Partagez

En quête... [Pv Kim] (Inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageDim 15 Mai - 22:45

ft.
Kim Sang Hoon
En quête...
Wicked et leurs expériences
Peter ne savait pas vraiment le temps qu'il avait passé à errer dans la terre brûlée. À vrai dire, il ne s'en occupait plus... D'autres éléments plus importants trônaient dans son crâne, tel manger, parfois même faire bonne impression aux fondus encore intacts mentalement ! En effet, le jeune homme n'avait pu croiser que très peu d'êtres bien intentionnés depuis ses mois sur la terre des morts. Lorsque l'occasion se présentait, Peter se devait de venir à la rencontre de ces humains. La solitude était chose bien trop déprimante pour l'esprit plus actif que jamais de l'enfant ! Il lui fallait de la compagnie, et n'importe quelle horde d'infecté était source de réconfort amical, du moins, tant que celle-ci n'avait pas décidé de se jeter sur vous pour vous dévorer !
C'est ainsi que le jeune garçon fit la brève connaissance de deux fondus. Il fallait dire que ses relations étaient en général très courtes ! Tous trois eurent vent d'un grand rassemblement à Chicago ! Baliverne ou pas, la rumeur faisait référence à une drogue, capable d'apaiser complètement les douleurs de la braise. Chose indispensable pour notre Peter, de plus en plus enclin à la folie ! Le garçon n'espérait rien, mais les rêves le gardaient étonnamment éveillé... L'espoir faisait vivre ! Et ainsi se mirent-ils en route vers la ville, persuadés d'y trouver une humanité encore gardée ! Bien Peter ne puisse plus se considérer comme régit de bonne volonté...
Quatre jours de marche suffirent à retrouver le Chicago d'où venait le jeune garçon ! Il fallait dire qu'il avait bien fait, depuis ces mois dans le désert, plusieurs dizaines de kilomètres ! Mais c'est dans l'attente de retrouver sa ville natale telle qu'il l'eut abandonné que Peter découvrit les vestiges de la métropole... Depuis son départ, les rayons destructeurs du soleil étaient venus à bout de l'ancienne fière cité, désormais lugubre et saccagée... Peu de personnes arpentaient les rues, bien trop dangereuses... Quelques têtes dépassaient parfois des fenêtres détruites. Curieuses, elles se demandaient que pouvait bien faire le trio de fondus sous la lumière brûlante au-dehors. Ils étaient là afin de survivre, étrangement... Et il leur fallait tout d'abord s'orienter vers le centre-ville, quartier le plus attractif de Chicago, dont Peter connaissait les moindres recoins !
En ce début d'après-midi, quelques fondus rôdaient sous les ombres des bâtiments, mais il fallait sûrement attendre la venue du soir avant de prendre part aux premiers échanges illicites ! Ainsi Peter s'assit sur un vieux banc de pierre. Il patienterait jusqu'au coucher du soleil, le visage sévère, accentué par sa peau rongée de cicatrices et de veines. Dans cette posture, aucun fondu de mauvaise augure ne lui chercherait d'ennuis !
Revenir en haut Aller en bas



MessageVen 20 Mai - 12:19





WITH PETER WILDE


En quête...

Je me réveille plus tôt que d’habitude ce matin pour une simple raison : je dois me rendre à Chicago pour mon travail. Cette « mission » ne me réjouit pas spécialement, je n’apprécie pas le contact humain avec le bas peuple mais je n’ai pas vraiment le choix. Je me redresse sur mon lit, il n’y a pas temps à perdre. Après une rapide douche, je choisis ma tenue pour la journée. Je choisis une chemise à carreaux blancs et noirs, par-dessus, j’enfile une veste bleue électrique de la même couleur que le pantalon. J’ajoute un nœud en soie noire autour de mon cou et après avoir rajouté une bague avec une tête de mort à mon index, j’ouvre mon armoire pour m’occuper de mes cheveux et de mes yeux. Je choisis une paire de lentille bleu foncé et teins mes cheveux en brun avant de les dresser au-dessus de ma tête. Je suis prêt, je passe une main distraite sur mon costume pour l’épousseter et je quitte mon appartement.

