Partagez

Lorsque les opposés s'attirent. [Brooke Allison Adams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageDim 25 Oct - 18:07

Lorsque Noah mit un pied dans le réfectoire, elle constata rapidement que le choix des places allait être très limité. La plupart des Blocards étaient déjà là, installé par groupe, en train de savourer leur repas. Seuls certains coureurs n'étaient pas encore présents, et Noah en faisait partit. Elle venait de rentrer quelques minutes plus tôt du Labyrinthe et avant de rejoindre le réfectoire, elle était passée par les douches pour se nettoyer de la sueur et de la poussière que créaient les couloirs dans lesquels elle courait. Elle avait d'ailleurs encore les cheveux mouillés de sa douche, mais à vrai dire, elle s'en fichait un peu. C'était un des avantages à avoir les cheveux courts : ils séchaient tout seul.

Tout en s'étirant, Noah parcourut le réfectoire à la recherche d'une place. Elle pouvait se mettre à côté de n'importe qui, du moment qu'elle avait une place et un plat chaud. Elle était même prête à aller squatter la table des Matons s'il le fallait ! Son estomac criait famine et pour l'instant, c'était lui qui lui faisait office de cerveau. Manger, et après, réfléchir. À chaque repas, c'était comme ça. Noah, malgré sa maigreur, était un vrai estomac sur pattes et si elle ne mangeait pas quand il le fallait, elle pouvait devenir particulièrement chiante. Déjà qu'au quotidien, elle tapait franchement sur le système de quelque un...

Alors que la jeune femme commençait sérieusement à perdre espoir, la chance lui sourit et elle courut presque pour rejoindre la place qu'elle avait repérée de l'autre côté du réfectoire. Elle s'y assit précipitamment et, avant même de regarder à côté de qui elle était, elle se servit une assiette et commença à manger. Elle ne savait même pas ce que contenait son assiette et cela ne l'inquiétait pas plus que ça. Elle aimait tout de toute façon ! Une fois qu'elle eut avalé la moitié de son assiette, la jeune femme se sentit enfin mieux et poussa un long soupir de satisfaction. La bouffe, c'était la vie, elle ne le dirait jamais assez ! Elle posa sa fourchette sur le bord de son assiette et porta enfin attention à ce qui se trouvait autour d'elle. Elle était assise en bout de table, totalement au bout. Sur le banc à côté d'elle, il y avait une fille. Noah la reconnut immédiatement. C'était une nouvelle qui était arrivée, il y avait un mois maintenant. Noah s'en souvenait, parce qu'elle avait assisté à son arrivée dans le Bloc. C'était d'ailleurs la seule arrivée à laquelle la jeune femme avait été présente. D'habitude, elle se trouvait dans le Labyrinthe lorsque les nouveaux arrivaient. Noah dévisagea un moment la nouvelle, tout en continuant à manger. La nouvelle avait un physique des plus normal, mais quelque chose attirait l'attention de Noah. Il y avait un truc sur lequel la jeune femme n'arrivait pas à mettre le doigt et qui attisait sa curiosité.

Après une nouvelle bouchée, Noah afficha un grand sourire et se décida enfin à saluer cette fille.

- Salut ! s'exclama-t-elle, attirant son attention sur elle. Ça va ?

Noah n'avait jamais eu peur du ridicule, d'aussi loin que ses souvenirs remontaient. Elle n'avait que faire de ce que les gens pouvaient bien penser. Ils pouvaient la penser folle, complètement barrée, cela lui passait complètement au-dessus. Si elle voyait quelqu'un et qu'elle avait envie de lui parler, elle lui parlait, point. Il n'y avait pas à chercher plus loin.

- Moi, c'est Noah, ajouta la jeune femme en tendant sa main gauche par-dessus son assiette. Et toi ? C'est quoi ton nom ? demanda-t-elle en se resservant une assiette.

Un sourire étira ses lèvres. Elle avait mis le doigt sur ce qui avait attiré son attention. La nouvelle, Brooke, était une grande timide. Il suffisait de l'entendre parler pour le comprendre. Cela se voyait même dans sa façon d'être. Elle baissait la tête sur son assiette, ne se mêlait pas aux discussions autour d'elle. C'était tout juste si elle osait lever sa fourchette ! On aurait dit qu'elle avait peur de bousculer quelqu'un et de se retrouver enfermé au gnouf.

- T'es nouvelle non ? demanda Noah, encore plus décidé à faire la conversation. T'es quoi ? T'es pas Coureuse, ça, je le sais, ajouta-t-elle en souriant davantage.

Brooke était Sarcleuse. Noah eut un léger rire en entendant cela. Décidément, elle rencontrait beaucoup de Sarcleur en ce moment. Ils s'étaient donné le mot ou quoi ?

- Sarcleuse... Ça va, pas trop dur ? demanda Noah. C'est pas le job le plus tranquille du Bloc, ajouta-t-elle en lâchant un petit rire.

