Partagez

T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie [avec, Jyne et Eleanor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMer 14 Mai - 2:53

t'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie


____

  Une brise légère nous frôle doucement, et je la vois caresser les cheveux de Jyne. Le soleil s’est couché je dirais il y a quelques heures, et à présent les seuls éclats de lumières qui nous guident sont les torches, les feux, ces tâches de flammes dans l’obscurité. Il est tard, et comme à mon habitude, le sommeil ne m’atteint pas.  J’étais au-dessus, dans la tour, il y a pas loin d’une demi-heure. Je ne faisais pas grand-chose, si ce n’est avoir eu l’impression d’un souvenir, qui n’était finalement que les bruits de pas de Jyne. Mh, Jyne. Elle avait murmuré furtivement mon prénom, ou dirais-je mon surnom, l’air impatiente. J’ai souri. Je suis descendu, la tête tournée dans sa direction, et elle fronçait déjà des sourcils. J’ai encore souri. « Il est où ton joli sourire ? » lui ai-je demandé, l’air amusé. Le regard noir, elle s’était retournée, exaspérée, puis s’était mise à marcher. J’ai rigolé. Je l’ai donc rejointe, puis silencieusement nous avons marché. Ce n’est pas une ballade, non, on effectue notre ronde. Et tant que Jyne ne trouve pas le sommeil, autant la faire à deux. Puis ça ne me déplait pas.
    C’est alors que, le vent dans ses cheveux, je la regarde, esquissant un sourire. « Tu es charmante dis.. » Elle hausse les épaules, indifférente. Et je reprends délaissant mon sérieux ;  « Dans le noir, je veux dire. » Je ne sais pas si elle s’attendait à ce que je sois sincère , mais elle se retourne, agacée et dans la pénombre, soudain, je crois voir au coin de ses lèvres, un petit sourire. « Mh, la colère te fait sourire ?.. » Je la taquine, ce n’est pas méchant, elle le sait. Mais je réprime l’envie de continuer, sans doute parce que je n’ai plus rien à dire. « Je plaisante, allez viens. » Je sais qu’au fond je l’amuse, et qu’elle n’en reste pas insensible. Je l’ai vu, du moins à moitié. Elle m’emboite le pas tandis que je continue d’avancer, les mains dans les poches. Je scrute les alentours, nous ne sommes pas loin de l’infirmerie, et soudain il me semble apercevoir Eleanor. Tandis que l'on se rapproche, elle nous remarque. Ce n’est pas pour autant qu’elle nous attend. Elle nous dévisage, d’abord Jyne ensuite moi. Puis elle commence à partir dans l’autre sens, je lui lance alors un « Eh ! » Finalement, elle se retourne. Peut-être qu’elle ne s’était pas aperçue qu’il s’agissait de nous..mh, je ne crois pas. Arrivé à sa hauteur, je lui balance un sourire, le regard ailleurs – faisant mine d’avoir oublié son comportement –  ; «  Tu n'dors pas? ». Je me retourne vers Jyne, lui faisant remarquer qu'elle aussi, et demande à Eleanor, le sourcil relevé ; « Et où est-ce que tu allais comme ça ? »


Dernière édition par Ash Shepherd le Ven 16 Mai - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 14 Mai - 15:34



T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie.


La nuit est de loin la phase de la journée que je préfère. Le calme et la sérénité sont la plupart du temps au rendez-vous. Et tout le monde sait à quel point j'aime la tranquillité. Et puis, le soleil a beau être artificiel, sa luminosité attaque de plus en plus mes yeux. Enfin. Je ne vais pas m'en plaindre, c'est notre seule source de chaleur avec quelques faillies torches prêtes à rendre l'âme. Sans lui, on serait déjà tous morts d'hypothermie.

