Partagez

Expédition de masse, Le concret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
Esther Essight


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 25
Messages : 565
Points : 228
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




Expédition de masse, Le concret.  Empty
MessageVen 23 Jan - 20:46




Le jour était arrivé, il fallait se lancer. Il avait été dur de dormir, le stress avait été présent depuis la mise en place du plan avec James.Cependant,  Esther était prête, elle s'était entraînée longtemps. Son matériel était affûtée, ses chaussures lacées parfaitement, et sa queue de cheval volait au vent. Un regard déterminé définissait son visage. Elle sentait une boule au ventre, mais l’excitation d'essayer de faire avancer les choses, et sa confiance en elle primait et lui faisait oublier le stress qu'elle ressentait à l'idée que les dix d'entre eux ne rentrent pas. Ils faisaient tous partit des meilleurs et avaient été choisis sur le volet, bon, sauf James, mais lui, c'était un cas particulier qui s'imposait de lui même.

Esther était proche des portes dès l'aubes. Elles n'étaient pas encore ouvertes, et elle avait donné rendez vous au groupe le plus tôt possible. L'action qui allait se déroulé derrière ses portes la mettait en joie, elle avait un vrai espoir de trouver quelque chose. Il fallait seulement ne pas se faire reperer, être efficace et agile. Si rien ne perturbait se plan de recherche, il y avait de forte chances qu'ils découvrent ne serait-ce qu'un indice, non ?

Elle vit arriver ses coureurs, ils se regroupaient près d'elle au compte goutte, tous n'arrivaient pas en même temps. D'un coup d'oeil, elle vit Alek et les trappeurs venir vers elle, les portes est. Elle avait choisit ce bloc car pour elle il restait l'un des moins étudié. S'ils parvenaient à voir le bloc 4 dans la journée, ce serait parfait, mais elle n'en esperait pas autant. Et dans ce bloc, la brume argentée était redoutable. Le but principal pour l'instant restait le bloc 3. C'était l'objectif de la journée. Si à la fin, rien n'en resortait, le moral des troupes en prendrait un coup, mais elle restait positive et determinée. Une fois que tout le monde fut présent, quelques paroles furent de mises, avant de s'engouffrer dans le labyrinthe. Elle sentit les portes s'ouvrir derrière elle, formant un vacarme assourdissant et faisant trembler le bloc, comme chaque matin. Cette sensation d'ouverture derrière elle, c'était un appel même du labyrinthe. Il voulait qu'ils l'explore, et c'est exactement ce qu'ils comptaient faire. Une fois les portes ouvertes, elle prit la parole brievement.

< Bonjour à tous ! Vous connaissez le topo, vous avez été brieffer hier. Aujourd'hui est un jour historique pour le bloc et un avancement considérable que nous allons faire dans la recherche de notre salut. J'attends de vous tous de la motivation, de l'écoute et de l'attention.
Les groupes, en place. On reste à vue, on couvre le plus de terrain possible. Personne ne tente une expédition solo ! On est pas là pour barrer des noms sur le mur aujourd'hui.  Si vous voyez tout problèmes, ou tout indice, signalez le à votre chef de groupe sur le champ. Sur ce, j'espère que vos armes sont affûtées !
 

Esther se retourna, son trident en main, elle prit position dans son groupe composé d'Isaac, Clare, Ellen et Nyrah et ils s'engouffrèrent dans le labyrinthe. Tout allait se jouer maintenant. Le deuxième groupe, composé d'Alek, d'Allya, de James, de Sutkin et d'un autre trappeur (hrp : PARDON VOUS AVEZ LE PNJ appelez le comme vous voulez >< /hrp) les suivaient.

C'était partit, qu'allait-il se passer ?


