Partagez

Il faut sauver le coureur Kalis (Isaline Ft Kalis) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageMer 17 Fév - 22:08

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Je travaillais. Comme tous les jours. Surveillant Tom et Charlie furtivement. Aidant ceux qui ne vont pas bien mais surtout en soignant ceux qui en ont besoin. J'y prenais le plus grand soin et je m'y appliquais toujours aussi concentrée. Il ne fallait pas qu'une erreur arrive. Ce ne m'était jamais arrivée mais j'avais déjà vu certains en faire. Jamais. Cela n'arriverait jamais si je me concentre. Alors, dans ces moments là, j'arrêtais de penser. Cela me faisait du bien. Me dévouer corps et âmes à quelque chose qui empêchait mes pensées noires de revenir. Elles revenaient dès que je finissais. Voilà où était mon problème. Ces pensées, ces cauchemars à répétitions provoquant mes insomnies. J'évitais dorénavant de dormir plus que nécessaire. Je le faisais auparavant. Cependant, à présent, je ne m'allongeais plus que le temps qu'il me fallait pour ne blesser personne. Cela me pèserait bien trop. Chaque erreur à ses conséquences. Je ne veux pas en être l'auteure.

Je remis ma blouse correctement et la déplissa avec mes mains puis me retourna vers un patient. Je repris doucement sa température en lui souriant toujours le rassurer puis lui remonta jusqu'au menton une couverture afin de le couvrir et le maintenir au chaud. Peu de lits étaient occupés ce jour et j'en fus rassurée. Pas pour le fait que cela impliquait moins de travail mais pour celui que cela voulait dire moins de blessés. Je préférais donc largement quand l'infirmerie était remplie à ce point et ne grouillait pas de monde tel une fourmilière.  Je me remis au travail rapidement et termina de regarder l'état  de tous les patients. N'ayant que peu de monde, je renvoya mes collègues se reposer. Certains avaient déjà trop travailler et leurs mines fatigués me faisaient mal au coeur. Ils ne tardèrent pas à partir. Puis, une fois cela fait, je m'assis surveillant les malades en regardant de temps à autre le labyrinthe. Je me permis de froncer les sourcils en voyant deux silhouettes se diriger vers l'infirmerie.


Dernière édition par Isaline Sangster le Ven 4 Mar - 21:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageVen 19 Fév - 14:09

Course poursuite avec un griffeur. Voilà le motif de la blessure de Kalis. Et comme il sprinte et ne regarde pas vraiment ou il va dans ces cas là, il s'était explosé la cheville contre le tournant d'un mur. Heureusement, le mur avait bougé à ce moment là, et s'était refermé sur le monstre. Le jeune homme avait vu sa vie défiler devant ses yeux en moins de trente seconde. Dès lors, il s'était senti carrément incapable de courir et deux autres coureurs avaient du l'aider pour rentrer au Bloc. Un profond sentiment de culpabilité l'envahit alors qu'ils atteignaient l'infirmerie. A cause de lui, ils n'avaient pas put terminer le travail de la journée. Le coureur à sa droite poussa la porte du pied et ils l'installèrent sur un brancard, aux mains des medjack. Kalis leur adressa un vague signe de tête reconnaissant avant qu'ils ne disparaissent derrière la porte.

Il ôta sa chaussure et grogna en voyant l'état de sa cheville. C'était pas joli à voir. Elle était enflée et violette et il savait dès à présent qu'il n'allait pas courir pendant plusieurs jours. Il jeta sa chaussure sur le sol, dégoûté.

Génial. J'suis bon pour rester assis comme un con à rien faire pendant trente ans. Commenta t-il d'une voix sombre, les dents serrées. Il leva les yeux sur la medjack encore présente. S'lut. Tu peux m'arranger ça ? Ca en donne pas forcément l'impression mais ca fait un mal de chien.

Il connaissait la procédure depuis le temps. Il s'allongea sur le brancard, la tête tournée vers la jeune fille.
Ou sont les autres ? Tu es seule ?