Enfin bref, ce n'est pas le moment pour se mettre à rêver. Je suis de garde ce soir,et il est important que je fasse mon service n'ayant pas pu faire celui d'hier. Les miliciens sont les seuls, à quelques détails prêts, à pouvoir se permettre de ne pas dormir. Pour la sécurité de tous. Et je dois dire que je préfère largement passer la nuit avec mon taser qu'à regarder un stupide ciel - artificiel - et ne pas pouvoir m'endormir. Mais, il y a quand même un avantage dans tout ça : je ne parais jamais fatiguée. Et on me fait tout le temps la remarque. Les cernes n'ont pas l'air de pouvoir m'atteindre tandis que je peux rester pendant des jours sans dormir. Je pense que c'est un avantage, surtout dans un tel contexte.

Dix minutes. Voilà dix minutes que j'attends Ash pour débuter la ronde. Oui parce que, en plus de rester toute la nuit éveillés, on doit effectuer des rondes en binômes et longer les parois du labyrinthe. Charmant, n'est-ce pas ?
Je grogne. Je me dandine et je soupire en observant les alentours pour réussir à apercevoir Ash. Après quelques minutes, monsieur daigne enfin se montrer. J'affiche un air aimable - ironie - comme d'habitude en soupirant de nouveau et en fronçant les sourcils. « Il est où ton joli sourire ? » Demanda t-il en souriant, amusé.

-T'étais où bordel? Ça fait une plombe que je t'attends.

Il sait à quoi s'en tenir quand il m'approche après tout, surtout quand il est en retard. Mais je ne vais pas vous mentir, je n'ai jamais vraiment réussi à lui faire la gueule longtemps. Parce que son côté parfait reprend rapidement le dessus sur son côté abruti, et je fonds. Parce que son sourire est absolument irrésistible, et ses pommettes n'en parlons pas. Malgré tout ça, je ne lui ai jamais prouvé que j'avais réellement de l'affection pour lui. À croire que nos nuits torrides lui conviennent totalement. Faut dire qu'elles me conviennent aussi. Mais parfois j'aimerais bien qu'il me montre un peu plus d'attention. Evidemment, je ne lui montre pas ça non plus. Je ne veux pas passer pour une faible fragile. Je ne le suis pas.
« Tu es charmante dis.. » J'aurais bien enchaîné par «Toi aussi.» mais ma fierté m'empêche de sortir ces mots de ma bouche. Et d'un côté c'est bien mieux ainsi. « Dans le noir, je veux dire. »
J'esquisse un léger sourire en tournant la tête dans sa direction. Et je la détourne dans la foulée, en essayant tant bien que mal de me concentrer sur la ronde qu'on est train d'exercer. « Mh, la colère te fait sourire ?.. »  

-Tu veux bien arrêter de parler ? Si on se fait surprendre par une vilaine créature ça sera uniquement de ta faute.     

« Je plaisante, allez viens. »  Je lui emboîte le pas. À quelques mètres se trouve un des endroits que je déteste le plus au bloc. L'infirmerie. Ce lieu si terrifiant où règne sans arrêt une atmosphère mortelle et foudroyante. Où l'odeur du sang ne cesse de vouloir pénétrer dans nos narines. Je n'ai pas peur du sang, au contraire. C'est simplement le fait de me dire que plusieurs personnes sont mortes pour sauver nos vies qui me pétrifie. Des personnes qui n'avaient qu'une idée en tête : trouver la sortie. Mais maintenant c'est trop tard, elles ne sont plus de ce monde. Et elles ne reverront jamais leurs familles, et les proches qu'elle possédaient à l'extérieur. Mais peut-être que je me trompe complètement aussi. Peut-être que personne ne nous attend à l'extérieur. Peut-être que nous sommes les derniers survivants, ou simplement le fruit d'une expérience purement scientifique, ou des aliens. Tant d'incertitudes.
Je pense trop.

