Partagez

Bienvenue en Enfer // Priorité à Clarke //

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMer 18 Juin - 15:19




Bienvenue en Enfer.

♫ Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer. ♫





Le soleil vient tout juste de ce lever. Une grosse journée m'attend, mais curieusement, je n'ai pas si hâte que ça. J'ai du mal à digérer tout ça. Tout est si compliqué et si claire à la fois. Je crois que je vais devoir accepter. C'est ma seule chance pour pouvoir avancer. Pleurnicher sur mon sort n'est certainement pas une solution. Pourtant, je pose mon bras sur mes yeux pour cacher le soleil qui perce l'obscurité derrière mes paupières. Je voudrais juste un peu plus de temps. Juste 5 min. Mais je ne l'es aient pas évidement. Une grosse journée s'annonce, une journée décisive. Je roule alors sur le côté et ouvre les yeux. Curieusement, ici, les gens dorment dehors, enfin, certains. Il parait qu'ici, il ne pleut jamais. Rien ne change jamais, si ce n'est les blocards. Je suis le petit dernier du bloc, j'ai donc eu droit à une place sur le gazon... Ça ne me dérange pas plus que ça. Dormir dans le dortoir avec tous ces gosses... Je préfère amplement ma solitude à tout ça.
Je me laisse un instant distraire par le ciel tout juste éclairé. Je ne pensais pas dire ça, mais ça a du charme de dormir à la belle étoile. On a l'impression d'être libre. Mais j'ai bien dit impression. Les murs qui avoisinent le ciel en formant le carrer parfaits du bloc nous rappellent très vite que ce n'est pas le cas. Nous sommes prisonniers de notre sécurité. Et aujourd'hui, je vais apprendre ce qui ce trouve dehors. Enfin, non, je vais découvrir. Je déjà reçu les grandes lignes. Oui, aujourd'hui, j'attaque ma formation de trappeur, poste qui semblait m'aller selon les matons.

Enfin réveillé, je me redressa et ébouriffât ma tignasse d'une main. Un fumet traversa mon coin, me faisant lever le nez. Bordel, quelle odeur alléchante. Elle finit de me lever. J'attrapas mon T-shirt déjà dégueulasse et l'enfilât tout en marchant vair le réfectoire. Je me rendis compte que j'avais faim, très faim même. Rien d'anormale pour moi cependant. Pourtant, je pris le temps de prendre une douche avant d'aller déjeuner. Vu la chaleur qu'il faisait déjà, je serrais bien resté la journée entière sous le jet d'eau frais. Mais j'étais attendu. J'ignorais encore de qui il s'agissait. Je ne connaissais que son nom: Clarke. Car évidement, on ne lâchait pas les nouveaux en formation dans le labyrinthe comme ça. Un apprenti coureur était accompagné d'un trappeur et vice versa. Généralement, il s'agissait des plus anciens, des plus expérimentés. La seule chose que je savais sur Clarke est le temps qu'il a passé ici : 12 mois et son poste : coureur. Mais ça ne m'inquiétait pas plus que ça, j'appréhendais juste de tomber sur un nino qui me prendrais de haut. Bref.

Je ne pris tout juste le temps de me sécher, laissant volontairement mes cheveux humides. Je craignais cette foutus chaleurs.
Mais j'oublia vite tout ça quant mon estomac ce tordis à la vue du déjeuné qui m'attendais. Un véritable chez d'œuvre !
Au passage j'ignora les yeux curieux qui ce tournaient vers moi. Ils allaient s'habituer à moi, j'en étais certain. Pour le moment, personne n'osaient venir me parler et ça m'allait très bien comme ça. Qu'ont me foute la paix. Bref.