Il chercha les deux medjacks qui devaient se trouver avec elle mais n'en trouva aucun. Kalis plaça ses mains derrière sa tête, les yeux rivés maintenant sur le plafond. Il s'efforça de placer sa cheville droite pour faciliter la tâche de la fille mais ça lui retira une grimace de douleur. La séance à l'infirmerie n'allait pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageVen 19 Fév - 17:07

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Je les regardais. Ils n'étaient pas deux mais trois. L'un d'eux, seulement été blessé. Seulement. Tout est relatif. C'était déjà bien trop. Je m’affairais donc à préparer le lit le plus près de l'entrée afin qu'ils n'aillent pas à faire trop de route en plus . Surtout que ce lit était vide. Puis, elle rangea deux trois trucs avant de partir tenir la porte pour qu'ils puissent passer. Un peu trop lentement sûrement. C'était déjà fait. Ils déposèrent le coureur que je regardais. Le blessé. Je n'étais plus sûre de son prénom mais j'étais certaine que cela me reviendrait très vite. Je devais déjà l'avoir entendu quelque part, c'était certain. Il était coureur. Les deux autres aussi. Où était donc son trappeur ? J'étais là depuis assez de temps déjà pour savoir  que jamais ou presque l'un se trouvait sans l'autre. Était ce le cas aujourd'hui ? Certainement. Il renvoya donc les deux autres que je remercia verbalement avant de m'attarder sur la seule personne qui restait. Il ôta sa chaussure et la jeta plus loin en voyant l'état de sa cheville. Enflée et limite violette. Il s'était bien blessé. Je remis sa chaussure correctement au pied du lit puis me redressa tandis qu'il parlait.

- Génial. J'suis bon pour rester assis comme un con à rien faire pendant trente ans. S'lut. Tu peux m'arranger ça ? Ca en donne pas forcément l'impression mais ca fait un mal de chien.

Je le regardais et lui sourit. Je n'avais jamais eu de cheville dans l'état mais je savais que ça faisait mal vu le nombre de fois où j'ai dus soigner cela. J'entrepris de lui répondre tandis qu'il s'allongeait tranquillement sur le lit. Il avait l'air d'être venu ici souvent. Je réfléchis pour finir par me rappeler que c'était le cas. Je l'avais souvent croisé à l'infirmerie.

- Je m'occupe de toi de suite, t'en fais pas.


Je regardais sa cheville. Une bonne entorse. Il devra attendre un peu avant de retourner dans le labyrinthe, c'était certain et cela n'avait pas l'air de lui plaire. Tant pis. Il y sera obligé au risque d'y rester ou de voir sa blessure empirer. Je partis chercher de la glace pour soulager la douleur tout en parlant.


- Je pense que tu as une entorse. Tu vas devoir rester quelques temps au bloc.

Je reviens avec la poche de glace que j'entrepris de déposer le plus délicatement possible sur sa cheville.

- Même si cela ne te plait pas !

Je le regardais bouger. Il plaçait ses mains derrière sa tête en regardant le plafond. Il avait remarqué l'absence de mes collègues.


-  Tu as moins mal comme ça ?
répondis je en souriant. Ils avaient déjà pas mal travaillé. Ils pouvaient s'en aller.


Dernière édition par Isaline Sangster le Jeu 3 Mar - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageVen 19 Fév - 19:41

Une entorse. Génial. Le coureur lâcha un long sifflement éloquent qui montrait son agacement. Vraiment, c'était la cerise sur le couscous donc. Il se mordit la lèvre. *Bon bah les gars, j'vais vous être inutile pendant un sacré bout de temps* Pensa t-il sans exprimer ce qu'il ressentait à voix haute. Il grimaça au contact de la glace sur son pied. C'était vraiment froid mais ça finit par l'apaiser et il ferma les yeux pour laisser s'envoler la douleur. Il laissa échapper un léger rire nerveux.

