ici. Treize ans ... qu'ai-je bien put faire à treize ans qui nécessite d'être enfermée dans un endroit pareil ? Qui est assez tordu pour faire ce genre de choses ?

" Et toi, c'est quoi ton nom ? "

Je n'étais pas sûre de vouloir en parler, en général j'évitais même de raconter ce genre de choses à Dylan pour ne pas qu'il s'inquiète. Une petite, toute petite larme perle au coin de mon œil. Je l'essuie rapidement d'un revers de manche et relève mes yeux vers lui. Je ne sais pas quoi penser de lui, je ne le connais pas, mais il n'a pas l'air d'être venu m'asticoter, ou alors c'est un acteur remarquable. Seulement venir voir quelqu'un qui semble aller mal n'est pas être une "mauvaise" personne. Même si lorsqu'on ne va pas bien on souhaite souvent rester seul.

" Je ... rien de si terrible que ça. Et puis, certains te dirons que c'est parce que je suis petite que je ne vais pas bien, trop de pression. J'ai ... simplement eu un petit accrochage avec un blocard. Dis, toi aussi tu trouves que les Medjacks sont des bons à rien ? "

Je me surprend moi-même à poser cette question. Et je ne le connais pas, que penses t-on d'une gamine qui se plaint ? Qu'elle n'est qu'une simple gamine, rien de plus, une gamine qui cherche l'attention de plus vieux qu'elle. Je baisse les yeux pour m'excuser de ma question. Jamais je n'ai réclamé l'attention des plus vieux, je sais veiller sur moi-même. Mais je suis fatiguée, j'ai mal à l'épaule et cette fameuse pression m’écrase le crâne. Mais je relève la tête et affiche un petit sourire, pourquoi inquiéter les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageDim 17 Jan - 17:49

 Un petit accrochage avec un blocard ? Que voulait elle dire ? Quelqu'un lui avait fait du mal ? Kalis espérait que le blocard en question n'était pas plus grand qu'elle; remarque ça ne pouvait être que ça, il n'y avait pas énormément de jeunes ici.
Il devina que la petite devait être sans doute une medjacks vu qu'elle lui posait cette question. Il arqua un sourcil, légèrement surpris.

"- Bien sûr qu'ils sont utiles. Tu imagines ce que nous ferions si ils n'étaient pas là ?" Répondit il avec un petit rire.

Kalis n'avait encore presque jamais eu l'occasion d'aller à l'infirmerie quand il était arrivé. Mais en ce moment, il s'affaiblissait doucement, sans doute à cause de la fatigue et du désespoir qui l'envahissait et il y passait donc plus de temps qu'avant.
Il s'assit à côté de Charlie et lui adressa un mini sourire qui se voulait plus rassurant qu'autre chose.

" - En fait moi c'est Kalis mais tu peux m'appeler Kal' si ca te chante. Tu es là depuis longtemps ? Si tu ne vas vraiment pas bien, on peut passer par l'infirmerie si tu veux. " Ajouta t-il.

Il ignorait depuis combien de temps la petite était là, contre cet arbre, à attendre le lendemain mais il se dit qu'elle devait vraiment avoir faim. Il fouilla dans ses poches et comme le hasard fait bien les choses, il en sortit une pomme qu'il avait volé le midi précédent au cas ou il aurait faim. Maintenant qu'il l'avait en main, il se dit qu'il n'avait plus vraiment faim et lui tendit.

" -Prend. Ca te fera du bien, je t'assure. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 21/12/2015
Messages : 32
Points : 26






MessageSam 30 Jan - 15:10

Peut-être avais-je juste besoin de me l'entendre dire ? Parce que … je sais que nous ne sommes pas des inutiles bons à rien, c'est d'une logique implacable. Ça me désole de voir que certains ne l'on pas saisit alors … oui, je pense que j'avais besoin que quelqu'un me le confirme.

« Peut-être pas grand-chose, ça fait parti des engrenages du fonctionnement du bloc, pas vrai ? » Répondis-je avec un sourire.

Je le regarde s'asseoir à côté de moi et m'adresser à son tour un petit sourire rassurant.
Il y avait comme de la fatigue dans son visage, peut-être était-il simplement fatigué ou alors c'était bien plus compliqué. Mais y avait-il seulement quelque chose de simple ici ?
J'aimerais fermer les yeux, plonger dans un véritables rêve qui m'emporterait loin, très loin d'ici. La réalité étant cauchemardesque, pas étonnant qu'elle m'inspire autant de mauvais rêves, mais j'en ai assez de ne pas pouvoir rêver. Je voudrais pouvoir moi aussi m'échapper l'espace d'une nuit.

« À vrai dire j'en sais trop rien, je n'ai pas de montre et … je n'ai même pas pensé au temps. Ne t'inquiètes pas, pas besoin d'aller à l'infirmerie, il n'y à pas de saignement ou de lésion interne. Je devrais m'en tirer avec un bleu et c'est tout, dans le pire des cas je me débrouillerais. »

C'était vrai, mais une autre partie de la vérité était que je n'avais pas envie de recroiser l'autre type maintenant. Demain peut-être, aujourd'hui je préférerais éviter. Machinalement je porte ma main à mon épaule, elle est un peu douloureuse au toucher mais ce n'est rien de si grave.
Je tourne la tête vers Kalis qui me tend un pomme et me propose de la prendre. Je prend doucement la pomme entre mes mains et le remercie.

« Tu es sûr ? C'est toi qui l'a volée, tu peux la garder pour toi si tu en à envie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 18 Fév - 19:04

La jeune fille était bien mignonne de se soucier pour lui. Bien sûr qu'elle pouvait prendre la pomme. Même si c'était pas génial, il irait en reprendre une autre facilement. Il avait l'habitude de vivre comme ça. Alors il hocha la tête avec un petit sourire qui se transforma bien vite en un froncement de sourcil. Alors comme ça, son fameux agresseur l'avait frappé. Le garçon ressentit une profonde colère enfouie qui remonta doucement et il serra lentement un poing avant de le desserrer une fraction de seconde plus tard pour ne rien laisser paraître.

S'il y a le moindre problème prochainement, n'oublie pas de m'en parler.
Il leva les yeux à la fin de sa phrase et découvrit une autre bande de blocard qui s'avançaient tout droit sur eux. Une appréhension grandissante apparut en lui. A en voir le visage de la jeune fille, il s'agissait bien des personnes qui l'avaient attaqués. Il se leva lentement et se positionna juste devant elle, une main sur le manche de son poignard.
Qu'est ce vous voulez ? Risqua t-il d'une voix menaçante. Je vous préviens, si c'est pour venir foutre le bordel, faites demi tour.

Pour toutes réponses, le petit groupe éclata de rire en se rapprochant dangereusement de lui.
J'suis pas d'humeur.Ajouta t-il dans un murmure.
Kalis releva Charlie doucement pour ne pas lui faire mal et la positionna juste derrière lui en détaillant le groupe du regard. Il allait avoir du mal à les repousser à coup de poings si une bataille éclatait. Mais il ferait tout pour éviter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


A l'ombre d'un arbre [Feat Charlie Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A l'ombre d'un arbre
» A l'ombre d'un arbre [PV Imayoshi creepy senpai]
» Un ours mal léché Feat Charlie l'ourson
» [Port Réal] A l'ombre de l'arbre-coeur [PV Arianne]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: Le Petit Bois :: Le Ruisseau-