Partagez

Niels Welligton : N'espérez jamais sans désespoir, et ne désespérez jamais sans espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
avatar


Date d'inscription : 31/01/2018
Age : 19
Messages : 38
Points : 41






MessageMer 31 Jan - 2:33


Niels Welligton

N'espérez jamais sans désespoir, et ne désespérez jamais sans espoir.


Infos Personnelles





ft. Lucky Blue Smith

ϟ Nom: Welligton
ϟ Prénom: Niels
ϟ Âge: Très bientôt 19 ans
ϟ Naissance: 22 septembre à Londres
ϟ Groupe: Survivant
ϟ Emploi (ou ex-emploi): Lycéen
ϟ Membre du Bras droit Pas encore
ϟ Particularité: Niels est le petit frère du célèbre coureur du Labyrinthe, Isaac Welligton.
ϟ De quelle couleur sont les étoiles ? : Validé par moi-même #skyzophénie Heart


Caractère et Physique


Un minimum de 10 lignes est demandé. Merci de bien détailler la partie caractère afin de nous aider à cerner votre personnage.



Mes cheveux sont différents des tiens cher frère. Oui, toi aussi, tu es blond Isaac, mais la teinte est différente. Les miens sont presque blancs comme la neige, alors que les tiens sont presque marrons clairs. Cependant, nos yeux sont semblables, bleus comme la mer.

Tu es malin et stratège. Je suis plutôt curieux et je préfère agir comme mon instinct me le dicte. Oui, je le sais ce n’est pas bien, tu me l’as toujours reproché, mais je n’ai jamais pu m’en empêcher, je suis comme ça et rien ni personne ne pourra me faire changer. Mais nous sommes tous les deux impulsifs, mais d’une manière bien différente.

Tu es organisé, je suis désorganisé. Tu étais toujours en train de me réprimander quand nous partagions la même chambre petits. Tu étais toujours en train de me répéter que tu irais le dire à maman si je ne rangeais pas un peu mieux mes affaires qui débordaient souvent dans la moitié de la chambre qui t’appartenait.

Tu as toujours aimé faire tes preuves auprès des autres alors que moi, j’ai toujours préféré rester un peu plus discret pour me prouver à moi-même que j’en étais capable. Tu avais besoin d’avis extérieurs alors que moi, j’ai toujours su me contenter de mon propre avis.

Tu sais t’adapter à chaque situation car tu es réactif. Je le suis aussi, mais j’ai un peu plus de mal à m'adapter à un endroit, car je vis toujours dans le passé. Il est difficile pour moi de réellement avancer, mais cette dernière année en vadrouille dans l’Amérique m'a montré que je devais m’inspirer de toi et de tes capacités d’adaptation. C’est soit ça ou mourir, alors j’ai vite fait mon choix.

Tu es méfiant, je le suis aussi. Tu es bien mon frère sur ce point-là. J’ai du mal à faire confiance aux gens contrairement à quand je n’étais qu’un enfant naïf.

Tu es perspicace, tu as toujours une idée derrière la tête. Je dois souvent réfléchir au dernier moment. J’attends toujours que l’idée me vienne en un éclair. Tu as besoin de calme, j’ai besoin d’adrénaline.

Tu aimes être le centre de l’attention, tu es parfois bien souvent prétentieux voir arrogeant avec les gens qui ne te plaisent pas et j’essaie de m’en inspirer. Je ne dois pas me laisser faire. Pourtant, il faut avouer que le plus impressionnant et le plus ferme à chaque fois, c’était toi, mais j’apprends, tu peux en être certain.

Tu es blagueur, taquin et charmant. Tu as toujours eu ce succès auprès des filles. Quant à moi, je suis aussi drôle, mais je le suis de moins en moins. Je perds toute ma joie, je suis morne et je déteste ça. Que dois-je faire ?

Les filles ont toujours apprécié ton 1m88, ton accent british et ton charme naturel. Les gens ont toujours adoré la façon dont mes yeux bleus les toisent. On dirait toujours que je réfléchis alors qu’en fait, je rêvasse. Et puis, mon 1m77 n’est pas mal non plus, non ? Je ne sais pas si tu es dans le même cas que moi, mais mon accent anglais les agace presque tous. Ils n’ont pas besoin d’autre étrangers ici, d’autres personnes potentiellement contaminées.

