Partagez

Jared Howe : Believing is power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
Jared Howe


Date d'inscription : 25/11/2015
Age : 25
Messages : 49
Points : 33
Emploi : Ecrivain à ses heures perdues



Carnet des Souvenirs
Âge : 23
Relations:
Inventaire:




Jared Howe : Believing is power Empty
MessageMer 25 Nov - 14:57


Jared Howe

"I wonder what I look like in your eyes."


Infos Personnelles





ft. Max Irons

ϟNom : Howe
ϟ Prénom: Jared
ϟ Âge: 23 ans !
ϟ Naissance: Le 17 octobre à Londres
ϟ Groupe: Infecté
ϟ Emploi (ou ex-emploi): Aucun
ϟ Particularité: Jared est très doué en ce qui s'agit de voler ! La discrétion, c'est son truc à lui. Survivre avant tout !
ϟ De quelle couleur sont les étoiles ? : Validé par le marron caca d'oies.


Caractère et Physique


Un minimum de 10 lignes est demandé. Merci de bien détailler la partie caractère afin de nous aider à cerner votre personnage.



Jeune homme à fort caractère, Jared a toujours aimé  avoir de la compagnie pendant ses excursions. Néanmoins, il est devenu un peu plus solitaire et méfiant, il n'accorde pas sa confiance à n'importe qui, car il juge que la seule personne à qui il peut se fier reste lui-même. Il considère que l'on ne peut jamais savoir qui va nous trahir ou non. Les gens avec qui il partage son amitié sont pour lui des piliers sur qui il peut compter lorsqu'il en à vraiment besoin, mais il s'arrange toujours pour commander. Compétiteur dans l'âme, Jared ne se laisse pas marcher sur les pieds. Cependant, n'aimant pas particulièrement la violence pour des broutilles, il fait tout pour négocier avant de frapper, car il sait très bien persuader. Réaliste et rationnel, il sait que parfois seuls les coups peuvent fonctionner surtout dans un univers aussi dangereux dans lequel il vit surtout si c'est pour sauver sa peau il ne va pas hésiter à remettre cette parole en cause. Le pouvoir des mots est pour lui bien plus important que le pouvoir de force. Lorsque qu'il sent le danger arriver, il se prépare à tout. La dure réalité du monde lui a apprit que si personne ne se battait se serait cause perdue d'avance. Ce jeune homme d'un mètre quatre-vingt huit devient doux et attentionné lorsqu'il n'est pas occupé à vagabonder. Très perspicace, il est malin et s'arrange toujours pour trouver une solution à ses problèmes. Il possède des talents fous pour tout ce qui est de voler une voiture ou encore s'introduire chez des gens pour y dénicher de quoi survivre. Du haut de ses vingt-deux-ans, il a toujours appris dès son plus jeune âge à se débrouiller seul, l'inconnu ne lui fait pas peur. Ni optimiste et ni pessimiste, il se trouve entre les deux. Ses talents de voleur lui attire parfois des ennuis mais, il sait plaider en sa faveur pour pouvoir échapper aux conséquences.

Parfois, on lui reproche probablement de ne pas prendre assez partie lors de divers conflits. Lorsque cela ne le concerne pas, il n'aime pas fourrer son nez dans les ennuis jugeant que c'est inutile. Peut-être que son point faible se cache aussi dans une  légère pointe d'orgueil. Il veut tout voir par lui-même et il ferait n'importe quoi pour sauver sa propre peau. De plus, il sait écouter les gens et donner son avis lorsqu'il le faut mais, Jared ne se fit qu'à son instinct. Adolescent, il voulait toujours se trouver au centre du monde. Avec le temps et les difficultés, il a apprit à mettre cela de côté en estimant qu'il valait mieux faire l'inverse, c'est-à-dire se cacher. Il préfère que tout foire à cause de lui plutôt que par quelqu'un d'autre. Fort et rapide, l'art des armes le connaît. De nature fier, Jared sait tout de même faire abstraction à ses défauts et reconnaître ses défaites envers les autres. Il est drôle, il vénère l'humour plus que toute autre chose, car rire dans un monde si triste est essentiel pour lui. Il n'est pas totalement fermé aux autres, mais l'univers l'a rendu trop méfiant pour l'être totalement. Dans ses moments de faiblesses, il va avoir tendance à aller vers les gens pour lui changer les idées. Lorsque la peur le ronge, plus rien ne le contrôle. Devenu impulsif à cause de la Braise, il va parfois tourner vers la violence à son plus grand désarroi. Tendre au fond, il n'avouera ses sentiments qu'en extrême nécessité mais, témoignera son amitié par des actions plutôt que par des mots. Il considère le vrai l'amour comme un danger.