Oh non ca ne me plaît pas en effet. J'me sens presque inutile les autres vont m'en vouloir. Répondit il dans un petit soupir. Non pas que parcourir le labyrinthe me rend fou de joie mais j'sais pas.J'me sens...plus vivant. Tu vois ? Rester ici à rien faire d'autre que de regarder le plafond me semble vraiment ennuyant. [/b]

Il lâcha un second soupir soulagé.
Ouais, ca va un peu mieux j'te remercie. Je peux avoir ton nom ?
Il eut subitement très chaud. Le stress. La fatigue sans doute. Il rouvrit les yeux et les tourna vers la medjack. t'aurais pas un p'tit verre d'eau pour moi?

Il se redressa, la tête tournant déjà. La douleur s'échappait peut être trop rapidement. Il se sentit pâlir et son regard se flouta le temps d'un instant. La fatigue, trop de fatigue. Il aurait donné n'importe quoi pour un bon lit et une bonne nuit de sommeil. Il avait carrément l'impression qu'il allait s'évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageVen 19 Fév - 21:49

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Il exprima son mécontentement. Je savais déjà que cela allait arriver de toute façon. Toujours la même chose. Les mêmes expressions. Ils voulaient à chaque fois y retourner avant que leur en donne la permission. Je ne cédais pas. Jamais. Sinon, ils seraient tous revenu deux jours après  encore plus blessé, la tête basse. Je préférai qu'ils m'en veuillent et repartent en toute sécurité.

- Oh non ca ne me plaît pas en effet. J'me sens presque inutile les autres vont m'en vouloir. Non pas que parcourir le labyrinthe me rend fou de joie mais j'sais pas.J'me sens...plus vivant. Tu vois ? Rester ici à rien faire d'autre que de regarder le plafond me semble vraiment ennuyant.

J'avais raison. Ils pouvaient pourtant aider au bloc de différentes façons. Il y avait toujours moyen d'aider ici. Sans se blesser et sans forcer. Je lui souris.

- Tu ne seras pas inutile et ils ne t'en voudront pas voyons ! Je ne crois pas connaitre l'un d'entre vous qui ne se soient encore jamais blessé, tu vois. Si tu ne te sens pas capable de rester assis alors tu peux aider ailleurs. Aider les entraineurs ? Sans trop bouger...coacher peut être ?


Je vérifiais de temps en temps sa fiche voir si la glace n'avait pas bougé. Elle commençait à faire effet et cela pourrait donc dégonflé correctement.

- Ouais, ca va un peu mieux j'te remercie. Je peux avoir ton nom ?

J'enchainais avec une réponse.

- Avec plaisir, voyons ! Isaline et toi tu es ?


Je fronçais immédiatement les sourcils lorsqu'il reprit la parole.

- T'aurais pas un p'tit verre d'eau pour moi?

Je ne répondis même pas. Il était plus pâle qu'auparavant. Etait-il fatigué ? Je partis rapidement de son chevet pour remplir un verre. Il devait dormir, se reposer. Je soupirais et lui prit rapidement une pomme que j'avais laissé dans un coin de l'infirmerie avec moi. Je reviens très vite sans être tombé. Rare pour moi. Normal pour l'infirmerie. Je lui tendis en le redressant légèrement pour qu'il puisse boire. Enfin, je déposais la pomme à côté de lui.

- Tu devrais te reposer cependant et reprendre des forces, tu ne m'as pas l'air bien.


Dernière édition par Isaline Sangster le Jeu 3 Mar - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageSam 20 Fév - 3:21

Ah ouais c'était pas une mauvaise idée ça. Coacher les autres. Il pourrait peut être passer son temps perdu à guider les nouveaux, apprendre des choses aux trappeurs sur le labyrinthe, entraîner les apprentis coureurs. Il aurait bien le temps pour faire ça ! Il referma les yeux et sourit de plus belle. La douleur paraissait moins présente.

