Partagez

Expédition de masse / Coureurs + Trappeurs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSam 20 Sep - 1:35

Bien qu'il déteste les discours ou tout ce qui se rapproche de parler à un public (eh oui, malgré son rôle de mâton, les discours ne l'enchantent guère), lors qu'il s'avérait nécessaire de le faire, il n'hésitait pas à prendre la parole. Tout en pensant à la manière dont il pourrait organiser ça, Bryce tournait en rond dans le bloc. Il attendrait que les coureurs et trappeurs soient revenus au centre pour leur en faire la nouvelle. Oui, c'était ça le bon plan. Ne pas faire de bouche à oreille car la vérité se trouvera déformée.

La journée passa tranquillement, pour une des premières fois depuis son arrivée au bloc, Bryce trépignait à l'envie de faire cette course de masse. Une fois le soir tombé, il attendit les coureurs qui revint au centre pour cartographier le labyrinthe, et alla passer le message aux trappeurs de venir eux aussi. Lorsqu'ils entrèrent, ils fussent tous surpris de le voir là, à les attendre patiemment. Certains visages semblaient inquiets, d'autres se posaient des questions, et d'autres étaient complètement indifférents à cette situation. C'est alors que les trappeurs arrivèrent, et qu'il prit la parole, enfin.

« Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. » plus il continuait, plus il prenait confiance en son idée. Il savait pertinnemment qu'il allait se prendre des râteaux, qu'il allait se faire traiter de débile, mais bon. Il avait dans l'espoir que certaines personnes voudraient bien embarquer dans son idée, du moins il le souhaitait très fort. « Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'acccompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. » Bryce avait une voix assurée, une voix de mâton. Il espérait sincèrement que le mâton des trappeurs allait répondre présent, car sans lui, il n'y aurait pas énormément de trappeurs qui participeraient, à son avis.
HS : Si jamais il manque un coureur à un trappeur ou vice-versa, vous pouvez très bien en créer un fictif!
Revenir en haut Aller en bas




Admin
avatar


Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 23
Messages : 426
Points : 185



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageLun 22 Sep - 14:35

Ce soir-là, Ellen passa les portes du labyrinthe bien avant leur fermeture, fatiguée par une journée de course dans la partie sud du dédale. Un long bâillement à s’en décrocher la mâchoire lui échappa tandis qu’elle traversait l’esplanade sans jeter le moindre regard aux autres, ces blocards coincés-là qui ne connaîtraient jamais la puissante montée d’adrénaline qui saisissait chaque coureur et trappeur tous les matins. Quelque part, Ellen enviait les medjacks, les miliciens, les cuistots et les sarcleurs. Ils en bavaient, c’était sûr. Tous les jeunes qui atterrissaient ici en bavaient. Mais au moins pouvaient-ils rêver d’autres choses que de hauts murs et de bestioles terrifiantes. Pourtant, la coureuse n’était pas sûre de pouvoir un jour échanger sa place contre l’un d’entre eux. Courir lui occupait l’esprit. Elle ne pensait plus à leur situation, ni aux brides de son passé qui refaisait surface aléatoirement. La dernière en date lui était apparue si clairement qu’elle n’avait réussi à en chasser l’image qu’au bout de plusieurs jours, et celle-ci lui revenait encore régulièrement en tête. Ce petit garçon aux yeux bleus et aux cheveux noirs… Sur le coup, elle avait été certaine que cet enfant était son petit frère. Mais maintenant que la sensation était passée, elle n’était sûre de rien. Après tout, cette image n’était qu’un mirage…

En entrant dans le centre des coureurs, Ellen y trouva Bryce non sans un certain étonnement. Etait-il déjà revenu de sa course ? D’un signe de tête et d’un « salut » las, la coureuse le salua avant d’aller cartographier le labyrinthe, comme tous les soirs. Elle espérait vraiment prendre le plus rapidement possible sa douche, mais son mâton en avait décidé autrement. Rapidement, les autres coureurs les  rejoignirent, suivit des trappeurs. Quelles idées son mâton d’ami avait-il derrière la tête ? Se posant contre le mur le plus proche, Ellen fixa Bryce, bras croisés, feignant l’indifférence devant les autres qu’elle n’avait même pas regardé. Ils avaient l’habitude, elle était comme ça, de toute façon.

« Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. »

Un véritable sourire amusé se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Parler de l’extermination des anciens n’était sans aucun doute pas la meilleure façon d’encourager les blocards à le suivre dans son idée. Etait-il stressé ? Sans doute. Et Ellen ne manquerait pas de le vanner à ce sujet, plus tard.

« Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'acccompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. »

Une expédition en masse ? L’idée était intéressante. Ca ne l’enchantait guère de devoir supporter chacun des coureurs et trappeurs tout le long du jour, mais si cela ne durait que quelques jours, pourquoi pas. Ellen pouvait bien faire un effort. Par contre, la règle obligeant chaque coureur à être accompagné de son trappeur l’ennuyait profondément. Rapidement, elle jeta un coup d’œil au petit Aiden qui l’avait accompagné dans le labyrinthe quelques fois. Elle ne le considérait pas comme son trappeur attitré, et ne savait absolument pas ce qu’il en était de son côté. Peu importait ce qu’il pensait, à vrai dire. Elle ne voulait pas être accompagnée d’un trappeur. Elle avait pris l’habitude d’être seule, et ne savait absolument pas comment protéger une tierce personne, une fois perdue entre les murs du labyrinthe. Peut-être qu’en en touchant deux mots à Bryce, il accepterait de lui faire une faveur…

« … S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. »

Se détachant du mur aussitôt que Bryce eut fini, Ellen s’avança de sa démarche féline et, décroisant les bras, lui répondit de son ton las et désintéressé :

« J’te suis, ça pourrait être pas mal. Et puis après tout, c’est toi le mâton. »

Puis, s’approchant encore plus de Bryce, Ellen lui chuchota à l’oreille :

« Par contre, le coup du trappeur, on est vraiment obligé ? Tu sais que je suis pas super à l’aise avec eux … »

Elle n’était à l’aise avec personne, de toute façon. Ou presque.


Dernière édition par Ellen Bohan le Jeu 9 Oct - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageMar 23 Sep - 22:53

Je crois aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d'une autre

Pourquoi ? Pourquoi je continue de courir ? Pourquoi je continue de franchir les portes du labyrinthe chaque jour ? Pourquoi j'ai peur de retrouver la mémoire ? Ce n'est pourtant pas une mauvaise chose. J'ignore si ma vie d'avant devrait me manquer mais, je ne peux pas m'empêcher d'y penser, de me dire que quelqu'un quelque part m'attend peut-être derrière la porte, les larmes aux yeux. Je manque peut-être à quelqu'un et moi.. Moi personne ne me manquent. Je ne me souviens de rien. Je n'ai que des fragments de souvenirs tous les x temps, des sortes de petits rêves, rien d'autre. Ce n'est surement rien. C'est surement encore mon esprit qui me joue des tours et pourtant je continue de courir en espérant retrouver un jour ce qui devait être ma vie avant le bloc. Dans un sens j'aime le bloc. Les blocards sont devenus comme une sorte de.. Famille ? Ils sont mes amis, ils sont les seules personnes qui peuvent comprendre ce que je vis actuellement. Ici nous vivons tous la même situation, perdu, avec seul un prénom comme unique souvenir. C'est triste en y pensant.. Je soupire me sortant rapidement cette idée de la tête. Je n'aime pas avoir des idées noires, j'essaye de rester forte alors, pour me vider l'esprit je pense au labyrinthe. Comme les autres je cherche un moyen d'en sortir mais, au fond je ne suis pas convaincu d'en trouver un. Nous allons surement tous mourir ici, ensemble. Je reprends rapidement la route mais, en marchant cette fois. Ici je suis en sécurité, je n'ai pas besoin de courir pour me sauver les fesses. J'avais dans l'idée de prendre une douche, de manger un bout histoire de calmer les cris de mon ventre mais, voilà qu'un coureur me fait signe d'approcher et de le suivre. Visiblement il y a une réunion. J'entre donc en compagnie du coureur que j'ai surveillée cette journée dans le labyrinthe. Logiquement un trappeur possède un coureur -souvent le même- mais, en ce moment je ne tombe jamais avec la même personne. Je n'ai peut-être pas encore trouvée le partenaire qu'il me fallait. Bryce