Tu peux être froid et distant. Tu adoptes ce masque pour les gens que tu ne connais pas. Je suis un peu plus ouvert. Je parais moins prétentieux, mais j'ai l'air plus triste, plus perdu, plus désespéré.

Tu es un battant, tu l’as toujours été. Tu m’as appris, mais j’ai l’impression que sans toi, c’est fichu. J’ai besoin de compagnie, cela me motivera et là, peut-être que les choses pourront changer, qui sait.

Tes défauts sont principalement ta susceptibilité, ta sensibilité et ton impulsivité. Tu réagis au quart de tour. Et bien, ce n’est pas un secret pour toi, mais je suis aussi susceptible que toi sauf que je le garde pour moi. Je l’enfouis même et ça fait mal. Tu sais tout faire sortir, et moi je sais tout faire rentrer. Tu es libéré, je suis prisonnier de mes émotions.

Tu es doué avec les mots, tu possèdes cette espèce d’éloquence qui fait que tu aurais pu réussir dans ta vie professionnelle. Moi, j’ai tout cet art de pouvoir interpréter un personnage, un peu comme au théâtre. Tu m‘as appris la stratégie, alors je le fais à ma manière. Parfois pour tromper les gens, ou tout simplement pour me distraire et m’amuser.

Tu es ironique, tu es franc, tu peux être blessant à longueur de temps et à dire ce qui ne te plaît pas. Quant à moi, je suis calme, trop calme même, mais quand j’explose, il ne faut pas être à mes côtés. Cependant, ma haine pour le WICKED me rend moi aussi comme toi. Je n’ai plus peur de dire au peu de gens que je rencontre que le WICKED n’est pas bon. Il est notre ennemi et il n'est pas ce qu'il prétend être.

Tu détestes l’injustice, et moi, je déteste la tromperie.
Nous sommes différents, mais à la fois semblables, car j’aime m’identifier à toi, m’accrocher à ton souvenir Isaac.

Tu es soit en vie et toujours prisonnier de ces monstres, ou soit mort à cause d’eux ou par eux. Je ne suis pas encore contaminé par cette fichue Braise. Je suis en vadrouille à travers l’Amérique, je cherche mon chemin.



Je suis Niels, j’ai presque 19 ans, et je suis un survivant.
 


Histoire


Un minimum de 400 mots est demandé. Vous pouvez le présenter sous forme de souvenirs, flash-back, journal... Pour les blocards, vous devez uniquement raconter votre arrivée au bloc ainsi que ce qui s'est passé depuis (les Blocards n'ont plus souvenir de leur vie d'avant).

11/06/2160

Cher Journal,


Je suis assis ici près des montagnes et je regarde la ville, la seule qui reste debout. Il est là, je le sais.. mais y entrer serait pénétrer en territoire ennemi. Je ne suis même pas certain qu’il soit encore en vie. Puis-je me permettre d’espérer ou devrais-je plutôt abandonner ? Je sais que je ferais mieux de me barrer ailleurs, mais que peut-on appeler "ailleurs" maintenant ? N’importe quel endroit est envahi de tout ces fondus, la Braise est présente à chaque recoin de la rue. J’ignore toujours si ce sera aussi un jour mon tour ou bien si je suis immunisé contre cette peste ravageante de cerveau.. Mes larmes roulent sur mes joues tandis que je me demande ce que je vais devenir. J’ai peur et je suis seul. Seul depuis si longtemps et pourtant les souvenirs me hantent, je n’oublierais jamais ma famille. Mon frère. Mon frère qui m‘a été enlevé il y a maintenant deux ans. Ils l’ont pris pour l’emmener je ne sais où. L’ont-ils tué ? Que font-ils avec lui ? Est-ce vraiment pour son bien comme ils nous l’avaient crié lors du fameux jour où ils sont entrés de force dans notre belle maison ? Nous aurions dû rester en Angleterre. Pourquoi avons-nous mis les pieds en Amérique ? C’était la plus grosse erreur de mes parents qui se sont aventurés dans la gueule du lion..