HRP : Le mieux serait que tout le monde poste une fois, puis on gardera l'ordre dans lequel les gens ont posté la premiere fois. Preférez des réponses assez courtes, de l'action sans trop trp de fioritures quoi, a part pour le premier post si vous voulez. La créature apparaitra aléatoirement pendant l'expedition Smile
Courez, courage ! J'attends votre motivation pour cet event Happy

___________________________________
Expédition de masse, Le concret.  Tumblr_inline_mk4swk50NF1rcheh4Expédition de masse, Le concret.  Tumblr_inline_mk4sw5ZhKm1rcheh4

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 24 Jan - 13:56

Expédition de masse
Allya &



L'aube n'est pas encore levée que je suis déjà réveillée. Je me frotte les yeux de sommeil et baille une énième fois montrant que je n'ai pas assez dormi avant de m'asseoir sur mon lit. Mon dos craque et j'esquisse un sourire ensuite. Ça fait du bien d'être décoincée, le matin.  Surtout qu'aujourd'hui, il y a une grande expédition dans le labyrinthe. Je saute de joie d'avance. J'espère tellement que nous allons trouver un indice, une issue...Et j'aimerais aussi qu'il y ai un peu d'action!

Je m'habille rapidement, et passe une main dans ma chevelure brune ébouriffée. Je saisis ensuite mon arc qui ne me quitte jamais, ma nouvelle dague et ma boussole. Je suis parée pour une longue sortie dans le dédale! Je sors des dortoirs un sourire rayonnant posé sur mes lèvres et avance en marchant d'un pas vif en direction de la section 4. C'est là bas que les recherches vont commencer. Il y a deux groupes, un commandé par Esther et un autre par Alek, qui vont s'aventurer dans le labyrinthe tout en gardant un contact visuel l'un sur l'autre. Je fais partie du groupe d'Alek, qui est le maton des Trappeurs.

Lorsque j'atteins enfin les immenses portes je ne peux pas m'empêcher de frissonner, d'excitation, de peur de ne pas revenir en suite, d'impatience...Tout se mélange mais peut importe, je plus important est que je sois ici avec eux. Je vais tout donner pour qu'on puisse se barrer de ce bloc. Qu'on puisse sortir dehors, retrouver nos souvenirs et aussi...s'occuper des Créateurs qui nous ont enfermés ici, comme des rats. Mais si ils croyaient qu'on aller rester dociles et accepter notre situation, ils remarquent à présent qu'ils se trompaient. Car l'espoir persiste malgré tout et nous avons réussi à tenir ensemble, soudés et remontés à fond. Enfin, jusqu'à Jonas. Ce tyran je ne peux pas le supporter, je le trouve lâche, et cruel et profondément égoïste. Mais là n'est pas le moment de faire une liste de ses défauts et ses qualités.

J'entends un long crissement métallique. Les portes s'ouvrent à moi et c'est au moment que je m'apprête à courir que j'entends la voix d'Esther:

-Bonjour à tous ! Vous connaissez le topo, vous avez été brieffer hier. Aujourd'hui est un jour historique pour le bloc et un avancement considérable que nous allons faire dans la recherche de notre salut. J'attends de vous tous de la motivation, de l'écoute et de l'attention.
Les groupes, en place. On reste à vue, on couvre le plus de terrain possible. Personne ne tente une expédition solo ! On est pas là pour barrer des noms sur le mur aujourd'hui.  Si vous voyez tout problèmes, ou tout indice, signalez le à votre chef de groupe sur le champ. Sur ce, j'espère que vos armes sont affûtées !  


Je vérifie que j'ai tout et rejoins Alek suivit du reste de mon équipe. C'est parti!


Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 24 Jan - 14:32






Expédition de Masse

"ft. Esther ; Isaac ; Clare ; Ellen ; Aleksei ; Allya ; James ; Sutkin ..."