Sarcleur, Trappeur, Coureur, Medjack... Aucun des jobs du Bloc n'était facile quand on y regardait bien. Les Sarcleurs passaient leur temps à travailler sous le soleil, plié en deux, le dos cassé. Les Trappeurs prenaient tout autant de risques que les Coureurs, si ce n'était plus. Les Medjacks devaient faire face à des situations dures lorsque des coureurs ou des trappeurs rentraient blessés. Oui, rien n'était simple dans le Bloc, et Noah devait avouer qu'en voyant l'air frêle de Brooke, elle avait peur pour elle. Le Bloc, ce n'était pas simple.

Se rendant soudainement compte d'où la menaient ses pensées, Noah secoua légèrement la tête puis afficha à nouveau un sourire sur son visage.

- Parlons d'autre chose ! s'exclama-t-elle alors en s'ébouriffant légèrement les cheveux, maintenant devenus secs. Hum... Tu fais quoi en dehors du job ?

Question inutile. Il n'y avait rien à faire en dehors du job. Noah poussa un petit soupir et afficha un sourire un peu plus triste.

Décidément, certains sujets ne devaient vraiment pas être abordés...
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 26 Oct - 18:47

L'heure du repas était arrivée, tous les blocards s'étaient réunis au réfectoire pour le diner. La salle était pleine à craquer, il y faisait un bruit indescriptible. On entendait des conversations de partout, certaines plus sérieuses que d'autres d'ailleurs. Brooke s'était réfugiée au fond de la salle, en bout de table, seule. La jeune femme ne parlait pas, n'osant pas engager la conversation, toujours par peur de déranger. Elle ne s'était toujours pas habituée au bloc. Toute cette agitation, lui faisait un peu peur.


Alors quand on lui adressa la parole elle fut tout d'abords surprise. Elle regarda autours d'elle pour voir si son interlocutrice ne s'était pas trompée de personne. Mais non, c'était bien à elle qu'on s'adressait. Elle fut d'abord tenter par se cacher derrière sa longue chevelure qu'elle avait exceptionnellement laisser libre. "Prends toi en main Brooke!" Se dit elle intérieurement. Elle poussa un long soupir, et releva la tête vers la jeune femme, un petit sourire aux coin des lèvres.

"Je m’appelle Brooke", commença-elle par dire. Noah lui avait poser tellement de questions à la fois, qu'elle avait peur d'en oublier.

"Oui je suis Sarcleuse. Mais j'apprends encore alors je n'ai pas eu de grosse tache.."
C'est vrai que Brooke n'était pas très adroite, et niveau adaptation elle avait encore de gros proprets à faire. Mais bon elle ne pouvait que progresser, il lui fallait juste un peu plus de temps.

Brooke finit son assiette, elle mangeait peu. Elle sourit en entendant la dernière question de Noah.

"Oui changeons de sujets, euh.. Parle-moi de toi, c'est quoi ton job à toi?"

Brooke commençait enfin à se détendre. C'était bien la première fois que la jeune femme entretenait une conversation normal avec un autre blocard, elle avait enfin l'impression de s’intégrer.

Noah avait vraiment l'air adorable, bien que son caractère paraissait totalement opposé à celui de Brooke.
C'était elle enfin fait une nouvelle amie? Peut être bien que oui.
Revenir en haut Aller en bas



MessageVen 30 Oct - 21:26

Coureur.

Au départ, Noah n'était pas destinée à devenir Coureuse. Non, au départ, Noah était Bâtisseuse. La jeune femme était habile de ses mains. Elle était ingénieuse et un simple morceau de bois pouvait devenir tout et n'importe quoi quand elle s'y penchait un peu dessus. Cette particularité l'avait mené à rejoindre ce groupe au départ, car elle ne voyait pas vraiment quoi faire d'autre. Sarcleuse, non merci. Elle n'aimait pas assez les bêtes pour passer son temps à s'occuper d'elles et rester toute la journée pliée en deux, non merci, très peu pour elle. Si elle avait envisagé devenir cuistot, elle avait quand même eu un très mauvais pressentiment en s'approchant des cuisines. Non, elle avait vraiment senti que ce n'était pas pour elle. Ensuite, Medjack, elle aurait bien voulu, mais elle n'était pas patiente pour un sous, aussi avait-elle rapidement rejeté l'idée. La Milice avait été bannie d'office en raison du peu de considération dont Noah pouvait parfois faire preuve envers le règlement. Chercheur n'avait jamais tenté la jeune femme. Restait alors Trappeur et Coureur.