Je soupire largement en voyant la silhouette d'une personne qui m'est familière. Eleanor. J'aime la pousser à bout celle-ci. Elle aussi. Et boum, ça finit en baston. Parfois c'est marrant de voir à quel point elle se sent supérieure. Et je n'hésite pas à la remettre à sa place. Le jour où elle comprendra que je n'ai pas peur d'elle, elle aura fait un grand pas.



made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 14 Mai - 17:59

Certaines nuits les cauchemars ne venait me hantée que très tard, au petit matin presque. Ces nuits-là, je réussissais à cumuler 6h de sommeils tout au plus. Par contre, d’autres nuits, comme cette nuit, les cauchemars semblaient m’attaquer dès que ma tête touchait l’oreiller. L’expérience m’avait appris que, dans le deuxième scénario, tenter de me rendormir ne servait à rien du tout. Je passerais la nuit poursuivie par le même cauchemar, en boucle. Le mieux était de me lever, fumer une clope et déambuler dans le bloc au fil de mes pensées; d’enfin pouvoir apprécier quelques heures solitaires pour recharger mes batteries. C’était bien connu de toute façon que tous les trucs marrants se produisaient une fois que tous étaient plongés dans un sommeil profond.

Une milice de plus qui faisait une ronde de nuit, ce n’était pas un problème de toute façon. Plusieurs voyaient ça comme de la dévotion; j’aime les gens qui ne prêtent que de bonnes intentions, ils sont faciles à berner.  

Il y avait une légère brise ce soir, loin d’être désagréable. Elle caressait ma peau et mes longs cheveux bonds; se mouvant avec harmonie. J’avançais d’un pas assez rapide, cigarette au bec, en direction des infirmeries. Pourquoi l’infirmerie me demanderez-vous? C’est assez glauque dans ce coin là le soir. Tellement glauque qu’il n’y a jamais personne. Qui voudrait perdre de ses précieuses heures de sommeil après une journée bien remplie pour venir trainer dans un endroit qui empeste le sang séché et le désinfectant bon marché; vous voyez ce que je veux dire?

J’inspire la douce fumée qui vient chatouiller mes poumons et j’expire par le nez. J’aime bien me prendre pour un dragon.

C’est alors que des voix viennent briser le silence apaisant de ma promenade nocturne. Deux silhouettes qui s’avancent dans ma direction. Je reconnais d’abords Ash qui, bien que je ne désire pas l’admettre, est devenu mon seul ami proche ici. Peut-être même mon meilleur ami. On se lance bien une petite pique ici et là; mais c’est toujours de bon cœur je crois. M’enfin; n’allez pas croire que j’ai un attachement quand même, c’est contre ma nature…

Je me fige comme un piquet, cigarette à la main. La seule chose qui m’empêche de me diriger vers Ash pour échanger quelques mots : la silhouette qui l’accompagne.  Jyne. Un simple nom qui provoque en moi tant de colère. Je sens même l’adrénaline déferler dans mon corps. Je vous l’ai déjà dit; je suis une bombe.  Ce n’est pas de la jalousie, loin de là. On aime simplement se faire chier; chier au point où mon poing ressent souvent le besoin de rencontrer son visage à plusieurs reprises. Aucune de nos rencontres c’est bien fini par le passé.. Elle se croit supérieur à moi, elle croit que je devrais avoir peur d’elle parce qu’elle sait se battre.

Je décide de faire la part des choses pour ce soir et rebrousser chemin; il y a surement un autre coin tranquille pour moi quelque part. Je tourne tout juste les talons lorsque la voix de Ash résonne à mes oreilles '' Eh! ''. Je me retourne et attends patiemment que le duo soit prêt de moi. Je les dévisage quelques secondes. J’esquisse un sourire en coin et un faible mouvement de salutation de la tête. ‘’ Ash. '' Je roule ensuite les yeux au ciel. ''Jyne ''Je la salue plus par politesse que par envie.
''C’est presque plaisant de vous croisez ici ce soir…’’ Mon ton n’est que sarcasme.
Ce n’est pas long que les questions fusent "Tu ne dors pas ?’’