Ah c'est une bonne idée ça. J'y avais pas pensé. Merci ma belle.
Le surnom qu'il lui avait donné ne laissait aucune autre impression. Non, elle ne l'attirait pas, il voulut juste être gentil et il souhaitait l'être en ce moment même. Il lui adressa un sourire quand elle lui tendit le verre d'eau.
Il jeta un regard quelque peu envieux à la pomme puis se déversa le contenu du verre d'eau sur la tête.
Purée ca fait du bien !Se réjouit il. Merci pour le verre, c'est cool. Il le déposa à côté de lui et se dit qu'il irait bien le remplir plus tard. Pour le boire cette fois ci. Il secoua la tête pour tenter de sécher un minimum ses cheveux et éclaboussa tout autour de lui. Il rit doucement et se passa ensuite une main dans ses mèches humides. Il se sentait déjà un peu mieux. C'était l'important. Kalis se rallongea sur le dos et replaça ses mains derrière sa tête, les yeux fixés au plafond.

Sinon pour la pomme tu peux la garder. Je ne sais pas si ton seul but était de me la donner pour que je reprenne des forces mais ça va, je gère.
Il avait cette dernière phrase presque dans un murmure. Une forte envie de s'endormir lui vint soudain. Coup de barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageSam 20 Fév - 13:52

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Je souris. Comme quoi il suffisait de réfléchir deux secondes parfois. J'étais ravie d'aider. Puis lui aussi pourrait donc. Ce n'était pas si compliqué que cela à trouver ! Il m'en remerciait bien qu'il n'avait pas besoin. J'haussais les épaules. Peu importe. Je n'avais pas besoin de "merci". Il souriait lorsque je lui tendis son verre d'eau. Puis, il regarda la pomme avant que j'écarquille les yeux. D'accord ! Le verre n'était pas pour boire mais plutôt pour se rafraichir ! Il était trempé et secoua sa tête. Je me pris quelques doutes en lâchant un léger rire. Je repris son verre et partit le remplir de nouveau en me disant qu'il pourrait le boire plus tard.

- Sinon pour la pomme tu peux la garder. Je ne sais pas si ton seul but était de me la donner pour que je reprenne des forces mais ça va, je gère.


Il murmurait tandis que je m'éloignais ainsi j'eus du mal à l'entendre. Je reviens, reposais le verre et lui tendit une serviette pour qu'il se sèche légèrement. Au moins, les cheveux. Je le regardais. On aurait vraiment dit qu'il était fatigué.

- Tu peux dormir tu sais. Je ne vais rien te faire pendant ton sommeil et t'as le droit d'être fatigué....


Je ne terminais pas ma phrase. Je ne savais pas son prénom. Il ne me l'avait pas encore dis. Alors, je ne dis rien. Je lui redemanderai plus tard sinon. Il devrait se reposer même s'il n'était pas décidé à le faire.

- Sinon, la pomme c'est pour toi. Si tu ne la veux pas maintenant alors tu la mangeras plus tard mais je la laisse à côté de toi ? Puis, si tu as besoin de quelque chose tu me le dis d'accord. Promis, je te boufferai pas !

Je souris, amusé. Ok, je n'étais pas drôle..mais bon l'humour à l'infirmerie était parfois compliqué à avoir. On s'y fait !


Dernière édition par Isaline Sangster le Jeu 3 Mar - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMar 23 Fév - 4:15

Oui Kalis aurait bien fait un petit somme. C'était certes pas très poli de s'endormir devant elle alors qu'ils tapaient la causette mais il avait plus rien à dire et le sommeil le prit doucement quand il ferma les yeux. Puis soudainement, la porte de l'infirmerie s'ouvrit à la volée. Le jeune coureur rouvrit brusquement les yeux et découvrit un autre gars du même groupe que lui dans l'encadrement de la porte. Il semblait énervé. Et contre lui en plus.
Tu es sérieux mec ? Vociféra le jeune homme à son adresse. Purée tu peux pas faire attention un peu dans le labyrinthe ? Ca fait trente fois que tu as à l'infirmerie ce WE ! A croire que tu le fais exprès !

Kalis ne trouva pas les mots pour se défendre sur ce coup là. Ce coureur était déjà un peu plus haut que lui. L'uns des chefs du groupe. Et puis il s'en voulait aussi de s'être éclaté la cheville.
Je...Putain, j'suis désolé... Bafouilla t-il. Il lança un regard de détresse à Isaline. Pas la peine de gueuler, je sais que j'ai déconné...