Avec son physique plutôt avantageux, ses yeux marrons qui reflètent à la fois l'envie de ne jamais abandonner et sa gentillesse, il est aussi dragueur lorsque des femmes courent vers lui. Il ne va pas hésiter à avoir des petites aventures avec elles, juste pour ne pas s'ennuyer. Ses petites frisettes et son accent anglais et puis parfois autrichien, - car il faut savoir qu'il à vécu pendant deux ans à Vienne- font partie du charme de ce jeune homme. Jared n'est pas particulièrement fidèle mais, il sait comment mettre les gens dans sa poche par les petits compliments qu'il sait trouver. Jared est ce que l'on pourrait appeler un hyperactif calme, car il lui faut toujours de quoi l'occuper que ce soit physiquement ou mentalement. Bouger, réfléchir ou encore écrire. Par ailleurs, il déteste les gens qui éprouvent de la pitié pour lui, car il n'a pas vécu dans un monde où sa famille l'aimait particulièrement. La pitié, c'est pour les faibles, voilà ce qu'il pense depuis son plus jeune âge. L'aventure l'a endurcit et rendu homme même avant le bon âge. Ses années de solitude lui ont appris à improviser. Jared à toujours un plan en tête mais, lorsque ce dernier échoue, il va sortir toutes ses cartes. Fuir ou combattre, tout dépendra de la situation. Il n'est pas du genre à foncer sans réfléchir et sait reconnaître lorsque c'est possible ou impossible. Le malheur du monde l'a parfois changé. Il aime l'aventure, il aime vagabonder n'importe où et aime percer tout les mystères qui l'entoure.


Histoire


Un minimum de 400 mots est demandé. Vous pouvez le présenter sous forme de souvenirs, flash-back, journal... Pour les blocards, vous devez uniquement raconter votre arrivée au bloc ainsi que ce qui s'est passé depuis (les Blocards n'ont plus souvenir de leur vie d'avant).



11/06/2160

Cher journal,

Encore moi. Aujourd'hui je n'arrête pas de penser à tout ce que j'ai vécu depuis maintenant quatre ans. Je me souviens de tellement de choses que j'ai envie de les écrire ici. Depuis mon plus jeune âge, je ne me suis jamais vraiment senti chez moi lorsque je l'étais. J'ai toujours vécu dans une atmosphère malsaine.  Allongé dans mon lit, petit, j'avais toujours pour coutume de fixer pendant des heures entières le plafond en entendant mes parents se disputer. Puis, lorsque les coups et les cris commençaient à résonner au rez-de-chaussée, je mettais mon oreiller sur ma tête en espérant que le cauchemar n'allait pas tourner en enfer. C'était toujours la même chose. Je suis bien heureux de ne pas à avoir à revivre cela. Mon père qui frappait ma mère. Une fois, je me souviens, à l'âge de quinze-seize ans, j'avais essayé de m'en mêler mais, mon père avait bondi sur moi et je mettais retrouvé par terre, le crâne en sang contre le meuble. Pas très doué à l'école, cela n'avait pas arrangé pas ma situation. Plus je grandissais et plus mon père me poussait à m'améliorer mais, en vain. Victime de ses coups lorsqu'il retirait sa ceinture ma ''mon bien'' disait-il, ma mère n'était que spectatrice. Voilà à quoi mon enfance s'est résumée : des années misérables. Les rares fois où je me suis réellement senti en vie, c'était en Autriche, à Vienne avec ma mère. Les meilleurs années de ma vie. Mon père, resté à Londres pour son travail, nous nous en étions détachés pendant deux années de pur bonheur. De retour en Angleterre à l'âge de douze ans, le cauchemar à repris feu. À dix-huit ans, enfin libre je suis parti de la maison après avoir dit ses quatre vérités à mon père. Ce jour-là, je m'étais senti tellement puissant. Il m'avait terrorisé pendant toutes ces années et j'avais enfin eu ma vengeance avec mon départ. Il n'avait plus aucun contrôle sur moi désormais. Par la suite, mon seul regret fut d'avoir abandonné ma mère aux bras de ce monstre. Un horrible fils, voilà ce que j'étais. Je l'avais revue quelques fois, chanceux de pouvoir la serrer dans mes bras pour lui dire à quel point je l'aimais mais, le danger avait vraiment commencé à faire face, alors elle m'avait dit de fuit loin d'ici. La braise, la maladie. Ayant toujours vécu dans une petite maison loin de tout avec mes parents, ce problème ne nous avait pas vraiment préoccupé, mais maintenant que j'étais seul, j'étais exposé.