Je prends un air faussement surpris, m’exclamant presque ''Putain, je ne suis pas dans mon lit? Je dois faire du somnambulisme, c’est tout nouveau. '' Ash relève un sourcil; sa voix camouflant un rire ‘’ Et où est-ce que tu allais comme ça? ‘’

Je lance ma cigarette au sol et l’écrase de la pointe de mon pied. Si Ash avait été seul, l’explication aurait été simple : Cauchemar. Il est l’unique personne à le savoir ici et l’unique personne qui le saura. Hors de question d’expliquer ça devant Jyne.

J’utilise donc mon plan B; le discours tout préparé que je tiens chaque fois que je croise quelqu’un la nuit. ''Je suis milice moi aussi. Une ronde de plus, une ronde de moins qu’est-ce que ça change.’’ Je pose mon regard glacial sur Jyne. ‘’Surtout connaissant l’efficacité de certaines personnes qui faisant la ronde de nuit ce soir.’’

Je lève un sourcil à mon tour, croisant les bras sur ma poitrine. ‘’ Et vous? Si je me souviens bien les rondes de nuit se font seul; or.. un plus un égale deux? ‘’
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 28 Mai - 20:44

t'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie


____

      Pendant quelques secondes,  je laisse mon regard sur la cigarette  écrasée au sol. Piétinée par Eleanor, sauvagement. J'avais oublié la présence de Jyne, et par erreur je lui est posé la question qu'il ne fallait pas. Le genre de question qui ne se pose pas devant les autres, devant Jyne. Moi qui veut éviter tout conflit entre elles, entre qui que ce soit d'ailleurs, je fais le con. Je le sais qu'elle ne dira rien tant qu'il y aura Jyne, et je sais aussi la réponse à ma question. Eleanor, est pour moi, comme un livre ouvert. Je souris malgré moi, sans gêne, puis je relève mon regard. Elle fronce les sourcils, et intérieurement, vraiment, je me retiens de rire. Eleanor et son regard noir, je connais. Et je réprime l'envie de lui dire qu'elle est toute mignonne comme ça, car la situation fait que ce n'est pas possible. Il y a Jyne, rappelles-toi. Il y a Jyne, et les deux ça ne colle pas. « Je suis milice moi aussi. Une ronde de plus, une ronde de moins qu’est-ce que ça change. » Jyne déguste le regard glacial d'Eleanor, quand elle rajoute :« Surtout connaissant l’efficacité de certaines personnes qui faisant la ronde de nuit ce soir. » OK. Vaut mieux pas qu'elle commence. Je soupire, puis j'ajoute : «  Fumer sa clope se révèle être efficace ? » Je la regarde avec insistance, lui faisant comprendre que je lui fait assez confiance pour qu'elle n'aille pas plus loin. Donc j'préfère lui clouer le bec, je n'ai pas envie qu'elle dégénère, car si Jyne s'y met, ça promet d'être explosif. Et en tant que milicien on est censé montrer le bon exemple, alors merde.
                  Les bras croisés, le sourcil relevé, tout m'indique que par ma réfléxion, le résultat s'est avéré lui aussi efficace. « Et vous? Si je me souviens bien les rondes de nuit se font seul; or.. un plus un égale deux? »  La tête à demi baissée, je rigole. Efficace. Je m'approche d'elle doucement, puis malicieusement je réponds : « Un plus un, égale deux... » Je marque une pause, puis je me retourne pour regarder Jyne. « Deux plus un égale trois ? » Dis-je tout sourire face à Eleanor.  
Revenir en haut Aller en bas



MessageDim 1 Juin - 19:04



T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie.


Rien que le fait d'entendre sa voix de merde m'énerve. Voir sa tronche m'énerve. Tout m'énerve chez elle. Passez une seule soirée avec Ash autre que dans un lit, c'est trop demandé peut-être ? Je sers les poings quand elle s'approche de plus en plus de nous. Une chose est sûre, à la première provocation je saute sur elle. Et je lui arrache ses yeux de veau.

Je lève les sourcils en guise de salut, pour lui répondre malgré que je ne l'aurais pas fait si il n'y avait pas eu Ash. Je la toise sans montrer mes émotions quelques secondes avant de rouler des yeux un peu partout. «C’est presque plaisant de vous croisez ici ce soir…» Dit-elle d'un ton sarcastique.

