Partagez

We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageJeu 27 Aoû - 12:11










Aujourd'hui, c'était un tour en dehors de Denver. Derrière les hauts murs qui protègent encore la ville du monde sauvage - celui des fondus. Hélène n'était pas seule. Elle n'était pas non plus avec une autre personne. Non. Elle était avec deux autres personnes. Dans le lot se trouvait son frère, une plutôt bonne nouvelle ; et puis un autre inconnu. Un certain Storm. Son prénom, elle l'avait oublié et n'avait de toute manière aucune envie de le retenir. A quoi bon, avec un peu de malchance, il ne reviendrai pas de cette patrouille. Par contre Hélène, elle allait revenir, ainsi que son frère ; ça c'était une évidence à ses yeux. Elle avait déjà abattu tant de fondus. Un jour, elle avait essayé de faire un compte, elle n'avait réussi à s'en souvenir.

Pour partir dehors - les attaques de fondus se faisant présentes, bien qu'en petits groupes infiltrant la ville - les agents du WICKED avaient été bien équipés. Hélène avait eu en charge un gros SUV noir, un 4x4. Pour elle c'était l'éclate. En plus, la sécurité interne du WICKED étant en ce moment chancelante, elle avait réussi à se procurer une seconde arme à feu, un lanceur et plusieurs grenades. C'était l'avantage d'être gradé au sein du WICKED, avoir des contactes et surtout, ne pas amener les soupçons. De ce fait, elle attendait avec tout cet équipement devant le véhicule neuf, ses coéquipiers qui avouons le n'étaient pas très ponctuels - chose bien étonnante chez Loren.

En attendant - car c'était peut-être elle qui était trop ponctuelle, du fait qu'elle avait vite envie de finir cette mission - elle examina l'intérieur de la voiture qu'elle venait de découvrir. Elle y découvrit un grand espace, pratique si il faut utiliser des armes en roulant, des fenêtres teintées et double vitrage pouvant se baisser. Pareil pour le pare-brise arrière. Ce devait être bien dur de trouver de tels véhicules durant ces temps. Mais le WICKED avait ses ressources, bien entretenues.

Aussi Hélène en profita pour réajuster le col de son long manteau - afin de se protéger du sable - et ses bottes à talons qu'elle ne quittait sinon jamais, presque. Des supérieurs lui avaient déjà fait remarqué que cette tenue était assez peu pratique pour des situations de combat ou même de sortie. Elle avait répondu assez sèchement. C'était un sujet sensible, son apparence. Même si sincèrement, pour elle, c'était une sorte de distraction, quelque chose pour ne pas perdre espoir et se raccrocher à la vie qu'elle menait avant. Une vie où être coquet et prendre soin de soi étaient des sujets plus que normaux. Une vie qui ne pourrait pas être récupérée. Car que hier ait existé n'implique pas que demain viendra.





___________________________________


Dernière édition par Hélène Mary Lopez le Sam 26 Déc - 13:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 27 Aoû - 22:28

We will survive. × ft. Hélène & Kyle & Loren


Ce n'était pas la première fois qu'il se rendrait au dehors. Il avait déjà participé à un bon nombre d'expéditions hors du Quartier Général du WICKED. Il avait déjà tué des personnes au-delà des murs. Des fondus, certes. Mais des gens qui avaient été humains tout de même.

Loren secoua la tête une fois de plus. Garder son sang froid. Il y parvenait depuis des années, il ne fallait surtout pas qu'il perde cette faculté. Le détermination, la capacité de ne laisser aucune émotion compromettre ses décisions. Il allait faire ce qu'on lui demandait de faire, c'était tout. Pas de pitié, de colère ou de chagrin. Juste la mission.

Étrangement, le jeune homme ne fit pas en sorte d'arriver au point de rendez-vous à l'avance. Pourtant, il était d'un naturel très ponctuel -trop même. Mais aujourd'hui, il déjeuna sans se presser et se prépara à un rythme normal. Quel était l'intérêt d'arriver trop tôt finalement ? Il devrait attendre inutilement. Une fois fin prêt, il s'empara de son lanceur -il allait certainement en avoir besoin compte tenu des circonstances- et l'attacha à sa ceinture afin qu'il soit à portée de main. Il ferma sa veste jusqu'au menton, souhaitant éviter à tous prix que le sable n'ait trop de possibilités pour s'infiltrer dans ses vêtements.

Le créateur marchait calmement en direction de la silhouette de sa sœur qu'il apercevait non loin. Son visage, jusque-là demeuré neutre, s'illumina une fois arrivé aux côtés d'Hélène. Il la serra furtivement dans ses bras comme il ne pouvait s'empêcher de faire lorsqu'il la voyait -même s'il savait pertinemment qu'elle n'appréciait pas spécialement les marques d'affection. Mais elle savait également qu'il s'en fichait pas mal de ce qu'elle pensait sur ce point-là. C'était sa petite sœur après tout.

- Oh là ! s'exclama-t-il, tout sourire. Ce que tu nous as dégotté là. On va pouvoir faire du chemin !

Un gros 4x4 trônait là, attendant seulement d'être utilisé.
Ne rester qu'à attendre leur partenaire de mission : Kyle. Contrairement à sa cadette, Loren connaissait bien le jeune homme. C'était un ami qu'il appréciait même s'ils étaient radicalement différents l'un de l'autre sur certains points.
Bras croisés sur son torse et yeux plissés pour distinguer quelque chose sous le soleil tapant, Loren patientait.

Il avait beau réfléchir, il ne parvenait toujours pas à décider si oui ou non il était enchanté par la petite virée à venir. D'un côté, cela changerait un minimum de son travail incessant dans la salle de contrôle du QG. Mais d'un autre, il aurait affaire à ces êtres déments qui n'avaient plus aucune once de lucidité ou de raison. Il allait sûrement devoir en abattre certains, tout en redoutant à chaque instant de voir le visage de Nélisse parmi la foule.
Il réprima un frisson à cette pensée et se mit à fixer un point droit devant lui sans plus chercher à plisser les yeux.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 29 Aoû - 18:06





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Une journée banale ? Pour Kyle pas vraiment, car sortir pour aller faire la chasse aux fondus, le jeune créateur l'avait fait de nombreuses fois, aussi nombreuses que même en cherchant au plus profond de ses souvenirs, il ne pu jamais se rappeler le nombre de fondus qu'il avait tués.

Pour Kyle, il était difficile de se dire si il appréciait cette activité ou non. Prendre l'air, malgré la chaleur écrasante, lui faisait un bien fou, il adorait cela. Tuer les fondus était une autre affaire. Ils étaient tous ses ennemis, sa mission, mais il ne pu s’empêcher de penser que la plupart d'entre eux étaient avant tout des êtres vivants. Certains d'entre eux avaient peut être une famille, des proches, et ils n'avaient jamais souhaités ce faire décimer par le virus. Pire, peut être un jour Kyle tomberait sur son frère, peut être était-il devenu un infecté lui aussi. Cette hypothèse lui faisait froid dans le dos, mais il chassa vite ses pensées de son esprit en gardant son sang froid. Cela restait une de ses plus grandes qualités, savoir contrôler son esprit, faire disparaître ses pensés négatives qui le tourmentait. Ils savaient que ses émotions étaient une arme pour le détruire lui même, et qu'il ne devait en ressentir aucune si il voulait réussir son objectif. Les fondus n'avaient plus aucun espoir, et le seul moyen pour eux de trouver un monde meilleur était celui de les tuer. Ils faisaient des ravages chaque jours, et leur destin était enfin fixé. De tout de façon, cet objectif restait la mission de Kyle, la mission que le Wicked lui avait confié. Alors il ne devait faire preuve d'aucune pitié, indulgence ou même émotion pour faire ce travail, juste tuer ceux qui doivent être tué.

