Partagez

Evan - A angel with a gun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Messages : 7
Points : 9






MessageSam 27 Aoû - 0:13


Evan Timothy Belley

We can't live, but we can survive


Infos Personnelles





ft. Dylan O'Brien

ϟ Nom: Belley
ϟ Prénom: Evan
ϟ Âge: 25 ans
ϟ Naissance: 18 juin à Edmonton au Canada
ϟ Groupe: Immune
ϟ Emploi (ou ex-emploi): N'a jamais travaillé, il était encore un lycéen lorsque les éruptions solaires ont commencés
ϟ Membre du Bras droit Oui
ϟ Particularité: A perdu tout espoir en l'avenir
ϟ De quelle couleur sont les étoiles ? : Code Isaliennement bon même si le pauvre n'est pas d'accord


Caractère et Physique


Evan n'est pas ce qu'on peut appeler un grand optimiste. Ayant perdu sa mère et son petit frère au début des éruptions solaires, il a longtemps fui avec son père. Puis, alors qu'ils venaient de rencontrer les membres du Bras Droit, son père est mort, démembré par un groupe d'infectés. Depuis, Evan ne croit pas en l'avenir, en la nature humaine ou au destin. Plutôt silencieux et indifférent, il se contente d'aider le Bras Droit en faisant ce qu'on lui demande sans rechigner. Il leur est malgré tout profondément reconnaissant et loyal pour ce qu'ils ont fait pour lui suite à la mort de son père. Le jeune homme n'a pas pour habitude d'avoir du tact. Lorsqu'il a quelque chose à dire, il le dit tel qu'il le pense sans arrières-pensées ni en prenant des gants. Ne parlant jamais pour ne rien dire, il peut paraître très froid alors qu'il a juste cette peur viscérale de s'attacher, ayant perdu ceux qu'il aimait. Il ignore sa nature d'immune et se dit souvent qu'il a juste une bonne étoile qui a décidé de le faire souffrir. Néanmoins, il a préféré prendre les devants et a clairement demandé à ce qu'on le tue sans états d'âmes si il contractait le virus. Le jeune homme n'a pas peur de la mort, a force de l'avoir autant côtoyé. Il attend simplement son heure en aidant le plus possible le Bras Droit, voulant leur montrer sa reconnaissance. Car si il y a bien une chose qu'Evan déteste, c'est devoir quelque chose à quelqu'un. Ne supportant pas la moindre dette (pas en argent bien sûr), il fait toujours en sorte de rendre la pareille d'une manière ou d'une autre. Il observe le désastre qu'est devenu le monde d'un œil plutôt froid et détaché causé par sa perte de foi en l'avenir et son absence de peur devant la mort et si il ne devait pas autant au Bras Droit, il n'en ferait sûrement pas parti, ne partageant pas leurs convictions. Plutôt solitaire, ses amis se compte sur les doigts d'une main et encore plus rares sont ceux à qui il se confie. Néanmoins, il a encore quelques valeurs et si il ne veut pas sauver ce monde tombé dans la déchéance, il ne laissera pas quelqu'un mourir devant ses yeux sans rien faire non plus. Mais il n'a pas toujours été comme ça. Autrefois, il était un adolescent rieur, n'ayant pas la langue dans sa poche, enchainant conneries sur conneries. Mais la fin du monde est passée par là et en changeant la face de la Terre à jamais, elle a également détruit nombre de personnes. Evan en fait parti.

Avec l'époque dans laquelle ils vivent, Evan n'a pas vraiment le temps de prendre soin de lui. Portant souvent (voir toujours en fait) des jeans tachés de terre, herbe, sang et toutes autres substances tachantes et chiantes à faire partir, souvent troués par l'usure, il ne s'occupe pas vraiment de son style vestimentaire, s'estimant déjà bien content d'avoir encore quelque chose de suffisamment chaud à se mettre sur le dos histoire de pas cailler la nuit quand même. Tant que qu'il ne gèle pas et que les vêtements ne l'embêtent pas pour faire ce qu'il veut, il n'est pas très regardant sur la qualité ou la propreté du tissu (enfin bon y a quand même des limites hein). Il ne prend pas vraiment la peine de se coiffer ce qui donne l'impression qu'un pétard explose dans ses cheveux tout les matins. Il n'est pas très grand et encore moins massif. Dans son genre, il fait plutôt asperge arrachée trop tôt à son très cher potager. On ne va pas se le cacher, avant toute cette histoire, Evan n'était pas ce qu'on peut appeler un grand sportif, c'était même plutôt le contraire. Néanmoins, courir en zigzag en poussant des cris de veaux pour échapper à un infecté désirant vous grignoter un morceau de fesse et ce plusieurs fois par jour peut faire réviser le jugement qu'on a sur le sport. Du coup, par la force des choses (et parce que la survie quand son père était encore vivant, c'était important), Evan a fini par développer son endurance. Mais bon, il a toujours une force de mouche quand il frappe. La seule chose qui peut le sauver hormis son endurance, c'est descendre celui qui s'approche un peu trop près avec un air de convoitise pour ses très chères fesses (ou tout autre partie de son corps).