Je me redresse d'un seul coup, restant au bout de la pièce, mon regard posé sur lui, sur son regard, sur sa musculature. J'ai beau être fascinée par cet être, il à tendance à me mettre hors de moi, surtout quand il me traite comme une petite fille sans défense. Je sais me battre, je serais capable d'en placer une à n'importe qui. « Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. » Je ne sais pas quelle idée il a derrière la tête mais, parler d'extermination ne risque pas d'en motiver plus d'un. Je jette un rapide coup d'oeil autour de moi, beaucoup semblent surpris, moi finalement cette idée ne me choque pas tellement venant de lui. « Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'accompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. » J'ai un sourire aux coins des lèvres. Une idée derrière la tête. Je ne veux plus être considérée comme la petite fille douce, plus jamais. « J'te suis, ça pourrait être pas mal. Et puis après tout, c'est toi le mâton. » Finalement, je ne suis pas la seule à vouloir faire partie de l'aventure. Ce qui n'est pas une mauvaise chose c'est clair. J'espère même que beaucoup seront d'accord avec cette proposition, bien que si j'étais coureur je n'oserais pas refuser une mission de mon maton, ce serait.. Lâche. Mon regard se redresse d'un seul coup en voyant le corps d'Ellen se rapprocher encore plus de Bryce. Jalousie ? Non, non surement pas. Je n'entends pas ce qu'elle lui chuchote et je m'en fiche pas mal. Je m'avance à mon tour. « Tu peux compter sur moi. » Tu peux compter sur moi ?. Je me doute déjà que cette idée ne va pas le réjouir. Il a toujours eu tendance à me rapprocher toutes implications en rapport avec le labyrinthe. « Si un coureur à besoin d'un trappeur, je suis là et prête. » Un coureur.. Voilà bien la seule chose qui me manque et j'ai beau avoir une grande gueule quelque chose me retient de proposer à Bryce.
Revenir en haut Aller en bas




Admin
avatar


Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 325
Points : 93
Localisation : Arpentant les bois aux heures perdues du jour ou dans un labyrinthe sans issue



Carnet des Souvenirs
Âge : 20 ans
Relations:
Inventaire:




MessageSam 11 Oct - 5:08

Beyond the barricade
Is there a world you long to see?
Coureurs + Trappeurs



Tout le monde me connaissait sans vraiment savoir le monde que je construisais au plus profond de moi. Il y avait les espoirs des futurs que je ne cessai de remodeler selon mes convenances ainsi que son visage. Il me hantait comme un monstre en-dessous de mon lit. Il habitait mes songes comme un squelette dans le placard. La fille est présente tous les soirs. Je voudrais lui tendre la main et lui demander qui elle est. Pourquoi elle ne cesse de revenir dans mes songes alors que je tentais de retrouver les souvenirs qui me manquaient. « Inaccessible. » Mon coureur me regardait bizarrement. Nous étions devant le labyrinthe à quelques mètres du bloc. « Pardon ? » Pas besoin de me faire un dessin : je venais encore de parler tout seul. « Les douches seront inaccessibles pour un bon moment. Les filles la prennent en premier ce soir. » Le coureur hocha la tête et me parla de quelque chose. Je ne lui étais pas vraiment attentif.

Il me resterait une heure pour concevoir un ou deux accessoires pour ma course du lendemain. La perspective de retrouver mes outils semblait me rendre plus léger. Fabriquer les leurres pour les griffeurs était ma plus grande passion et une des choses qui me faisait aimer ce que je faisais. Nate avait été le premier à avoir décelé mon aisance pour la construction.  

Mon cœur semblait cesser de battre le temps de quelques instants. Il me manquait plus cruellement que ce que je ne pourrais jamais le dire. Il était un de mes meilleurs amis dans le bloc et c’était lui qui avait vu ma passion pour la mécanique, qui m’avait suggéré au mâton des trappeurs il y a de cela bien longtemps. Je resserre le poing sur le sac de cuir que je tenais à la main. Avais-je vraiment envie de passer ma soirée à bricoler ?

Je laissai mon coureur se rendre au centre pour cartographier ses découvertes. Je marchai par la suie en direction du terminus afin de pouvoir me recueillir près de mon ami. Un jeune trappeur accourut vers moi trop vite pour que je ne puisse le distancer. Il parlait à toute vitesse. Je saisis les dernières lignes de son discours. Le mâton des coureurs demandait à nous voir. Je suivis mon jeune congénère au centre des coureurs. Le mâton des coureurs – Bryan ou Bryce si je me rappelle bien – commença alors un discours. Le genre de vrai discours de leader.

« Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. » Les plus anciens du bloc avaient un sourire amusé sur les lèvres tandis que les plus jeunes paraissaient moins certains. Je restai impassible. Personne ici présent ne pouvait être considéré comme un couard. Nous étions ceux qui cherchaient une issue pour pouvoir nous enfuir de cet enfer sans flammes. Les autres – sarcleurs et cuistots, milice et medjacks – nous permettaient de survivre. Nous apportions quelque chose de totalement différent au bloc. L’espoir. Cet indicible espoir de pouvoir un jour retrouver la sortie. Certains sont morts pour cette cause et nous nous devions de ne pas rendre vain leur sacrifice. « Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'acccompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. »

Bien évidemment que je vais venir. « J’te suis, ça pourrait être pas mal. Et puis après tout, c’est toi le mâton. » Je me tourne vers la source du bruit et sent mon cœur se remuer dans ma poitrine. Je connaissais le nom de cette fille. Ellen. La meilleure amie de Nathan avant que nous ne le perdions dans le labyrinthe. Je déglutis en tentant de chasser les mauvais souvenirs de mon esprit. La vérité est que sa perte creusait toujours un trou dans ma poitrine. Le même que celui de ma vie qui me manquait. Ma camarade s’avance avec résolution. « Tu peux compter sur moi. Si un coureur a besoin d'un trappeur, je suis là et prête. » Elle était tellement dévouée à son coureur et je l’enviais presque. J’aimerais moi aussi pouvoir me tuer pour pouvoir protéger la première personne que l’on me confie. Si Nate avait été mon coureur, je serais mort une cinquantaine de fois pour lui sauver la vie. Mais il était mort avant de me voir devenir trappeur. Et les autres ne valaient pas la peine de se lever le petit doigt.

