Partagez

◗ Quelquefois, on a juste envie d'être heureux, même si ce n'est qu'une illusion. (brysan)[ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMer 24 Sep - 0:47

La vérité, comme les animaux sauvages, est trop puissante pour rester enfermée dans une cage.

◗ Quelquefois, on a juste envie d'être heureux, même si ce n'est qu'une illusion. (brysan)[ABANDONNÉ] Tumblr_n48x1zy8GI1rj2k3yo3_250
Je suis forte. Je le suis autant que n'importe qui. Alors.. Pourquoi ils doutent de mes capacités ? Pourquoi ils me trouvent fragile et douce ? Je ne suis pas douce. Je peux être aussi cruelle qu'une autre, je peux me montrer redoutable à tout moment et contrairement à certaines personnes présentent dans le bloc, je sais me battre au moins. Aujourd'hui je n'ai pas été dans le labyrinthe. Je n'y suis pas obligée après tout, libre à moi de prendre une journée de repos si je le désire. Oui. C'est peut-être égoïste mais, j'ai besoin de me vider la tête, de penser à autre chose, de faire le point. Je rêve beaucoup trop en ce moment. C'est la panique totale chaque fois que j'ouvre les yeux. Je me demande où je suis.. Il y a des matins j'oublie que je vis dans le bloc, que je ne connais pas ma famille et que je ne suis même pas certaine d'en avoir une quelque part. J'ai des images, des hallucinations. Je revois cette femme aux longs cheveux comme les miens qui me murmurent des choses à l'oreille, je peux revoir son sourire, il ressemble vachement au mien. Je ne veux pas m'imaginer des choses. Je refuse d'imaginer mes parents. Je ne veux pas être cette gamine qui se rattache à des choses qui ne sont peut-être même pas réelles. J'ai oubliée ma vie d'avant, je peux parfaitement en inventer une nouvelle non ? Il faut que je m'entraîne. Je prends une grande respiration avant de commencer certains enchaînement. Je suis rapide, je suis douée pour le corps à corps mais, je dois l'être d'avantage. Je veux dégager l'image d'une femme forte, je veux limite faire peur aux autres, je veux qu'il me redoute. Je ne veux plus être cette fille émotive prête à craquer pour un rien. Je ne veux plus sentir les larmes monter en voyant le corps d'un blocard inerte sur le sol du labyrinthe. Je ne veux plus souffrir de la mort de quelqu'un, je veux pouvoir passer au-dessus de tout ça. Il faut que je concentre mon énergie sur autre chose. Le labyrinthe ne me fais pas peur et je continuerais de me battre pour prouver aux autres que je suis une alliée de choix, peut-être l'une des meilleures. Je continue donc mes mouvements, continuant de dépasser mes limites à chaque fois, avant d'entendre des bruits de pas juste derrière moi. Un sourire en coin, je me retourne juste à temps pour bloquer mon adversaire. « Bryce ?! » non pas lui. C'est surement à cause de lui que je me pousse toujours à aller plus loin, enfin lui et d'autres bien entendu. Il ne cesse de me traiter comme une petite fille, une gamine qui ferait mieux de rester en dehors de l'action et ça m'énerve. Je ne supporte pas de l'entendre me dire ce que je dois faire, maton ou non il n'est pas le chef des trappeurs. Je soupire, le relâchant rapidement. Ce n'est pas comme ci j'avais le choix. J'ai beau être rapide il pourrait me casser en deux d'un simple mouvement. « Qu'est-ce que tu me veux ? » Je déteste le fait qu'il me traite comme une chose fragile. En revanche, je ne peux pas nier l'effet qu'il procure sur ma petite personne. Je me sens pathétique.. A le regarder avec des étoiles dans les yeux. Il vaut mieux que j'arrête de le regarder.

Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 25 Sep - 3:21

Ces temps-ci, je me trouve lâche. Lâche de ne pas aller assez souvent dans le labyrinthe. Lâche de complètement laisser tomber mes coureurs. Je suis leur mâton, après tout. Ils n'ont aucune figure d'autorité sur qui se fier dans le labyrinthe. Il me fallait retrouver l'envie le plus rapidement possible, sinon mon poste de mâton pouvait sérieusement être remit en doute. Et putain que je veux pas le perdre. Je décidai donc d'enfin me lever de mon lit, si on pouvait appeler cette couchette comme ça, et alla faire une promenade. Ma destination était claire, le terrain d'entrainement. Si je voulais que la motivation revienne, c'était clairement là qu'il fallait commencer. Bien sûr, je m'attendais à être seul à cette heure, car tous les coureurs et trappeurs sont sensés être dans le labyrinthe, bien que certains contournent la règle. Mais qui suis-je pour leur reprocher cela? Personne, bah ouais. Je peux pas vraiment, car moi-même je saute des journées fréquemment ces temps-ci... En me rendant au terrain, j'entendu un petit bruit au loin, une fille je crois. Elle doit surement s'entrainer. Arrivé à destination, je la reconnu immédiatement. Sansa. Bordel, mais quand va-t'elle lâcher le morceau? Elle n'est pas faite pour le labyrinthe, pas du tout. Trop frêle, trop sensible, certes elle y travaille, mais sera-t'elle un jour capable d'endurer tout les calvaires? Même moi j'ai eu de la difficulté dans le passé. Et je ne veux pas qu'elle meurt. Oh non, je ne veux pas. Serais-ce le début d'un sentiment quelconque? Non, je ne peux pas me le permettre, après ce que ça m'a apporté dans le passé. Mais cette fille, il y a quelque chose qui m'attire incontestablement en elle, je ne saurais dire ce que c'est, mais elle a ce petit quelque chose de bien spécial, qui me plait tant chez les filles. Bien sûr, elle me regarde comme toutes ces autres groupies qui me trouve tellement beau, et tellement sexy, et tout et tout. Bon il est vrai que j'ai un certain avantage, mais bordel, je suis pas une pièce de viande!

Je m'approchai donc d'elle, le plus subtilement possible, mais j'accrochai une branche qui trainait sur le sol. Je la vis sursauter quelque peu, mais elle resta fixée à sa cible. Elle allait donc évidemment se retourner brusquement. Et elle se retourna effectivement, me bloquant. « Bryce ? » Elle me tenait toujours le bras, elle me fixait dans les yeux avec de petits yeux effrayés, c'était bien drôle à voir. Elle qui se veut courageuse et persévérante tremble dès qu'elle me voit. « Qu'est-ce que tu me veux ? » Elle avait dit ça sur un ton presque sec. Presque. Il y avait toujours cette envie présente chez elle. Je suis sûr qu'en fait, elle souhaite que je lui saute dessus, mais qu'en même temps, elle a simplement envie de me gifler. Cette fille est l'une des rare que je n'arrive pas du tout à cerner. Elle est peut-être différente des autres, tout compte fait. « Boarf, pas grand chose à vrai dire... Je cherche de la motivation pour retourner dans le labyrinthe, car t'as bien vu que c'est pas idéal présentement... Puis bon, je croyais que m'entrainer pourrait être une bonne solution. » On était trop proches à mon goût, depuis trop longtemps. Je parti donc chercher mon poignard, et commença à m'entrainer. Sansa me fixait, quelque peu abasourdie, pour je ne sais quelle raison. Je la regardai avec un regard volontairement rempli de pitié. Je ne tenais pas franchement à ce qu'elle s'aventure trop souvent dans le labyrinthe. En fait, je ne savais juste plus quoi penser, mais alors plus du tout. Je voulais éveiller en elle une certaine volonté de s'améliorer et de vaincre ses sentiments, mais d'un autre côté, je souhaitais la protéger de tout ce qui pourrait l'affecter, autant sur le plan mental que physique. « Je le vois dans tes yeux, tu ne veux plus être traitée comme une gamine, hein? Bah vient le prouver, en m'affrontant. Je te laisse le luxe d'avoir un petit poignard, et moi, je n'en aurai aucun. » lançais-je avec un énorme ton de défi. La connaissant, elle n'allait probablement pas se laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas



MessageVen 26 Sep - 18:59

La vérité, comme les animaux sauvages, est trop puissante pour rester enfermée dans une cage.