A vrai dire, il n'avait pas vraiment envisagé qu'on s'en prenne ainsi à lui comme ça. Il ressentit une bouffée de tristesse l'envahir. Il avait toujours été de loin l'uns ds meilleurs coureurs et juste à cause d'une vulgaire petite entorse, ça y est, ça partait en sucette. Un instant il fut tenté de suivre la voie de son trappeur et de prendre quelques jours de repos. Il se relaissa tomber contre la serviette du brancard tandis que le coureur passait sur lui un mauvais regard.
Il va falloir que tu te relève Kalis. c'est pas digne d'un coureur.

Le jeune homme ne répondit pas. Il aurait voulu pleurer s'il n'avait pas si souvent honte de ses larmes. D'ailleurs il en sentit une perler au coin de ses paupières et cligna des yeux pour la faire disparaître. Pas la peine qu'on le voit dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageMer 24 Fév - 9:31

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Je souriais encore et toujours. J'avais l'habitude de le faire et celle ci ne partait donc jamais. Tant mieux pour moi. Je vérifiais qu'il ne manquait plus de rien avant de regarder un blocard depuis une fenêtre, coureur je crois, arriver au loin. Il n'avait pas l'air blessé. Loin de là. Rien que dans sa démarche et dans sa rapidité on voyait qu'il était énervé. Bon sang, qu'est ce qu'il voulait ? Je n'eus pas le temps de me demander que la porte de l'infirmerie s'ouvrit brutalement. Je me retournais vivement tandis que celui ci prit la parole vers le jeune homme dont elle ne connaissait toujours pas le nom.

- Tu es sérieux mec ? Purée tu peux pas faire attention un peu dans le labyrinthe ? Ca fait trente fois que tu as à l'infirmerie ce WE ! A croire que tu le fais exprès !

- Je...Putain, j'suis désolé...  Pas la peine de gueuler, je sais que j'ai déconné...

- Il va falloir que tu te relève Kalis. c'est pas digne d'un coureur.

Je fronçais les sourcils et sortis donc de l'ombre vu que je ne pensais pas que le nouvel arrivant m'est déjà remarqué. Il parlait trop et trop fort. Il n'avait pas à être ici et surtout pas pour dire de tels choses à Kalis. Vu qu'il s'appelait ainsi. Surtout que celui ci ne répliquait pas. Je n'avais pas l'habitude de me mêler des affaires des autres et encore moins d’intervenir. Pourtant, c'est ce que je fis.

- Déjà est ce que tu pourrais parler moins fort s'il te plaît car je te signale que nous sommes en ce moment même à l'infirmerie et donc que certains ont besoin de repos. Ensuite, en parlant d'infirmerie, je tiens à te signaler que tu n'as pas l'air malade et encore moins blessé, je ne vois donc pas pourquoi tu es ici. Enfin, j'ajouterai seulement que si Kalis est là, c'est pour une bonne raison. Ce n'est en rien sa faute et crois moi qu'à ce moment là, il aimerait plus que tout pouvoir recourir. Sauf que là, c'est moi qui décide et il restera au bloc. Surtout que contrairement à d'autres coureurs, il ne passera pas sa journée assis à se lamenter. Enfin bref, pour finir, je te l'ai déjà dis tu n'as pas à être ici et j'aimerai donc bien que tu t'en ailles car certains ont du boulot en ce moment même.


Je croisais les bras et me mit entre les deux coureurs. Je n'étais pas bien grande mais la taille de l'imposteur ne m'impressionnait vraiment pas. Il n'avait pas à être ici alors il partira.


Dernière édition par Isaline Sangster le Jeu 3 Mar - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMer 24 Fév - 15:15

Isaline était directement venu s'impliquer dans leur histoire sans que Kalis n'ai le temps de répliquer. Elle avait mis les points sur les i, c'était le cas de le dire car une fois sa réponse terminée, le coureur à qui elle parlait lui jeta un regard mauvais à elle puis un à Kalis et re disparut derrière la porte. Kalis poussa un soupir soulagé et adressa un regard reconnaissant à la medjack.
Merci, j'ai eu chaud. J'ai cru qu'il allait continuer à me tomber dessus. Lui dit il. Il se mit en position assise et malgré l'épais bandage de Isaline il avait besoin de se sentir rassuré et d'être sûr que ça n'était pas plus qu'une entorse. Pour ça, il devait se mettre debout et tenter de marcher. Ca allait sans doute être douloureux mais il devait prendre le risque.