Je ne me rendais pas compte que je fixais son amie depuis maintenant une bonne minute. Je clignais des yeux avant de secouer la tête. Il fallait que je reprenne mes esprits. Je toussai avant de m’avancer, me dégageant du lot des trappeurs. « Je participe aussi. » affirmai-je. Je jetai un regard au mâton des coureurs et pointai du menton la jeune femme aux cheveux sombres et à la peau aussi blanche que le lait que je trayais dans mes temps de sarcleurs. « Je serai son trappeur. » Je m’imposai vraiment sur ce coup. Mais je n’en pouvais plus de la voir triste. Pourquoi ? Je ne pourrais pas le dire. Le chagrin dans ses yeux me rappelait probablement le mien. Je me souvenais de cette jeune femme qui souriait aux autres et croquait à pleines dents dans la vie. Il fallait que je fasse quelque chose pour la retrouver. Pour moi ? Pour elle ? Non.

Pour Nate.


___________________________________


   Everybody wants to rule the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSam 11 Oct - 18:12

Une journée comme une autre, passée à s'entraîner, lancer des défis par forcément très intelligent aux autres en pariant un dessert (qu'elle avait gagné cette fois, miam). Une journée de plus à attendre avec impatience le moment où la rousse pourrait enfin pénétrer dans le labyrinthe. Si elle se permettait bon nombre de conneries, l'idée d'enfreindre le règlement sur ce point ne l'effleurait même pas. Il était hors de question qu'elle risque de mettre les autres coureurs et trappeurs en danger pour son simple plaisir.

Après avoir couru une trentaine de minutes, effectuant ainsi son petit rituel du soir visant à augmenter son endurance, Eva se dirigea un peu essoufflée vers la cabane, rêvant d'une douche. En passant, elle remarqua un rassemblement, de coureurs et trappeurs à en juger par leurs habits. Curieuse, elle s'avança, se hissant sur la pointe des pieds pour voir. Bryce. C'était son mâton qui était entrain de parler. Elle grimaça un peu, repensant à leur dernière rencontre, mais se glissa malgré tout un peu plus près, pour tout entendre. Bien lui en fit. Une sortie au labyrinthe, générale. En voilà une idée. Et une très bonne même. D'après ce qu'elle avait compris, le labyrinthe évoluait tous les jours, et il était très difficile de le cartographier. Personne n'avait bien évidemment trouver la sortie. Mais y avait-il déjà eu des sorties de cette ampleur ? En tant que petite nouvelle, la rousse n'en avait aucune idée. Mais elle ne pouvait nier que l'excitation commençait déjà à la faire fourmiller. Trouveraient-ils la sortie ? Ou même un indice qui les forcerait à continuer ? Bonne question.

Et pour obtenir la réponse, elle devait absolument participer.

Sa douche pouvait attendre. Heureusement elle ne sentait pas trop mauvais, ses compagnons ne risquaient donc pas de s'écarter d'elle en faisant des grimaces de répulsion. Ce qui aurait gâché ses tentatives de discrétion d'ailleurs. Quelle histoire ! Voilà qu'en quelques secondes elle avait décidé de pénétrer dans le labyrinthe pour la première fois. Rien ne pourrait la faire changer d'avis, maintenant. Avait-elle peur ? Pas vraiment. Il était difficile de penser à l'avenir, lorsqu'on n'avait plus de passé. Enfin, plus de souvenirs en tout cas. Non pas que ça la dérange, elle avait l'habitude de vivre au jour le jour.

Certains partirent, d'autres se rapprochèrent en énonçant leur approbation. Une femme se glissa même à côté de Bryce pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Une amie proche, sans doute. Les couples se formaient déjà, entre ceux qui se connaissaient de longue date. Eva vit même une jeune coureuse qu'elle crut reconnaître, sans trop savoir pourquoi. Mais cette dernière fut vite cachée de sa vue par un homme, brisant net ses interrogations.
Elle jeta des coups d’œil à droite et à gauche, hésitant sur la conduite à tenir. Apparemment la seule chose nécessaire pour participer était de former un duo avec un trappeur. Mais qui ? Ce n'était pas comme si elle connaissait grand monde. Et elle ne tenait pas vraiment à se faire remarquer, pour ne pas risquer de se voir interdire l'entrée du labyrinthe. Le mieux était de se mêler à la foule, sans faire de bruit, et se mettre ensuite avec quelqu'un laissé seul comme elle. Tout pourvu que Bryce ne la vire pas.

Revenir en haut Aller en bas




Admin
avatar


Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 23
Messages : 426
Points : 185



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




MessageJeu 30 Oct - 23:35

Aussitôt que Sansa s’exprima, Ellen tourna le regard vers elle, d’abord étonnée puis agréablement surprise de voir la petite protégée de Bryce s’exprimer avec tant de détermination face à ce dernier. Le mettait-elle au défi ? Intéressant. Un sourire rayonna un instant sur son visage, alors qu’elle jetait un regard complice à Bryce, plus appuyé lorsque Sansa affirma être dispo pour un coureur. Les sentiments de la jeune femme étaient tellement évidents, pourtant la coureuse était persuadée que son mâton n’avait rien remarqué. Une de plus qui succombait aux charmes de Bryce. Etait-il si beau que ça ? Il n’était pas laid, bien sûr. Même plutôt mignon, sans doute. Mais Ellen était amie depuis tellement longtemps avec lui qu’elle était incapable de comprendre l’attirance des autres filles pour lui. Sans doute était-ce aussi parce qu’elle avait d’autres priorités dans ce foutu bloc : courir, mémoriser le labyrinthe, trouver une sortie, survivre. Elle n’avait pas le temps de penser à une quelconque relation amoureuse, et n’en avait de toute façon pas l’envie. Une certaine colère, inexplicable, lui titilla les tripes, alors qu’elle pensait à tous ces insouciants qui avaient trouvé l’amour. Le bloc était régulièrement parcouru par ces couples de tocards qui pouvaient oublier rien qu’un instant leurs malheurs dans les bras l’un de l’autre. Ce ne serait certainement pas grâce à ces incapables qu’ils sortiraient de cet Enfer.  

Perdue dans ses réflexions, elle ne se rendit pas compte qu’elle détaillait minutieusement Sansa depuis de longues secondes, bras croisés et regard froid. Ce ne fut que lorsqu’Alek prit la parole qu’elle prit conscience de son insistance. Lentement, elle tourna les yeux vers le mâton des trappeurs, son éternel air blasé ayant regagné les traits de son visage. Heureusement qu’il se manifestait, ça pousserait sans doute les autres à s’investir dans l’idée de Bryce. Un peu de nouveauté dans ce labyrinthe ne pouvait qu’être bénéfique.

Après Sansa, ce fut au tour d’Alek de passer sous le regard inquisiteur d’Ellen. Sauf qu’à lui, elle accorda toute son attention, l’observant avec un impénétrable regard. Alek… Il lui rappelait tellement Nathan… Lui aussi avait beaucoup souffert de la mort du coureur. Il était son meilleur ami, après tout. Le mâton, après une période difficile, avait changé de comportement vis-à-vis d’Ellen. Il était devenu plus protecteur avec elle, plus proche, plus doux, alors qu’elle-même n’aspirait qu’à être seule. La coureuse avait detesté tous ces blocards qui n’osaient sortir dans le labyrinthe, ainsi que tous les coureurs et les trappeurs qui n’avaient pu sauver Nate. Elle s’était détesté elle, de ne pas être restée avec lui, de ne pas être retournée dans le labyrinthe pour le sauver. Elle se haïssait encore de ne pas lui avoir dit à quel point elle tenait à lui… Aujourd’hui, il ne lui restait que des regrets, des cauchemars et Alek.

