Partagez

Who do you think I am? [PV Hailee Fox] [ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMar 14 Oct - 22:19

Who do you think I am? [PV Hailee Fox] [ABANDONNÉ] 230609001413321408 C’est enfin le soir et je suis enfin rentrée au Bloc après ma fatigante journée dans le Labyrinthe, mais malheureusement je me suis coupée au niveau de l’épaule à cause d’une de ces lianes m’ayant fouettée un peu fort. Je n’avais ni envie de manger, ni envie d’aller à l’infirmerie pour une petite coupure comme ça. Je fausse compagnie aux autres Coureurs et Trappeurs pour me diriger vers le petit bois sans que quiconque ne le remarque, après tout je n’aie pas envie qu’ils me posent des questions !

Une fois le pied posé dans la pénombre je réfléchis à l’endroit où je pourrais me détendre tranquillement. Le Terminus ? Non. Définitivement, non. Me détendre alors que je suis entourée de petites croix en bois ? Vous trouvez ça reposant ? Sérieusement ? Le seul endroit que je trouve assez reposant dans le bois est le ruisseau… Je marche sur la pointe des pieds pour ne pas faire trop de bruit et je m’approche calmement du ruisseau, je m’assois sur les galets en tailleur et je regarde l’eau, mon esprit commençant à voguer bien plus loin.

Le bruit des feuilles des arbres et des buissons, le clapotis de l’eau, les herbes se frôlant, tous ces petits bruits m’apaisant au plus haut point. Je retire mes chaussures abimées et je les dépose juste à côté de mes jambes, que j’étends pour les plonger dans l’eau. L’eau filant entre mes orteils et une légère brise (venant de je ne sais où), je me sens bien. Je découvre mon épaule que j’avais enroulée dans un vieux t-shirt qui se trouvait dans mon sac. Je pose le t-shirt en lambeau sur mes chaussures et observe la coupure, qui, malgré tout, reste assez conséquente. Je remonte mon pantalon au dessus du genou et m’avance plus dans le ruisseau. Je plonge ma main dans l’eau, en forme de coupe, et nettoie la plaie, en serrant les dents.

Une fois la coupure bien propre, je me rassois sur le bord, à côté de mes chaussures et de mon t-shirt, et je m’allonge sur le dos, les pieds toujours dans l’eau et les yeux fermés, en respirant calmement et faiblement. Je commence à m’endormir, quand tout à coup j’entends des pas se rapprocher. Je me relève subitement et rapidement et je me trouve en face d’une jolie blonde, toute maigre, grande, la tête haute qui me regardait de haut en bas, un peu comme ce que je faisais à l’instant. Elle me disait quelque chose, mais après tout on est des Blocardes donc c’est normal, puis j’ai fais un peu tous les groupes.

Je lui tends une main amicale, un grand sourire scotché au visage :

« Je me présente, je m’appelle Clare et je suis maintenant trappeuse, après avoir tout testé »
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 18 Oct - 22:34

Je marchais sans but précis dans la nuit. J'inspirais de grosse bouffées d'air frais. Le silence, le calme. C'est tout ce qu'il me fallait. J'avais besoin d'un coin tranquille pour écrire dans mon journal. Un coin où je ne serais pas espionnée. J'avais besoin de laisser mon imagination vagabonder. M'imaginer sur une plage, sentir l'eau sur mes pieds, le sable chaud. Était-ce réellement possible ?

La journée avait été longue. Beaucoup de coureurs avaient été blessés. Heureusement, Oerst n'était pas venu cette fois-là. Le labyrinthe semblait devenir de plus en plus dangereux ou bien était-ce juste que je me rendais petit à petit plus compte du danger environnant. Mais il était certain qu'avec les restrictions de nourriture à cause du voleur, nous étions plus faibles et moins en forme. Notre corps avait besoin de plus de protéines et nous n'en avions pas assez. Alors oui, c'était normal qu'il y ait plus de blessés.

Enfin nous. Je n'en avais pas besoin moi. Mon corps ne réclamait plus vraiment à manger et c'était tant mieux. Je ne voulais pas ressembler à ce genre de grosse qui passait leur temps à bouffer et qui se jetait avidement sur la nourriture. J'étais respectable moi. Enfin grosse. Personne n'est réellement gros dans un univers comme le notre.