◗ Quelquefois, on a juste envie d'être heureux, même si ce n'est qu'une illusion. (brysan)[ABANDONNÉ] Tumblr_n48x1zy8GI1rj2k3yo3_250
Il ne devrait pas être là. Il devrait être dans le labyrinthe avec les autres. Il ne devrait pas être là, sous mes yeux, avec son incroyable regard. Il ne devrait même pas regarder.. Ou alors il me regarde parce que moi je n'arrive pas à détourner les yeux. J'ai une sensation étrange dans la poitrine, j'ai le coeur qui bat beaucoup plus vite, ma respiration qui s'accélère. Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive et je ne veux pas comprendre. Ce n'est qu'une idée. Ce n'est que mon esprit qui me joue des tours, comme mes rêves, comme cette femme aux longs cheveux que je considère soudainement comme ma mère. Ce n'est qu'un garçon parmi tant d'autres, il est comme les autres, il n'a rien de différent à part son physique plus avantageux que la plupart des autres blocards. Ce n'est que mon coeur qui s'emballe pour un rien, au fond ce n'est que de la colère qui s'échappe d'une autre façon enfin.. Je crois. « Boarf, pas grand chose à vrai dire... Je cherche de la motivation pour retourner dans le labyrinthe, car t'as bien vu que c'est pas idéal présentement... Puis bon, je croyais que m'entrainer pourrait être une bonne solution. » Une motivation ? Depuis quand un coureur à besoin d'une motivation ? C'est pourtant clair non ? La plupart vont dans le labyrinthe pour trouver une solution, un moyen de sortir d'ici, des explications sur la perte de mémoire. Les autres eux.. Ils y vont plus pour la sensation de danger, pour se rendre utile, pour ne pas attendre dans le bloc inutilement. Il ne devrait pas avoir besoin de raison, les autres coureurs ont besoin de lui c'est suffisant non ? C'est lui le maton, lui le guide ! Les autres comptent sur lui, tout le monde compte sur les coureurs, y compris moi. Les coureurs sont les seuls à pouvoir nous sortir d'ici, il peut essayer de me faire sortir d'ici, de nous... Non. Il n'y a pas de nous possibles. C'est lui de son côté et moi du mien. Je suis assez grande pour me débrouiller seule, je n'ai pas besoin de son aide. « Ils ont besoin de leurs matons ça devrait être suffisant non ? » Je ne supporte pas cette idée. Qu'il soit ici pendant que les autres sont là-bas et maintenant que j'y pense je me dégoûte moi-même.. Moi aussi je suis lâche de les abandonner alors, qu'ils ont peut-être besoin de moi. J'ai peut-être toujours été lâche.. Je secoue la tête. Je ne suis pas lâche, j'ai juste besoin de plus d'entraînement que les autres et ça explique pourquoi je m'absente régulièrement ses derniers temps. Bryce me tourne alors le dos, prenant ses poignards pour retourner s'entraîner et je comptais en faire de même avant d'entendre le son de sa voix me glacer sur place. « Je le vois dans tes yeux, tu ne veux plus être traitée comme une gamine, hein? Bah vient le prouver, en m'affrontant. Je te laisse le luxe d'avoir un petit poignard, et moi, je n'en aurai aucun. » Il est sérieux là ? Je tourne la tête vers lui un énorme sourire aux lèvres. Il est grand et musclé, moi je suis petite et rapide. Je dois simplement esquiver la première et frapper dans la gorge histoire de trouver un moyen de le maintenir. Il n'aura aucun mal à me soulever et me repousser mais, c'est la seule chance de lui prouver qu'il se trompe entièrement sur moi. Je ne suis pas une gamine. J'ai beau avoir oubliée mon âge, je n'ai pas le physique d'une gamine, je suis une jeune femme, je suis forte et capable de le mettre à terre. « J'ai autant les capacités qu'une autre, rentre toi ça dans le crâne Bryce. Pourquoi tu t'obstines à me traiter comme une petite fille ? » Je le regarde dans les yeux, serrant le poignard entre mes doigts. Je me sens mal avec cette arme tranchante dans la main, j'ai soudainement peur de lui faire du mal, de le blesser involontairement. Je n'arrive plus à penser à ce que je dois faire, comment je dois bouger, je regarde l'arme puis lui, avant de donner le premier coup.