Aujourd'hui il quittait Denver, et ne faisait pas cette mission seule. Il était accompagné de deux autres collègues. Il su très rapidement que Loren était de la partie. Le créateur était un ami proche de Kyle, ils s'entendaient bien, malgré que leur caractère n'était pas vraiment similaire, mais le fait qu'il participait de la mission le rassura, du fait qu'il soit très fidèle. Mais Kyle se rappela rapidement qu'il n'avait pas besoin d’être rassuré, il n'avait pas peur et était encore moins stressé pour faire la mission, il l'attendait et allait la faire. Et surtout, il n'allait pas abandonner ses collègues, le caractère loyal de Storm allait être une très bonne qualité dans cette mission.
En se renseignant un peu plus, Kyle su qu'il allait également être accompagné d'Hélène, la sœur de Loren. Il ne la connaissait pas trop, et il su que cela n'allait pas être un problème pour la mission. Cette expédition n'avait pas comme but de se connaitre plus, mais de survivre, et de faire du ménage dans ce monde chaotique.

***


Kyle portait un simple treillis noir et de simples Rangers noires. Un tee-shirt blanc avec un gilet noir par dessus. Il prenait ce qui était le plus utile sur le terrain, car il n'avait pas l'attention de faire un concours de beauté, mais d'aller se battre. Il ferma son gilet tout en avançant dans le sable. Il ajusta sa ceinture avec ses équipements nécessaire au combat et regarda sa montre. Il n'était pas en retard, mais en avance de quelques minutes, mais il vu déjà au loin ses collègues à coté de ce qui avait l'air d'un grand SUV noir équipé par les soins du WICKED. Son visage laissa passer un sourire de satisfaction en voyant le véhicule, en s'approchant de ses compères.

« Wow, pas mal ! On nous a donné du bon matériel à ce que je vois ! »
dit-il en désignant l'imposant SUV en face d'eux.

Il laissa quelques secondes de silence, pour finir, d'un ton motivé et serein, tout en regardant ses collègues :

« Prêts ? »




Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageDim 30 Aoû - 17:12








Quelques secondes plus tard arrivait son frère. Hélène, elle, était appuyée sur le véhicule noir, les bras croisés. Elle avait attendue un bon quart-d'heure et était de ce fait légèrement pressée. Attendre était si ennuyant. Voir les gens passer, les un après les autres, les voir revenir et vous regarder bizarrement en se demandant pourquoi. Et puis, ne rien faire et rester sous ce soleil était en réalité épuisant. De ce fait, Hélène n'eut pas la force à ce moment là - plus qu'elle n'eut pas l'envie - de se lever afin de saluer son frère correctement. De toute manière, ils se voyaient déjà constamment. De ce fait, elle lui fit un signe du bras à son approche. A ce moment, l'on aurait dit une ombre dans le désert. Une ombre funeste qui vient vous chercher, en vue de votre faiblesse. Un ombre que l'on appelle plus communément mort. Durant cette réflexion assez morbide, Hélène préféra se lever, du moins prendre appuie sur ses jambes. Elle salua son frère et tout de suite, il embraya avec un grand sourire ne changeant aucunement de son habitude :

- Oh là ! Ce que tu nous as dégotté là. On va pouvoir faire du chemin !

- T'as vu ça ! Je suis une boss.

Il parlait du SUV qui attendait gentillement derrière elle. C'est vrai qu'elle était fier d'avoir eu ce privilège. Autrement, les trois désignés pour la mission extérieur se seraient vu à trois sur une vieille mobylette. Ou même à pied dans le désert et à la merci totale des fondus et autre. C'est pour cela que Hélène avait usé de sa… Persuasion. Non. Elle n'avait pas fait ce que votre tordu esprit crois, non. Elle était allé parler à son supérieur. Lui parler assez brutalement et avec une once d’agressivité qui, dans ce cas, s'était vu très utile. Elle avait, depuis son entrée au WICKED, toujours été respecter par les hommes qu'elle eut rencontré dans cette organisation. C'est grâce à ce caractère qu'elle avait rapidement grimpé les échelons jusqu'à devenir Directrice de son département ; s'attirant en même temps que la reconnaissance de ses supérieurs, la colère de ceux qu'elle eu détrôné. Cet rapidité était sûrement dut à l’inefficacité de ces dernier aussi. Le WICKED ayant connue une mauvaise passe, l'extermination des anciens créateurs, ceux dont le virus avait réussi à atteindre du fait de leur immunité. Ç’avait été une mauvaise expérience pour Hélène ; mais une expérience qui lui apprit à tuer pour ne pas être tuée. Bref.

Après son frère arriva – enfin – le dernier des trois à être de sortie aujourd'hui. Comme son frère, il arriva comme une ombre et Hélène se passa de se faire la même réflexion que quelques minutes plus tôt. Plus il approchait, et plus elle arrivait à distinguer ses vêtements , entre nous vraiment très peu élégants. Un haut de guerre, des grosses chaussures noires, limite kaki. Elle savait que son frère le connaissait ; elle ne savait par contre pas d'où et pas comment leur rencontre avait pu avoir lieue. Elle demanda donc à son frère avec un petit air amusé :

- C'est qui ce mammouth unijambiste habillé comme un marines ? Un certain Storm ?

L'autre arriva à leur auteur et parut plus impressionné qu'étonné par le 4x4 qui tonnait comme un trophée derrière la créatrice. Et elle cerna un peu le personnage en le voyant ainsi. C'était un gars super stricte, qui ne désobéirait jamais à ses supérieurs, très méticuleux. Ses vêtements étaient ceux suggérés sur le règlement du WICKED. C'était un parfait créateur. Mais Hélène avait du mal avec les gens ainsi trop attachés aux règles et son sarcasme commençait déjà à bouillonner dans sa tête. Elle attendit tout de même que son compère ne lance la première phrase, légèrement gêné par le silence mais tout de même souriant et confiant :

- Wow, pas mal ! On nous a donné du bon matériel à ce que je vois !

Un autre silence s'installa. De quelques secondes, mais personne ne dit rien. Hélène, elle, avait fini « d'identifié » son coéquipier. Elle avait appris encore au WICKED à cerner les gens. Par leur façon de parler, leur habitudes, leurs mimiques et autres détails que la personne fait sans se rendre compte. Des accents aussi, celui d'Irlande était assez effacer chez lui, mais toujours présent. Pour combler le silence et surtout essayer de le faire disparaître au plus vite, Storm – Hélène avait décidé de l'appeler ainsi, comme à l'armée d'antan – reprit assez vite et prit un enthousiasme visant à remuer celui de ses coéquipiers :

- Prêts ?