Je rejoins un petit groupe de collègues devant le Centre, je les salue amicalement et remarque certains regards étonnés sur ma tenue. J’ai l’habitude maintenant et ce genre de réactions m’arrachent un rire amusé. Ils ne peuvent pas me comprendre, peut-être qu’ils ne sont pas assez intelligents ! Peu m’importe en réalité, ce ne sont que des collègues et je n’ai pas de liens plus approfondis avec eux. Nous ne prenons pas le berg pour nous rendre dans l’ancienne métropole, l’engin n’est pas vraiment discret et nous n’avons pas vraiment envie de perdre du temps avec le trajet. Je sors de ma poche, le premier, une petite télécommande. En appuyant sur un bouton, une surface grise s’ouvre devant moi. Je n’attends pas les autres, ils passeront après moi et je refermerais le Transplat derrière eux.

Arrivé de l’autre côté du portail, je regarde autour de moi les ruines de la ville de Chicago. Mes compagnons arrivent derrière moi et quand le dernier est passé, j’appuie distraitement sur un autre bouton pour que le Transplat se referme. Je vérifie que j’ai bien pris ma petite mallette avec moi puis m’éloigne de mon côté. Je préfère travailler seul, je suis plus concentré et de toute manière, les autres qui m’accompagnent ne me seraient d’aucune utilité. Je choisis donc une nouvelle fois de m’en aller seul, les autres y sont habitués. Le travail risque d’être pénible et je préfère terminer le plus vite possible. Je croise plusieurs personnes qui me dévisagent, le dégoût s’empare de mon cœur lorsque je sens leurs regards sur moi. Je pousse un long soupire, vivement la fin de cette journée, elle ne va rien m’apporter de bon.

Ca fait déjà plusieurs heures que je me trouve dans la ville détruite, j’ai presque fini mes recherches et je vais bientôt pouvoir rentrer au centre faire le rapport de l’enquête. Je me promène dans les rues de Chicago, rappant discrètement entre mes dents comme à mon habitude. J’aperçois alors le dos d’un petit garçon assis sur un banc, il est seul, ça m’étonne un peu. Je m’approche, les mains dans les poches, l’air d’une musique toujours dans ma tête. Je ne vois que son dos et je ne me dis pas qu’il peut être dangereux. Je fais le tour du banc et m’assieds à côté de lui, un sourire accueillant aux lèvres.

-Salut petit !

Je le regarde et mon sourire se transforme en grimace entre le dégoût et la peur. Je saute sur mes pieds, observant avec frayeur le visage rongé par les cicatrices. Un fondu, je frissonne, je me suis assis à côté d’un fondu ! Nouveau frisson, comment est-ce que ça a pu m’arriver ? J’aurais dû faire plus attention, quelqu’un de mon rang ne doit pas côtoyer le bas peuple et encore moins les fondus !




Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 31 Mai - 20:18

ft.
Kim Sang Hoon
En quête...
Wicked et leurs expériences
Les traits presque démoniaques de l'enfant n'étaient pas sa seule arme ! Il n'était pas très intelligent, en cet instant de venir perturber le jeune Peter, tandis qu'il se reposait en attendant le soir... En effet, la braise n'était que bénéfique pour l'hyperactivité qu'elle faisait endurer au corps. Le garçon pouvait à n'importe quel moment, bondir sur un inconnu, bien que cela ne soit pas vraiment sa tasse de thé...
Ce fut malgré le message du fondu qu'un jeune homme vint lui adresser la parole... Une personne très bien habillée ! Trop même ! Peter tourna doucement la tête tandis que l'homme apporta la première pierre à l'édifice d'une conversation. L'enfant le scruta un moment... C'est assez étrange, son interlocuteur ne se fondait absolument pas dans le décor, contrairement aux autres fondus... Il est clair que celui-ci était totalement fou ! À moins d'avoir de sérieuses relations, il était impossible de tenir plus de quelques minutes au milieu des enragés habillés de cette manière ! Quoi qu'il en soit, c'est une approche qui plut assez au jeune fondu... Ce qui valut à son interlocuteur de ne pas se faire trancher la gorge, pour l'instant. Un fin couteau de cuisine dans la poche était un moyen de défense simple mais efficace !
Peter prit plus encore de plaisir à regarder le marginal lorsque celui-ci aperçut son visage rongé par la braise. Il fit un sursaut, qui ne put empêcher le jeune garçon d'exhiber un large sourire ! Un rictus sournois, qui ne tarda pas à se changer en véritables éclats de rire ! Lui qui pensait ne plus pouvoir éprouver cela dans une ville aussi morte que Chicago, la chose le ravi au plus haut point ! Aimant par-dessus tout les blagues, celle-ci était de très bon goût ! Vraisemblablement, son interlocuteur n'était pas un fondu... Son attitude face à Peter était bien trop exagérée pour qu'il fasse partie de l'un de ces groupes sanguinaires ! Mais d'où venait-il alors ? Peter reprit petit à petit une posture normale, car la braise amplifiait encore plus les émotions, et ses joies étaient parfois extrêmement grandes. N'allons pas jusqu'à dire qu'il se contorsionnait, mais l'idée est là !