Histoire


A savoir : Histoire de retranscrire correctement le fil des années, j'ai pris comme base la date des éruptions solaires en 2150 comme il est dit dans le contexte que c'est dans ces eaux-là (j'ai pris début juillet 2150 plus exactement). Je ne sais pas si c'est la date exacte mais c'est juste histoire de se donner une idée du temps qui avance.

"18 avril 2150 dans les environs de Chicago
Il fait une chaleur à crever ! Purée, on est en avril, d'habitude, je suis encore en pantalon et veste ! Là, je suis en pantacourt et débardeur et Orion de même (une nouvelle fois, je ne sais pas à quoi nos parents pensaient lorsqu'ils ont choisi son prénom...) alors que mon petit frère est le plus grand frileux de la planète ! Maman répète encore et toujours que c'est à cause du réchauffement climatique, que ça va passer, tout ça, tout ça... Mais notre père n'est pas du même avis. Selon lui, tout ça est loin d'être normal et si le réchauffement climatique est peut-être en cause, quelque chose de plus grand se prépare. Moi ? Je pense qu'il adviendra ce qu'il adviendra. En attendant, j'en profite et je vais me baigner au lac le plus souvent possible avec Luke et Joon. J'ai peur qu'avec tout ça, on ai un été super froid, du coup, on préfère en profiter au maximum quitte à moins bosser au lycée. C'est pas si grave non ? On est en fin d'année et on n'a jamais eu d'examens en 9th Grade. D'ailleurs, j'vais aller me baigner un peu avant que la nuit tombe ! Faut que je me grouille si je veux avoir le temps d'aller chercher Luke et Joon.

29 juin 2150 dans un subtrans
Vacances enfin ! Alléliua ! Retour des grasses matinées, du camping sauvage dans la forêt, des nuits à jouer ! Ah Odin, Loki, Boudha, Satan (barrez la mention inutile) que j'aime les vacances... Je vais enfin pouvoir dormir encore et encore jusqu'à pas d'heures et surtout, adieu les cours, les devoirs et les profs pour deux longs et merveilleux mois qui me sembleront être passés bien trop vite à la rentrée. Mais ne parlons pas de malheur voulez-vous ? Je vous raconte même pas les cris de joie quand la sonnerie a retenti, ça a été un remake de la troisième guerre mondiale pour sortir de la classe (bah oui, vous avez déjà essayez de passer à vingt-cinq en même temps dans une interstice qui est prévu pour un, deux à la limite si t'es un nain comme Orion ?). Mais bon, on s'en est tous sortis, il y a eu que deux blessés graves, quatre doigts cassés, trois entorses et une fracture. Ah ben en même temps, le jour des vacances, c'est une gigantesque corrida, c'est du marche ou crève, si t'es pas préparé... Je plaisante hein ! Alala, que t'es crédule ptit frère (tu crois que je te vois pas faire ? Évite de foutre un bordel monstre dans ma chambre la prochaine fois que tu cherches ce carnet sale mollusque de l'enfer.). Bon. Joon vient de me claquer des doigts devant les yeux et elle a l'air assez énervée. Ben quoi ? Ah oui d'accord. Elle parle dans le vide depuis cinq minutes parce que Luke s'est endormi. Et bien, pour la bonne santé de mon service trois-pièces et parce que j'aimerais avoir des enfants plus tard, je pense que je vais l'écouter hein.