- On attendait plus que toi Storm. Ça ne t’embête pas, que je t'appelle comme ça ? C'est plus simple. D'ailleurs, très belle tenue, vraiment très adaptée. Juste pas très sexy.

Hélène ne souriait pas, ou vraiment très légèrement. Son sarcasme avait finit par sortir. Mais c'était une chance plus pour celui à qui il était destiné qu'à elle. Elle aurait pu lui faire remarquer son retard – bien qu'en réalité inexistant – mais préférait « jouer » un peu avec lui, se détendre. La sortie allait être marrante. Du moins elle le voulait et l'espérait. Loren allait lui, par contre, n'être pas très heureux de cette sortie ; préférant voir sa sœur sourire au lieux lancer ainsi des piques. Aussi se dirigea-t-elle ensuite vers la place conducteur et lança aux deux mecs l'accompagnant :

- Je laisse pas les hommes conduire, c'est pas prudent.





___________________________________
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 31 Aoû - 20:43

We will survive. × ft. Hélène & Kyle & Loren


Même s'il détestait avoir ce genre de pensées, il ne pouvait s'empêcher de penser à la réaction qu'il aurait si jamais le visage terrassé de Nélisse se présentait à lui. Il devrait bien évidement l'achever, comme il allait falloir qu'il le fasse avec tous les fondus qu'ils croiseraient. Mais en serait-il réellement capable ? Il connaissait déjà la réponse ; non, bien évidemment qu'il ne pourrait pas. Cette fille avait été son seul et unique amour, jamais il ne serait capable de lui tirer une balle en pleine tête.

Ses pensées morbides furent interrompues par la voix d'Hélène à sa gauche ;

- C'est qui ce mammouth unijambiste habillé comme un marines ? Un certain Storm ?

Loren eut un sourire amusé mais n'eut pas l'occasion de répondre puisque le mammouth unijambiste était arrivé à leur hauteur. Le jeune homme adressa un sourire chaleureux à son ami, comme il en avait l'habitude.

- Wow, pas mal ! On nous a donné du bon matériel à ce que je vois !

Loren ne put qu’acquiescer en reportant une fois de plus son regard vers le SUV. Intérieurement, le jeune créateur ne pouvait que remercier sa sœur d'avoir employé il ne savait quels moyens pour se voir attribuer la charge du 4x4. Il n'imaginait même pas le chemin qu'ils auraient dû parcourir à pieds pour atteindre leur destination. Ils auraient certainement été trop épuisés pour effectuer correctement leur mission. Qui sait s'ils seraient même revenus vivants.

Après un silence, Kyle leur demanda s'ils étaient prêts. Loren hocha la tête en réajustant son lanceur, un sourire aux lèvres.

- On attendait plus que toi Storm. Ça ne t’embête pas, que je t'appelle comme ça ? C'est plus simple. D'ailleurs, très belle tenue, vraiment très adaptée. Juste pas très sexy.

Sans chercher à le contenir ou à le cacher, le brun laissa échapper un rire. En effet, ses deux partenaires n'étaient pas sur la même longueur d'ondes d'un point de vue vestimentaire. L'un était habillé d'une façon très pratique et réfléchie pour les circonstance, tandis que l'autre avait mis des talons et semblait privilégier l’esthétique. Quel drôle de trio ! Enfin, cela ne l'étonnait pas ; même lors des missions nécessitant une liberté de mouvements optimale, Hélène choisissait sa tenue avant tout pour sa beauté. Il lui avait répété maintes et maintes fois qu'ils n'allaient pas draguer des fondus, mais il s'était avéré impossible de lui faire entendre raison.

Néanmoins, son rire prit bien vite fin en voyant que seule l'ombre d'un sourire trônait sur les lèvres de sa cadette. Elle était bien mieux avec un grand sourire qui illuminait son visage. Décidant qu'il fallait toujours mieux détendre l'atmosphère avant d'embarquer, Loren continua sur la lancée de sa sœur ;

- Je vous préviens de suite ; pas question que je vous regarde vous tourner autour en vous balançant des vacheries hein !

Il leur adressa à tous deux un sourire moqueur avant de tourner les talons pour suivre Hélène. Le petit groupe se dirigeait vers le véhicule. La jeune femme prit place du côté conducteur avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit. Soupirant légèrement, il s'installa à ses côtés.

- Je laisse pas les hommes conduire, c'est pas prudent.

Loren leva les yeux au ciel avec une expression amusée peinte sur ses traits. Il claqua la portière et se tourna vers Kyle ;

- Je vais devant ! annonça-t-il avec un sourire désolé en direction de son interlocuteur. Désolé mec, tu ne pourras pas admirer la route.

Le jeune homme se cala dans son siège et fixa son regard sur l'horizon à travers le pare-brise. Ne manquait plus qu'Hélène mette le contact, et leur expédition pourrait commencer !

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 9 Sep - 21:11





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Kyle se releva, malgré sa taille moyenne il essaya malgré tout de s'imposer. Il eut malgré tout un sourire au lèvre en voyant son ami rigoler après le cher discours ironique de sa sœur. L'esprit de Kyle se brouilla de nombreuses réponses, plus ironiques les unes que les autres, mais il réfléchit si rapidement que les autres eurent l'impression qu'il avait préparer cette réponse depuis des jours, alors que c'est juste la réflexion rapide de Kyle, une de ses qualités, qui lui sourit :

« - Ecoute, faudrait que tu sache que je n'ai pas besoin d'avoir un costard pour être "sexy" comme tu le dis. Deuzio, tu comptes faire un rencard avec les infectés en étant habillé comme ça ? » dit-il ironiquement, quand il tourna son regard vers le SUV, le montrant du doigt. « Eh mais j'ai pigé ! Le SUV, c'est pour les impressionner c'est cela ? »

Il se dirigea vers le 4x4, avec un regard plus sérieux :
« Dites, c'est maintenant ou jamais la chasse !

Il vit soudain ses collègues se diriger vers le SUV, il comprit alors qu'il allait devoir se mettre derrière, malgré qu'il préférait être devant, mais il n'allait pas faire une crise pour cela. Il vit alors Loren lui dire en lui adressant un sourire amical, qu'il allait devoir se mettre derrière. Alors, Kyle s'installa sur le siège arrière droit en ouvrant la fenêtre à l'aide du bouton pour cela, et lui répondit d'un ton ironique, pour ne pas se faire passer pour un mec trop sérieux :

Tu sais que tu es à la place du mort ? Alors fais-gaffe si tu veux pas devenir comme eux, j'aimerai pas te voir en mode zombie tu sais, ça serait tellement dommage ...

Quand le bruit du moteur se lança, son regard se posa sur l'horizon, des dunes de sables à perte de vue. Et dire qu'il les avait traversé un jour. Traverser le pays à moto, cela parait plutôt intéressant, un road-trip sauvage, mais quand cela se passe dans un mode post-apocalyptique où dans les villes délabrés, la loi du plus fort règne, c'est déjà beaucoup moins amusant, surtout après avoir perdu toute sa famille, et les autres ayant disparus. Kyle redoutait le moment où il pouvait tomber sur son frère à tout moment. Sa relation avec lui était plutôt forte avant les éruptions, date qui signa sa disparition, et également celle d'un monde qui sombra peu à peu dans le chaos. Kyle savait qu'il était en vie, mais il refusait d'y croire. Il préférait qu'il soit mort, que de vivre dans un monde comme celui-ci, dans des conditions pareilles.