-Bonjour monsieur ! Un magnifique temps n'est-ce pas ? La météo annonce une petite pluie demain, j'en profiterai sûrement pour arroser mes plantes ! Et vous ? Un emploi du temps ?

Il était clair que Peter se jouait de son interlocuteur... Mais après tout, qui aime bien châtie bien ! Et l'enfant sentit que s'il ne faisait pas fuir trop vite le jeune homme, celui-ci pourrait lui permettre de tenir jusqu'au soir, sans même voir le temps passer ! Les rencontres sont sources d'enrichissements !
Revenir en haut Aller en bas



MessageLun 27 Juin - 13:55





WITH PETER WILDE


En quête...

Je suis à présent debout, mes yeux fixés sur le visage du petit garçon que je viens d’accoster. Mon regard ancré dans ses yeux… Blancs ? Sa peau est très pâle parsemées de veines noires et des cicatrices, aucun doute, c’est bel et bien un fondu. Je frissonne pour la troisième fois, je ne me suis jamais approché d’aussi près de ce genre de… de choses. C’est la première fois que cela m’arrive et j’aurais préféré que cela ne m’arrive jamais ! Mes yeux descendent sur ses piteux habits, comment un enfant peut-il être dans cet état ? Où va donc le monde ? Peu importe en réalité, l’important est que je reste en vie ! Un sourire, si on peut appeler ça comme ça, se dessine sur ses lèvres bleues, comme si la situation l’amusait. Pire, il commence à rire ! Je le dévisage, ses traits riants me dégoutent, je sors un petit mouchoir bleu électrique de ma poche et le mets rapidement devant ma bouche, je ne veux absolument pas risquer d’être contaminé par cette… cette chose ! Il continue à rire mais semble se calmer petit à petit, je fais un pas en arrière tandis qu’il se calme totalement, mes doigts se serrent autour de la poignée de ma mallette, celle-ci contient un lanceur et s’il tente quoique ce soit contre moi, je n’hésiterais pas à m’en servir !

Il me répond finalement et le ton de l’ironie est parfaitement perceptible. Il se moque de moi et cela ne me plait pas du tout. Je garde le mouchoir devant mon nez et ma bouche, je veux être sûr de n’avoir aucun risque de contamination. L’enfant a l’air d’être dans un stade bien avancé, sa mort ne doit pas être lointaine, je ne travaille pas souvent près des fondus et je n’ai pas la « chance » de pouvoir étudier leurs comportements et l’avancement de la Braise chez certains. J’ai cependant déjà entendu que cette maladie, ce virus, pouvait apporter la démence dans certains cas et je ne doute pas que le gamin assis devant moi soit totalement stable psychologiquement. Je souris pourtant, on m’a déjà traité de fou, un bon nombre de fois après la mort de tous les membres de mon groupe et de ma femme, ça me donne une drôle de sensation de penser que quelqu’un d’autre est fou. Je souris en coin et penche la tête sur le côté, je ne m’approche pas, je ne veux pas être contaminé mais rien ne m’empêche de pouvoir lui parler… Tant qu’il y a un bon mètre de distance entre nous. Il se moque de moi ? Et bien, pourquoi ne pourrais-je pas rentrer dans son petit jeu ?

-Bien sûr que j’ai un emploi du temps ! La pluie ne m’a jamais dérangé tant que j’ai un parapluie avec moi, j’irais bien faire une petite séance shopping après mon travail !

Je lève les yeux au ciel, je déteste le shopping… J’ai toujours préféré rester chez moi et commander des costumes sur mesure plutôt que de devoir côtoyer le même magasin que des bourges insupportables.





Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


En quête... [Pv Kim] (Inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» À la recherche d'un ange [PV Shae][Inachevé]
» Entraînement à l'arc (RP inachevé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-