Partagez

[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

MessageLun 16 Mar - 20:38


 

ft. Nyrah & Isaac & LIBRE





NOOOOOON IL Y A U UN BUG et quand j'ai édité au leu de copier puis de revenir en arrière , j'ai supprimé le texte, j'ai copié et là, j'ai fait "envoyer" .. Désolée :/
EDIT > et le code bug aussi :/


 
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Dernière édition par Pearl Alsowey le Mer 18 Mar - 19:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas




Admin
Isaac Welligton


Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 22
Messages : 984
Points : 117
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Empty
MessageMar 17 Mar - 8:32

L'être humain, libre. × ft. Nyrah & Isaac


À côté de moi Nyrah éclata en larmes. Ce n'était vraiment pas le moment mais, elle n'y pouvait rien. Nous avions tous nos points faibles. Je m'approchai de mon amie et lui attrapai la main discrètement et la serrait autour de la mienne. À ma réplique, la blonde laissa échapper un énorme rire. Ok, elle s'en fichait complètement d'être seule mais, je savais que c'était vrai même si elle ne voulait pas le ressentir. L'être humain était un sujet rempli de mauvaise foi depuis la nuit des temps. Il était libre de faire ce qu'il désirait, totalement seul, mais cette liberté l'effrayait au plus haut point si bien que la compagnie d'autrui lui était vital même s'il ne le désirait pas. Pearl, était dans ce cas-là sauf qu'elle s'en était déjà auto-persuadé. Bien triste mais, réel. Tout ce qu'elle voulait c'était exploiter  la provocation comme un moyen d'amener les gens à penser d'une manière ou d'une autre à elle et déjà cette petite victoire suffisait à la satisfaire pour justement combler ce vide.

- Par lui répondre, elle estimera qu'on aura déjà perdu. Elle veut jouer à tester notre patience ? Faisons de même, murmurais-je à l'oreille de Nyrah.

J'étais bien malin de dire une chose pareille surtout dans une zone d'entrainement. Tester la patience, en jouant aux échecs ? Parfois je me surprenais moi-même. Mes idées ne cessaient de venir mais, toujours inadaptées à la situation. J'avais sans doute vécu dans un monde bien étrange et mon esprit était resté programmée à cela. Avec le temps j'avais appris à m'y faire, à les exploiter pour justement les déformer. Pearl ignorait probablement que je savais quelque chose de peut-être vital sur elle mais, j'avais entendu des rumeurs comme quoi la fouetteuse serait terrorisée par un des quatre éléments. Je devais réfléchir. À quels endroits n'avais-je jamais vu Pearl. Je me remémorai tout le bloc en quelques secondes. Je passais beaucoup du temps hors du labyrinthe près des dortoirs, des douches, des enclos et du ruisseau.

Elle n'allait jamais non plus vers les cuisines. Devais-je en douter qu'elle n'aimait pas quelque chose là-bas ? S'il y avait une chose dont j'étais sûr, c'était que ce n'était pas la terre. Très plongée dans la réalité elle aimait justement faire bien manger l'herbe à ses souffres douleurs lorsqu'elle les torturait. Il n'en restait plus que trois. L'air ? Non c'était absurde, quoi qu'elle avait du mal à parler, donc à respirer. Le feu ? Non elle était bien trop brûlante de vengeance que le feu était son porte-bonheur. Puis, il restait l'eau. Cette dernière pouvait-elle se mêler à sa façon de respirer avec l'air ? Probablement. J'en déduisis que c'était un des deux, j'en étais presque certain.

- Alors Pearl, tu perds patience quand quelqu'un te refuse un combat ?

Mais les larmes ? Elle venait d'évoquer les miennes et avait adoré les voir couler. Devais-je interpréter cela comme une vengeance de sa propre peur ? Je n'en avais aucune idée.
Elle continua de me tester en se moquant de la fois où elle m'avait vu réagir dans le gnouf comme un gamin. Ses paroles me firent l'effet d'une claque même si je m'y attendais. Ce petit moment, oh elle l'avait adoré juste pour pouvoir me le ressortir à un autre moment.

- Tellement prévisible Pearl...,remarquai-je en feignant l'exaspération. Lorsque tu parles on a tellement l'impression que tu luttes contre un mal. Tu as une peur comme tous les êtres humains ici Pearl que tu le veuilles ou non


code by lizzou × gifs by tumblr

___________________________________
[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Gjnz


[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Isaac11

                   "J'espère ce qui m'est interdit."