Une femme était assise sur le bord du ruisseau. Je l'enviais. A la voir comme cela, j'avais perdu toute envie d'écrire et je ne souhaitais que tremper mes pieds dans l'eau glacée. Pourquoi ? Est-ce que toutes mes actions ont besoin d'une raison ?

La jeune inconnue se leva et s'avança vers moi. Je la regardai un peu, arquant un sourcil. Elle était assez jolie, brune, assez grande. Je ne m'y attarda pas. Je regardai la main qu'elle me tendait et riais franchement.

    "Bonjour. Je m'appelle Hailee. Enfin c'est mon nom par défaut. Je suis medjack"

Ne lui laissant pas le choix, je l'embrassai avidement sur les deux joues. Fallait pas se moquer de moi. Une main tendue ? On était pas dans une ambassade. Je m'avançais vers le ruisseau et posait mon journal à terre. Ôtant mon gilet, je glissai une main frileuse dans l'eau. Puis j'envoyais mon habit recouvrir mon carnet avant de poser un premier pied dans l'eau. J'avertissais Clare.

    "Ne lis pas mon journal hein. Sinon je devrais le dire à Oerst ou quelqu'un d'autre et il s'en prendrait à toi."


Revenir en haut Aller en bas



MessageDim 19 Oct - 15:00

Elle vient de m’embrasser sur les deux joues comme de bonnes vieilles amies, ce qui me redonne un énorme sourire. J’aime bien ça ! Hailee donc… J’aime bien ce prénom, enfin « prénom » comme elle le dit elle-même, dans un monde comme le notre, on est plus vraiment sûr de rien, même de notre propre prénom. Ça m’attriste un peu à vrai dire…

Elle pose son petit journal à terre et jette son gilet dessus, m’avertissant que si j’y touche, elle le dirais à une autre personne qui se vengerait. C’est pas juste ! Je me rassois à ma place, en glissant de nouveau mes pieds dans l’eau.

«  Je n’ai que faire de ton petit journal, puis c’est pas juste ! Moi j’ai personne pour me protéger ! Excepté Jude, mais bon … »

Un sourire étirant mes lèvres, je continue de jouer avec un galet, entre mes orteils, avant que je tourne la tête vers elle et lui lance amicalement :

«  Oerst… C’est pas un coureur ? Peut-être que je l’ai déjà rencontré en fait ... »

Je me retiens de lui poser un million de questions car bon, c’est un peu bizarre sinon... Je regarde l’eau au niveau de mes pieds et j’imagine plonger mes pieds dans une grande rivière, entourée de verdure et les pieds chatouillés par des poissons. Ça à l’air bien…
Un soupir s’échappe de mes lèvres pendant que je me penche en arrière, me couchant sur le dos , essayant d’apercevoir quelques étoiles mais c’est peine perdu vu qu’on est dans le bois ... Je tourne à peine la tête vers elle et je lui dit dans un presque murmure :

«  Personnellement ça doit faire environs trois mois que je suis ici…. Et toi ? Ça fait longtemps ? »

Des fois je me demande si je saoule les personnes avec qui je parle, mais après je me rends compte que je m’en fous de les gêner ou non. Parfois je me demande aussi si le Bloc et le Labyrinthe a beaucoup changé depuis que les plus anciens sont là. Un jour je leur demanderai, mais pour l’instant c’est un peu le dernier de mes problèmes. Chantonnant doucement une petite chanson, j’observe le toit de feuille qui nous protège. C’est un peu pour tout que j’aime ce Bois. Je me demande si je suis la seule à l’aimer pour autre chose que son calme permanent.
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 21 Oct - 21:51


Je la regardai se poser dans l’eau près de moi. J’avais avancé et replié mon jeans sur mes cuisses ainsi l’eau m’arrivait jusqu’aux genoux. La jeune femme semblait s’indigner comme quoi ce n’est pas juste que j’ai une protection. Si seulement elle savait combien cette histoire avec Oerst n’était, pour le moment, que le fruit de mon imagination. Je levai la tête vers le ciel et contemplai les étoiles. Puis je reportai mon regard vers elle. Elle semblait si triste, si seule. Alors je m’avançai, courrai presque vers elle pour la prendre dans mes bras.