À ce moment-là, elle avait une peur bleue de ce qu'il pouvait bien y avoir dans les couloirs sombres qu'elle apercevait depuis les grandes portes de pierres. Aussi, le poste de Bâtisseuse lui était apparu comme LE choix à faire. Il fallait bien avouer d'ailleurs que Noah s'y plaisait beaucoup. Mais, au bout d'un certain temps, la peur s'était transformée en volonté, l'anxiété en force. Elle voulait sortir de là, par n'importe qu'elle moyen. Elle voulait absolument aider à trouver une sortie à ce jeu sordide mis en place par les Créateurs. De plus, rester à l'écart de tout ça, sans avoir aucune information sur ce qu'il se passait au-delà de Bloc, Noah ne le supportait plus. Ce n'était pas fait pour elle de rester bien gentiment au chaud dans l'enceinte des quatre murs.

Alors, elle était devenu Coureuse. Aujourd'hui, le Labyrinthe lui faisait toujours aussi peur, mais elle savait maintenant qu'elle faisait quelque chose qui lui permettrait peut-être un jour de sortir d'ici et de, qui sait, peut-être retrouver sa vie d'avant. Avant le Labyrinthe.
Se tournant vers Brooke, se retrouvant à cheval sur le banc, Noah afficha alors un sourire.

- Je suis Coureuse. C'est pas le job le plus tranquille, ça non, mais...

Noah hésita quelques secondes, les yeux fixés sur le visage de Brooke. Elle avait comme... comme une envie de se confier, là, d'un coup, comme ça. Elle avait envie de raconter un peu ce qu'il se passait pour elle depuis qu'elle avait intégré les Coureurs. Depuis même le début de sa vie au Labyrinthe. Elle avait soudain envie de parler de tout ça. Et elle ne savait pas si Brooke était prête à l'écouter, mais elle avait envie de tenter le coup. Juste une fois. Juste une fois, parler de ce qu'elle ressentait.

- Mais c'est là que je me sens le plus utile, ajouta-t-elle après un certain temps. Je veux dire... Au début, j'étais Bâtisseuse. C'est après que j'ai basculé chez les Coureurs, parce que je ne supportais plus de rester là sans rien savoir. On peut mettre ça sur le compte de ma curiosité un peu trop poussée ! s'exclama-t-elle en riant et en s'ébouriffant les cheveux.

La jeune femme observa quelques minutes de silence puis fixa son regard droit dans celui de Brooke.

- T'es là depuis un mois. Tu t'sens comment ? demanda Noah. Moi, après un mois au Bloc, j'ai cru péter un plomb. J'étais presque comme toi au début. J'approchais personne et je restais dans mon coin pour observer, se rappela Noah avec un léger sourire aux lèvres. Puis, je sais pas trop... J'ai eu une sorte de déclic. Du jour au lendemain, j'ai décidé de sauter le pas et de devenir Coureur. Et par la même occasion, je me suis complètement dévoilé ! ajouta-t-elle avec plus d'énergie. Au bout du compte, quand on sait ce qu'on vient faire dans le Labyrinthe, la vie devient vachement plus cool qu'on pourrait le croire au début !

En fait, pour dire vrai, Noah ne savait pas vraiment si elle cherchait à réconforter la nouvelle, à se confier, ou à rigoler des trois mois passés ici. C'était un peu un mélange de tout ça, du moins, le pensait-elle. Bien que l'envie de parler soit là, Noah ne... elle ne savait pas se confier. Elle cherchait toujours à dédramatiser les choses, même quand ce n'était pas réellement possible. Il suffisait qu'elle rigole pour que les gens ressentent moins l'importance de la situation. La jeune femme avait un rire léger et contagieux, même quand elle le forçait un peu à sortir.

Mais ce soir, Noah devait bien avouer qu'elle n'avait pas tellement envie de rire, même si cela était dans sa nature. Non, ce soir, trop de choses, trop de souvenirs et d'ancienne sensation refaisaient surface dans son esprit et elle voulait juste rester là pour parler. Avec la nouvelle ? Oui, elle savait que c'était la plus à même de la comprendre. Les nouveaux avaient cette sorte de particularité qui faisait qu'ils étaient les plus compréhensifs. Sans doute parce qu'ils vivaient les choses en direct. Noah ne savait pas trop. Mais ce qu'elle savait, c'est qu'elle ne pouvait pas tout balancer comme ça, à une fille qui était là depuis à peine un mois. Ses épaules étaient beaucoup trop frêles pour pouvoir supporter le poids que portaient celles de Noah.

La jeune femme afficha un nouveau sourire destiné à Brooke et piocha une nouvelle fois dans son assiette.

Tien. Elle n'avait plus d'appétit. Plus faim.
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


Lorsque les opposés s'attirent. [Brooke Allison Adams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Lorsque l'étendard se ternit ... (Libre & en cours )
» [Admin] Quelle est la résolution habituelle de votre PC lorsque vous allez sur le forum?
» [Augmentation] Lorsque le Feu s'éteint, il ne reste que des cendres
» Lorsque l'on cherche un camarade de voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-