Partagez

Stop looking at me ! ~ With Kalis Antoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 14
Messages : 27
Points : 45
Localisation : Chez moi :D






MessageVen 26 Aoû - 20:16

Stop looking at me !
With Kalis Antoy



Comme tous les matins je me réveille avant tous le monde. J'ouvre les yeux avant de retirer ma couverture de mon hamac, j'enfile mes chaussures et sors de la cabane en évitant les autres hamacs.
Comme à mon habitude je m'appuie contre un arbre en regardant le ciel changé de couleur pour poser mes fesses sur l'herbe fraîche du matin, puis j'attend que les coureurs partent dans le labyrinthe pour prendre mon service. Mais au loin, alors que je les fixent je vois un garçon poser son regard sur moi, le même qui m'avait regarder hier et avant-hier et encore une fois avant avant hier, depuis que je suis arrivée en fait. Je me rapproche d'eux et tend deux sandwichs à chacun ainsi que des gourdes d'eau, l'autre me sourit en me fais un signe de la main puis s'engouffre dans le labyrinthe sous un soupir de ma part. Je me relève en voyant que le peuple commence à se réveiller, lentement mais ils se réveillent. Je rejoins alors ma maison, le réfectoire. Je fais la routine du matin dans un soupir d'ennui en donnant les sandwichs à tous les passant en ne leur accordant même pas un sourire. Après le service je mange à mon tour en croquant bouchée par bouchée mon sandwich, et comme à mon habitude, je suis seule. Une demi-heure plus tard je prépare à l'avance le repas de ce soir, en fouillant dans les réserves. Il ne reste que de la soupe de poiscaille pour ses pauvres petits et pour moi du coup, je plisse mon nez et fronce les sourcils sous cette odeur nauséabonde quand je cuisine, je déteste le poisson.. Ce soir, je ne mangerais pas. Après avoir fais tous ça à l'avance je pose mon tablier et sors du réfectoire pour sentir la douce chaleur arrivé sur mon visage. Je pose mon dos contre le tronc de l'arbre et fais une petite sieste avant d'entendre des réclamations dans mon rêve. J'ouvre un oeil, puis l'autre et vois pleins de Blocards au réfectoire faire la queue en réclamant la bouffe, je regarde le ciel il est tard et les portes du labyrinthe sont fermés. J'accourt vers le réfectoire en mettant mon tablier au passage en soupirant '' C'est bon, c'est bon. La bouffe arrive.. "

Une fois le service fini je sors directement du réfectoire pour respirer l'air frais en dehors du bâtiment, ça commencer à vraiment puer le poisson et j'ai faillit vomir 10 fois voir plus. Je pars en direction de mon arbre et me pose avant de voir le mec de ce matin sortir avec d'autres coureurs du réfectoire, je le regarde, il me regarde, on se regarde, bref vous avez pigé. J'hausse un sourcil puis lui fais signe de venir, il vient.

" Dis, j'ai un truc sur le nez ou ? Tu n'arrêtes pas de me regarder depuis que je suis ici.. Explication ? " Lâchai-je froidement en ne le quittant pas des yeux.



CODE by POKIPSY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageVen 9 Sep - 18:50