    « Tu m’as moi maintenant ! »


Puis je relâchai mon étreinte et retournai patauger dans l’eau comme si rien ne s’était passé. Pourtant, je pensai réellement mes mots. Je n’avais qu’une parole. La brune avait reporté son regard sur une pierre qu’elle faisait tournoyer puis enchaîna sur Oerst. On allait bien s’entendre, c’était mon sujet de conversation préféré.

    « Oui c’est un coureur ! Et il est vraiment bon ! Elancé, musclé, jeune. Je suis sûre que c’est l’un des meilleurs coureurs du bloc. Tu lui as déjà parlé ? »


Puis les derniers mots revinrent en mémoire « Peut-être que je l’ai déjà rencontré en fait ». Cela semblait tellement lointain. Comme si elle ne se souvenait pas des gens qu’elle rencontrait ou bien simplement le fait qu’elle ne fasse pas attention à eux. Ils devaient rencontrer tellement de personnes dans ce labyrinthe. Parfois j’aimerai y aller. Affronter le danger. Me faire secourir par Oerst et que dans le feu de l’action il se rend compte à quel point il tient à moi….

Clare me coupa dans mes pensées avec une nouvelle question. Je me retournai pour la regarder et l’espace d’un instant j’eu peur qu’elle ait disparue et c’est après avoir laissé échapper un petit rire que je lui répondis.

    « Ca fait peu de temps mais déjà bien assez. Sans les quelques personnes gentilles ici je crois que je me serais déjà pendue. Enfin bon. Le plus dur c’est quand même de ne plus se rappeler de ses souvenirs. Imagine Oerst est mon cousin sans que je le sache hein ? C’est horrible ! Tu le vis comment toi ? »


Oerst, oui je n’avais que ce nom à la bouche et oui je m’en fichais !

 
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 23 Oct - 14:04

A la façon dont elle m’avait étreinte quand je m’étais un peu moquée de mon meilleur ami, ça m’avait grandement réchauffé le cœur, m’arrachant presque quelques larmes. Elle me demande ensuite si je connais Oerst, le coureur plutôt cool.

« Non, je ne le connais pas vraiment… J’ai déjà pu le voir et entendre Bryce l’interpeller après avoir courut, en rentrant du Labyrinthe. Un jour j’aimerais bien courir avec lui, parce que bon, j’ai pas de Coureur attitré et je crois que lui n’aime pas avoir le même Trappeur à chaque fois… »

Pendant qu’Hailee semble en train de rêvasser, j’attrape le t-shirt qui n’a plus l’air d’en être un, et je le noue autour de mon épaule abîmée. Car bon, il faut pas oublier qu’une liane à un peu voulu m’arracher un bras. J’attrape mon vieux pull gris, ayant appartenu à mon idiot de Jude, et je l’enfile, cachant mon habituel décolleté.

« Ca fait peu de temps mais déjà bien assez. Sans les quelques personnes gentilles ici je crois que je me serais déjà pendue. Enfin bon. Le plus dur c’est quand même de ne plus se rappeler de ses souvenirs. Imagine Oerst est mon cousin sans que je le sache hein ? C’est horrible ! Tu le vis comment toi ? »

Mon rire cristallin éclate vivement et résonne clairement dans le Bois, faisant s’arrêter un Scaralame pendant quelques instants, nous fixant. Je lève les yeux vers le toit de feuilles.

«  Tu ne jure que par Oerst, n’est-ce pas ? Et promis, si c’est ton cousin, je veillerai personnellement sur lui. »

Je lui tire la langue avant qu’elle m’envoie un peu d’eau. J’entrouvre la bouche, faussement indignée et je la tire avec moi dans l’eau glacée. Je me retrouve les fesses dans l’eau avant de rire de nouveau. Je me relève sur les genoux, tout en plongeant mon regard dans celui de la blonde et je la tire dans mes bras pour lui donner une énorme étreinte, posant ma tête sur son épaule. Une larme roulant sur ma joue, je lui souffle :

«  Je te rends la pareille … Et … merci d’être… une vraie amie ! »
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


Who do you think I am? [PV Hailee Fox] [ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [abandonné] Invitation à diner [PV John]
» Le marché [Abandonné]
» LES SORCIÈRES DE LA MAISON ABANDONNÉE [2/6]
» [Abandonné] La nuit porte conseille.
» Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés [PV Eryn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-