 
Revenir en haut Aller en bas
https://thewritinglover.wixsite.com/monsite



MessageMar 17 Mar - 18:20






Ou comment se reconstruire en
détruisant les autres.

"LIBRE"




Isaac, en voyant que j'ai commencé un peu à pleurer, prends ma main et la serre. Je me concentre sur cette sensation pour me calmer, mais je sais déjà que j'ai perdu. On n'arrivera pas à faire plier cette pimbêche de première.
- Par lui répondre, elle estimera qu'on aura déjà perdu. Elle veut jouer à tester notre patience ? Faisons de même, me réponds Isaac.
Il a raison sauf que nous n'avons pas de quoi tester sa patience. Je ne connais pas sa faiblesse et pour tout dire je ne suis même pas sûre qu'elle en aie une. Car, Pearl, une faiblesse ? Le jour où elle gémira seulement ce sera déjà un jour de bonheur pour moi, alors si je dois la voir les joues rouges, en larmes, ... Ce serai impossible. Certains disent qu'elle n'est pas méchante envers les Medjacks et d'autres qu'elle a peur de l'eau et de boire, d'autres que c'est parce qu'elle est amoureuse de Jonas qu'elle est de son côté ...
Rumeurs idiotes. Pourquoi Pearl épargnerait t - elle les Medjacks de ses commentaires et de sa méchanceté ? Et pourquoi aurait - elle peur de l'eau ? Elle se fiche de recevoir un coup de poignard ce n'est pas un verre de liquide qui va lui flanquer la frousse. Pearl éclate de rire tandis qu'Isaac réfléchit. Puis ce serpent se met à cracher son venin et je me raidis. Je n'entends plus que sa voix mielleuse et perverse.
- Pourquoi joues - tu le fort, Isaac Welligton ? Tu le faisais moins quand tu tordais pitoyablement au Gnouf, tout en chouinant comme un gamin.
Tout le monde a ses faiblesses, n'est ce pas ? Nyrah, tu es censée être forte mais dès que l'on parle de celui que tu suivais comme un chien, tu craques. Et le grand et fort Isaac, qu'il était fort avec ses joues de bébé striées de larmes ! Ha, ha, ha !
ricane t - elle.
Celui que je suivais comme un chien ? Je suis censée être forte ? NON MAIS COMMENT OSE T - ELLE CETTE GARCE COMMENT AS - T - ELLE OSE ME PARLER COMME CA PARLER DE MOI COMME CA COMMENT OSE T - ELLE PRONONCER LE NOM DE JEFF JE VAIS LA TUER CETTE SALE GARCE ! J'arrache ma main à celle d'Isaac et je m'approche vers la Milicienne pour lui régler son compte. Je m'approche d'elle et je m'apprête à la gilfer quand la voix du Coureur résonne :
- Alors Pearl, tu perds patience quand quelqu'un te refuse un combat ? Tellement prévisible Pearl ... continue le Coureur. Je sais qu'il veut trouver la faiblesse de la Mâtonne. Lorsque tu parles on a tellement l'impression que tu luttes contre un mal. Tu as une peur comme tous les êtres humains ici Pearl que tu le veuilles ou non.
Je le regarde, agacée. Ne comprends t - il pas que ce qu'il va dire va envenimer les choses ? Et pourquoi reste t - il planté là ? Elle vient de l'insulter ! A deux on pourrait la plaquer au sol et lui faire manger la terre, a deux on pourrait la fouetter avec son propre fouet et l'entendre hurler de douleur, nous supplier d'arrêter ...
Mais à quoi je pense ? A faire comme elle ! Ce serait agir comme cette garce de faire ça ! Je ne peux quand même pas m'abaisser à ce point ! Ce n'est pas humain ! Non, Isaac a raison, la rabaisser avec les mots est deux fois mieux que la rabaisser avec les poings. Et en plus, ça fait plus mal.
Je commence à réfléchir en m'éloignant de Pearl. De quoi a t - elle peur ?
Puis un truc me reviens. Elle est devenue muette ou presque parce qu'elle a eu un accident, je ne sais pas lequel. De quoi Pearl a t - elle été victime ? Et si les rumeurs étaient vraies, je veux dire, celle où elle préfère les Medjacks ? Ce seraient parce qu'ils l'ont sauvée !
Aaaaah, si je savais démêler le vrai du faux ...
Je me rapproche d'Isaac et lui souffle dans un murmure :
- Il paraît qu'elle a eu un accident, mais je ne sais pas lequel ... Tu crois que c'est ça sa faiblesse ?