C'est alors que mon voyage a débuté. Je voulais recommencer à zéro, avec une nouvelle vie et de nouveaux gens. J'ai donc quitté l'Angleterre pour aller découvrir le continent du rêve : l'Amérique. Mon rêve était de retourner à Vienne, mais le destin en avait décidé autrement. Les frontières vers l'est étaient bloquées. Maudite Braise. Je me suis donc retrouvé parmi les américains, à l'autre bout de l'océan, loin de mon père. Avec mon accent british, puis autrichien lorsque j'en avais envie, j'étais un vrai étranger là-bas. Bonheur. Nouvelle vie, noveau Jared.  Enfin, c'est ce que je croyais vu que j'en suis rendu là. Eux-aussi étaient infectés par la Braise, ce terrible virus. L'univers entier menaçait de s'éteindre et personne ne pouvait rien y faire. J'avais décidé que je ne me laisserais pas non plus emporter par cette stupide peste. S'il fallait que je vive loin de tout, j'étais prêt, je n'avais pas peur. Sur mon chemin, peu de gens m'ont marqué. Tous de passage dans ma vie, je ne me suis pas spécialement attaché à eux. Des femmes et des hommes, tous en fuite, m'ont filé des coups de mains. Voitures et nourriture volés par-ci par là et cela s'était arrêté là. Je détestais la solitude. ''People is my power''. La vérité était que seul, je savais que j'étais davantage à l'abri de la maladie mais, aussi plus vulnérable pour survivre. Pendant quatre-ans ma vie ne fut que courir, vagabonder et changer d'endroits et de gens. Aujourd'hui, c'est différent. Quelque chose a changé en moi.

Je crois que je me sens malade. Parfois, la nuit je fais des cauchemars et je me lève en tremblant. C'est encore le cas maintenant. J'ose à peine continuer à écrire dans ce journal, car je sens bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez moi. Pourtant, je continue encore et encore. J'ai toujours tenu ici toutes mes aventures depuis que j'ai commencé mon grand voyage. J'ai beaucoup évolué au fil des années. Je ne suis plus le petit garçon à ma mère, non je suis un homme. Je commence à devenir bizarre on dirait. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, je suis perdu. Je me sens parfois bouillir et d'autres fois geler. Que m'arrive-il ? Depuis quelques jours, mes gestes ne sont plus les mêmes. Je suis encore plus impulsif que d'habitude, je suis en colère. Bon sang, c'est quoi ce bordel ? Je ne comprends pas ! Je suis toujours resté loin de ces parasites d'infectés et voilà que je commencerais à devenir comme eux ? Non je le refuse, c'est pas possible ! Ma vie est fichue. J'ai peur. J'ai envie de me mettre à chialer toutes les larmes de mon corps ! Putain, mais tout mais, pas ça ! Ma vie est ruinée, je n'ai plus aucun avenir, autant me tuer de suite si c'est ça ! Je délire ? Oh oui sûrement ! Je veux sortir de ce cauchemar, je veux que l'on me dise que je vais bien. Mais si l'on me le disait, est que je croirais ce que l'on me dit ? Non. Comment expliqueriez-vous mes comportements de brute qui s'accroît de jour en jour ? Pourtant, ce n'est que le début, je le sais. Je les ai bien surveillé ces petits parasites. Gentil au premier abord, mais tout à coup totalement dingue, prêts à vous bondir dessus. Vais-je devenir cette sorte de monstre moi aussi . ? Je suis terrifié, j'ai envie de mourir maintenant. Je suis passé par tant d'épreuves depuis toujours mais, celle-ci a toujours été celle que je redoutais le plus. Au secours. Je me mets à avoir des envies de meurtres. Cela ne me ressemble pas ! Le poison de la Braise coule maintenant dans les veines et je ne peux plus rien y faire ! Voilà, tu sais tout maintenant. Je suis devenu mon propre ennemi.