-Le plaisir n'est pas partagé, dis-je froidement.

Elle tourne la tête dans ma direction, sans un mot avant de s'incliner face à Ash. Nouveau soupire. En plus d'être une pure chieuse, elle est hypocrite. Je me demande réellement comment fait Ash pour la supporter. Voilà une question intéressante que je pourrais lui poser lors de notre prochaine nuit. «Je suis milice moi aussi. Une ronde de plus, une ronde de moins qu’est-ce que ça change.» Ça change beaucoup de chose.

Je baisse la tête en direction de mes pieds en me demandant ce que je fous ici. En tout cas, je compte pas rester avec Ash si c'est pour me taper la blondasse toute la nuit. « Surtout connaissant l’efficacité de certaines personnes qui faisant la ronde de nuit ce soir. »Je lève les yeux dans sa direction en la fusillant du regard.

-Va te faire foutre Eleanor. J'ai aucune envie d'être violente ce soir mais j'hésiterai pas à l'être si tu me provoques.

Ash s'empresse de changer de sujet. Je lui avais promis d'être gentille et compréhensive avec Eleanor mais c'est beaucoup trop me demander. «  Fumer sa clope se révèle être efficace ? » Ce que j'aime chez Ash, c'est qu'il ne prend pas un malin plaisir à voir les autres se taper dessus. Pas comme moi quoi. J'en viens parfois à me demander pourquoi il est aussi gentil et drôle avec moi. Je lui mène la vie dure, je lui parle et lui répond mal. Mais j'aime être avec lui. Actuellement, la seule chose qui m'empêche de bondir sur Eleanor c'est la promesse que je lui ai faite.  

« Et vous? Si je me souviens bien les rondes de nuit se font seul; or.. un plus un égale deux? » Bravo, t'es un génie blondasse. T'as trouvé ça toute seule ? Je me retiens de lui balancer tout ça à la figure. Pourquoi elle essaye de se donner un air encore plus bête qu'elle ne l'est déjà ? Je comprendrais jamais cette nana. Elle me passe en travers de la gorge. « Deux plus un égale trois ? » répondit Ash en souriant.
Je ne peux pas m'empêcher de sortir :

-C'est une blague ?

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 4 Juin - 0:54

Jyne et moi faisons un point d’honneur de ne pas se regarder; de faire comme si l’autre n’existait même pas. « Un plus un, égale deux... » Ash marque une pause, comme s’il semblait réfléchir à ma remarque. Je peux voir dans son regard qu’il est amusé et embêté à la fois. Il n’aime manifestement pas l’idée de se retrouver entre Jyne et moi. Sa vie serait beaucoup plus simple si l’on pouvait s’entendre toutes les deux. On pourrait tous gambader ensemble dans le bloc main dans la main et fumer un clope en parlant de tricot sur un fond de soleil couchant. Putain, cette image est à mourir de rire. Devant moi, Ash jette un regard à Jyne et se retourne vers moi en souriant de plus belle. Un sourire qui ferait fondre tout cœur de glace « Deux plus un égale trois ? ».

Je jette un regard complètement médusé à Ash. Moi qui croyais que passer du temps tous les trois ensemble était complètement impossible, voilà que Ash le propose comme s’il s’agissait d’une évidence. Je me peux m’empêcher de laisser échapper un rire sombre. Il n’est certainement pas sérieux, ça ou il a reçu un coup sur la tête. Hors de question que je passe la nuit avec cette connasse. On ne fera certainement pas connaissance et on n’ira certainement pas prendre une tasse de thé toute les deux en devenant les meilleures amies du monde. La haine, c’est la haine. Je m’apprête à refuser poliement l’offre de Ash et à continuer mon chemin seul lorsque l’autre salope prend la parole. « C’est une blague? »