[/color]
©Didi Farl - copie interdite -

Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 18 Mar - 19:21


Aquaffraid
 

ft. Nyrah & Isaac & LIBRE





A la fin de ma phrase, Nyrah devient cramoisie et s'approche de moi, une main levée, pour me gifler. Je croise les bras et la toise, dédaigneuse. Si tu oses porter la main sur moi tu le regretteras. Je te le jure. Puis Isaac prends la parole, un brin songeur :
- Alors Pearl, tu perds patience quand quelqu'un te refuse un combat ? Tellement prévisible Pearl ... Lorsque tu parles on a tellement l'impression que tu luttes contre un mal. Tu as une peur comme tous les êtres humains ici Pearl que tu le veuilles ou non.
J'éclate de rire. Une faiblesse ! Bien sûr que j'en ai une ! Mais personne ne l'a jamais devinée a part les Medjacks les plus anciens. Ha, ha, ha ! L'idée de trouver ma eur est tellement hilarante que je ne demande qu' ce qu'on me laisse rire jusqu'à la fin des temps. On ne trouvera ma faiblesse que lorsque je l'avouerais. Et puis , franchement, avoir peur de se noyer, même pas de l'eau mais de se noyer ou de nager, c'est plutôt dur de faire peur avec ! "Je vais t'emmener au ruisseau, attention !" est vraiment ridicule. Alors ce n'est pas la peine qu'il la trouve, ma faiblesse, parce que ce sera dur de s'en servir contre moi.
Ha, ha, ha ! Je reporte mon attention sur Nyrah. Elle s'est reculée, un peu coquée. Je suis déçue, elle n'a pas essayé de me frapper. Elle a tout de même une petite once d'intelligence.
Elle fait un pas en arrière, hésitante. Elle change brutalement de visage pour réfléchir, avant de s’éclairer et de souffler quelque chose à Isaac. Je ne l'entends pas. Je fronce les sourcils. M'énerve, ces messes basses !
Je finis par me décider à répondre à l'impertinent. Je suis sûre qu'il s'attends à ce que je nie le fait que j'ai une faiblesse.
Je dis toujours, ou presque, la vérité.
Alors je ne vais pas mentir.
- Une faiblesse, Welligton ? Oui !
Oui, j'en ai une !
Mais le jour où tu la trouveras, ce sera un jour où tes cheveux auront grisonné ... Ou alors, un jour où je te le dirai, et ça, ça ne risque pas d'arriver !
J'éclate de rire.
- Alors je t'en prie, Coureur, je lui fais dédaigneuse, utilise ma peur. Si tu la trouves ...
Là dessus j'explose de rire.
Hystérique, bien entendu.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas




Admin
Isaac Welligton


Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 22
Messages : 984
Points : 117
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Empty
MessageJeu 19 Mar - 19:20

Sans réponse × ft. Nyrah & Isaac [libre]

Je devais surtout rester de marbre face à elle et à ses insultes. Elle ne voulait que me tester tout comme je cherchais pitoyablement à le faire. Nyrah recula, tremblante et resserra son emprise autour de ma main. Elle s'approcha vers moi et me chuchota :

- Il paraît qu'elle a eu un accident, mais je ne sais pas lequel ... Tu crois que c'est ça sa faiblesse ?

J'hochai la tête sans rien dire et je lui souris en guise de oui.

- Sauf que je crois avoir trouvé mais, ça ne va pas bien nous aider. Mais surtout fais pas lui dire ce détail. J'aimerais tellement la foutre par terre avec toi mais, nous nous vaudrions pas mieux.

Ni combattre et ni se servir de sa faiblesse maintenant que j'avais cru l'avoir deviné. Nous étions pris au piège, je savais que c'était à moi de diriger mais, là j'étais perdu. Aucune de mes brillantes idées ne me venaient. Par manque d'idée, j'avais envie de céder au combat. Que venait-elle faire ici de toute manière ? S’entraîner ? Oui. Depuis la rébellion j'avais appris que les miliciens feraient mieux de revoir leurs techniques de combat minable. Bien évidemment Pearl était l'exception. Je ne pouvais pas dire qu'elle était comme eux, surtout après l'épisode du réfectoire où elle avait pris sa vengeance. Je restais encore immobile.