« Je serai son trappeur. »

Son visage, assombri par la tristesse, se mua en une expression étonnée, les yeux grands écarquillés et la bouche entrouverte. Pardon ? Le mâton n’était pas le dernier à se proposer pour l’accompagner, mais il n’avait jamais été si directif. Gênée devant tout ce monde d’être ainsi traitée, elle ne trouva pas les mots qui auraient su convaincre Alek de s’occuper de quelqu’un d’autre. Ses yeux zigzaguèrent un instant sur la foule, alors qu’elle cherchait un moyen d’échapper à cette situation. Tournant le regard vers Bryce, elle lui implora silencieusement son aide, mais ne trouva sur son visage qu’un air satisfait rehaussé par un sourire amusé et des yeux mutins qui semblaient dire « ça règle le problème ! », ce qui finit par achever la coureuse. Relâchant les épaules dans un signe de capitulation, elle reporta son attention sur le trappeur et lui signifia sa colère d’un simple regard. Elle ne manquerait pas de lui toucher deux mots à ce propos, dès la réunion terminée.

Retournant s’adosser au mur, elle croisa les bras et parcouru de ses yeux froids la foule d’un air impérial, comme pour les défier de se moquer de sa capitulation si rapide. Mais après tout, Alek était son aîné en termes d’arrivée dans le bloc, de peu, très peu certes, mais tout de même. Et puis, il était mâton, et donc loin d’être un mauvais trappeur. A bien y réfléchir, elle préférait que ce soit lui, plutôt qu’un autre. Un fin sourire apparu sur son visage à cette pensée, qu’elle dissimula en détournant le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageDim 2 Nov - 18:17

Axel, passa les portes du labyrinthe de justesse. Une première. D'habitude, il est beaucoup plus rapide. Il s'arrêta un moment, soufflant, les mains sur les genoux. Son regard se porta sur la cabane en bois, où quelques coureurs et trappeurs glissaient à l'intérieur avec empressement. "Pfff... Ce serait peut être bien que j'y aille moi..."le jeune coureur se releva, et trottina vers le centre des coureurs.
La petite pièce en bois était bondée. Axel étant jeune (le plus jeune des coureurs), avait une très belle vue sur le dos de ses camarades. Tout en se dandinant pour  pouvoir accéder en centre de la pièce et y voir plus clair, en écartant des bras et en écrasant des côtes, il écoutait d'une oreille distante, une voix forte et grave, récitant un discourt.
« Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. »
Axel s'arrêta net, à mi chemin. "C'est quoi ce délire ?
« Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'acccompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. ». Une expédition de masse ? Une expédition de masse... Ça pourrait être bien. Mais... Pourquoi veulent ils faire une expédition de masse ?
Axel regarda autour de lui. Certains, avaient des grands sourires. Ils avaient dû faire ça plusieurs fois. D'autres, au contraire, avaient un air paniqué. Pourquoi paniquaient ils ? Ça n'a aucun sens de paniquer. On ne risque rien dans le labyrinthe le jour. Et puis en plus en groupe avec les plus grands coureurs. Non. Axel ne paniquaient pas. Pas du tout.
"Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. »
Le discourt était fini. La plupart des coureurs et trappeurs, s'agitaient dans tous les sens, parlaient avec leurs voisins, leurs amis. Axel continua de se faufiler parmis les corps transpirants jusqu'à arriver au centre de la pièce. Il pût enfin mettre un visage sur la voix. Le mâton des coureurs. Un grand brun baraqué. Le jeune coureur attendit que d'autres personnes aient fini, Ellen, une jolie rousse, et un garçon du nom d'Aleksei. Puis, il s'avança vers le mâton et dit avec un sourire assuré:
-Je participe.
Le jeune garçon se rendit ensuite compte, qu'il n'avait pas de trappeur...

HRP: recherche trappeur désespérément xD
Revenir en haut Aller en bas



MessageDim 2 Nov - 19:57


Expédition de masse

Libre




William jeta un coup d'oeil à sa montre, une montre qu'on lui avait confié ce matin. Il fronça les sourcils, il lui restait encore une dizaine de minutes. Il savait qu'il n'étais plus très loin de la fin mais il ne pouvait s'empêcher d’accélérer à chaque intersection. Haletant, il franchit enfin la limite entre le Labyrinthe et le Bloc. Soulagé, il s'assit en s'adossant au mur pour reprendre son souffle, c'était une sorte d'habitude qu'il commençait à avoir. Le jeune homme était encore un nouveau coureur, il avait pour l'instant du mal à courir tous les jours pendant tout une journée. C'était pourtant la seule chose qu'il savait faire de mieux au Bloc. Après quelques minutes de récupération il scruta les alentours semblant chercher quelque chose. Des silhouettes au loin semblaient se hâter vers le centre des coureurs. Etrange, il n'y a pas autant de coureurs dans le Bloc, si ? remarqua-t-il. William soupira bruyamment. Le centre était de l'autre côté où il se trouvait. Le jeune homme se mit alors en route hâtivement. Je vais d'abord passer aux douches et ensuite, j'irais au centre songea-t-il. Il faut que je me dépêche, je n'ai pas envie de rencontrer d'autres sarcleurs antipathique... Aussitôt qu'il pensa, une personne - sûrement un sarcleur - s'approcha de lui. William voulut s'enfuir mais la personne était bien trop proche maintenant. « Tous les coureurs et les trappeurs sont convoqué au centre, c'votre maton qui l'a dit. » Le sarcleur se remit alors en route sans attendre de réponse. Les trappeurs ? Ah, oui ça me revient, on m'en a parlé des trappeurs. C'était donc eux que j'ai vu au loin ? William se mit en route de plus belle en tachant d’accélérer le pas. Changement de Plan, direction le centre ! songea-t-il en se demandant qu'est-ce que son maton pouvait bien lui dire.

Le centre était bondé, le jeune homme trouvait qu'il y avait trop de monde, d'habitude c'est presque vide. En attendant que le maton s'exprime, il observa les personnes aux alentours. Certains semblaient inquiets, d'autres intrigués, curieux, en soif de réponses. Il y avait des visages familiers et d'autres qu'il n'avait jamais vu auparavant. Une voix le tira soudain de ses pensés. « Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements. »
William fronça les sourcils, il ne savait pas de quoi il parlait et ça le frustrait beaucoup. Son arrivée au Bloc était encore récente et beaucoup de questions sans réponses trottait dans la tête du coureur. Il continua à écouter le discours de son maton, attentif. La voix gagnait de plus en plus d'assurance. « Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m’accompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. »
Le jeune homme était indécis, il avait trop peu d'information, il savait pas si faire cette expédition était quelque chose de bien ou de complètement fou. Il ne savait même pas comment ça fonctionnait. Pensif, il se gratta le menton pour réfléchir. Mais toujours aucune réponse dans son esprit. Il observa alors les personnes aux alentours, la plupart souriaient les autres semblaient indécis comme lui. William observa alors la réactions des autres. Un à un, quelques trappeurs et coureurs s'avancèrent pour demander à y participer.
Dois-je faire comme eux ? Pourquoi le maton avait l'air si hésitant au début ? Qu'est-ce que ça cache ? Est-ce dangereux ? Je n'ai pas de trappeur comment vais-je en trouver un ? Il ne pouvait pas répondre à ce flot de question mais une seule phrase au fond de lui le répondit. Je ne dois pas les décevoir. William se racla la gorge et essaya tant bien que mal de faire entendre sa voix.
« Moi, commenca-t-il d'une petite voix. Il répéta de peur de ne pas s'être fait entendre. Moi aussi ! »


By Nekko
Revenir en haut Aller en bas



MessageDim 2 Nov - 22:38

James après avoir perçu sa dotation, avait commencé à s'entrainer. Puis vint le jour de la première sortie.
Mais ce soir c'était autre chose. Il fut prévenu qu'au Centre des Coureurs se tenait une réunion à la demande de Bryce Matthews la Maton des Coureurs...


