Partagez

Let's stroll in the woods, while the wolf is not here... [Ft. Isis E. Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Membre
Ethan S. Clark


Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 20
Messages : 343
Points : 175
Localisation : Dans la forêt, ou en train de parcourir le Labyrinthe.



Carnet des Souvenirs
Âge : 17 ans
Relations:
Inventaire:




Let's stroll in the woods, while the wolf is not here... [Ft. Isis E. Jones] Empty
MessageLun 14 Déc - 22:58



And... seen!

« Let's stroll in the woods, while the wolf is not here...»


Shooter dans un mur, ça faisait mal quand-même.

Voilà la réflexion la plus pertinente qu’Ethan n’avait jamais eu. Il venait d’en payer les frais à l’instant, après avoir balancé un grand coup de pied dans les briques du dortoir. Certes, les gens faisaient souvent des actions irréfléchies sous le coup de la colère. Mais là, il y avait franchement de quoi se poser des questions. Il ne s’était encore jamais senti aussi ridicule qu’à ce moment-là, seul dans la nuit, les fesses au sol et massant son pied en grimaçant. Une larme rageuse coula le long de sa joue, mais il s’empressa de l’essuyer. Pas la peine d’ajouter en pathétique.

Le trappeur n’était pas idiot, loin de là. Il avait un esprit stratège, une grande créativité ainsi que de l’ingéniosité. Pourtant, il y avait bien une chose qu’il ne parvenait toujours pas à comprendre ; ses rêves, cauchemars, et toutes autres formes de visions pouvant apparaitre à tout moment, aussi bien de nuit que de jour. Certes, ces brides de souvenirs pouvaient l’aider à retracer son passé. Mais encore faudrait-il que sa mémoire plus que défaillante accepte de lui laisser les fragments de sa vie antérieure qu’il récupérait. Parce que c’était bien beau de lui remettre toutes ces images dans la tête, mais si c’était pour les enlever quelques minutes plus tard, ça ne servait pas à grand-chose. A part à le mettre dans tous ses états... Ne pas réussir à résoudre ce mystère qu’était son amnésie allait finir par le rendre fou.

Néanmoins, si ne pas se remémorer était le seul souci, tout serait beaucoup moins drôle. Bien évidement, il fallait qu’il y ait une exception à la règle. En effet, quand, par miracle, ses rêves lui restaient en mémoire, il s’agissait de ceux n’ayant strictement aucun sens et servant uniquement à le terrifier au plus haut point. Alors, non seulement il était complètement perdu, mais en plus il avait peur. A partir d’un certain moment, cela avait de quoi peser sur le système.

Quelle excellente idée ; maintenant, il allait rejeter la faute sur son système nerveux. Il avait claqué ses orteils contre un mur comme un pauvre imbécile ? Les nerfs. Il pleurait ? Les nerfs. Il était angoissé à cause d’un rêve sans queue ni tête ? Les nerfs, les nerfs…

Quoi qu’il en soit, Ethan avait désormais une irrépressible envie de se dégourdir les jambes. Hyperactivité oblige. Mais aussi de pouvoir réfléchir tranquillement. Et pour cela, il n’y avait pas de meilleures destinations que la forêt, lieu de toutes méditations. Le seul bémol était qu’il faisait nuit noire, que les blocards étaient censés ronfler tranquillement aux dortoirs et que la Milice patrouillait partout dans le Bloc. Il ne restait donc qu’une seule solution ; la jouer clandestin en s’évadant discrètement.

Vétéran dans cette activité, le trappeur avait sa petite routine pour sa balade nocturne. Il fila rapidement jusqu’à son emplacement dans les dortoirs, sortit sa lampe torche de son sac de couchage, enroula celui-ci et le jeta sur son épaule. Désormais équipé, il sortit à pas de loup et se dirigea vers les bois aussi discrètement qu’une ombre.

Ce ne fut qu’une fois parvenu à l’orée de la forêt qu’il vérifia rapidement les alentours malgré l’obscurité, puis alluma sa lampe. Le faisceau dirigé vers le sol, il progressa lentement parmi les arbres, suivant le chemin qu’il empruntait habituellement. Il ne mit pas bien longtemps à atteindre la petite clairière qu’il occupait durant la quasi-totalité de son temps libre, et, comme toujours, il s’installa aux pieds de son arbre. Emmitouflé dans son sac de couchage, la tête calée contre le tronc, il s’apprêtait à éteindre sa torche pour pouvoir laisser libre court à ses pensées, loin des autres boutonneux. Pourtant, il n’en fit rien, fixant la lumière sans parvenir à actionner l’interrupteur. Le souvenir de son rêve encore trop présent l’empêchait de se résoudre à méditer dans l’obscurité. Il aurait eu moins de risques de voir un milicien débarquer s’il supprimait toute source lumineuse. Mais tant pis. Il ferait avec. Soupirant faiblement, il posa la lampe à ses côtés et leva les yeux vers le ciel d’un noir d’encre.





Code by Wiise sur Never-Utopia



___________________________________
groupe1 groupe1
EthanThere are only shadows around me.

By Isaac d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas


Let's stroll in the woods, while the wolf is not here... [Ft. Isis E. Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...
» (regulus) nothing like a nighttime stroll to give you ideas.
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Wolf69 [Accepté]
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-