- Une faiblesse, Welligton ? Oui ! Oui, j'en ai une ! Mais le jour où tu la trouveras, ce sera un jour où tes cheveux auront grisonné ... Ou alors, un jour où je te le dirai, et ça, ça ne risque pas d'arriver ! Alors je t'en prie, Coureur, utilise ma peur. Si tu la trouves ...

Je ne pus m'empêcher de sourire. Elle était toujours dans la provocation et des insultes depuis le début. À croire que c'était devenu sa langue officielle à la place de l'anglais. Pathétique. Il fallait toujours se méfier des gens. Ils pouvaient très bien avoir une tête au premier abord assez gentille mais, se révéler être des psychopathe fou furieux. Combattre où s'en allez ? J'avais eu assez de combat pour la journée. J'avais passé une journée épuisante dans le labyrinthe et je m'étais fini avec Nyrah. Non, je ne voulais plus. Oui, j'avais envie de partir et de remettre cela à quand moi je le désirais. Mais comment faire ? J'essayais de le dire à Nyrah dans mon regard mais, j'ignorai si elle comprenait. J'avais envie de laisser seule au monde encore une fois cette Pearl pour seule compagnie sa défaite et son échec de ne pas avoir réussi à obtenir le fait de nous foutre la raclée. Je voulais partir, fier, de ne pas avoir cédé à la violence pour une fois. J'étais devenu un peu fou ces derniers temps, hantés par les cauchemars et mon seul but et préoccupation était de me prouver à moi-même que je pouvais garder une part d'humanité. C'était vital et si je ne le faisais pas j'allais finir dans le... Là où sont rangées toutes les tombes. J'en frissonnai rien que d'y penser.
code by lizzou × gifs by tumblr

___________________________________
[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Gjnz


[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Isaac11

                   "J'espère ce qui m'est interdit."

 
Revenir en haut Aller en bas
https://thewritinglover.wixsite.com/monsite



MessageSam 21 Mar - 10:07






Ou comment se reconstruire en
détruisant les autres.

"LIBRE"