Une main se posant sur mon épaule me réveilla d'un sommeil de plomb. Et d'horreur. A moitié endormie, je me redressai puis me frottai les yeux machinalement. Aujourd'hui, partait l'expédition dans le bloc 3. J'en faisais partie. Je réprimai un bâillement, avant de me lever, de m'étirer et de pendre ma machette que j'avais posé à côté de moi. J'étais franchement épuisée. Hier soir, j'avais passé du temps à réfléchir pour aujourd'hui, à me torturer pour savoir ce que nous allions rencontrer dans le bloc 3. Je me demandais combien de nous allaient mourir, comme Loveela, comme Jeff ... Finalement, après longtemps, je m'étais endormie. Je me dirigeai vers le refectoire. Après avoir mangé quelques petites choses, mais presque rien (je n'étais pas en appétit. Tout ce stress ...), j'étais sortie aiguiser mon arme, et j'avais à peine eu le temps de terminer qu'on devait déjà se ranger devant les portes du Labyrinthe. Je peinai à respirer normalement. Soit j’accélérai, soit mon souffle ralentissais jusqu'à devenir inaudible. Je me plantai avec les autres devant Esther Essight, la mâton des Coureurs. J'avais décidé de laisser mes cheveux libres, mais j'avais emporté de quoi les attacher au cas où. Ma machette pendait à ma ceinture. Je redressai le menton, mes yeux indigos fixés sur les portes du Labyrinthe. Qui s'ouvrirent lentement. On aurait dit qu'il nous narguait : "Hé ho ! Vous voulez connaître mes secrets ? Je vous en prie !", sauf que ce n'était pas seulement entrer qu'il nous faudrait faire. C'était explorer, se battre, sûrement. Je voulais bien me couper une main si on ne rencontrai pas de créatures aujourd'hui. J'inspirai longuement. Mon attention fut coupée par Esther, qui pris la parole :
-  Bonjour à tous ! Vous connaissez le topo, vous avez été brieffés hier. Aujourd'hui est un jour historique pour le bloc et un avancement considérable que nous allons faire dans la recherche de notre salut. J'attends de vous tous de la motivation, de l'écoute et de l'attention.
Les groupes, en place. On reste à vue, on couvre le plus de terrain possible. Personne ne tente une expédition solo ! On est pas là pour barrer des noms sur le mur aujourd'hui.  Si vous voyez tout problème, ou tout indice, signalez le à votre chef de groupe sur le champ. Sur ce, j'espère que vos armes sont affûtées !
Je hochai la tête, un sourire discret sur le visage. C'est sûr, elle n'avait pas gagné son titre de mâton pour rien, elle savait motiver, celle - là. Elle se retourna rapidement en nous faisant signe de la suivre. Je marchai derrière elle, au pas de course. Mon groupe était composé d'Isaac, un Coureur brun assez grand, de Clare, une Trappeuse brune elle aussi, et d'Ellen, une Coureuse aux yeux bleus, très clair, et au cheveux marrons, aussi. Il avaient tous l'air déterminés. Je reportai mon attention devant moi. Les couloirs du Labyrinthe défilaient au fur et a mesure que nous progressions. Du gris, du gris, du vert parfois. J'évitai de m'approcher des plantes, j'avais entendu des rumeurs qui disaient que certaines plantes étaient dangereuses et que rien ne les différenciait des autres inoffensives. Par exemple, il paraissait qu'il y en avait une qui possédait des fleurs blanches, toutes petites, et qui immobilisait les blocards, ou une autre qui possédait de longues épines. A faire attention. J'écoutais tout, partout, pour localiser le moindre bruit suspect. Mes yeux indigos survolaient les murs, scrutaient les végétaux grimpants le long des murs, observaient mes coéquipiers, venaient surveiller on arme, repartaient le long des couloirs ... Même mes mains ne pouvaient rester en place ; tandis qu'une se balançait au rythme de ma marche, une autre était constamment serrée autour de la poignée de mon arme. Je l'avoue, j'étais stressée. Il paraissait que dans le bloc 3, rien n'était très dangereux, mais le sol s'élevait de quelques centimètres de temps en temps, ce qui avait provoqué de nombreux cassages de chevilles. Le temps passait, mon stress s'évacuait peu à peu, mais j'hésitai à relâcher mon attention. Mes doigts se déssérèrent de la poignée de ma machette. Je marchai de plus en plus décontractée. Pour l'instant, rien ne s'était passé. Je pensai, avec une pointe d'humour, que c'était bien parti pour que je me tranche la main. Peut - être que, finalement, les monstres de ce lieu horrifiant avaient décidé de nous fiche la paix aujourd'hui ... Je commençais à relâcher un peu mon attention, persuadée que pour l'instant, nous étions tranquilles.