N'empêche ce mec avait raison. Je ne peux pas me permettre de rester trop longtemps sans activité. T'es sûre que c'est une entorse ? Ca me déchire la jambe. J'vais essayer de marcher.
Il mit ses jambes sur le côté, posant son pied encore valide sur le sol puis posa le second. Une forte douleur lui traversa tout le corps et avant qu'il n'ai put se rattraper au brancard, il s'étala tout le long sur le sol, se rattrapant à la seule chose à côté de lui: L'armoire. Sa cheville s'était violemment tordue sous la douleur au point qu'il ne voulut même pas essayer de la bouger de nouveau. Il resta ainsi sur le sol, gémissant de douleur.

Eh merde...J'crois j'aurais jamais du faire ca...Grogna t-il en se mettant à quatre pattes. Ca s'est forcément aggraver maintenant. Quel con j'te jure.

En plus de s'être fait encore plus mal, il s'était sans doute taper la honte de sa vie devant la jeune fille. mais bon, le ridicule ne tue pas. Il se sentait soulagé au moins que l'armoire ne sois pas tombée. Ca aurait vraiment été la cerise sur le couscous.

___________________________________
Vous pouvez me contacter sur ma messagerie privée si vous avez une question et si un petit RP vous tente, venez jeter un coup d'oeil sur ma fiche de liens et sur ma présentation ! ~Kalis~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageVen 26 Fév - 19:34

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Étonnamment, une fois que ma réponse se finit, il parti. Je souris, fière de moi et me retourna rapidement vers Kalis afin de voir s'il n'était pas traumatisé par cet idiot.  Il n'avait pas l'air. Il soupira, de soulagement, je pense puis m'adressa un regard reconnaissant. Malgré les fois où l'on m'en avait fait, je n'avais toujours pas l'habitude. Cela ne me dérangeait pas mais je rougissais à chaque fois. C'était encore le cas d'ailleurs. Je n'avais pas besoin de reconnaissance après tout.

- Merci, j'ai eu chaud. J'ai cru qu'il allait continuer à me tomber dessus.

- Et bien...de rien ? Il n'avait pas à venir ici et surtout pas pour dire des idioties pareilles !


Je lui souris avant de froncer les sourcils en le voyant faire. Ce n'était peut être pas très prudent de bouger maintenant. Il devrait plutôt se reposer au lieu de forcer rapidement. Il n'allait tout de même pas marcher ? Je le regardais, me rapprochant tout de même de lui au cas où, il tenterait une ânerie.


- N'empêche ce mec avait raison. Je ne peux pas me permettre de rester trop longtemps sans activité. T'es sûre que c'est une entorse ? Ça me déchire la jambe. J'vais essayer de marcher.

J'allais répliquer rapidement de ne surtout pas essayer de suite lorsqu'il balança ses jambes sur le côté et posa tout aussi vite un pied, puis l'autre par terre. Non, surtout pas ! Je m'apprêtais à le faire se rassoir lorsqu'il s'étala au sol bien que s'étant appuyé contre l'armoire. Je grimaçais tout en l'aidant à se remettre à quatre pattes. Oui, bonne remarque, il n'aurait pas dus essayer. Je le relevais avec un peu de mal pour ne surtout pas lui faire mal et le ramena là où il aurait dus rester.

- C'est encore pire non ? Ce n'était pas la meilleure idée que tu puisses avoir, effectivement. Je ne crains que cela ce soit empiré ! Alors, promets moi de ne plus réessayer autre chose dans le même genre ou alors je serai dans l'obligation de t'assommer !

Je souris, espérant ne pas trop le déprimer.