Il hoche la tête pour faire "oui", avant de me souffler :
- Sauf que je crois avoir trouvé mais, ça ne va pas bien nous aider. Mais surtout fais pas lui dire ce détail. J'aimerais tellement la foutre par terre avec toi mais, nous nous vaudrions pas mieux. m'explique t - il.
Ah, c'est pour ça. Il a raison bien sûr. Je m'en suis rendue compte après lui. Si nous la tabassons, nous ne vaudrons pas mieux qu'elle.
Et en plus, si on nous voit, ce sera à nous que les Miliciens s'en prendront, pas à leur Reine. Je hoche la tête vers Isaac en foudroyant Pearl du regard. Tu ne perds rien pour attendre, toi ...
Mais là on est dans une impasse. Elle ne peux plus nous provoquer et nous ne pouvons pas la battre, un parce que nous nous refusons à la violence et qu'elle a un sang bien plus froid que nous, et deux parce que nous sommes crevés et que nous sommes blessés.
Par elle, bien entendu.
Je sens encore la lanière du fouet mordre ma chair. J'ai un rictus en direction de la Mâtonne avant de cracher à ses pieds et de la foudroyer du regard en me taisant. Mon regard brille. Je sais qu'elle n'attends que ça, que je me remette à pleurer de rage. Je me déçoit moi même, avoir pété les plombs comme ça et devant quelqu'un en plus ! Devant Isaac ! Ça ne change rien que ce soit lui ou quelqu'un d'autre mais je dois avoir perdu son respect. Je déteste paraitre faible. Pearl est morte de rire.
- Une faiblesse, Welligton ? Oui ! Oui, j'en ai une ! Mais le jour où tu la trouveras, ce sera un jour où tes cheveux auront grisonné ... Ou alors, un jour où je te le dirai, et ça, ça ne risque pas d'arriver ! Alors je t'en prie, Coureur, utilise ma peur. Si tu la trouves ... fait - elle avant d'exploser littéralement de rire.
Je la déteste ! J'étais au bord des larmes il n'y a pas si longtemps et elle, elle rayonne de joie. Mais comment peut - on se réjouir du mal de quelqu'un ? Qu'est ce qu'elle trouve bien dans le fait de rabaisser les autres ? Il y a certes ce sentiment de puissance qui naît mais et a part ça ? Qu'est ce qu'elle aime ? Moi, rien ! Je déteste voir les autres pleurer, ça me met mal à l'aise et je me sens bizarre, comme inutile en plus désagréable.
Alors qu'elle, elle aime voir les larmes couler, elle savoure chaque moment. J'ai envie de partir et de rentrer au dortoir pour dormir, je n'ai pas faim. Les Medjacks avaient peut - être raison. C'est mon premier jour hors de l'infirmerie et je n'aurais peut - être pas dû forcer autant. J'ai mal à mes cicatrices faites par ce satané fouet - j'aimerai le briser en deux - et mes côtes, depuis qu'un certain Pisteur les as brisées, sont fragilisées et son douloureuses. Elles se sont ressoudées depuis longtemps, je suis guéries mais elle me font mal. Est - ce à cause du fouet, de l'entrainement ou du fait que Pearl m'a énervée je n'en sais rien. J'ai pris des coups, dans la vie. Je crois que contrairement à ce que pensent d'autres, je suis brisée. J'ai perdu Jeff, et ma sœur Hermione a disparu. Il paraît qu'elle s'est réfugiée dans les bois et qu'elle est devenue à moitié animale. Je détestais l'idée qu'elle soit ma sœur mais n'empêche que ça me fait mal. Je déglutis avant de m'apercevoir qu'Isaac me fait un signe de tête. Quoi ?
Je plisse les yeux et tente de comprendre ce qu'il veut me dire. Je déduis du positionnement de ses pieds qu'il veut partir quelque part. Puis la lumière se fait.
Il veut s'en aller !
Comme moi !
Je lui fais un bref hochement de tête avant de me tourner vers Pearl.
- Tu sais quoi, Pearl ? Ta faiblesse, tu peux te la garder, on n'en a pas besoin. Donc, bon entraînement, et puis vay kagate ! je lance, cynique.
"Vay kagate" ? Ouah, aucune idée de ce que ça veut dire, mais la façon dont je l'ai employé me fait penser que je l'utilisais souvent. Et puis aussi ça me fait penser à une insulte pas très flatteuse. Je parlais deux langues ou quoi dans mon ancienne vie ? Sûrement pas !
Jamais !
Bref, je fais un rictus dédaigneux à l'attention de la Milicienne et part hors du terrain d'entrainement vers les dortoirs, sans savoir si Isaac me suit ou non.
Quand j'arrive aux dortoirs, je me laisse tomber sur ma place habituelle et m'endort aussitôt. Sans manger.
Pas faim.






[/color]
©Didi Farl - copie interdite -

Revenir en haut Aller en bas



MessageSam 21 Mar - 11:30


Vous mourrez un jour.
Juré.

ft. Nyrah & Isaac & LIBRE


Ces deux idiots se croient capables de me briser. Je suis incassable ! Trouver ma faiblesse, mais oui, mais oui. Moi je dis : qu'ils la trouvent ! Et qu'ils s'en servent ! Ils n'arriveront jamais à me briser cette bande d'imbéciles.
Oui, c'est ça, trouvez ma faiblesse bandes d'idiots.
A la fin de ma tirade, Isaac a souri. Je le toise dédaigneusement. Il se croit supérieur ? Je suis supérieure ! Je suis la meilleure ! JE suis plus forte qu'eux. Je suis libre. Je, je, je. Ha, ha, ha ! J'éclate de rire. Je ne peux pas m'en empêcher. Je dois vraiment être une folle. Nyrah a un rictus dans ma direction avant de cracher entre mes pieds. Je hausse les sourcils. Un geste puéril. Oui, c'est ce qu'elle a fait. Cracher ? Beurk, pourquoi pas gifler ? Vas -y, gifle moi, que je te mette une pâtée. Là, tu te comporterais en vraie Trappeuse. Mais cracher ? Gamine, va ! Puis Isaac regarde Nyrah dans les yeux pour lui faire passer un message. Je plisse les miens en essayant de deviner ce qu'ils se disent. Peine perdue. Je n'aurais jamais assez de complicité avec quelqu'un pour comprendre ces messages silencieux. Puis le visage de Nyrah s'éclaire. Elle a compris. Je fronce les sourcils. Cette idiote se tourne vers moi, fronce le nez puis me fait :
- Tu sais quoi, Pearl ? Ta faiblesse, tu peux te la garder, on n'en a pas besoin. Donc, bon entraînement, et puis vay kagate ! me lance t - elle avec cynisme.
Je me crispe. Elle ose me parler sur ce ton ! Je la déteste cette imbécile. Pas autant qu'Isaac mais je la déteste. Elle me fait un rictus dédaigneux avant de partir hos du terrain d'entrainement.
Isaac aussi.
Je jette mon fouet par terre de dépit.
Je prendrai ma revanche une autre fois alors !