Oh, comme je me trompais !




©Didi Farl - copie interdite - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas




Admin
Isaac Welligton


Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 22
Messages : 984
Points : 117
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




Expédition de masse, Le concret.  Empty
MessageSam 24 Jan - 19:13


   
En route !
Expédition de masse

C'était enfin l'heure. Depuis mon réveil je ne pensais plus qu'à aujourd'hui : l'expédition dans le labyrinthe et pas dans n'importe quel endroit. Les blocs 3 et 4 dans le labyrinthe Est. Ceux-ci ne demeuraient pas inconnus à mes yeux. J'avais pris soin de bien lacé mes chaussures et je tenais ma lance avec fermeté, déterminé et excité. Je m'étais regardé ce matin dans le miroir dans les douches et je m'étais promis que ce ne serait pas la dernière fois que je pourrais savourer ce sourire prêt à tout pour un espoir, aussi mince qu'il ne le soit.

Dehors, à l'entrée du labyrinthe, les coureurs et les trappeurs venaient. Nous fûmes divisés en deux groupes. Esther, la maton des coureurs s'avança vers moi, Clare, Ellen et Nyrah. Sa queue de cheval très haute, son regard perçant rempli de motivation, elle nous faisait tous face et prononça un discours bref mais clair. À présent, il était temps. Tandis qu'elle s'élançait, je commençai à la suivre. Des petites foulées, puis des plus grandes. Une brume argentée commençait déjà à se montrer. En plus de cela, l'air était glacial. J'accélérai tout en regardant partout autour de moi. Dieu merci nous n'étions pas dans le bloc 5 avec tous les murs qui s'interposent à chaque passage. En groupe cela n'aurait pas été très pratique. Je retrouvai Clare, ma nouvelle trappeuse à mes côtés. Cette fois-ci j'espérais que tout allait mieux se passer, car nous ne nous étions pas vraiment portés chance la première fois. Au fur et à mesure que j'avançai dans le labyrinthe, ma vue se brouillait. Je me concentrai davantage, les yeux grands ouverts. Le froid cognait contre ma peau, l'asséchant et l'attaquant. Néanmoins, une étincelle de confiance me parcouru, ce qui me fit frissonner. Les meilleurs étaient réunis. Nous savions tous manier nos armes avec la plus grande précision et notre vitesse demeurait presque incroyable. La droite attirait mon attention. Le mur était vert, bien trop vert. En tous les cas bien plus que d'ordinaire. Des épinelles, c'était certain. Il ne fallait surtout pas passer trop près d'elles, sous risque d'être empoisonné. Je n'avais jamais subi l'expérience, mais j'en avais bien vu certains souffrir durant de longues heures à l'infirmerie. À ce souvenir, j'esquissai une grimace.

Afin de prévenir les autres sans pour autant faire du bruit, je tendis mon bras droit vers le danger jusqu'à ce que tout le monde pris conscience. J'espérai qu'aucun allait ne pas voir mon signal. Les flaques d'eau s'étalaient au sol ce qui le rendait glissant. Mes chaussures firent un gros "flap" dans une d'entre elles. Je faillis perdre l'équilibre vers l'arrière, mais quelque chose me tint, m'empêchant in-extrémix de m'étaler sur la terre. Je fus soulagé. Cela aurait fait bien devant tout le monde. Je continuais de plus belle sur ma lancée. Puis à gauche, alors que j'imprimais le chemin dans ma tête, je sentis un énorme silence peser autour de moi. Cela résonnait comme un bourdonnement sourd dans mes oreilles Que se passait-il ? Pourquoi était-ce si soudainement si calme ? Y avait-il un problème ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___________________________________
Expédition de masse, Le concret.  Gjnz


Expédition de masse, Le concret.  Isaac11

                   "J'espère ce qui m'est interdit."

 
Revenir en haut Aller en bas
https://thewritinglover.wixsite.com/monsite



MessageDim 25 Jan - 14:38


How do you want to find the exit if it doesn't exist?