«-James, ce soir y'a réunion.
-Où?
-Centre des Coureurs, apparemment tout le monde est invité. Enfin tous ceux qui courent. Et donc tous ceux qui les protègent. Ça vient d'en haut.
-Ah. J'y serai donc.»


Le moment venue il se prépara et partit pour le Centre. En arrivant il y avait déjà pas mal de monde. Les Blocards échangeaient entre eux. Puis, Bryce parla.

«-Coureurs, trappeurs, le temps est venu de faire vivre une grande première aux blocards. Jamais dans le bloc ceci n'a été vu, sauf lors de l'extermination de la dernière vague de blocards, mais bon, ne nous rappelons pas ces tristes événements.
Demain, et peut-être dans les jours à venir si les personnes qui vont m'accompagner seront d'accord, nous allons faire une sortie de masse dans le labyrinthe, et fouiller de fond en comble une des sections. Nous ne serons pas un coureur, un trappeur, chacun de notre côté, à fouiller dans l'espoir de trouver quelque chose. Cependant, il y a une seule condition. Trouvez-vous un trappeur, car la règle du 1 coureur pour un trappeur ne changera malheureusement pas. S'il y a des volontaires, veuillez bien vous prononcer le plus tôt possible, car d'ici une heure, plus personne ne pourra se rajouter. Soit vous venez, soit vous partez de votre côté. La décision est vôtre. »


James intégra toutes les informations données par le Maton des Lapins comme il les appelait. Puis se mit à réfléchir.
*-Tout ce monde. Ça sent le fait divers cette histoire. Surtout s'il y a eu une extermination par vague la fois précédente. J'espère qu'il a un plan parce que c'est un peu daubé son histoire là.*
Car James n'était certes pas le plus aguerri ni le plus expérimenté des Trappeurs, mais il avait vite compris que dans le Labyrinthe, pour s'en sortir... Pas indemne, non juste s'en sortir... À la discrétion il fallait sacrifier la force, à la mobilité il fallait sacrifier le nombre. En cas d'attaque de Griffeur ou d'autres choses, ils auraient du mal à se mouvoir, à esquiver.
Certes Jaro n'était pas assuré de rencontrer une unité de Griffeurs, mais même s'ils n'avaient à faire qu'à un seul cela serait compliqué. En effet, à chaque configuration de terrain différente allait un ou plusieurs schéma tactique. Dans un lieu comme le Bloc, l'union faisait la force, il y avait de la place pour se battre, se replier, attaquer de nouveau, se déplacer sans se gêner... Mais les couloirs c'était une autre histoire. À deux c'était toujours très chaud, et il fallait penser à tout ou presque. Mais on pouvait s'en sortir. Il y avait pour James 3 types de configuration. La première, l'infériorité numérique flagrante: il fallait jouer serrer car la défaite était quasi inévitable. La deuxième était l'équilibre des forces, et la troisième était la supériorité écrasante. Cependant cela ne marchait pas comme cela dans les couloirs.
S'ils débarquaient tous dans les couloirs en force, il suffirait à leur ou leurs adversaires quels qu'ils soient de leur bloquer un tant soit peu le chemin, de les empêcher de se mouvoir pour tirer dans le tas. Ou alors, ils les sépareraient pour inverser le rapport de force et les avoir petit groupe par petit groupe. Dans tous les cas cela sentait violemment le sapin.
*-Il me tarde de savoir le plan qu'il a en tête le grand manitou des lapinous...*

Slater se rapprocha du centre de la salle, et voulut parler, mais... D'autres le firent avant lui.


«-J’te suis, ça pourrait être pas mal. Et puis après tout, c’est toi le mâton.»


dit une fille, puis elle rajouta quelque chose à l'oreille de son chef. C'était une certaines Ellen d'après ce que James se rappelait. Une lapine.


« Tu peux compter sur moi. Si un coureur à besoin d'un trappeur, je suis là et prête. » dit une autre. Elle, il la connaissait, c'était Sansa Wymer, une Trappeuse comme lui. Il n'avais jamais bossé avec elle, mais apparemment elle tenait la route et c'était tout ce qui lui importait. Il se préparait à ouvrir la bouche quand...

« Je participe aussi. Je serai son trappeur. »

Aleksei, le boss des Trappeurs. Elle serait bien protégée. Sans doute...

«-Je participe.»


James vit ce petit gars à la voix toute fluette. Puis un autre parla. Lui aussi taillé dans un cordage de hamac.

« Moi, commenca-t-il d'une petite voix. Il répéta de peur de ne pas s'être fait entendre. Moi aussi ! »

L'Ours n'en croyait ni ses yeux ni ses oreilles. Il n'en fit rien paraître, mais il était juste en train d'halluciner. *-Non mais c'est quoi ce délire. On ne va quand même pas envoyer ces gosses dans ce chantier! Je suis Trappeur pas Baby Sitter moi... Il faut que j'en ai le cœur net.*

C'est à ce moment là qu'il parla. D'abord dans l'ombre puis s'avança dans la lumière lentement, gardant ses bras croisés mâchonnant un cure dent. Oui on ne fumait pas dedans, alors il taillait des cure dent qu'il mâchonnait de temps à autre. Il choisit de parler prudemment, pour ne froisser personne. Il n'avait pas l'intention de se mettre des gens à dos même s'il ne supportait pas la hiérarchie.

«-Sans vouloir doucher votre enthousiasme et votre esprit de conquête, j'aimerais émettre quelques réserves. Je sais que je suis arrivé récemment et vous êtes pour la plupart bien plus expérimentés que moi. Cependant. Les couloirs sont étroits, parfois très étroits je ne vais pas vous l'apprendre. Il sera déjà difficile d'être discret si nous nous déplaçons en nombre. En cas d'attaque, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous serons désavantagés par le nombre. Si le Labyrinthe évolue pendant notre sortie, et cela arrivera, certains risquent de se retrouver séparés du groupe. Si par malchance des Trappeurs se retrouvent seuls, cela risque d'être compliqué pour eux, niveau orientation. Et si des Coureurs se retrouvent seuls... Notre système repose sur la complémentarité, et celle-ci risque d'être mise à mal par des impondérables. Mais je vous fais confiance, donc je marche.»

Il attendait le plan, avec impatience. Et se tournant vers Axel, il rajouta avec un sourire.