04 octobre 2150 dans la voiture dont on siphonne les dernières gouttes d'essence
... Je viens de passer les pires mois de ma vie. C'est papa qui m'a convaincu de poser par écrit ce que je ressens. C'est... J'ai pas de mots. Ok. Inspire, expire... Ne pleure pas. Reprenons depuis le début. Les températures qui s'affolaient, c'était pas le réchauffement climatique comme le prétendait... Maman, mais bien quelque chose de plus grave qui n'est pas allé en s'arrangeant. Pas du tout même. C'était les signes avants-coureurs d'éruptions solaires. A ce moment là, je visitais une grotte historique avec mon père lorsque les vagues de chaleur ont déferlées. Joon et Luke nous attendait à l'extérieur tandis qu'Orion et maman étaient chez le médecin à Chicago. Nous étions enfouis très profondément sous terre lorsque les vagues de chaleur sont arrivées. On a pu ressortir que plusieurs heures plus tard et même sous terre, il faisait une chaleur à crever. Mais pas suffisante pour nous tuer... Je... Tout ce qu'on a retrouvé en ressortant, c'était des arbres calcinés à perte de vues et les corps fondus de Luke et Joon. (Quelques mots sont effacés sous les gouttes qui sont tombées sur le carnet)Ils avaient encore leurs, enfin leurs habits semblaient coller à leurs peaux, comme soudés à leurs peaux et leurs yeux (Tout le bas de la page est un mélange de larmes et d'encre illisible)

1er janvier 2151 dans les montagnes
Nouvelle année. Je sais même pas pourquoi j'écris ça, ça a pas de sens. C'est pas parce qu'on change d'année que soudainement tout va s'arranger. Ce serait illusoire de penser ça. D'ailleurs, est-ce que le concept d'année veut encore dire quelque chose dans un monde comme celui-ci ? Je ne comprends plus trop l'intérêt. Néanmoins, je trouve que c'est un bon point de repère pour faire un point. C'est tellement le bordel que j'ai pas le temps le reste du temps. La civilisation tombe dans la déchéance. Les gens se battent pour quelques centilitres d'eau ou pour une pauvre boite de conserve, nous comme les autres. Et lorsqu'il n'y aura plus rien ? Je me demande bien ce qui se passera. Mais d'un autre côté, j'ai pas envie de savoir. Penser à tout ça me dégoûte. Tant pis pour le résumé de ces derniers mois, de toute façon, c'est bidon. Je vais plutôt aller dormir, c'est la fin de mon tour de garde de toute façon.

1er janvier 2152 dans un petit village
Papa et moi on a trouvé un petit village qui se reconstruit doucement après les éruptions solaires. On pense rester ici un bout de temps. Les gens sont plutôt sympas et tant qu'on effectue notre part du boulot et qu'on participe à la vie de la communauté, il n'y a pas de problème. Ca me rassure un peu de plus être seul avec mon père. Pas que j'ai peur qu'il me fasse du mal ou quoi que ce soit. C'est juste l'instinct de survie qui me fait penser que c'est plus simple de rester en groupe, que ça apporte plus de sécurité, de protection. J'ai une pensée pour maman, Orion, Luke et Joon tout les jours. Et même si il m'arrive encore d'avoir des crises de larmes en pensant à eux (plus souvent que je ne le voudrais. Les crises de larmes hein), j'arrive à me rappeler les bons moments même si... L'image des corps de Luke et Joon continuent à hanter mes cauchemars.

1er janvier 2153 dans le même petit village que l'année dernière
La vie recommence tout doucement, à pas de tortue. Mais les sourires reviennent peu à peu sur les visages de temps à autres. J'ai même surpris Papa à rire. Moi j'y arrive pas encore très bien, mais ça viendra, j'en suis sûr. Je n'ai rien de spécial à écrire cette année, ça a été paisible. Nostalgique, mélancolique, souvent triste, mais paisible. Et qui sait, peut-être que l'espoir commence à revenir ?

1er janvier 2154 en cavale
J'ai osé dire que l'espoir reviendrait ? Je n'avais pas prit en compte la folie humaine. Un virus s'est répandu. On l'appelle déjà "Braise". Papa et moi avons dû fuir le village. Les gens devenaient complétement fous. Heureusement, aucun de nous deux n'a été contaminé. Ce virus rend les gens complétement fous, très agressifs et complétement dérangés. J'ignore d'où vient ce virus, mais la souche doit être plus que renforcée car il semble se répandre comme une trainée de poudre et faire effet très très vite. Mais surtout, il est létal. Si bien que les villages dans lesquels nous passons ressemblent à des morgues à ciel ouvert. Partout du sang, des stigmates de l'ancien monde, des signes de folie complète. Mais au-delà de ça, il y a l'odeur. Elle est horrible. C'est de la chair en putréfaction qui se décompose sous le soleil brûlant et qui, accessoirement, attire toutes les bestioles du coin. Je commences à me dire qu'il n'y a pas d'autre issue pour ce monde que le chaos et la mort. Et je ne pense pas que l'avenir arrangera ça.