Je suis devenu infecté.


Derrière l'écran





ϟ Prénom/Pseudo: Isaachou
ϟ Âge: 18 ans
ϟ Découverte du forum: Grâce à Aleksei qui m'a fait découvrir ce magnifique forum Heart
ϟ Avis sur le forum: Toujours aussi génial avec mes chers petits membres Ange
ϟ Présence: Souvent, mais je fais de mon mieux.. la fac ^^ Face
ϟ Un dernier mot: Et bien ? I am back ! Face

___________________________________
Jared Howe : Believing is power Dqxn
Credits : Lucas Reed


Dernière édition par Jared Howe le Mer 25 Nov - 23:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 25 Nov - 15:12

Très bon choix d'avatar ^^
J'aurai le droit à un petit lien ? Happy
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




Jared Howe : Believing is power Empty
MessageMer 25 Nov - 17:23

Re-Re-Re-Re-Bienvenue Isaachou !

Dois-je te souhaiter bonne chance pour écrire ta fiche ? hihi

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Jared Howe


Date d'inscription : 25/11/2015
Age : 25
Messages : 49
Points : 33
Emploi : Ecrivain à ses heures perdues



Carnet des Souvenirs
Âge : 23
Relations:
Inventaire:




Jared Howe : Believing is power Empty
MessageMer 25 Nov - 18:23

Hehe merci, tu es adorable Lexie Happy Une future amie survivante tiens ^^

Helene chouuuu mercii Happy Haha very funny, I really love your sens of humor ^^
Donc voilà fiche terminée ^^

___________________________________
Jared Howe : Believing is power Dqxn
Credits : Lucas Reed
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 25 Nov - 22:51

Rebienvenue avec un autre bo-gosse ! hihi
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Alessandro Fiorentino


Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 19
Messages : 825
Points : 235
Localisation : Denverdeterre
Emploi : Professeure chercheuse - Directrice du département recherches neuronales



Carnet des Souvenirs
Âge : 27 ans
Relations:
Inventaire:




Jared Howe : Believing is power Empty
MessageJeu 26 Nov - 19:07

Et bien !

C'est encore une fiche d'une grande qualité que tu nous ponds ! Je ne me souviens plus du tout de la précédente, je ne peux donc pas trop juger les avancées, les corrections ou autre que tu aurais modifié. Bref, je n'ai rien à redire, à part que Hélène se fera un plaisir de recroiser ce petit homme vert ! Tu es donc valid'day !

Tu es validé


Infecté ϟ Le Staff de The Maze Runner te souhaite la bienvenue sur le forum. Si ce n'est pas déjà fait, dépêches-toi d'aller lire le contexte du forum, obligatoire si tu veux éviter de mourir bêtement au dehors. N'oublie pas non plus d'aller faire recenser ton avatar et surtout amuses-toi bien!

Contexte ϟ recenser son avatar

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Jared Howe


Date d'inscription : 25/11/2015
Age : 25
Messages : 49
Points : 33
Emploi : Ecrivain à ses heures perdues



Carnet des Souvenirs
Âge : 23
Relations:
Inventaire:




Jared Howe : Believing is power Empty
MessageJeu 26 Nov - 19:09

Ouiiiiii merci Hélène chou tu es trop chou!! Ces compliments me vont droit au cœur en tous les cas!! Happy
Hâte de te recroiser aussi hehe !! Happy

___________________________________
Jared Howe : Believing is power Dqxn
Credits : Lucas Reed
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


Jared Howe : Believing is power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d
» Hajime sayto
» Kol Mikaelson - Power and control, I'm gonna make you fall²
» Partenaires avec LGDC Power?
» Beauty is power and your smile its sword. | Ft. Anne S.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Se souvenir... :: Présentation des Candidats :: Fiches Validées :: Les Non-Candidats :: Les Infectés-