Revenir en haut Aller en bas



MessageVen 26 Sep - 21:16

Mes mots ont eu l'effet d'une bombe, c'est exactement ce à quoi je m'attendais. C'était tout ou rien, ce coup-ci. Soit j'allais lui donner encore plus envie d'aller dans le labyrinthe et de prouver qu'elle n'est pas la petite fille frêle, soit j'allais au contraire la faire changer d'emploi. Je ne sais pas ce que je voulais. La seule manière dont je pourrais m'assurer qu'elle soit saine et sauve à 100% dans le labyrinthe, c'est de l'emmener avec moi. Ça pourrait être une possibilité, mais après je ne sais pas vraiment si je veux m'attirer les ennuis. Si jamais les griffeurs nous attaquent, je n'ai aucune idée de la manière dont elle peut réagir. Alors que moi, l'expérience, j'en manque pas. Et elle doit sûrement le savoir. « J'ai autant les capacités qu'une autre, rentre toi ça dans le crâne Bryce. Pourquoi tu t'obstines à me traiter comme une petite fille ? » Elle me regardait dans les yeux, avec une pointe de haine, mais aussi une pointe de regret. Elle ne se sent pas bien avec le poignard, elle a probablement peur de me blesser, mais bon, je ne croirais pas. Elle se démenait pour réunir tout son courage et foncer. « Bon alors, tu viens ? » Encore une fois, il fallait seulement que je dise quelque chose, pour qu'elle fonce, tête baissée.

« Tu es plus rapide que je le croyais, petite. » dis-je en esquivant ses multiples coup de poignard. Elle m'attaquait avec la haine, toute celle qu'elle a ressenti depuis son arrivée au bloc. Je voulais qu'elle la laisse aller en tentant de m'attaquer. « Pas mal, mais essaie plus fort ma chère! » Elle se donnait à fond, je le voyais dans son regard. Elle voulait me vaincre, mais je doute sincèrement qu'elle y arrive un jour. Après tout, je suis pas le mâton pour rien. Je suis le meilleur coureur, et je suis le plus en forme. Elle est une trappeuse, petite et rapide, mais ce n'est clairement pas suffisant. J'eu soudainement une idée. J'allais me laisser couper légèrement sur le bras, afin qu'elle pense qu'elle peut peut-être me battre, et je la surprendrai au dernier moment. C'était un peu sadique, mais bon. Je me laissai volontairement atteindre superficiellement au bras, et me lança par terre. « Aie! Bordel ça fait mal! » Elle lâcha son poignard d'un seul coup, et se lança sur moi, en état de panique. Je me relevai soudainement, et la plaqua au sol à son tour. « Ne jamais se laisser distraire. Tu aurais clairement du faire comme si j'étais un griffeur. Tu vois, ce n'est pas ton physique que tu dois régler, tu es certes petite, mais très rapide, bien plus que je ne le croyais à vrai dire. » Je continuai de la maitriser au sol, et la lâchai après quelques minutes. Elle était stupéfaite, ne savait pas trop quoi répondre. Et c'était normal, elle venait de se faire avoir bêtement. « C'est ton aspect mental, ta faiblesse majeure. Tu aurais du te réjouir de m'avoir mit au sol, mais au contraire tu t'es senti très mal automatiquement, et tu t'es pointé vers moi. » Je regardai la coupure au bras, un peu plus profonde que je croyais, mais rien de trop grave.

D'un élan, je me dirigeai vers elle, et la serrai dans mes bras. Je n'ai aucune idée pourquoi je faisais ça, mais ça me tentait, tout simplement. Je me sentais bien, étrangement. Moi qui ne voulait pas développer de sentiments envers quiconque, on dirait que la raison est venue à bout de moi.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 27 Sep - 0:00

La vérité, comme les animaux sauvages, est trop puissante pour rester enfermée dans une cage.