«-Je serai ton coureur ptit gars. Reste près de moi, il ne t'arrivera rien.» Joignant le geste à la parole il lui posa la main sur l'épaule en passant et alla se remettre dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas




Modo
avatar


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 23
Messages : 588
Points : 238
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




MessageDim 2 Nov - 23:35

(HRP : Avec Milo, on a pensé que je pourrais reprendre la suite de ce RP. Le fait est que le mâton ai changé. On va donc prétendre que j'ai moi même posté le premier post. Donc réagissez comme si c'était moi depuis le début, car l'ancien maton ne reposteras probablement plus donc je vais essayer de jouer le jeu pour débloquer ce RP ) 

Esther regarda la foule. Nombreux étaient pour, d'autres encore indécis, et une partie ne s'était pas prononcée encore. Il fallait convaincre tout ce petit monde. Bien entendue, très rapidement, Ellen prit la parole. Elle n'en attendait pas moins d'elle. Elle était pour et cela mis Esther dans de bonnes conditions pour continuer. Cependant, la jeune femme était très peu pour les trappeurs, et cela, Esther ne pouvait que comprendre, elle même préférant agir en solo, de peur d'être stupidement ralenti par quelques boulets que ce soit. Aucun trappeur n'avait encore retenu l'attention particulière d'Esther pour un duo concret et solide. Peu après l'air implorant d'Ellen pour pouvoir se débarasser d'un trappeur, Aleksei, le mâton, décréta qu'il la prendrait en charge. Ne pouvant rien faire de plus Esther haussa les épaules en jetant rapidement un petit coup d'oeil à Ellen, clairement énervée. 

< Hé bien Ellen, te voilà casée désormais donc on n'en parle plus.

 Pas suffisement rapidement au goût d'Ether, d'autres prirent la parole. Notamment Sansa une trappeuse sans duo propre non plus. Elle proposa ses services et Esther se dit qu'il faudra la caser avec quelqu'un, mais qui ? Elle avait de l'experience certes, mais le duo nécessitait une certaine réflexion. Cela en faisait tout de même un bon élément d'apres elle. 

Quelqu'un d'autre prit la parole, c'était Axel. Tiens, un bon duo pour cette Sansa peut-être.Il était rapide mais très jeune, ce n'était peut-être pas la meilleure solution finalement et elle abandonna vite ce choix. Axel était vraiment très jeune, cela en valait-il la peine? Elle ne savait pas si elle se devait de constituer les groupes ou non. Et elle ? Il lui en fallait un, bien que cette idée la rechigne au plus haut point mais elle ne pouvait pas se permettre de demander à tout le monde d'avoir un duo, et de se croire au dessus de son propre conseil. 

< Très bien Axel, je note ta participation. 

Elle jeta un rapide regard a Eva, une de ses coureuse, qui avait l'air plûtot indécise et tentait de cacher sa présence, mais d'une façon bien trop évidente que cela attira le regard d'Esther. Cette éxpediton allait être hardue à mener, les volontaires étaient encore trop peu nombreux. Après un soupir d'agacement contre les indécis, car rien n'allait jamais assez vite pour elle, elle s'adossa contre le mur en balayant la salle du regard une nouvelle fois. 


< Moi aussi !

Esther releva les yeux. Bien. William. Le petit coureur répondait présent et une once de fierté passa dans le regard d'Esther, bien que nouveau ici, il se prononçait dans les premiers. La rousse avait raison quand elle disait que c'était un élément prometteur. Il ne manquait plus que des trappeurs à tous ces gens (dont à elle même.) Puis, rapidement, un protestataire entra dans la lumière. Elle le connaissait peu, de vue, un autre blocard arrivé dernièrement. Esther ne s'occupait pas de tout le monde, néanmoins, il savait réflechir et il fallait lui reconnaitre ça.

< Sans vouloir doucher votre enthousiasme et votre esprit de conquête, j'aimerais émettre quelques réserves. Je sais que je suis arrivé récemment et vous êtes pour la plupart bien plus expérimentés que moi. Cependant. Les couloirs sont étroits, parfois très étroits je ne vais pas vous l'apprendre. Il sera déjà difficile d'être discret si nous nous déplaçons en nombre. En cas d'attaque, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous serons désavantagés par le nombre. Si le Labyrinthe évolue pendant notre sortie, et cela arrivera, certains risquent de se retrouver séparés du groupe. Si par malchance des Trappeurs se retrouvent seuls, cela risque d'être compliqué pour eux, niveau orientation. Et si des Coureurs se retrouvent seuls... Notre système repose sur la complémentarité, et celle-ci risque d'être mise à mal par des impondérables. Mais je vous fais confiance, donc je marche

Il proposa directement ses services au plus jeune, à noté Alex. Bonne décision, il était grand et bien plus agé que lui. Il le protégerais correctement. Il fallait à tout prix eviter de perdre de l'effectif. Cependant, Axel devrai probabelment ralentir, histoire de ne pas le perdre. La carrure d'Alex l'avantageait énormement pour la vitesse. Puis Eshter reprit la parole, afin de dissiper tous malentendus et autres questionnements.

< Toi, tu sais penser, et je me rends compte qu'il n'y a pas que des suiveurs dans cette salle. Bien entendu c'est une expedition hasardeuse, et comme tu l'a si bien souligné, nous allons être désaventagé pratiquement pour chaque cas de figures.  Notre système est basé sur des duo rapide et ici il est question que l'on soit tous repartit dans la même section. On sera les uns sur les autres et cela peux, et va poser problème. C'est une expedition à risques et vous devez tous en être conscient. Cependant, je pense qu'elle est nécéssaire pour nous permettre d'étudier plus en détails les murs du labyrinthe. Oui, il est peu probable qu'on tombe sur la sortie pendant cette expedition et la sortie ne nous creveras JAMAIS les yeux. mais c'est pourquoi nous devons faire des recherches plus approfondies sur les zones.  Peut-être allons nous découvrir des indices, des traces de griffures dans les murs, enfin, quelque chose qui nous indiquerais un passage fréquenté ou justement, caché volontairement plus que les autres. Nous ne pouvons pas nous contenter de courir et de cartographier le labyrinthe tous les jours sans aucune recherches plus poussées. C'est pour cela que nous devons le faire, même si des griffeurs peuvent nous tomber dessus. On emporteras des armes et les plus forts resterons devant les plus faible. 

Elle marqua un temps de pause. Le ton autoritaire mais néamoins encourageant faisont son effet sur la foule. Cela allait peut-être enfin accélerer les choses. Trop de discussions pour peu d'actions, des reflexions trop lentes ... Tout cela pouvait nuire à la productivité, mais pour l'instant, l'heure était à l'écoute et aux réactions.

< Quelque chose à rajouté ? Sansa tu te mettra avec William si cela ne te pose pas de problème. Il est peu experimenté, mais très compétent. Qui d'autre vient ? Qui a une question, observation ou tout ce que vous voulez ?

___________________________________

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageLun 3 Nov - 18:51


Amber & Coureurs & Trappeurs
« Expédition de masse. »

Dans la Salle des coureurs était massée une troupe de courageux composée de coureurs et de trappeurs. On disait qu'il y allait y avoir une grande expédition dans le dédale, les meilleurs coureurs et leurs partenaires étaient venus. Amber savait qu'elle devait y aller. Sur le pas de la porte, elle détailla suspicieusement la foule afin d'y repérer Clare, en vain. Elle se mordit doucement les lèvres. Elle ne se sentait pas à l'aise entre les mains d'une autre Trappeur qu'elle. A contrecoeur, elle rejoignit ses collègues en se passant la main dans les cheveux. Là, Esther venait de terminer ses explications. Esther était leur nouvelle mâtonne, Amber ne la conaissait pas tant que ça. La jeune femme s'avanca alors dans le cercle formé autour d'elle.