« Il y a parfois dans le silence des réponses que l'on entend pas mais que l'on devine. »

~~~ ~~~ ~~~

 

Kalis n'est pas naïf au point de croire que la jeune cuisinière qu'il observe depuis son arrivée ne finira pas par se rendre compte de sa présence. Il a d'ailleurs prit rapidement ses distances , imposé ses propres règles qui sont valables surtout de son côté , comme cette dernière : Ne pas s'approcher trop de l'inconnue. Il la surveille , il aime la regarder mais une prise de parole avec elle est à éviter pour le moment. Sois proche de tes amis mais sois le encore plus de tes ennemis. C'est cette facilité à toujours rester discret qui le persuade qu'elle ne l'a pas encore aperçue. On dit que le cerveau à la faculté de pouvoir sentir quand on est observé — le coureur se fond peut être trop souvent dans l'ombre pour qu'elle ne s'en soit rendue compte. Pourtant, lors des rares moments ou son regard croise le sien , il se délecte de l'éclat étonné qui éclaire ses prunelles grises , de cet éclat à peine visible qui montre qu'elle l'a déjà vue , ou ce qu'il fait. Kalis n'y prête guère attention , quand ils s'observent mutuellement plus de trente secondes, il sent ce malaise qui s'en prend à la jeune fille dont il ignore encore le nom et savoure chaque secondes passées à imaginer son cœur se débattre furieusement dans sa poitrine pour s'enfuir.

Ce soir là , il sort en compagnie de ses collègues coureur du réfectoire , et encore une fois ,la présence de la jeune fille se fait sentir. Il n'a pas cesser de la chercher pendant l'heure du repas mais aucune trace d'elle ; sans doute cachée dans l'ombre des cuisines. Alors qu'il les suit en direction des tentes, ses prunelles azures croisent celles d'une silhouette fine qui les suit , puis se décale et lui permet de mieux l'observer. Dans le noir , Kalis reconnaît sa cible — cette cible là justement , qu'il cherche et regarde inlassablement. La cuisinière. Un jeu de regard s'impose entre les deux jeunes qui se sondent des yeux , se dévisagent. C'est un petit jeu entre eux à la limite de l'ennui si bien qu'elle finit elle même par lui faire signe de venir. Le coureur hésite , plisse les paupières et finit par s'avancer vers elle. « J'vous retrouve plus tard les mecs   » Leur lance t-il d'un signe de la main.

Pendant qu'il s'approche , son sourire s'élargit un peu plus. Les yeux de la jeune fille suivent ses mouvements et elle n'attends pas plus longtemps pour lui exposer la situation alors qu'il se poste devant elle. Son regard froid glisse sur lui comme une goutte d'eau sans qu'il n'y porte la moindre attention. « Mais enfin , de quoi tu parles ? Te regarder ? Mais je ne te connais même pas. » Susurre t-il d'une voix mielleuse accompagné d'un petit sourire en coin. « D'ailleurs ... Je ne vois même pas pourquoi je le ferais. » De l'auréole invisible qui vole au-dessus de sa tête au petit regard amusé qu'il lui lance , Kalis s'amuse à paraître le plus innocent possible. Mais il sait pertinemment que la cuisinière n'est pas aussi idiote qu'il ne le pense. Elle a vu clair dans son petit jeu d'observation et tente d'y mettre un terme — ce qui n'est pas chose simple devant un garçon aussi borné que lui. « Il faut arrêter de voir le mal partout ma belle. De toutes les manières, est ce vraiment un crime si je te regarde ? Il clôture sa question d'un petit ricanement à peu audible et d'un regard perturbant qu'il passe sur elle de haut en bas. Rien de bien méchant.


 

___________________________________
Vous pouvez me contacter sur ma messagerie privée si vous avez une question et si un petit RP vous tente, venez jeter un coup d'oeil sur ma fiche de liens et sur ma présentation ! ~Kalis~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 14
Messages : 27
Points : 45
Localisation : Chez moi :D






MessageDim 11 Sep - 20:39

Comment m'as tu nommée ?
With Kalis Antoy



Cela faisait un petit moment que ce mec m'observait, cela faisait un petit moment que j'ai attendue ce moment pour pouvoir lui dire, cela faisait un petit moment, que j'attendais d'entendre sa voix, qui est d'ailleurs très charmante.. Au vue de son physique j'aurais plutôt vue une vois plus aigu mais, non. Sa voix étais bien plus mature que ce que je pensais. Par contre, ces paroles, elle... étais tous le contraire.

Je reste concentrée sur son visage alors qu'il fais son ange gardien, comme quoi il ne me regarde jamais mensonge, comme quoi, il ne me regarderait pas car je suis moche, après tous c'est comme ça que je le perçois..
Puis, il sors une phrase qui reste ancré dans mon crâne.


" Il faut arrêter de voir le mal partout ma belle. De toutes les manières, est ce vraiment un crime si je te regarde ? "

Je me crispe et me lève sur mes deux pieds avant de lui faire face, il lâche un léger ricanement avant de me regarder de haut en bas. Je plonge mon regard glacée dans le sien, ne lâchant pas prise je lâchais une phrase entre mes dents.