Le regard de Jyne, rempli de dégout et d’amertume, valse entre Ash et moi. Je profite de cette confrontation pour rattacher mon soulier et rire en silence. Bravo cocotte, comment te rendre encore plus niaise que tu l’es déjà. Évidemment qu’il est sérieux, tu le sais aussi bien que moi, alors ta réplique à deux balles tu peux bien te la mettre ou je pense. Je mords ma langue pour éviter de lui envoyer une réplique cinglante au sujet de la grande ressemblance qu’il existe entre elle et la famille des bovins. Ressemblance encore plus marquée lorsque qu’elle avait les yeux exorbités par la colère. T’as l’air d’une vache, va ruminer l’herbe ailleurs pendant que les adultes parlent ma mignonne.
Ash secoue la tête en signe de négation afin de répondre à la question complètement inutile de Jyne. Il tend la main vers moi comme s’il attendait que je la saisisse en signe de réponse. Maintenant que j’y pense, si je décidais de me joindre à eux, ça ferait définitivement chier Jyne. Je jubile rien que d’y penser. J’imagine son visage se décomposer alors que la prive d’une soirée seule avec Ash. Ça risque d’être intéressant. Elle tentera probablement de me tuer, mais bon qui vivra verra. Et puis, si je refuse l’offre d’Ash, je donnerais raison à cette petite chieuse de premier ordre qui se prend pour le nombril du monde. Comme si je pouvais donner raison à une fille aussi idiote. J’attrape la main d’Ash qui m’aide à me relever. Mon ton est amusé et sarcastique lorsque que je prends enfin la parole. « Comment pourrais-je refuser de passer une soirée en une si agréable compagnie. Tu me connais mieux que ça Ash. » Puis je tourne la tête vers Jyne et lui jette un regard froid. « Peut-être qu’on deviendra les trois meilleurs amis du monde et qu’on partagera nos recette de soupe aux légumes et de salades. On se fera des tresses dans les cheveux et on jouera au carte. On pourrait peut-être même faire un plan à trois, tant qu’à y être et bien s’entendre hein? J'ai toujours rêvé de m'envoyer en l'air avec deux autres personnes en même temps! Bon d'accord, j'ai toujours eut un faible pour les bruns, mais t'es mignons Ash alors je ferai une exception. Où encore mieux, un mariage à trois, il n’y a pas de lois contre les harems au bloc après tout. » Ash rigole; il connait mon sens de l’humour et sait surement ou je veux en venir avec mes sarcasmes assez cinglants. Je lui rends son sourire, si l’on peut considérer mon sourire en coin comme un sourire. « Bon d’accords, je vos suis, j’ai rien de mieux à faire de toute façon. Et puis Jyne semble être de tellement bonne humeur ce soir que je ne peux qu'améliorer l'ambiance. »

J’allume une autre clope et jette un dernier regard à la peste avec qui je passerai cette ronde de nuit. Je roule les yeux et expire une bouffée de fumé. « En espérant ne pas me retrouver avec un couteau planté dans le dos, il paraitrait que certaines personnes ne m’aiment pas ici. Je ne comprends pas trop pourquoi, je suis tellement charmante. »
Revenir en haut Aller en bas




Admin
Créateur Suprême


Date d'inscription : 30/03/2014
Messages : 162
Points : 128
Localisation : Au Centre WICKED
Emploi : Grand manitou des Créateurs



Carnet des Souvenirs
Âge :
Relations:
Inventaire:




T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie [avec, Jyne et Eleanor] Empty
MessageMar 16 Sep - 18:47

Suite à la reprise du forum, nous désirons savoir si vous comptez poursuivre le Rp malgré le départ de Jyne. Sans réponse de votre part dans une semaine, votre sujet sera automatiquement archivé.
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie [avec, Jyne et Eleanor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dans quelle mesure puis-je jouer mes pouvoirs d'ombre?
» C'est qui c'elle la? (PV Caillou érodé)
» Les figurines sur les toits ont-elles droit à un couvert ?
» Haiti-Duvalier : Pour lui, pour elles et pour eux, pour tous nos enfants…
» Les dessins (et autres) de Clary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-