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Je sais, c'est court, mais j'étais en manque d'inspi :/
Revenir en haut Aller en bas




Admin
Isaac Welligton


Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 22
Messages : 984
Points : 117
Localisation : Quelque part caché dans les ténèbres du labyrinthe...
Emploi : Maton des coureurs



Carnet des Souvenirs
Âge : 19 ans
Relations:
Inventaire:




[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Empty
MessageSam 21 Mar - 16:59

Ne jamais, jamais céder.× ft. [libre]


Nous allions nous arrêter là. Nyrah avait compris mon signe de tête. Oui elle avait compris.

- Tu sais quoi, Pearl ? Ta faiblesse, tu peux te la garder, on n'en a pas besoin. Donc, bon entraînement, et puis vay kagate !, rétorqua-elle.

Les mots de mon amie avaient résonné dans le silence avec puissance. Je n'avais rien à ajouter. Je toisai Pearl une dernière fois, mon regard rempli de haine et de promesses de vengeance. Je repris mes armes et les rangeaient.

À ses mots, je vis Pearl se crisper. Elle n'avait pas du tout apprécié la garce ! Tant mieux ! J'adressai un grand sourire de victoire à Nyrah et lui emboîta le pas vers la sortie du terrain d’entraînement. Nous n'avions pas cédé à ce que Pearl attendait et j'en étais fier. Une chose m'intriguait. Quelle était donc la formule étrange de Nyrah ? Kay kagate ? Quelle langue était-ce ? Ce n'était pas de l'anglais, c'était certain. S'en était-elle rendu compte où l'avait-elle inventé devant Pearl ? J'étais content. Aujourd'hui j'avais appris des belles techniques de combat et j'avais fait partager mon savoir avec Nyrah également. C'était bien de s'entre-aider au lieu de se faire tous la guerre.

Qu'allais-je faire maintenant ? Retourner aux dortoirs ? Non, j'avais besoin de me doucher. J'étais en sueur, couvert de sang, j'étais répugnant. Mon visage était couvert de sang. Je fus soulagé de constater que le saignement de mon nez avait fini par s'arrêter. Pour mon tee-shirt, c'était une autre histoire. J'allais aller devoir le laver à la rivière, ce serait dommage qu'il soit fichu. Le vent sifflait dans mes oreilles tout comme une mélodie qui résonnait dans ma tête. J'avais hâte de retourner m’entraîner. Cela me donnait tellement un sentiment de liberté !

Pearl. Oui, je me vengerais. Je n'appréciais pas du tout les gens qui débarquaient à l'improviste. Pour moi, il fallait que je l'ai décidé, ce n'était pas autrement. Certains me disaient que je me prenais pour un roi. D'autres me disaient que j'étais trop égocentrique et puis d'autre soufflaient que j'étais juste trop égoïste. Je m'en foutais. Tant que je n'avais aucun remords, les autres je n'en avais rien à faire. Avais-je toujours été comme ça ? Je l'ignorais mais, en tous les cas, j'aimais être comme ça et je n'allais sûrement pas changer et faire des efforts pour des abrutis.

Je souris, bêtement. J'avais gagné. Nous avions gagné et ma vengeance et bien je l'aurais !


code by lizzou × gifs by tumblr

___________________________________
[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Gjnz


[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl - Page 2 Isaac11

                   "J'espère ce qui m'est interdit."

 
Revenir en haut Aller en bas
https://thewritinglover.wixsite.com/monsite



MessageSam 21 Mar - 17:06

[TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


[TERMINE]Ou comment se reconstuire en détruisant les autres ft. Isaac et Pearl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Et toi, t'as fait comment? (PV)
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]
» comment appelle-t-on ?
» Comment éviter de délocaliser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-