1er janvier 2155 dans le camp du Bras Droit
Nous avons trouvé un groupe de résistants composés de survivants et d'immunisés contre la Braise (je ne savais même pas que c'était possible) et nous sommes restés avec lui. Mon père par conviction, moi parce qu'il est hors de question que je le lâche. Jamais. Surtout pas. Ça serait une déchirure totalement inutile en plus de me mener à une mort certaine. Et surtout, il est le dernier être humain sur qui je puisse compter, le seul que j'aime, mon unique famille. Alors oui, je compte bien rester avec le Bras Droit même si je ne partage pas leurs idées. Se débattre ne sert plus à grand choses, on est tous des morts condamnés avec des sursis plus ou moins longs. Et même si c'était déjà le cas dans l'ancien monde, c'est encore plus vrai ici."

Evan referma le carnet qu'il tenait entre ses mains. Ce carnet qui l'avait suivi pendant des années. Il surveillait le camp et observait le ciel s'éclairer doucement au loin, se teintant de bleu, d'orange et de rose. Après cette année maudite de 2155, il avait arrêté d'écrire dans le carnet. Il savait parfaitement ce qui c'était passé. La mort de son père démembré par une bande d'humanoïdes au QI déficient, le soutien du Bras Droit, sa loyauté envers ce dernier pour tout ce que ses membres avaient fait pour lui. Il jeta un coup d’œil au feu qu'il avait entretenu toute la nuit. Alors, comme un instinct, il arracha les deux premières pages du carnet, celles qui racontaient ses jours heureux et jeta le carnet au feu. Il ne contenait qu'une suite de malheurs qu'il avait déjà dans ses souvenirs et ses cauchemars. Néanmoins, le coup au cœur qu'il ressentit en le jetant lui donna l'impression que c'était bel et bien la fin d'une époque.


Derrière l'écran





ϟ Prénom/Pseudo: Kath ou Lore
ϟ Âge: 15 ans encore et toujours
ϟ Découverte du forum: La solution s'appelle... Google.
ϟ Avis sur le forum: Il est toujours aussi génial !!
ϟ Présence: 7/7 normalement, au moins une fois par jour, même en coup de vent ^^
ϟ Un dernier mot:
Vous avez un nouveau message:
 
Ce message s'adresse à chaque membre de ce forum de fous : Je vous aime  Heart !


Dernière édition par Evan T. Belley le Sam 27 Aoû - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 15
Messages : 27
Points : 45
Localisation : Chez moi :D






MessageSam 27 Aoû - 13:26

Bienvenue à ton nouveau personnage en espérant
qu'il trouve une place dans notre forum et qu'il vive une belle aventure
sur la Terre Brûlée.

___________________________________

Merci Skyie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 16
Messages : 319
Points : 271
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageSam 27 Aoû - 13:49

Cher Evan,

Comme toujours je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue ! Sache aussi que j'ai beaucoup aimé lire ta fiche. On ne peut pas dire qu'elle soit incomplète, loin de là. Puis, un membre du bras droit cela se fête (même s'il n'y est pas trop enthousiaste aha !)

J'espère que tu te plairas ici autant avec Evan qu'avec Kate !

Je t'annonce donc que :

Tu es validée


Immune ϟ Le Staff de The Maze Runner te souhaite la bienvenue sur le forum. Si ce n'est pas déjà fait, dépêches-toi d'aller lire le contexte du forum, obligatoire si tu veux éviter de mourir bêtement au dehors. N'oublie pas non plus d'aller faire recenser ton avatar et surtout amuses-toi bien!

Contexte ϟ recenser son avatar


(On te n'aime aussi ! Heart )

___________________________________
Demande moi plutôt ce qui va si tu veux une réponse courte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 13/12/2014
Messages : 796
Points : 166
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 27 Aoû - 14:51

Bienvenue parmi nous Evan encore une fois, ta fiche était absolument remarquable tout comme ton style d'écriture.

Je te souhaite bon jeu parmi nous en espérant que tu vas autant t'éclater avec ce nouveau personnage !


___________________________________






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 26/08/2016
Messages : 7
Points : 9






MessageSam 27 Aoû - 15:06

Nausicaa : Merci miss ! Câlin

Isa : Merci beaucoup ma belle ! Pas trop enthousiaste, c'est le cas de le dire x)
Au fait, bravo pour taon poste d'admin !!! Tu le mérites, t'es géniale Heart Bounce Geek Câlin Yeux qui brillent Love Câlin Câlin canard Cookie Lechouille Oh

Zazac : Merci beaucoup blondinet à bouclettes (dont je vais me taper le frère u.u) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Evan - A angel with a gun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Se souvenir... :: Présentation des Candidats :: Fiches Validées :: Les Non-Candidats :: Les Immunes-