" Comment tu m'as appelée ? Je ne suis... Pas... Ta Belle. Et oui, tu me déconcentres au plus haut point. Est-ce clair ? "

Je n'ai jamais été aussi proche de quelqu'un, enfin surtout d'un gas... Je sens sa respiration dans mes cheveux, il fais limite une tête de plus que moi, je lâche prise et regarde ses lèvres pendant une centième de seconde avant de remonter mon regard à ses yeux. Ben, oui, les hormones ça travaille la dedans... Je crois même que je prends un teinte légèrement rouge tandis que mon regard lui, dérive un peu sur les côtés. Je reprends confiance en moi en retournant mon regard vers le concerné.



CODE by POKIPSY

___________________________________

Merci Skyie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Modo
avatar


Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 18
Messages : 166
Points : 273
Localisation : Dans l'Bloc ._.
Emploi : Courir dans le labyrinthe ?



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




MessageMer 21 Sep - 15:42


Spoiler:
 

La manière dont elle le regarde, dont elle le considère. Tout en lui agace la jeune fille au plus haut point, ce qui ne fait qu'attiser l'amusement de Kalis. Elle tente de l'impressionner avec ces regards frustrés , qu'il ignore, évidemment. Il compare la cuisinière à une cocotte minute prête à exploser à n'importe quels moments ; ces personnes qui gardent tout pour elle jusqu'à ce qu'elles explosent involontairement avec autant de puissance qu'un geyser en train de jaillir. Manque de chance, ce genre de colère n'atteignent pas Kalis. Il se délecte de voir tous ces gens qui tombent dans ses panneaux et qui sont sensibles à ces provocations car c'est précisément ce qu'il cherche.  « Très bien, dans ce cas là, si tu n'es pas ma belle, tu seras ma moche , ça te convient ? » Lui lance t-il avec un horrible sourire narquois et moqueur.

Ses maigres tentatives pour le repousser et l'inciter à partir ne le persuadent que de rester. Je te déconcentre ? Parfait , pense Kalis. « Vois tu, c'est pile ce que je désire... te déconcentrer !  Et ça semble marcher à merveille ! » Lance t-il avec un sourire éclatant. «Alors dis moi c'est quoi ton petit nom ma belle ? » Ignorant totalement le fait qu'elle l'ai interdis de l'appeler comme ça, il ricane en apercevant la teinte rosée de ses joues. Lui fait il de l'effet avec ça ? Le coureur ne manquera pas de lui demander.

« Allons , n'aie pas peur, je ne mords pas voyons... » Enfin...parfois si. S'avançant encore d'un pas, il bombe un peu le torse pour la surplomber de sa hauteur.

___________________________________
Vous pouvez me contacter sur ma messagerie privée si vous avez une question et si un petit RP vous tente, venez jeter un coup d'oeil sur ma fiche de liens et sur ma présentation ! ~Kalis~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 14
Messages : 27
Points : 45
Localisation : Chez moi :D






MessageSam 5 Nov - 19:38

Spoiler:
 

Rien qu'à l'entente de ce surnom horrible, je me crispai un peu plus un mimant un air de dégoût en toisant l'homme en face de moi. Enfin, homme.. Plutôt un gamin.
Je lève un sourcil, songeuse. Pourquoi cherches t-il donc autant me déconcentrer ? Qu'ai je donc fais au Grand tous puissant pour qu'il m'enferme dans le même endroit qu'une personne aussi.. Aussi chiante.

" Mon p'tit nom comme tu dis, tous le monde est censé le connaître. Je suis la seule cuistot pour l'instant. Dommage pour toi, mais je ne déclinerai point mon identité. De plus, je pense que je suis plus connue que toi vu que je ne connais même pas ton prénom, à toi. "

Il s'avance un peu plus vers moi, comme si il pensait que ça me déconcentrerai. Pff, mais voyons. Et voilà qu'il commence à bomber son torse. Je lâche un soupir d'exaspération avant de poser une pression sur son torse bien sculpté pour le repousser un peu plus loin de moi avant de regarder la lune brillait dans le ciel.

" Bon, le petit coq va descendre d'un cran et aller se coucher car il me fatigue légèrement "

J'imite un bâillement avant de poser mes doigts fins dans les cheveux bruns du p'tit gas et les ébouriffe avant de lâcher un petit rire moqueur en voyant ses joues rougir légèrement dans la nuit.

___________________________________

Merci Skyie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 14
Messages : 27
Points : 45
Localisation : Chez moi :D






MessageMer 5 Juil - 16:47

Des nouvelles ?

___________________________________

Merci Skyie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Stop looking at me ! ~ With Kalis Antoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Kalis Antoy (Finie)
» Kalis Antoy
» Présentation de Kalis Antoy [Validée]
» TERMINE | Damn you! always still there!??? ft. Kalis Antoy
» Une étrange trouvaille (Abigail Johnson- Kalis Antoy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: Le Petit Bois-