La veille je m’étais effondrée sur l’un des nombreux lits du dortoir, en compagnie de Tout les Blocards et surtout, juste à côté de Jaden, mon meilleur ami. Ça m’avait alors rassuré de savoir que quelqu’un de bien à côté de moi. Quelqu’un qui pouvait me rassurer si j’avais une crise de panique à cause du jour J. Pleins d’entre ceux qui vont courir dans le Labyrinthe aujourd’hui sont surexcités alors que moi je vais juste bien, pas plus, pas moins. Mais j’ai envie de crier, défouler tout ce qui m’habite, la rage, la folie, la douleur, la tristesse. Tout.

C’est le matin, je me réveille, comme d’habitude, mais un peu plus tôt tout de même, comme il le faut bien pour se préparer à l’expédition de masse en compagnie d’autres trappeurs et d’autres Coureurs. Je me demande bien qui va venir d’ailleurs… Je me redresse sur mon lit et fais doucement craquer ma nuque, enlevant les cheveux de devant mon visage. Je me lève de mon lit, enfile mes vieilles chaussures et essaye de démêler mes cheveux d’encre, en jetant un bref regard au milicien allongé juste à côté. Il est chou.

Je vois quelques uns de mes coéquipiers sortir discrètement de la pièce et je décide de rejoindre la sortie aussi, le plus silencieusement possible. Une fois dans le couloir, je regarde à droite, puis à gauche et je m’élance doucement vers la porte Est, tout en attachant mes cheveux en une queue de cheval haute, qui se balance de droite à gauche à chacun de mes pas. Je rejoins le groupe de trappeur avant de me rendre compte qu’Isaac est là, je m’approche alors de lui, posant ma main sur son épaule pour signifier ma présence, tout en lui adressant un énorme sourire.

Durant tout le monologue du maton des Coureur, je garde mon maton en vue. Ça peut paraître étrange dit comme ça, mais sachant que c’est plus que mon simple maton, c’est mon mentor. J’aimerais tellement qu’Alek soit fier de moi… Quand son regard croise le mien, je lui adresse un petit sourire et un signe de la main. Il sait à quel point je suis pessimiste et je ne pense pas trouver de quelconques indices.

Quand in s’élance dans le labyrinthe, je serre mes poignards dans mes petites mains et reste au côté de mon Coureur. Cette fois, je me promets que rien ne va lui arriver. D’un signe de la main il nous montre les Epinelles et j’hoche la tête avant de le retenir de tomber en arrière à cause des flaques. Mes yeux ne voient rien d’autre que le lierre et les plaques en métal en dessous. Rien dz nouveau de mon point de vue, mais mes yeux continue de chercher partout.

Revenir en haut Aller en bas




Admin
Ellen Bohan


Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 25
Messages : 408
Points : 175



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




Expédition de masse, Le concret.  Empty
MessageMer 28 Jan - 10:47

Lorsqu'Ellen ouvrit les yeux ce matin-là, aucune excitation ne s'empara de ses tripes. C'était un jour banal dans un monde répétitif. Elle ne compris pas le soudain regain de vitalité de la plupart des coureurs et trappeurs qui participaient à l'expédition. Sa nuit avait été tranquille, son corps ne tremblait pas. Elle était calme, aussi calme que d'habitude. Elle avala son petit déjeuner avec son habituelle monotonie, et se dirigea ensuite vers la salle d'armes avec une lassitude flagrante dans ses pas. Rien n'était vraiment différent, aujourd'hui. Une journée de plus dans le labyrinthe, rien d'autre. Pourtant, aujourd'hui, Ellen choisit de prendre ses deux dagues. Elles étaient bien plus lourde que son habituel couteau et cela expliquait le fait qu'elle ne s'en serve que très rarement. Aujourd'hui, l'occasion se prêtait à leur utilisation, étant donné qu'en groupe, ils avanceraient sans doute bien plus lentement que lorsqu'elle pouvait courir seule dans le labyrinthe. Elle affûta donc ses deux lames avec précision, force de son expérience, et se dirigea lentement vers la porte Est.