« A moins que Clare nous rejoigne... Si quelqu'un a besoin d'un coureur, je suis là. »

Elle salua doucement Esther d'un léger hochement de tête et reprit sa place. Elle parcourut la troupe du regard. Elle en conaissait la plupart, elle courait avec eux chaque jour. Elle ne savait même pas en quoi consistait cette fameuse expédition, quel en était le but. Surement trouver une sortie, ou du moins quelque chose qui pourrait y ressembler. Amber accorda un regard empreint de sympathie à Axel, puis alla se placer près d'Ellen avec un large sourire. Elle ne troubla pas le silence respectueux instauré autour d'Esther, mais son regard complice et malicieux voulait tout dire. Ellen était devenue sa meilleure amie au Bloc, presque sa soeur. Elles courraient ensembles depuis presque 1 an, et elles avaient appris à se connaitre par coeur.
Amber porta de nouveau son attention sur Esther. Elle, elle ne la conaissait que très peu. Elle était devenue Mâtonne il y avait peu de temps, mais elle semblait savoir comment s'imposer, ce qui était une bonne chose. La troupe semblait sur le point de partir. Amber pouvait courir sans Trappeur, mais par sécurité, elle ne préfèrais pas.
© Truth.


Dernière édition par Amber Grove le Lun 3 Nov - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 3 Nov - 19:47

«-Toi, tu sais penser, et je me rends compte qu'il n'y a pas que des suiveurs dans cette salle. Bien entendu c'est une expedition hasardeuse, et comme tu l'as si bien souligné, nous allons être désaventagé pratiquement pour chaque cas de figure.  Notre système est basé sur des duo rapide et ici il est question que l'on soit tous repartit dans la même section. On sera les uns sur les autres et cela peux, et va poser problème. C'est une expedition à risques et vous devez tous en être conscient. Cependant, je pense qu'elle est nécessaire pour nous permettre d'étudier plus en détails les murs du labyrinthe. Oui, il est peu probable qu'on tombe sur la sortie pendant cette expedition et la sortie ne nous crèveras JAMAIS les yeux. mais c'est pourquoi nous devons faire des recherches plus approfondies sur les zones.  Peut-être allons nous découvrir des indices, des traces de griffures dans les murs, enfin, quelque chose qui nous indiquerais un passage fréquenté ou justement, caché volontairement plus que les autres. Nous ne pouvons pas nous contenter de courir et de cartographier le labyrinthe tous les jours sans aucune recherches plus poussées. C'est pour cela que nous devons le faire, même si des griffeurs peuvent nous tomber dessus. On emporteras des armes et les plus forts resterons devant les plus faible.»

Slater ne fut pas touché outre mesure comme d'aucun aurait pu l'être avec une entame pareille. Cependant elle lui tendait une perche...

Esther regardait la foule, guettant une réaction. Le ton se voulait à la fois autoritaire et incitatif. *-Elle, elle veut de l'action, ça se voit. J'aime ça. Mais n'allons pas trop vite en besogne ou nous courons au devant de grandes désillusions. Il faut que je trouve un moyen de lui parler, seul à seul. Je ne dois pas la contredire devant les autres au risque qu'elle se sente attaquée ou désavouée par sa base.*
Jaro ne souhaitait pas passer pour un révolutionnaire, et ne voulait surtout pas se faire remarquer plus que cela. Mais s'il devait rentrer dans le Labyrinthe il voulait un maximum de garanties. Ce garçon n'était pas du genre à partir en croisade pour sauver la veuve et l'orphelin. Ce n'était ni un héros, ni un chevalier, mais plutôt une sorte de mercenaire, d'esprit libre ne supportant ni la hiérarchie ni les ordres. Cependant il lui fallait bien reconnaitre que là, des ordres il allait en falloir, de l'ordre même! Il réfléchissait très simplement: *-S'ils partent, enfin si nous partons comme cela, on va droit au drame, on va perdre de bons éléments, et moins on sera plus la vie deviendra dure et dangereuse au Bloc comme dans les Couloirs.* Car oui, aussi scandaleux que cela puisse paraître, James était un poil égoïste... -Un poil, un poil... -Bon, un gros poil alors. Et il n'avait pas l'intention de risquer sa peau pour rien et de bosser plus. Pour le faire avancer il lui fallait des motivations, et une mort certaine n'en était pas une. Les Trappeurs étaient déjà bien moins nombreux que les Coureurs, et s'il y avait du grabuge cela signifierait, qu' *-à cause de leur règle de merde on va nous faire bosser comme des forçats! Déjà que l'autre neuneu nous fait sortir du pageot une heure plus tôt, bientôt on va bosser à mi-temps: 12h par jour!* Et cela il n'en était et n'en serait jamais question. Des Trappeurs et des Coureurs fatigués sont des Trappeurs et des Coureurs morts ou pire, inefficaces!

Tirant James de ses pensées, elle reprit:

«-Quelque chose à rajouter ? Sansa tu te mettras avec William si cela ne te pose pas de problème. Il est peu expérimenté, mais très compétent. Qui d'autre vient ? Qui a une question, observation ou tout ce que vous voulez ?»

Esther souhaitait impulser une vraie dynamique, une dynamique de groupe. Elle n'avait pas l'air fan des longs discours où l'orateur s'écoutait parler.
Elle finissait les duos. Ils étaient hétérogènes, bien pensés. Tout cela, Jarosla le remarqua. *-Bête, ça elle ne l'est pas, mais peut être est-elle un peu trop va-t-en-guerre à mon goût. Je dois lui parler avant que nous ne foncions là dedans. Il nous faut un plan, et un plan sur qui tienne la route. Je pourrais aisément ramener le pin's qui me sert de Coureur, mais ça ne sera pas le cas de tout le monde.*


À un moment il vit qu'elle balayait la salle du regard. L'Ours attendit qu'il passe sur lui, et une fois qu'il l'eut capté il tourna les yeux rapidement vers la sortie puis cligna, comme pour lui faire signe "dehors avant le départ." ou "fais les sortir.". Il l'avait fait si discrètement que personne ne pouvait l'avoir vu. En plus placé comme il était, soit derrière tout le monde il ne risquait pas d'attirer l'attention. Tout cela n'avait qu'un but: ne pas se mettre en avant devant les autres, ne pas se mettre des gens à dos, et éviter les problèmes.
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 3 Nov - 23:11


Expédition de masse

Libre




Une fois qu'il eut parlé, William se remit à guetter la réaction des autres attentivement. Le jeune coureur remarqua que son maton l'observait. Il ne sut déchiffrer les pensées de celle-ci et il fut contraint de baisser le regard visiblement embarrassé. Un homme massif sortit alors de l'ombre.

« Sans vouloir doucher votre enthousiasme et votre esprit de conquête, j'aimerais émettre quelques réserves. Je sais que je suis arrivé récemment et vous êtes pour la plupart bien plus expérimentés que moi. Cependant. Les couloirs sont étroits, parfois très étroits je ne vais pas vous l'apprendre. Il sera déjà difficile d'être discret si nous nous déplaçons en nombre. En cas d'attaque, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous serons désavantagés par le nombre. Si le Labyrinthe évolue pendant notre sortie, et cela arrivera, certains risquent de se retrouver séparés du groupe. Si par malchance des Trappeurs se retrouvent seuls, cela risque d'être compliqué pour eux, niveau orientation. Et si des Coureurs se retrouvent seuls... Notre système repose sur la complémentarité, et celle-ci risque d'être mise à mal par des impondérables. Mais je vous fais confiance, donc je marche. »


William ne pouvait qu'être d'accord avec lui, il savait que cela n'allait pas être aussi si simple - qu'il a l'impression - que les autres pensent. Pendant un instant, le jeune homme fut pris d'admiration pour l'homme qui venait de s'exprimer. Pour lui, il parlait déjà comme un maton expérimenté alors qu'il venait d'intégrer le Bloc depuis pas si longtemps que ça. Des questions vinrent l'envahir oubliant alors tout ce qu'il avait songé juste avant. Une voix le tira soudain de ses pensées.