Dernière édition par Isaline Sangster le Jeu 3 Mar - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 167
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageLun 29 Fév - 4:25

Bien sûr, la réponse de la jeune fille fit sourire le jeune homme. Elle l'aida à se relever et il s'empressa de retourner sur son brancard. Maintenant, il savait pertinemment qu'il allait devoir rester immobile pendant pas mal de temps vu qu'il avait encore joué au con. Il détestait ce sentiment d'être impuissant. Mais bon, il avait pas vraiment le choix.
Un rire légèrement narquois et amusé s'échappa quand elle le menaça de l'assommer s'il bougeait encore. Pour toute réponse, il lui adressa un regard plein de sous entendus semblant dire: " Tu es sûre que tu serais capable de le faire? "

Puis il se réinstalla confortablement et ferma les yeux. Maintenant qu'il allait enfin pouvoir être tranquille, il comptait bien profiter de tous ces moments de solitude pour méditer et se reposer. Sa cheville le faisait de nouveau souffrir un peu vu qu'il venait de tomber mais la douleur allait passer, il le savait, comme toujours. Merci pour tout Isaline. Lui dit il dans un murmure. Va te prendre un peu de repos, ca va aller j'te jure.

Bien sûr que ça allait. Ca va toujours finalement.
Avant même que le garçon ne se rende compte de quoi que ce soit, le sommeil le prenait. Au fond de lui, il s'en voulait de se laisser bercer par la fatigue alors que d'autres se battaient pour vivre dans le labyrinthe. Mais à l'heure actuelle, sa cheville ne lui permettait plus d'avancer.

___________________________________
Vous pouvez me contacter sur ma messagerie privée si vous avez une question et si un petit RP vous tente, venez jeter un coup d'oeil sur ma fiche de liens et sur ma présentation ! ~Kalis~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageVen 4 Mar - 21:42

Il faut sauver le coureur Kalis.
Kalis Antoy et Isaline Sangster

Je vérifiais qu'il se remit correctement sur le brancard puis acquiesça pour rien. Je repartis chercher de la glace vu que la douleur devait être revenu mais surtout pour l'éviter de gonfler de trop.  Juste avant qu'il ne ferme les yeux, je lui fis avaler un anti-douleur pour qu'il puisse se reposer sans que cela ne lui lance. Puis, il reposa sa tête contre l'oreiller et murmura faiblement :

- Merci pour tout Isaline. Va te prendre un peu de repos, ça va aller j'te jure.

Je ne répondis même pas. Le sommeil l'avait emporté. Je souris en voyant cela et remit ses cheveux encore mouillés en place. Je replaçais sur le côté la pomme et le verre d'eau qu'il n'avait pas touché pour son réveil. Il avait besoin de reprendre des forces et la fatigue qui l'avait pris était pour moi, la bienvenue. Je n'avais plus rien à lui apporter mis à part du repos et des conseils. Ainsi, je le laissais dormir en paix. Je repartis dans la réserve et continua l'inventaire de tout ce que nous avions. J'avais l'habitude de le faire et cela ne me prit pas plus de temps que cela. Je repartis dans l'infirmerie, regarda Kalis furtivement et me dit qu'il ferait tout pour ne pas revenir bientôt. Je le savais de toute façon, tous  les coureurs étaient comme cela. Je traversais la salle et partit m'occuper d'une légère coupure à la main d'un cuistot. Rien de bien grave, c'était habituel. Une fois ma tâche effectuée, Tom vient prendre le relais afin que je puisse partir manger. Effectivement, je n'avais pas vu le temps passer et tous les blocards ou presque étaient déjà attablés. Je vérifiais toute l'infirmerie avant de sortir de l’infirmerie. C'était son élément. L'extérieur était tout autre. Mystère. Je n'y connaissais presque rien. J'explorais encore et encore. Mais j'y croyais. Un jour, je m'y sentirai peut être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Il faut sauver le coureur Kalis (Isaline Ft Kalis) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Il faut sauver le roliste Philippe...
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Il faut sauver le soldat Kylian [Skade, Cynoë, Fabius, Verith, Kylian]
» Il faut sauver le technomagos Ryan [Apo 3000 pts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: L'Esplanade :: L'Infirmerie-