Esther et quelques autres y étaient déjà. Un brin de déception s'empara d'Ellen lorsqu'elle se rappela qu'elle ne courrait pas avec Alek, comme cela avait été annoncé à la première réunion. Elle s'était faite à l'idée de devoir se coltiner le beau mâton des trappeurs, et maintenant qu'on ne l'obligeait plus à le faire, elle se sentait comme une enfant à qui on retirait un jouet. Elle savait pourtant qu'Alek ne lâcherait pas l'affaire et qu'il deviendrait officiellement son trappeur dans les jours à venir. Et puis, quelque part, courir auprès d'Esther l'arrangeait, car même si sa mâton était une coureuse talentueuse, garder un oeil sur elle dans les circonstances actuelles était rassurant. Car la jeune femme savait que la rousse était particulièrement touchée par les évènements actuels, et que la nomination de Jude au poste de mâton la faisait enrager plus que toutes les autres mesures de Jonas. Dans son état actuel, il valait mieux la surveiller, même si elle se gardait bien de lui dire à voix haute. Esther avait sa fierté, et Ellen ne s'amuserait pas à la titiller.


< Bonjour à tous ! Vous connaissez le topo, vous avez été briefés hier. Aujourd'hui est un jour historique pour le bloc et un avancement considérable que nous allons faire dans la recherche de notre salut. J'attends de vous tous de la motivation, de l'écoute et de l'attention.
Les groupes, en place. On reste à vue, on couvre le plus de terrain possible. Personne ne tente une expédition solo ! On est pas là pour barrer des noms sur le mur aujourd'hui.  Si vous voyez tout problèmes, ou tout indice, signalez le à votre chef de groupe sur le champ. Sur ce, j'espère que vos armes sont affûtées !  



Sur ce, le groupe s'élança à la conquête du labyrinthe. Ellen resta à l'arrière du rassemblement, ses sens en alerte, surveillants les moindres faits et gestes des membres de son groupe. Isaac, Clare, Nyrah, Esther, ils semblaient tous parfaitement concentrés, et la jeune femme était plutôt fière des blocards qui l'accompagnaient. Isaac repéra le premier les épinelles, et le groupe, en silence, s'en éloigna légèrement. Les yeux d'Ellen filaient à droite et à gauche, tandis que sa concentration ne cessait d'augmenter au fur et à mesure qu'ils s'enfonçaient dans le labyrinthe à la recherche de nouveaux indices. La coureuse ne s'attendait cependant pas à en avoir dans cette partie du labyrinthe. Les endroits vraiment intéressants étaient le bloc deux avec son serpent de flammes, le quatre avec sa statue d'aigle et sa brume, le six avec sa petite cabane de bois et son marécage et le huit avec sa grotte aux cristaux. C'était là les plus grands mystères du bloc, à ses yeux, comme elle en avait référé à Milo. Mais pour parcourir ces blocs, il fallait forcément passer par les quatre autres, directement accessible par les grandes portes. Le temps qu'ils perdaient à parcourir ces parties étaient une des raisons pour laquelle ils n'avaient jamais trouvé de réponse à ces énigmes.  

Au fur et à mesure de leur course, Ellen se rendit compte qu'elle serrait de plus en plus fort le pommeau d'une de ses dagues entre les doigts. Une pointe de stress l'envahit lorsqu'elle se rendit compte du silence qui les entourait. C'était oppressant, et à voir la réaction d'Isaac, elle n'était pas la seule à ressentir cet étrange sentiment. Les choses sérieuses allaient-elles enfin commencer ?