◗ Quelquefois, on a juste envie d'être heureux, même si ce n'est qu'une illusion. (brysan)[ABANDONNÉ] Tumblr_n48x1zy8GI1rj2k3yo3_250
Il me provoque. Il me connait. Un peu trop visiblement. Il sait très bien que je ne vais pas me défiler, je vais répondre à son défi, je vais me jeter dans la gueule du loup. Bryce est beaucoup trop fort pour moi, il pourrait m'étouffer à l'aide de ses bras, il pourrait me briser la nuque d'un simple geste de main. Je vais perdre. Mais je ne veux pas baiser les bras, pas devant lui, devant personne. Je préfère encore finir face contre terre que d'abandonner tout de suite. Je n'abandonne pas, jamais. Je préfère encore mourir. Mon corps réagis à sa provocation mais, mon corps lui semble.. Ailleurs. Je n'aime pas cette sensation. Je n'aime pas sentir ce poignard entre mes doigts. Il me suffit d'un seul mauvais mouvement pour lui faire mal, pour le blesser, pour l'abîmer. Non je refuse d'y penser. Je suis forte. Ce n'est que lui après tout.. Ce n'est que Bryce. « Tu es plus rapide que je le croyais, petite. » Il continue de me sous-estimer. Je sens la colère monter en moi. Je frappe de plus en plus fort, je bouge de plus en plus vite et il continue d'esquiver chacun de mes mouvements. Je ne m'attaque pas à n'importe qui après tout.. C'est l'un des meilleurs ici, le meilleur à mes yeux. J'espère quoi au final ? Le vaincre ? Je suis tellement en colère que je ne réalise pas que je frappe pour rien, que rien ne le touche. Je frappe dans le vent, tout en bougeant vite pour qu'il ne me touche pas non plus. J'ai l'impression de chasser le vent, d'attraper quelque chose d'invisible. J'espère simplement que personne n'observe tout ça. « Pas mal, mais essaie plus fort ma chère! » Il veut quoi ? Que je lui tranche la gorge ? Je pousse un soupir, utilisant mes pieds, mes bras, mes mains, cette espèce de poignard. J'oublie le fait que d'un simple geste je pourrais lui crever l'oeil, lui entailler la peau. Je ne pense à rien sauf à cette vengeance, à la sensation de soulagement que je ressens aux fils des coups. Je me sens mieux.. J'ai l'impression d'avoir un poids en moins sur les épaules. Mon esprit ce vide peu à peu et puis soudain il chute, sa main sur son bras qui saigne doucement. Mon dieu qu'est-ce que j'ai fait ? Mes doigts tremblent. Le poignard glisse et je me laisse tomber à hauteur de ses genoux, cherchant du regard la blessure que je viens de lui faire. « Oh je... Bryce je suis.. » Désolée ? J'ai limite les larmes aux yeux. J'ai une douleur intense à la poitrine. Je n'arrive plus à respirer et encore moins quand il me plaque au sol sous lui. Il... Il l'a fait exprès ? Je n'arrive plus à bouger, laissant mon corps sous le sien, mes yeux perdu dans les siens. « Ne jamais se laisser distraire. Tu aurais clairement du faire comme si j'étais un griffeur. Tu vois, ce n'est pas ton physique que tu dois régler, tu es certes petite, mais très rapide, bien plus que je ne le croyais à vrai dire. » Je suis encore sous le choc. J'entrouvre les lèvres mais, aucun son ne sort de ma bouche. Je n'arrive toujours pas à y croire. « C'est ton aspect mental, ta faiblesse majeure. Tu aurais du te réjouir de m'avoir mit au sol, mais au contraire tu t'es senti très mal automatiquement, et tu t'es pointé vers moi. » Parce que j'aurais du sauter de joie ? Il saigne et c'est de ma faute... Je ne vais quand même pas me réjouir de ça ! Ce serait sadique de ma part et je ne suis pas comme ça. Mes mains tremblent encore légèrement alors, que lentement il m'attire dans ses bras. C'est la première fois que je suis aussi proche d'un homme.. La première fois que je peux sentir la peau de Bryce contre la mienne, son souffle chaud dans mon cou. J'ai presque envie de fermer les yeux et de me laisser aller mais, je n'y arrive pas. Je pense automatiquement à son bras. « Tu n'es qu'un crétin.. » Ma voix est faible. J'ai presque du mal à croire que je viens réellement de dire ça. Je dégage rapidement mes mains de son corps, le repoussant de toutes mes forces. J'ai du mal à me remettre debout tellement je suis encore sous le choc des dernières minutes. Mes jambes avançent loin de lui, avant de refaire demi-tour pour lui faire face. « Non mais, c'est quoi ton problème ? Tu pensais vraiment que t'entailler le bras allait me faire plaisir Bryce ? » Un instant j'ai l'impression qu'il me connait et la minute d'après qu'il ne me cerne pas du tout. « C'est normal que je me sentes mal ! Je.. J'aurai pu te blesser et toi tu joues avec ça ! » Tu aurais clairement du faire comme si j'étais un griffeur. Ses mots résonnent encore dans ma tête. Je me rapproche, me remettant à nouveau à genoux près de lui, passant doucement mes doigts sur l'entaille du poignard. « Pourquoi tu refuses à ce point de me laisser entrer dans le labyrinthe ? Pourquoi tu m'en éloignes ? »

Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


◗ Quelquefois, on a juste envie d'être heureux, même si ce n'est qu'une illusion. (brysan)[ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Juste envie d'aller faire un tour en Enfer ♫ |Kyle| (100%)
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» "Qui sourit n'est pas toujours heureux. Il y a des larmes dans le coeur qui n'atteignent pas les yeux."
» AGATE ♣ L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» Juste un jeu [ Bastet ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-