Je me souviens de quand nous étions petits.. J’avais quatre ans et lui en avait six. Nous adorions jouer tous les deux dans notre jardin. Nous habitions dans une belle maison à Londres. Nous avions tout pour être heureux. Nous nous entendions très bien, même s’il nous arrivait comme tout frère de nous bagarrer pour des raisons complètement stupides. Nous étions de vrais camarades de jeu. Adolescents, nous nous soutenions aussi bien dans nos études que dans nos conneries. Isaac en faisait beaucoup. Il a toujours été plus extravagant que moi, mais nous pouvons dire que c’est lui qui m’a apprit la confiance en soi. À partir de mes douze ans, la vie a commencé à être un peu plus difficile pour moi. J’étais un peu dans l’ombre de mon frère au collège et je ne le vivais pas très bien. Néanmoins, il ne m’a jamais considéré comme tel, et c’était ça qui le différenciait des autres. Il restait mon grand frère, celui qui veillait sur moi à tout moment. À l'âge de dix-sept ans, nous avons déménagé dans un autre pays, l’Amérique. C’est alors que je me suis retrouvé seul sur cette nouvelle terre, car mon frère est parti à l’université. Cela a marqué une période difficile de ma vie. Cela faisait maintenant plus de deux ans que la Braise faisait des ravages chez les Américains et nous faisions de notre mieux pour vivre normalement, en vain. Je voyais énormément de gens partir vers les petites campagnes pour essayer de repousser le moment où la Braise viendrait les chercher. Dix-sept ans fut aussi l’âge pour moi où mon frère fut arraché à notre famille. Alors qu’il venait passer les grandes vacances d’été chez nous, les monstres sont arrivés et mon monde a basculé et notre famille est volée en éclats. Mes parents étaient morts de chagrin. J’ai attendu ma majorité pour me lancer vers de nouveaux horizons. Je n’ai pas eu le choix. Mes parents sont tous les deux devenus fous. Un seul mot : Braise. Allait-elle finir par m’avoir elle aussi ? C’était la question que je me posais le plus souvent et que je me demande encore tout les jours. Vais-je finir infecté moi aussi ?

Cela fait maintenant un peu plus d’un an et demi que je suis en vadrouille sur la terre américaine sans savoir quoi faire de ma vie. J’ai vu le monde déraper et je n’étais pas prêt. Personne ne l’était et pourtant ça nous est tombé dessus. Alors qu’ais-je envie de faire aujourd’hui ? Avant d’être moi aussi condamné, j’aimerais revoir mon frère une dernière fois, au moins pour lui dire que je l’aime et qu’il me manque. Pour cela, j’ai besoin de plus d’information sur les quartiers du WICKED. Je garde espoir, il ne me reste plus que ça désormais, même si chaque jour qui passe devient de plus en plus long et douloureux. Il n’est pas rare de sentir la force me quitter ou bien l’envie. Parfois, j’ai envie de m’allonger et de ne plus jamais me réveiller. La peur est là, elle me guette à chaque intersection. J’ai peur voilà tout. J’ai peur avant même d’avoir mal, alors comment s’en sortent les infectés ? La réponse est qu’ils ne s’en sortent pas. Je ne veux pas tomber moi aussi malade. Mon cerveau doit rester intact et ne pas être dévoré. Devenir fou me répugne. Vont-ils finir par trouver un remède ? J’en doute fortement. Cela fait maintenant des années et j’ai bien l’impression que cela n’avance à rien et qu’ils nous mentent. Ils mentent à l’humanité entière et se gardent tous les privilèges. Nous sommes constamment livrés à nous-même dans ce monde dangereux tandis qu’ils se trouvent derrière toutes ces protections et ces technologies qui font d’eux des êtres invincibles et en parfaite santé. Et s’ils ne voulaient conserver qu’une élite ? C’est ce qu’il se passe, j’en ai bien l’impression. Ils nous laissent crever et ne pensent qu’à eux. Bande d’égoïstes !