Mais le jeune créateur tenta d'effacer ses pensées négatives. Après tout il était avec ses deux collègues, et il savait qu'ils allaient eux, revenir vivant ...



Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageSam 12 Sep - 10:05








- Écoute, faudrait que tu saches que je n'ai pas besoin d'avoir un costard pour être "sexy" comme tu le dis. Deuzio, tu comptes faire un rencard avec les infectés en étant habillé comme ça ?

Hélène le regardait. Après avoir finit sa phrase, elle avait vite perdue son sourire moqueur et c'était donc le sourcil levé qu'elle le regardait essayer tant bien que mal de se justifier et de répondre à la créatrice. Celle ci n'auraient pas cru que le Storm aurait répondu mais sa réponse était plus décevante qu'autre chose. Aussi continua-t-il, sans doute se croyant drôle ?

- Eh mais j'ai pigé ! Le SUV, c'est pour les impressionner c'est cela ?

Doucement, après qu'il ait prononcé les derniers mots de sa phrase, elle se rapprocha de lui, à environs un mètre ou deux de distance. Elle gardait ses mains dans ses poches, la tête droite et  le regard froid et perçant de ses yeux bleus comme la glace. Elle resta quelques secondes comme cela, faisant patienter son interlocuteur à l'humour assez limité puis sourit légèrement en continuant l'observation. Et en partant vers le 4x4 pour s'y installer, elle lança tranquillement :

- Si tu te trouve sexy, c'est que toi aussi tu compte plaire aux infectés ? Y aurait-il quelqu'un qui t'intéresse là-bas..?

Et laissant cette phrase en suspens, elle s'assit en laissant les deux autre choisir leur place, ne souhaitant pas voir d'homme au volant de ses dires. C'est donc – et heureusement – Loren qui vint d'asseoir auprès d'Hélène ; bien qu'un mètre de distance les séparait en vue de la largeur du véhicule aussi neuf à l'intérieur qu'il ne le fut à l'extérieur. Le dernier prit donc le siège arrière droit, derrière Hélène bizarrement. Ce qu'elle ne remarqua que quand il prit la parole afin de ne pas paraître grincheux, d'après la réflexion d'Hélène :

- Tu sais que tu es à la place du mort ? Alors fais-gaffe si tu veux pas devenir comme eux, j'aimerai pas te voir en mode zombie tu sais, ça serait tellement dommage...

Décidément, son humour n'était pas ce que préférait la seule femme du groupe. Il l'agaçait. Elle n'avait pas l'habitude de voir quelqu'un aussi offensif avec elle, les autres ne préférant pas répondre à ses piques et craignant sa terrible fureur tant renommé au sein de WICKED, et d'autant plus dans le QG de Denver. Ses supérieurs ne cessaient de lui charger de plus en plus de travail, la rendant de plus en plus irritante et en même faisant accroître son rang et sa réputation dans l'organisation. Cela ne la dérangeait pas, au contraire, se voir promue sans même le vouloir était assez satisfaisant. Mais bientôt devra-t-elle prendre sous son contrôle une partie du QG de Denver avec cet avancement plus que rapide. Elle n'y pensait pas trop mais cette idée ne lui plaisait pas vraiment. Elle aimait être supérieur mais s'occuper d'autant d'homme, de matériel et de logistique était un travail harassant ; et Hélène ne comptait pas sacrifier sa vie totale au WICKED. Son but principal était tout de même de trouver un remède à la Braise et plus le temps passait, plus elle avait l'impression de voir disparaître cet objectif des lèvres des grands de l'organisation.

Enfin… Elle mit le contacte et fit démarrer le véhicule. Les portes nouvellement blindées s'ouvrirent et de l'extérieur, l'on put apercevoir la noirceur du 4x4 sortir comme un rayon de lumière dans l'obscurité dans un objectif négatif. La lumière du soleil se reflétant sur le sable avec une blancheur aveuglante. Une lumière que, au fur et à mesure, les trois créateurs avaient sans doute appris à supporter.

Il y eut un grand silence durant les premières minutes, chacun observant son côté, non pas à la recherche ou au guet de fondus prêts à attaquer mais regardant le paysage désolé d'un désert de sable balayé tout les jours, toutes les semaines, tous les mois d'un inlassable vent métaphorisant l'avancement des recherches du WICKED n'avançant que dans un sens ; toujours le même, l'infructueux. Lassée par ce paysage très peu diversifié, Hélène prit la parole et mis un terme à ce silence que devenait pesant :

- Il ne nous faut que vérifier le périmètre de sécurité établie par la ville, mais je propose de s'avancer un peu plus et aller observer l'avancement des infectés directement, au lieu de voir cela comme une épée de Damocles prêt à s'abattre d'un moment à l'autre sur Denver. Ça nous permettra de jauger leur nombre du même coup. Et peut-être en sachant celui ci, nous pousseront le WICKED à – enfin – lancer des frappes aériennes.

Sans attendre leur réponse, Hélène dépassa la limite délimitée par de grands poteaux à signal magnétique pour s’aventurer un peu plus dans le désert. Ce n'était pas prudent, certes, mais rien de dangereux n'était à prévoir non plus. L'essence ne manquait pas dans le réservoir du 4x4, les armes d'Hélène était à deux secondes de ses mains. Rien d'inquiétant, pour l'instant et jusqu'à l'instant où des ombres finirent par se dessiner derrière les vents de sable.





___________________________________
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 27 Oct - 13:15

HRP:
 

We will survive. × ft. Hélène & Kyle & Loren


Avec un sourcil haussé, Loren hésitait encore entre prendre une moue amusée ou bien agacée. Ses partenaires ne semblaient pas prêts à stopper leurs petites piques. Et il se sentait un peu seul au milieu de ces deux gamins se chamaillant ridiculement. Il n’y avait peut-être rien de méchant dans leurs propos, mais ce n’était pas du haut niveau en matière d’ironie. Même s’il n’était pas un spécialiste dans ce domaine, le créateur était persuadé qu’ils pouvaient faire mieux.
Heureusement, leur installation dans le véhicule coupa court à leur discussion sans grand intérêt. Mais bien sûr, Kyle reprit sa petite battle, apparemment décidé à la poursuivre avec Loren cette fois-ci ;  

- Tu sais que tu es à la place du mort ? Alors fais-gaffe si tu veux pas devenir comme eux, j'aimerai pas te voir en mode zombie tu sais, ça serait tellement dommage...

Sérieusement ? L’humour ne faisait pas de mal dans la vie, il en était lui-même un grand fervent. Mais il y avait certaines limites, surtout lorsque l’on prenait en compte les circonstances dans lesquelles ils vivaient. Les zombies, comme il disait, avaient été des êtres humains comme eux. Certains avaient peut-être été des connaissances, des amis, ou même de la famille. Kyle n’avait pas voulu être méchant, il le savait bien. Mais il y avait certaines plaisanteries n’ayant pas leur place dans ce monde. Pas pour Loren en tout cas.