«-Toi, tu sais penser, et je me rends compte qu'il n'y a pas que des suiveurs dans cette salle. Bien entendu c'est une expedition hasardeuse, et comme tu l'as si bien souligné, nous allons être désaventagé pratiquement pour chaque cas de figure.  Notre système est basé sur des duo rapide et ici il est question que l'on soit tous repartit dans la même section. On sera les uns sur les autres et cela peux, et va poser problème. C'est une expedition à risques et vous devez tous en être conscient. Cependant, je pense qu'elle est nécessaire pour nous permettre d'étudier plus en détails les murs du labyrinthe. Oui, il est peu probable qu'on tombe sur la sortie pendant cette expedition et la sortie ne nous crèveras JAMAIS les yeux. mais c'est pourquoi nous devons faire des recherches plus approfondies sur les zones.  Peut-être allons nous découvrir des indices, des traces de griffures dans les murs, enfin, quelque chose qui nous indiquerais un passage fréquenté ou justement, caché volontairement plus que les autres. Nous ne pouvons pas nous contenter de courir et de cartographier le labyrinthe tous les jours sans aucune recherches plus poussées. C'est pour cela que nous devons le faire, même si des griffeurs peuvent nous tomber dessus. On emporteras des armes et les plus forts resterons devant les plus faible.»

Le sol se déroba sous les pieds de William. Il s'adossa au mur le plus proche craignant de chanceler bêtement devant tout le monde. Griffeur. Ce mot lui était à la fois inconnu et pourtant si terrifiant. Il observa la tête des personnes autour de lui, la plupart semblaient inquiet. Cette expédition allait être plus compliqué qu'il ne le pensait. Des armes. Se battre. Penser à ce genre de chose ne l'aidait pas à garder son sang-froid, il savait qu'il ne savait rien manier et qu'il détestait se battre. Il sentit alors sa main gauche trembler, son bras le démangeait. Il ferma les yeux un instant pour reprendre son calme habituel.  Esther parlait d'un ton autoritaire, elle semblait beaucoup prendre au sérieux son rôle de maton. Elle finit alors par s'adresser à William et à un trappeur qu'il ne connaissait pas, il releva alors la tête, intrigué.

« Quelque chose à rajouter ? Sansa tu te mettra avec William si cela ne te pose pas de problème. Il est peu expérimenté, mais très compétent. Qui d'autre vient ? Qui a une question, observation ou tout ce que vous voulez ? »

Le jeune coureur se sentit fier pendant un instant, il jeta un oeil vers la dites Sansa. Il ne l'avait jamais vu, en tous cas, maintenant, ils devaient faire connaissance. Cette idée ne lui plaisait guère, il était toujours un peu timide avec ceux qu'il ne connaissait pas et il ne savait toujours pas ce qu'était réellement le rôle de trappeur. Beaucoup de questions le hantèrent. Une envie au fond de lui lui disait de lever la main et de poser toutes ces questions. Il resta cependant dans l'ombre à attendre d'autres réactions. Si j'ai des questions à poser, je les poserait en privée.


By Nekko
Revenir en haut Aller en bas




Modo
avatar


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 23
Messages : 588
Points : 238
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




MessageMer 19 Nov - 22:36

Le silence s'installa dans l'assemblée. Esther nota la participation d'Amber, rapidement, puis elle vit la jeune fille se déplacer près d'Ellen, son assemblée était toujours très silencieuse. La peur sans doute, encore des hésitations. La pluparts ne prirent pas la parole mais lui retournèrent des regards et des signe de tête positifs. Certains semblaient en proie à un grand dilemne. Il était clair que ceux qui n'accepterais pas seraient jaugés par le reste du bloc, car pendant que la plupart risqueraient leur vie dans le bloc, ceux ayant refusés seront soit tranquillement à l'interieur, soit dans d'autre sections moins dangereuse, car le gros du danger sera là où se seront concentrer les blocards. Pendant qu'Esther balayait la salle du regard à nouveau, attendant une prise de parole par l'un de ses équipiers, elle croisa les yeux de celui qui avait parler toutà l'heure. Elle n'avait pas rêver, il lui faisait signe. Ses yeux montraient discretement la porte et son expression faciale laissait clairement transparaitre un désir de parler seul à seul. Il devait sûrement avoir des argument intéréssant à soumettre, des recommendations. Ou peut-être voulait-il seulement la dissuader de mener à bien cette expedition. Une seule façon de le savoir, y aller. Il devait avoir de bonnes raisons de vouloir cet entretient, et de ne pas exposer aux oreilles de tous ses théories. Elles ne devaient pas être faciles à entendre, ou, dans le cas de la dissuasion, elles contestaient clairement son autorité. Dans ce cas-là, elle lui était quelque peu reconnaissante de ne pas la discréditer purement et simplement devant tout le monde, surtout devant les nouveaux. Cela faisait longtemps que ce rôle lui avait été attribué, puisqu'elle était là déja depuis un an, cependant, les derniers blocards arrivé, comme William par exemple, la connaissait encore asez mal.

Simplement, elle lui fit un petit signe de tête rapide et furtif, peu notable sauf si l'on y pretait attention. Or, peu d'entre eux faisaient réellement attention. Ils étaient tous perdus dans leurs pensées, discutaient désormais pour se trouver un binôme, ou alors pesaient le pour et le contre. William semblait en proie à des pensées négative, car son attitude traduisait un certain stress. De son point de vue, Esther le voyait legerement tendu, cependant, il se reprit vite. Avant de parler au trappeur, il fallait qu'elle sache en privé ce qu'il en pensait. Tout cela était encore nouveau pour lui, et clairement, il n'y avait plus rien à attendre de l'assemblée désormais.


Elle s'éclaircit la voix et reprit :

< Bon, je crois que nous en avons terminés, vous pouvez sortir, je vous libère. Les coureurs, si vous n'avez pas fait vos cartes, hors de question d'y echapper. Vous restez là et vous bosser. Alek, je te dis à bientôt, merci de ta participation, je te tiens au courant de l'organisation de l'évenement. William reste là s'il te plait.

Elle attendit que tout le monde sorte, certains coureurs allèrent se remettre à bosser leurs cartes du jour. Elle s'approcha de William et sortit à son tour. Dehors, elle fit signe au trappeur et lui adressa quelques mots.

< On se parle plus tard, je termine ça ici. Je te retrouve dans quelques minutes par là-bas.

Elle se retourna vers William qui la regardait puis lui demanda :

< Alors ? Comment tu le sens ? Impressions ? Je te sens tendu.

Esther et William discutèrent pendant plusieurs minutes pour parler de ses impressions. Ensuite, elle prit la directions de l'esplanade, où normalement, James l'attendait. Elle sortit d'un pas décidé, il ne restait plus personne ici. L'expedition se ferait-elle ?

[FIN]

[HRP : OK, donc je clôture pour tout le monde. James : On se fera une suite dans l'esplanade simplement. Les autres, vous pouvez écrire un RP en plus si vous souhaitez réagir et sortir, mais ce sera le dernier de votre part sur le sujet. Merci à tous !  ]

___________________________________

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Expédition de masse / Coureurs + Trappeurs [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Expédition vers le Harad.
» [TERMINÉ] Expédition à trois dans le Labyrinthe, pas toujours une bonne idée.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Vivre... :: L'Esplanade :: Le Centre des Coureurs-