___________________________________
Expédition de masse, Le concret.  Ellen10
Milo, Lucas et Alek sont les personnes les plus fabuleuses et les plus cool de ce monde ♥
Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 31 Jan - 12:23

hj: à priori, l'autre trappeur, c'est donc Sen Love sa bonne humeur va égayer cette expédition  Face

Expédition - Sen (groupe Beta)


Sen est quelqu'un de volontaire, ça va sans doute. Sen est là quand il s'agit de faire son job de trappeuse. Même si elle n'a pas de coureur attribué, elle est là. Alors quand Esther et Alek ont réuni leur deux groupes pour proposer cette expédition, on aurait pu penser qu'elle se serait portée volontaire immédiatement, silencieusement, sans rien dire, avec un simple signe de tête comme approbation. Mais non. Sur le coup, elle n'a pas levé la main. Elle est restée silencieuse dans son coin, bras croisés, le dos appuyé contre le mur de la cabane qui abritait le rassemblement. Perdue dans ses pensées. Elle n'était pas sûre d'avoir envie de rejoindre un groupe de tocards pour travailler, en fait, elle préfère faire cavalier seul. Mais en même temps, c'est son boulot. Elle est sensée répondre à l'appel du devoir, et si ça peut faire avancer les choses pour sortir tout le monde de ce trou, alors elle en serait.
Alors Sen a réfléchi, et après la fin du rassemblement, en voyant le manque cruel de trappeurs volontaires, elle s'est portée candidate auprès des deux mâtons. Autant dire qu'elle allait sans doute se recevoir des remarques ou des regards agacés quand elle rejoindrait l'équipe, au vu de sa réputation de garce froide et solitaire. Peu importe, après tout. Elle est là pour faire le job, comme d'habitude, et elle obéit aux ordres, parce que c'est ce que son instinct lui dit de faire, c'est ce que son instinct lui dit qu'elle a toujours eu l'habitude de faire, même... avant.

Au matin de l'expédition, elle se lève aux aurores. Avant même que le jour ne se lève, comme l'a indiqué Esther, le mâton des Coureurs. C'est elle la chef, elle qui décide. Sen dort dans un coin reculé du dortoir, entre deux murs, son hamac à l'écart du reste et ses affaires entassées dessous.
Elle s'est levée, a enfilé une chemise plus ou moins propre. Elle se fiche de se changer devant les autres, garçons ou filles. La plupart du temps, de toutes façons, personne n'est levé, et elle porte toujours un short et une brassière noirs simples dessous. C'est bien les seuls trucs de fille qu'elle porte au quotidien. Sen a enfilé ses bottines de randonnée, a saisi son sac, et est sortie, ses longs cheveux noirs suivant le mouvement derrière elle.

Sen arrive près de la porte à l'heure. A vrai dire, à part Esther, personne n'est encore là, et elle attend quelques minutes que les autres se ramènent pour écouter le discours de la rousse. Elle note les regards agacés quand certains arrivent, peu enclins à devoir collaborer avec Sen, la porte de prison par excellence, mais si elle est là, c'est bien que tout le monde sait qu'elle est digne de confiance.
Adossée au mur, elle attache ses cheveux en une longue queue de cheval noire tandis que Esther et Alek expliquent les groupes. Sincèrement, Sen, elle s'en fout, de qui elle a dans son groupe, tant que tout le monde collabore normalement. Visiblement, elle fera équipe avec son propre mâton, Alek, et les prénommés Allya, James et Sutkin. Grand bien leur fasse.
Quand les portes s'ouvrent, tout le monde s'élance à l'unisson, sans trop rien dire. On suit nos chefs. Nos équipes. Pas mal sont à l'affût avec leurs dagues. Sen suit sans rien dire, court derrière. Elle est grande, plus grande que la plupart des filles ici, alors elle préfère fermer le pas pour avoir un oeil sur tout le monde et ne gêner le champ de vision de personne. Sen suit, un morceau de bois à la main. Elle ne possède pas d'arme, préférant se débrouiller avec ses propres capacités physiques et sa tête, mais elle a l'habitude d'aiguiser ses pièges en courant. Et là, elle aiguise un morceau de bois à l'aide d'un petit couteau, sorti de son nécessaire de trappeuse, histoire d'améliorer le rendement.
Et puis elle attend les ordres, tout en observant les alentours. Pour l'instant, rien à déclarer. Le jour vient à peine de se lever, il faudrait quelques dizaines de minutes sans doute avant que quelque chose ne vienne troubler leur expédition.
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


Expédition de masse, Le concret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-