Ne répondant rien, le jeune homme se contenta de poser un regard à la fois ennuyé et fasciné sur le paysage défilant derrière la vitre. Il le connaissait par cœur, ce qui n’était pas un fait incroyable étant donné qu’il était toujours le même. Des dunes de sable balayées par le vent. Une lumière aveuglante et une chaleur étouffante. Voilà qui composait en tout et pour tout la Terre Brûlée. Passionnant en somme.
Le silence commençait à devenir pesant et difficilement supportable. Ce fut Hélène qui prit l’initiative de le briser.

- Il ne nous faut que vérifier le périmètre de sécurité établie par la ville, mais je propose de s'avancer un peu plus et aller observer l'avancement des infectés directement, au lieu de voir cela comme une épée de Damocles prêt à s'abattre d'un moment à l'autre sur Denver. Ça nous permettra de jauger leur nombre du même coup. Et peut-être en sachant celui ci, nous pousseront le WICKED à – enfin – lancer des frappes aériennes.

- Pourquoi ne pas simplement s’en tenir au plan… ? protesta Loren, peu désireux de risquer leurs vies pour "rien".

Mais sa cadette avait déjà passé la limite de sécurité et s’aventurait en terre dangereuse. Loren n’était pas un lâche, mais contrairement à ce que l’on pouvait penser, il ne prenait aucun plaisir à effectuer ce genre de mission. Abattre des hommes, même à l’état déplorable, ne faisait pas partie des choses qu’il appréciait faire. Alors pourquoi donc Hélène n’en faisait qu’à sa tête ? On leur avait confiés une mission, pourquoi donc ne pas seulement la mener à bien ?

- Hélène, reprit-il en se tournant vers elle. Si nous avons pour but de vérifier le périmètre de sécurité, pourquoi partir à la chasse aux infectés ? Cela ne sert à rien de nous écarter de notre travail d’aujourd’hui…

Face au manque total de réaction de la part de la jeune femme, Loren commença à s’agiter. Il n’avait pas peur, il était juste en colère. Agacé que sa sœur ne prête aucune attention à ses dires. Alors qu’il allait à nouveau manifester son avis, des ombres défaillantes apparurent dans le désert. A en juger par la démarche vacillante des silhouettes, ils avaient affaire à un joli groupe d’infectés. Jurant des propos incompréhensibles, le créateur jeta un regard irrité du côté d’Hélène et s’arma. Les doigts posés sur le bouton servant à ouvrir la fenêtre, il se tenait prêt à l’offensive.

- Quelle formidable idée. Ils sont au moins une cinquantaine.  

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 27 Oct - 21:00





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Les minutes passèrent au son du SUV sur les routes des dunes, un silence régna avant qu'Hélène se mit à instaurer ses propres ordres.  

Il ne nous faut que vérifier le périmètre de sécurité établie par la ville, mais je propose de s'avancer un peu plus et aller observer l'avancement des infectés directement, au lieu de voir cela comme une épée de Damocles prêt à s'abattre d'un moment à l'autre sur Denver. Ça nous permettra de jauger leur nombre du même coup. Et peut-être en sachant celui ci, nous pousseront le WICKED à – enfin – lancer des frappes aériennes.


Finalement son idée n'était pas si mauvaise que cela, mais son frère n'avait pas l'air d'accord. Les engueulades entre fratrie, Kyle connaissait bien ça, et il savait que si un jour il tomberait de nouveau sur son frère il ne lui fera pas un magnifique accueil pour l'avoir abandonné ainsi. Mais au lieu de penser à sa vie personnelle, le jeune créateur préféra écouter leur conversation, préférant donner son opinion plus tard.

- Hélène, si nous avons pour but de vérifier le périmètre de sécurité, pourquoi partir à la chasse aux infectés ? Cela ne sert à rien de nous écarter de notre travail d'aujourd'hui… fit-il d'un air agité, voir même agacé par la situation. Kyle poussa un soupir assez discret.

La tension était plutôt forte dans la voiture, mais Kyle remarqua des silhouettes au loin, fronçant les sourcils, il ouvrit légèrement la fenêtre de la porte pour mieux observer. Il les reconnu immédiatement, c'était bien des infectés qui se dirigeaient vers eux.

« Ecoutez au lieu de vous engueuler sur ce qu'on va faire dans le futur, faudrait plus vous inquiéter pour notre présent. » fit-il d'un air autoritaire en montrant d'un signe de tête le groupe d'infecté s'élançant sur les dunes.

Une bonne cinquantaine, Loren avait l'air d'avoir bon œil, mais plusieurs ressortirent du haut de la dune, changeant alors la vision du groupe qui fonçait droit vers eux.
« Plus que ça même » répondit-il, faut en finir avec eux. ».
Il s'arma alors, prêt à frapper sur le magnifique groupe qui allait bientôt faire face à eux.
« Que la chasse soit ouverte » fit-il en ouvrant totalement la fenêtre, l’œil dans le viseur de quelques infectés.




Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageMar 27 Oct - 21:54








Loren était clairement contre l'idée de sa sœur. C'était étrange de le voir ainsi catégorique et si peu souriant. Ce n'était pas à son habitude, où il était plutôt quelqu'un d'ouvert aux blagues, et aux idées. Ce devait être parce qu'il s'agissait ici d'infectés. Hélène n'aimait pas s'occuper des affaires des autres, autant que son frère n'aimait voir les autres fouiller dans ses affaires, mais elle savait qu'il y avait quelqu'un à qui il tenait qui était portée disparue. Sans doute avait-il la crainte de la revoir, de l'autre côté. La crainte de la revoir le visage déchiré, par la Braise.

- Hélène, si nous avons pour but de vérifier le périmètre de sécurité, pourquoi partir à la chasse aux infectés ? Cela ne sert à rien de nous écarter de notre travail d’aujourd’hui…

Plus que triste ou agacé, le ton de Loren était devenu menaçant. Il ne souhaitait réellement pas aller plus loin. Hélène n'aimait pas ça, que se soit ce ton ou la cause de sa venue. Loren ne devait pas avoir peur de rencontrer des infectés, car si il y a la peur, non loin se trouve la mort. Et jamais Hélène n'aurait supporté la perte de Loren, oh que non. Alors qu'elle allait faire demi-tour de vive manière, exprimant ainsi son mécontentement, elle fut arrêtée par son frère et par les silhouettes qu'il décrivaient.

Il n'y avait aucun doute en effet, il s'agissait là de fondus. Leur démarche irrégulière, de même que leur vitesse. Toutes les caractéristiques de ceux qui se trouvent au dernier stade. Alors que Loren en évaluait une cinquantaine, ce qui était un bon chiffre, Storm en vit arriver d'autres de derrière les dunes. Ne perdant pas une seconde de plus à contempler les fondus, Hélène fit demi tour d'une manière encore plus brutale qu'elle ne l'aurait fait pour exprimer son mécontentement. Les pneus faillirent s'enfoncer dans le sable, mais au lieu de ça ils projetèrent vers les infectés une plus de sabre. Les cris des malheureux se firent entendre dans le désert. Le sable était chaud et brulant, et leurs yeux pas assez protégés. Alors Hélène se retourna vers son frère :

- Ça aurait été mieux si ils étaient venus frapper à la porte de Denver sans que lon ne sache qu'ils étaient autant ? Il faut en éliminer le plus possible, tu es prêt, Loren ?