Les yeux dans le vague, j'étais sur le point d'attaquer mon quatrième pains quant quelqu'un viens s'asseoir à coté de moi. Comme ça, sur le vif, je crus tout d’abord que c'était Clarke qui m'avais rejoins, histoire de faire les présentations ou un truc dans le genre. Mais au lieu de ça, mes yeux se posèrent sur une jeune femme au regard renfrogné. Du coin de l'œil, je vis plusieurs visages se tourner vers nous, comme si ce qui allait se passer était crucial. En 2 jours, je n'avais jamais vu cette fille. Elle avait un petit air sauvage qui me dit que je n'allais pas m'ennuyer dans les secondes à venir. Sans la perdre du regard, je mordis dans mon quignon de pains, totalement imperturbable. Qu'elle parle, je n'avais rien demandé moi.


 

Clarke Turner.





Conrad Dlack.




©Codage sur Natu~ sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 21 Juin - 21:34

Bienvenue en Enfer // Priorité à Clarke // Tumblr_mqi6im3wvJ1rlh2v4o1_500




«Tu vas fermer ta gueule à la fin pauvre conne ?» J'ai hurlé tellement fort que la gamine qui chiale depuis que j'ai ouvert les yeux vient finalement de fermer sa bouche. Putain, mais qu'est-ce qu'ils croient à la fin ? Qu'être ici ça veut automatiquement dire qu'il faut pleurer et appeler sa mère au secours à tout va ? Mince alors, tout ça me dépasse complètement. Ils feraient mieux de prendre un tabouret et une corde pour nous éviter d'endurer ça la plupart du temps. Leurs conneries ont le don pour me foutre en rogne au réveil. Bref, je me lève en ronchonnant, comme à mon habitude en fonçant sous la douche. Pour couronner le tout, aujourd'hui je dois me taper un nouveau et le traîner avec moi dans le labyrinthe. Tout ça promet d'être une excellente journée je dois dire. Comme si j'avais que ça à foutre de m'occuper des bleus.

J'enclenche le jet de la douche et un torrent d'eau froide se déverse sur mon corps meurtri. J'amène mes bras le long de mes seins dénudés pour essayer de me réchauffer un minimum mais je grelotte de partout, pourtant pas très frileuse. Je me savonne en long et en large et essayant tant bien que mal de savourer ce moment qui ne durera pas très longtemps. Une fois propre et sèche j'enfile rapidement un tee-shirt blanc troué, un vieux short usé et mes baskets de course.

Sur place, je roule des yeux pour trouver l'heureux élu qui aura l'honneur de passer une journée avec moi. Mon regard se dépose un garçon au teint halé qui a l'air complètement perdu. J'arbore un léger sourire sadique en me rapprochant vers lui. «Mon pauvre, t'as l'air complètement paumé. C'est toi le bleu, hein ? » À ces mots, j'attrape une clope dans mon paquet dissimulé dans la poche de mon short, et en dépose une sur mes lèvres, l'allumant grâce à un briquet quasi mort qui a survécu à bien des batailles.

Les binômes se forment à côté de nous et pas mal de regards sont tournés vers Conrad. Ils veulent sa photo, peut-être ? Je me retiens de leur balancer cette question à la gueule quand le maton des coureurs arrive pour attribuer les zones. Bon, normalement, on était censés aller dans la partie ouest, mais c'est beaucoup trop calme pour moi. «On va dans le nord, ça sera plus périlleux.» Ma suggestion sonne plutôt comme un ordre. Il me regarde l'air éberlué sans dire un mot avant que je réplique : «Soit tu me suis, soit tu restes ici, c'est comme tu le sens. Mais te presses surtout pas hein.»

Finalement, il m'enclenche le pas, pas très sûr de lui. Je le comprends, faire sa première journée dans le labyrinthe avec moi c'est pas ce qu'il y a de plus fiable, mais au moins, et quoi qu'il arrive, il sera de retour au Bloc ce soir. J'ai beau de pas être réputée pour ma gentillesse et ma patience, je ramène toujours mes nouveaux sains et saufs.

 
Revenir en haut Aller en bas


Bienvenue en Enfer // Priorité à Clarke //

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Toilettes des femmes][Kurokami] Bienvenue en Enfer...
» L'enfer, c'est le froid. [Alban]
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Le Manoir de l’Enfer…
» Enfer et révélations {Tenzouzouille}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-