J’espère qu’un jour cela changera. Parce que le monde va mal, il se meurt plus vite que vous ne l’imaginer et bientôt il ne restera plus que ces salauds, dégustant leur victoire derrière leur coupe de champagne et un remède qu’ils garderont pour eux. J’espère te revoir un jour mon frère. Si jamais tu lis ce journal, sache qu’il ne s’est pas passé un jour sans que je pense à toi, à papa et à maman. Je ne veux pas devenir comme eux et mourir dans d'atroces souffrances. Leurs souvenirs me hanteront jusqu'à la fin de mon existence. J’espère te revoir. Vivre dans l’ignorance est la plus horrible des choses qu’il puisse arriver à un être humain après la Braise.. Souviens-toi de quand nous étions gamins et que nous courions dans la forêt pour jouer aux aventuriers. Tu te souviens ? Tu grimpais toujours plus vite aux arbres que moi et tu te moquais de mon rythme que tu estimais trop lent. Et bien, j’espère que tu cours toujours aussi vite et qu’un jour, tu leur échapperas pour venir me retrouver.




Derrière l'écran





ϟ Prénom/Pseudo: Isachou
ϟ Âge: 20
ϟ Découverte du forum: Il y bien longtemps par quelqu'un d'exceptionnel..  Heart  
ϟ Avis sur le forum: Une grande partie de mon adolescence  Heart  
ϟ Présence: Le plus souvent possible
ϟ Un dernier mot: J'espère que vous allez prendre plaisir à découvrir le petit frère de mon personnage le plus ancien  Heart


Dernière édition par Niels Welligton le Lun 5 Fév - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Admin
avatar


Date d'inscription : 19/04/2015
Messages : 360
Points : 294
Localisation : Au bloc, généralement à l'infirmerie
Emploi : Maton des Medjacks



Carnet des Souvenirs
Âge : 18
Relations:
Inventaire:




MessageDim 4 Fév - 16:11

Helloo et (re) bienvenue à toi !!
Alors tout d'abord, j'espère que tu excuseras mon léger retard !

Ensuite, je tenais à te dire que j'étais presque obligée de te valider dans l'immédiat ! Cela faisait un moment que je n'avais pas lu quelque chose venant de ta part, et je tiens à dire que tu écris toujours aussi bien (si ce n'est voir mieux) ! La description de ton personnage est nickel, détaillée, et j'ai hâte de le voir évoluer (en espérant tout de même qu'il retrouve son frère un jour), puis pour l'histoire, j'ai toujours apprécié les journaux, alors que puis-je te reprocher ? Absolument rien je crois !
Je t'annonce donc officiellement que :

Tu es validé


Survivant ϟ Le Staff de The Maze Runner te souhaite la bienvenue sur le forum. Si ce n'est pas déjà fait, dépêches-toi d'aller lire le contexte du forum, obligatoire si tu veux éviter de mourir bêtement au dehors ou te faire contaminer. N'oublie pas non plus d'aller faire recenser ton avatar et surtout amuses-toi bien!

Contexte ϟ recenser son avatar


Et j'espère que tu auras vite l'occasion d'écrire avec ton personnage, afin de voir évoluer un nouveau Welligton au sein du forum ! Heart

___________________________________
Demande moi plutôt ce qui va si tu veux une réponse courte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Membre
avatar


Date d'inscription : 31/01/2018
Age : 19
Messages : 38
Points : 41






MessageDim 4 Fév - 16:43

Bonjour bonjour Isa !

Merci infiniment pour tout ces jolis compliments, j'ai vraiment hâte d'écrire avec et inutile de te dire que j'ai envie d'avoir un lien avec ta Isa Heart Ca fait plaisir d'introduire un nouveau personnage et j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire cette fiche Happy

On se retrouve très vite en RP avec plein de monde j'espère ! Smile

___________________________________
We'd stared into the face of Death, and Death blinked first. You'd think that would make us feel brave and invincible. It didn't.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Message

Revenir en haut Aller en bas


Niels Welligton : N'espérez jamais sans désespoir, et ne désespérez jamais sans espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis tombé pour elle... ♦ [ Candice & Tyler ]
» des moules sans des frites c'est un peu comme venise sans gondoles (w/ axelle)
» Park Sae-Jin - J'ai appris à vivre sans toi, mais je ne sais pas comment vivre sans nos mémoires
» Apprendre sans réfléchir est vain. Réfléchir sans apprendre est dangereux - .Feat Luny
» Jamais deux sans trois... Choose your colors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Se souvenir... :: Présentation des Candidats :: Fiches Validées :: Les Non-Candidats :: Les Survivants-