- Que la chasse soit ouverte, annonça Storm avec ironie, sortant déjà la pointe de son fusil par la fenêtre grande ouverte.

- Amuse toi bien, Storm, moi je ne peux que nous ramener vers la ville.

Puis elle passa la vitesse et baissa légèrement le rythme pour ne pas avancer trop vite. Ils n'étaient pas venus pour appâter les fondus et les amenés vers la ville mais pour les libérer du fardeau que représentaient leur tête sur leurs épaules.





___________________________________
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 27 Oct - 23:26

We will survive. × ft. Hélène & Kyle & Loren


- Écoutez au lieu de vous engueuler sur ce qu'on va faire dans le futur, faudrait plus vous inquiéter pour notre présent.

Ils ne se disputaient pas, ils énonçaient simplement leurs avis différents… Enfin, il partageait son point de vue, étant donné qu’Hélène n’avait toujours pas pipé mot.
Ne s’encombrant apparemment pas de paroles, elle fit un violent demi-tour qui projeta Loren contre la vitre. Il se redressa tant bien que mal, surpris par la brutalité avec laquelle sa cadette conduisait le véhicule. Avait-elle finalement décidé de rebrousser chemin ? Si oui, ce n’était pas une très bonne idée, étant donné que les infectés les avaient désormais repérés. Ils allaient les mener droit à la ville s’ils retournaient là-bas.

- Ça aurait été mieux si ils étaient venus frapper à la porte de Denver sans que lon ne sache qu'ils étaient autant ? Il faut en éliminer le plus possible, tu es prêt, Loren ?

S’il était prêt ? Bien sûr que non. Qui était prêt à abattre des gens si l’on exceptait les psychopathes avides de sang ? Mais, il fallait bien avouer que sa sœur n’avait pas tort ; il valait mieux évaluer leur nombre pour ne pas se faire surprendre. Néanmoins, Loren était toujours d’avis de privilégier leur mission de base plutôt que de s’en inventer de nouvelles. Mais bon, maintenant qu’il était trop tard pour renoncer, ils allaient devoir tuer quelques fondus.

- Que la chasse soit ouverte !

- Amuse toi bien, Storm, moi je ne peux que nous ramener vers la ville.

Encore cette foutue ironie dans les moments ne la prônant pas. A contrecœur, le créateur cala son lanceur dans l’espace entre le haut de la fenêtre et la vitre. Il plaça son œil au niveau du viseur pour observer l’avancée des infectés. Leur démarche tordue lui provoqua un long frisson et il dut faire un gros effort pour empêcher ses doigts de trembler. Il devait jouer son rôle sans état d’âme. De toute manière, si Nélisse se trouvait dans ce groupe au stade terminal, il ne la reconnaitrait pas. C’est sur cette pensée qui lui fit l’effet d’un coup de poignard en plein cœur qu’il commença les hostilités, ouvrant le feu.

Ses premiers tirs touchèrent les infectés les plus proches. Deux d’entre eux tombèrent au sol, leurs corps mutilés parcourus de décharges signant la fin de leurs vies. Il continua à tirer sur ceux qui progressaient trop vite à son goût, fermant son esprit à toutes pensées extérieures à la fusillade.

- Hélène, accélère ! Il faut mettre le plus de distance entre eux et nous, sinon ils nous suivront jusqu’à Denver !

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 27 Oct - 23:55





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Le viseur du fusil qu'on lui avait confié s'orienta sur la tête d'un premier infecté, retenant sa respiration pendant quelques secondes, le tir fut précis et rentra là où il le voulait. Soudainement, Hélène braqua et fit un demi-tour serré qui fit balancer Kyle sur son siège, tentant de s'accrocher.
- Amuse toi bien, Storm, moi je ne peux que nous ramener vers la ville.

Il regarda soudainement Hélène en fronçant les sourcils :
« C'est pas vraiment de l'amusement. » il regarda soudainement la fenetre en reprenant son fusil en main.

Ils s'approchaient de plus en plus rapidement et leur vitesse impressionnait le jeune créateur :
« Ils se rapprochent trop rapidement, accélère ! » dit-il d'un ton fort alors qu'il tira sur quelques infectés s'approchant trop prêt par derrière. Il était concentré plus que jamais, il ne voulait pas échouer ce qu'il s'était dit de faire. Et puis maintenant il n'avait plus la pensée que son frère pouvait être dans le troupeau qui s'approchait à grand pas, de tout de façon si il l'était, il ne pouvait plus le sauver, et le caractère devenu glacial et sur la défensive de Kyle oubliait cela peu à peu. Il n'avait plus aucune pitié pour ses fondus, ils pensaient qu'ils étaient tous des monstres, et que sans eux l'humanité se porterait mieux. Il tirait mais en même temps attendait, d'un coté impatient, la silhouette de Denver après les dunes de sables se dressant sur leur chemin. Il voulait voir cette ville pour enfin finir avec cette mission, mais les infectés les talonnaient encore.

« Ils vont nous lâcher ceux là ? »   fit-il d'un ton énervé tout en tirant sur quelques uns s'approchant trop près d'eux. Ses tirs étaient espacés mais précis, aucune trace ironique était présente dans ses paroles, juste de la concentration. En tout cas la journée risque d’être longue pour les créateurs ...





Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageMer 28 Oct - 0:59








Loren ne changea pas et ne fut pas enchanté à l'idée de descendre quelques infectés, bien que se soit pour sa survie personnelle. Hélène le laissait régler ses affaires tout seul, comme il l'avait toujours fait et comme il préférait le faire. Storm quant à lui avait déjà touché plusieurs fondus lorsque le premier coup de celui qui se trouvait sur le siège passager résonna. Dans le rétroviseur, Hélène put voir un corps noirâtre se tortiller par terre. Loren n'avait néanmoins pas perdu la main. L'on pouvait en dire autant de Storm qui était déjà à son troisième voir plus quand il lança à Hélène, en même temps que Loren quelques mots pour la faire accélérer.

Avec rapidité et habilité, elle appuya donc son la pédale embrouillage - qui malgré la qualité de la voiture se trouvait toujours là, dans les années auparavant, une voiture avec ce système de vitesses était considérée comme obsolète. Il n'empêche que Hélène savait s'en servir et tira sur le levier de vitesse du SUV pour le faire monter en puissance. Cependant, le véhicule s'arrêta net et le bruit du moteur disparut. Ce n'était pas réellement le moment de caler. En une seconde, Hélène s'emparait de la clé pour faire redémarrer la voiture. En vain.

Plusieurs infectés se rapprochés dangereusement et à une vitesse non négligeable. La ville n'était ni près, lui loin. Il fallait que le 4x4 redémarre. Et vite. Car en moins de trente secondes, se serait une cinquantaine de fondus qui viendraient se jeter sur eux. Elle poussa la porte et sortit son arme. Puis elle lança à son frère :

- Essaye de la faire redémarrer, j'essaye de tenir les infectés à distance avec Storm.

