Partagez

Au clair de la lune ♫ [Pv Calie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 16
Messages : 32
Points : 38
Localisation : La terre brulée






MessageLun 18 Avr - 20:08

ft.
Calie Reese
Au clair de la lune ♫
Amie infectée ♫
De la compagnie... Indispensable... Peter avait, en cet énième jour sous le soleil, un énorme manque d'entourage humain. Il ne fallait évidemment par compter sur les insectes grouillant dans son cerveau malade... Ceux-là n'étaient pas plus désirables que la peste elle-même ! Si seulement il l'avait attrapé... La peste... Peut-être aurait-il mieux valu une maladie vive, tuant dans les jours? Ce virus-là jouait avec les nerfs littéralement à vif de l'enfant. Le pire était qu'il aimait ça... C'était dans ce genre de moment que l'on acceptait la démence de l'autre... En l'occurrence, Peter avait admis sa folie, une preuve que tout bon sens ne s'était pas échappé de ce petit crâne ! Après tout, il savait parler, penser seul, et presque bien raisonner ! Mais un gamin laissé à l'abandon sous le soleil brulant d'un désert sans fin n'avait pas une espérance de vie très élevée... Aussi comprit-il rapidement la nécessité de trouver des abris pour la journée. Nous mettrons ce mot au pluriel car l'enfant "voyageait". Son caractère hyperactif était peut-être bien son seul trait ayant réussi à passer entre les mailles de la maladie... Peter devait être en constant mouvement, ainsi, ses cachettes à l'ombre furent nombreuses... C'était pour lui une chose risible... Ce gamin autrefois aimant la joie du soleil, devait maintenant se cacher de ce vieil ami, devenu trop dangereux. Un jour peut-être, lorsque le bout du rouleau serait atteint, il parlerait à l'astre de feu ! Il deviendrait sûrement son meilleur ami ! Toutefois, notre héros n'était pas encore assez désespéré pour s'en remettre à ce fauteur de troubles ! Il voyageait depuis maintenant un mois à travers la terre brulée, et n'avait encore croisé personne, excepté ce jeune homme à moitié mort, dont il faillit goûter le bras ...Il devait trouver sa troupe ! Son virus était un fait, mais la solitude était pour Peter la plus dangereuse des maladies ! La nourriture, quoi que peut présente, n'était visiblement pas le pire calvaire. Après tout, il arrivait parfois à trouver quelques morceaux de viande séchés, laissé à l'abandon dans de vieux bâtiments de pierre... De plus, la faim diminuait de jour en jour, plus la maladie avançait, laissant place à une toute autre faim, dont Peter n'avait pas encore idée...
Quelquefois, du haut des dunes de sable, le petit homme scrutait l'horizon. Il y voyait des ombres menaçantes, parfois titubantes... De piètres compagnons que le jeune homme n'avait pas encore envie de croiser...
En cette fin de course pour la journée, ce fut le soleil couchant que Peter observa depuis les hauteurs des bâtiments en ruine. L'enfant avait fait aujourd'hui une magnifique découverte. Des conserves ! Petits pois, chili con carne... Tout avait été laissé à l'abandon dans cette vieille maison cabossée. La nature nomade du garçon allait vraisemblablement devoir faire une petite pause, le temps de consommer toute cette précieuse nourriture !
Prenant ainsi quelques couverts et une boîte de pâtes à la tomate froide, Peter s'allongea sur le toit tombant dans le sable de sa maison de fortune. Il faillit adresser un au revoir à son futur ami de démence, mais préféra se frapper le crâne...Il n'était pas fou ! Il était malade ! Une phrase que Peter se réjouirait sûrement de sortir au premier importun venue ! Après tout, son physique le laissé supposer. Un virus avait pris le contrôle de son petit corps ! Il n'y était pour rien ! C'était toujours là de belles phrases hypocrites dont l'enfant savait l'inutilité... Après tout, peut-être valait-il mieux devenir fou, dans ce monde plus étrange de jour en jour...
Tandis que le gamin se prélassait devant les derniers rayons de soleil de la journée, ceux-là même n'étant pas un danger pour les mirettes ou la peau, ses oreilles attentives se dressèrent face à des cris de douleur, presque animales, venant d'entre les buildings détruits... De mauvaises choses allaient arriver cette nuit, et le croquemitaine de ses cauchemars horrifiques n'en était pas la cause
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Au clair de la lune ♫ [Pv Calie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Au clair de la lune un amour lupin [ Primrose et Josh]
» Au clair de la lune [Asuna]
» Mettons les choses au clair! (NYI,PHI,MTL,SJ) :D
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» Au clair de la lune [Asuna Tutsiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: S'enfuir... :: La Terre Brûlée :: La Ville :: L'Orée de la Ville-