Tout en prononçant cela, elle se dirigea vers le côté passager en ne cessant de tirer des coups de feus avec son lanceur, électrocutant les pauvres cibles. Elle finit pas prendre le temps de rentrer dans le véhicule et fermer la portière, en attendant que Loren réussisse. Sinon quoi ils devront courir.





___________________________________
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 29 Oct - 0:29

We will survive. × ft. Hélène & Kyle & Loren


Un nouveau tir, un nouveau mort. Cet enchaînement dura un bon moment, tandis que Kyle ordonnait également à Hélène d’accélérer. Peut-être qu’en temps normal, le jeune créateur lui aurait demandé de changer de ton avec sa sœur. Sauf que cela aurait été malvenu dans la situation actuelle, surtout qu’il avait fait la même chose quelques instants auparavant.

Les infectés se rapprochaient trop vite, leur fusillade ne semblait pas les ralentir. Le fait que certains de leurs camarades se fassent électrocuter ne paraissait pas affecter la plupart des malades à leurs trousses. Boitillant et gémissant dans un concerto de bruits de chaire fondue qui se décompose, l’armée de fondus les talonnait. Et malgré leur condition plus que déplorable, ils avançaient vite. Ce qui était particulièrement injuste.

Soudain, alors que son doigt appuyait sur la détente, Loren fut une fois de plus violemment projeté contre le dossier du siège. Sa visée fut donc modifiée et le tir qui retentit n’atteignit pas sa cible. Jetant un regard mêlant incompréhension et précipitation à Hélène, le jeune homme put constater que le 4x4 s’était tout simplement arrêté. Comme ça, sans demander. Au beau milieu du désert. Pas de Denver à portée de vue. Alarmée, la créatrice tentait de le faire redémarrer au plus vite, sans résultat. Elle décida donc de s’emparer de son arme et de quitter le véhicule. Complètement contre le fait que la personne qu’il aimait le plus s’expose ainsi aux attaques, il comptait protester à nouveau, mais sa cadette le devança ;

- Essaye de la faire redémarrer, j'essaye de tenir les infectés à distance avec Storm.

Euh… D’accord ? Tandis que sa sœur se dirigeait vers le côté passager en tirant avec son lanceur, Loren se glissa jusqu’au siège du conducteur. Il s’y installa rapidement et tourna la clé, tentant de mettre le contact. Naturellement, cela ne fonctionna pas. Seul un râle provenant du moteur lui répondit. Après avoir donné un coup de poing complètement inutile sur le volant, il poussa la portière à son tour et contourna le SUV pour arriver au niveau du capot qu’il souleva dans un grincement sinistre. De la fumée. Partout. Une épaisse fumée noire et malodorante s’élevait du moteur. Bordel, c’était quoi ça ?

- Euh…  commença-t-il en avisant le troupeau qui se faisait de plus en plus distinct devant eux. Les gars, on a un sacré problème. Le moteur a cramé !  

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 29 Oct - 22:59





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Kyle était concentré sur les tirs qu'il effectuait sur les fondus. Les yeux rivés sur son viseur, il ne pouvait pas avoir l'air plus concentré que cela. Le boulot devait être fait, ils devaient les semer. Mais soudainement il sentit le bruit du moteur se couper nettement, d'un seul coup sans prévenir, ce qui fit froncer les sourcils au jeune créateur qui observa ses deux collègues. Ce n'était surement pas une panne d'essence et encore moins un pneu crevé. Hélène sorti du SUV rapidement, suivi de Kyle alors qu'elle se mit à donner de nouveau les ordres :
- Essaye de la faire redémarrer, j'essaye de tenir les infectés à distance avec Storm.
Il n'avait pas vu la réaction de Loren, mais Kyle se contenta d'un hochement de tête positif envers sa camarade, tout en escaladant rapidement la dune qui leur tournait le dos. Ses pas s'enfonçaient profondément dans le sable mais il n'en prit pas attention et continuait sa rapide traversée. Sauf que ce qu'il vit au dessus n'était pas ce qu'il avait vu à la fenêtre tout à l'heure, cela était bien plus terrifiant. Ils étaient autant voir bien plus que la première fois qu'ils avaient croisés les infectés. Un autre groupe les avaient surement rejoint et Kyle saisit alors son fusil pour se remettre à tirer sur leur ennemis.
« On a un problème, ils sont autant voir en plus grand nombre que tout à l'heure, fit-il en criant presque, vu la hauteur où il se situait. Il se passe quoi avec ce moteur Loren ? » continua-il tout en observant du coin de l’œil cette fumée qui se dégageait du capot du 4x4 noir, qui n'était pas si génial que cela finalement.

Il tira quelques balles avant de regarder le chargeur de son fusil, en effet les munitions illimités n'existaient pas encore. Il observa d'un air craintif qu'il ne possédait plus beaucoup de balles, et à peine quelques chargeurs, ce qui ne faisait pas assez pour la suite des événements.
Il descendit la dune d'une vitesse impressionnante, toujours à l'esprit cette idée qu'une bonne cinquantaine de mangeurs de chair se déplaçaient à une vitesse fulgurante derrière cette fameuse dune.
« Ils arrivent de plus en plus rapidement et je vais bientôt manquer de munitions, faut se décider pour ce qu'on va faire. »
- Euh…  commença-t-il regardant les quelques infectés dévalant la dune ainsi que ceux qui se rapprochaient de plus en plus autour Les gars, on a un sacré problème. Le moteur a cramé !  

Kyle écarquilla les yeux devant son partenaire, le SUV n'était pas si solide que ça, et il était bien décidé à aller toucher quelques mots au mécano, si il réussissait déjà à s'en sortir vivant, ce qui était chose d'une difficulté extrême au moment même.
« Alors va falloir courir. » fit-il d'un air sérieux et décidé. La voiture allait surement brûler si le moteur commençait déjà à cramer, et ils n'avaient surement pas d'extincteur sur eux, ce qui n'aurait rien changer. Denver n'était même pas dans leur champ de vision, en espérant tout de même que la ville soit proche, pour la survie du trio ...




Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE] Empty
MessageDim 1 Nov - 12:23








Storm était allé voir de plus près les infectés qui arrivaient en masse, Hélène avait rechargé son arme et restait à côté du véhicule, parant tout danger pour son frère. Quand le troisième coéquipier eut atteint la hauteur de la dune, il resta un moment en observation, avant de bien vite se retourner en criant aux autre qu'encore plu de fondus se dirigeaient vers eux. Il conclu en demande à Loren l'état du moteur, chose qu'il put constater lorsqu'il revint près du véhicule, après avoir tirer quelques balles. Car le moteur était hors-service, du moins jusqu'à une réparation. Une épaisse et répugnante fumée noire s'échappait du capot, sentant le plastique brûlé. Pas de chance pour cette fois, comme le dit si bien Storm :

- Alors va falloir courir.

- Prenez d'abord tout le matériel, on pourrait en avoir besoin. Très bientôt, conseilla Hélène sans une once de sourire, ce n'était pas le moment, pourtant.

Courir dans le sable n'était pas chose facile, chacun s'enfonçait dans les vagues oranges. Les talons d'Hélène se virent utiles et lui assuraient en même temps qu'une vitesse légèrement plus lente, une stabilité remarquable. Cependant, les infectés étaient pris comme d'une rage folle, en vue des humains qu'ils se feraient un plaisir de dépiauter. Mais Hélène avait une idée. Et elle en fit part à ses coéquipiers, décidément assez peu imaginatifs :

- Pendant que je vous attendais, j'ai examiné le véhicule, le réservoir d'essence se trouve à l'arrière. Quand les infectés seront près du 4x4, on tire vers ce réservoir, avec un peu de chance, la voiture s’enflammera et explosera.

Alors ils n'eurent pas à attendre bien longtemps, les fondus se déplaçaient bien vite dans le sable, sans doute était-ce une question d'habitude. Il fallait s'éloigner, et puis, l'arme pointée vers le véhicule défaillant, elle ordonna de tirer. En un simple geste de bras qui voulait tout dire.





___________________________________
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 2 Nov - 22:10

HRP:
 



   
We will survive. I promise.

   Ils étaient réellement dans la merde. Les fondus allaient leur tomber dessus avant qu’ils n’aient le temps de décider de la suite du plan.

Les bras ballants, la bouche entrouverte sous le coup de la surprise, les cheveux en bataille, Loren implorait ses coéquipiers. Ils devaient trouver une solution et vite, parce que son cerveau à lui était en surchauffe. Incapable de formuler une pensée cohérente, il se contentait d’agiter frénétiquement la main en direction du véhicule comme pour prouver ses dires. On aurait dit un enfant qui tentait en vain de se faire comprendre. Décidément, cette sortie ne lui réussissait pas. Il en perdait tous ses moyens –chose assez exceptionnelle si on considérait le fait qu’il était toujours très professionnel et ne se trouvait jamais complètement démuni face à une telle situation. Peut-être était-ce parce qu’Hélène était là. En effet, même s’il savait parfaitement que sa sœur était tout-à-fait capable de s’en sortir sans aide, il y avait toujours cette peur de la perdre.

Ce fut d’ailleurs la voix de sa cadette –qui prit la parole après que Kyle ait annoncé qu’ils allaient devoir courir– qui le sortit de son atroce torpeur ;

▬ Prenez d'abord tout le matériel, on pourrait en avoir besoin. Très bientôt.

Hochant la tête et se maudissant intérieurement pour son moment de faiblesse, Loren se précipita vers le siège du conducteur. Il y grimpa et se pencha pour ramasser les grenades et les armes restantes. Les infectés dévalaient la dune à une vitesse hors du commun tandis que le créateur s’éloignait du 4x4, le matériel dans les bras. Le trio se mit alors à courir dans le sable –chose quasiment impossible pour des êtres humains– trébuchant et haletant.

▬ Pendant que je vous attendais, j'ai examiné le véhicule, le réservoir d'essence se trouve à l'arrière. Quand les infectés seront près du 4x4, on tire vers ce réservoir, avec un peu de chance, la voiture s’enflammera et explosera.

▬ Oui, très bonne idée ! répondit-il en se saisissant de son arme.

   Le temps d’attente ne fut pas bien long ; en une minute, les fondus avaient atteint le SUV et, pendant qu’Hélène indiquait aux jeunes hommes de tirer, il pressa la détente. Quelques secondes plus tard, une explosion vint percer son tympan tandis que l’impact le précipitait au sol. Le nez dans le sable. Toussant et crachotant les grains qui s’étaient infiltrés dans sa bouche, Loren se releva tant bien que mal, une main pressée sur son front douloureux. Un bruit sourd et alarmant se propageait sous son crâne, lui donnant la désagréable impression qu’il chancelait. Lorsqu’il tourna son regard vers ce qui s’était trouvé être un véhicule, il ne vit qu’un amoncellement de cadavres carbonisés. Certains infectés rampaient encore, amputés des jambes ou des bras, ce qui restait de leur visage déformé par une grimace. Ils voulaient encore leur peau, même après avoir subi une explosion. Néanmoins, ils n’étaient plus en état de prendre les créateurs en chasse.

▬ Ca a fonctionné… On devrait s’éloigner avant d’en rameuter d’autres.  


   
© By Halloween sur Never-Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 4 Nov - 23:48





Kyle - Hélène - Loren


We will survive


Le grognement incessant des infectés se rapprochant de plus en plus rendait nerveux Kyle. A moitié dans ses rêves se demandant qu'allaient-ils faire sans moyen de transport ? Se diriger vers Denver allait prendre du temps, mais qui savait si ils allaient survivre ou non cette affreuse traversée ? Avec une bonne armée de mangeurs de chairs au trousse, les chances étaient minimes. Il soupira longuement, avant qu'Hélène trouva une idée. Elle ordonna à ses deux compagnons de prendre toutes les affaires dans la voiture. Kyle se munit de son fusil dans le dos, jetant un coup d’œil vif si rien ne traînait par ci par là.  
« ▬ Pendant que je vous attendais, j'ai examiné le véhicule, le réservoir d'essence se trouve à l'arrière. Quand les infectés seront près du 4x4, on tire vers ce réservoir, avec un peu de chance, la voiture s’enflammera et explosera.
▬ Oui, très bonne idée !
▬ On a pas le choix de tout de façon, ils arrivent. » rétorqua-il tout en reculant, fusil à la main tout en observant la dune.
Les infectés la dévalait à une vitesse impressionnante, sur les cotés ils se ruaient en leur direction et manquaient de peu de tomber de la colline de sable, formant auparavant une barrière qui ne sert qu'à décorer désormais. Ils reculèrent tous, et quand Hélène ordonna de tirer, c'est en quelques balles tirés par les deux hommes armés qui permirent à faire exploser violemment le véhicule dans un tremblement violent suivis par des cris presque inhumains. Kyle avait été presque projeté à plusieurs mètres au sol, un bourdonnement sourd résonnait infernalement dans ses oreilles, secouant rapidement la tête pour oublier cela, et finalement, il se releva brutalement. En poussant un soupir de soulagement, il vit une nuée de cadavre brûlant d'infectés, certains totalement morts, d'autres se débattant dans les flammes à l'aide de cris terrifiants surement ancrés à jamais dans la mémoire du jeune homme. Il aida à relever ses collègues au sol à cause du choc, les flammes rendaient l'atmosphère lourde et pesante, ils ne pouvaient rester là plus longtemps. Il monta avec difficulté, toujours victime de l'explosion, pour contempler de nouveau l'immensité du désert et ses innombrables dunes couvrant l'horizon.  
« La route va être longue. » fit-il en observant ses camardes monter la dune à leur tour.

Ils se mirent à marcher, de temps en temps courir pour presser le pas, toujours aucune trace de Denver à l'horizon. La ville aux grands buildings aujourd'hui à moitié détruite n'était qu’illusion au milieu de la terre brûlée ...




Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


We will survive. Ft. La Team Créa [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pingouin (team)
» WOW NHL 13 Ultimate team : QUELLE CARTE !!!!!!!!!!
» nicou 31 rcc cruxeen
» Miche - Guerciotti 2012 (terminé) (màj db)
» Challenge Volat Ciclista a Mallorca (2.1) => Karsten Kroon (BMC Racing Team) MAJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-