Partagez

Walking on a line. ft Esther (Inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageLun 9 Fév - 23:33

 

Walking on a line





Il ne s’était pas levé du meilleur pied, sa nuit avait été hanté par un flash-back récurant. Sa journée commença dans une morosité inhabituelle de sa part, qui se dissipa après avoir croqué un morceau. Il commença par faire un tour au camp d’entrainement, shurikens à la main, dans l’espoir de trouver un coureur à protéger dans le labyrinthe. Il s’échauffa en silence, puis une fois ses muscles prêts, il s’entraina à lancer ses petits projectiles. Mais l’ennui de l’entrainement le surpassa très vite, il n’avait plus vraiment besoin de s’entrainer aux shurikens, il n’était déjà pas mauvais en arrivant, et en onze mois il avait eu l’occasion de perfectionner ses lancers. C’étaient des petites armes qui s’utilisaient avec précision, ce qui lui correspondait parfaitement, somme toute. Après avoir fiché une nouvelle fois un shuriken au cœur d’une cible il alla le récupérer et quitta le terrain d’entrainement. Il se dirigea vers l’entrée du labyrinthe, en jonglant avec ses shurikens. C’était son passe-temps favori, il se débrouillait plutôt bien, ses mains et ses avants bras ne témoignaient que de quelques cicatrices peu profondes, signe de rares accidents de jonglage. Bien conscient de ne pas pouvoir entrer seul dans le labyrinthe, il entreprit de faire le tour des entrées, casi-certain de trouver un coureur a accompagner. La plupart ne refusait pas sa présence.

Ce jour-là, il fit chou blanc aux trois premières entrées, et s’apprêtait à se résigner lorsqu’il aperçût au loin une silhouette qu’il reconnut aisément. Un sourire s’agrandit sur son visage. Avec elle, il était sûr de ne pas être concurrencé par un autre trappeur, puisque elle refusait d’être accompagnée la plupart du temps. En plus, il était intiment persuadé qu’elle faisait peur à nombres de ses comparses. Elle était plutôt du genre revêche et intimidant. Pas de quoi effrayer Georges en tout cas. Il la rejoint au pas de course et salua Esther avec un grand sourire enjôleur. « Esther ! Je t’accompagne. » Ce n’était pas une question, parce qu’il en connaissait déjà la réponse et qu’il ne souffrirait aucun « non ». Il ajouta un argument bateau, qui aurait pu fonctionner pour tous les blocs du Labyrinthe. « Tu peux pas partir seule, le bloc Ouest est dangereux, plus étroit. » L’adjectif dangereux aurait pu correspondre à tous les blocs et il aurait été capable de toujours trouver une caractéristique spécifique à chaque bloc qui l’aurait rendu plus hasardeux que les autres. Et puis, Esther devait mieux connaitre le labyrinthe que tout le monde en tant que maton des coureurs, le fait de lui rappeler que les couloirs du bloc 7 étaient plus escarpés étaient sans doute inutiles. Il rajouta « De toute façon, ça sert à rien de dire non, je viendrais quand même. Je ne te dérangerais pas. » Il était rapide et silencieux, il n’avait plus à le prouver. Il la défia du regard de refuser et vérifia qu’il avait bien ses shurikens à sa ceinture. Il avait pris sa décision et quoique la maton lui répondrait, il s’élancerait derrière elle dans le bloc 7, que cela lui plaise ou non.



Dernière édition par Georges Shake le Mar 10 Fév - 11:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Esther Essight


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 25
Messages : 565
Points : 228
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Empty
MessageMar 10 Fév - 0:00

Des ennuis.



Un matin comme tous les autres. Une volonté un peu abattue. Esther, d'habitude petillante d'entrain, était quelque peu épuisée. Les aléas du bloc la mettait bien trop souvent d'une humeur massacrante, elle ne s'était toujours pas remise de la nomination de Jude au poste de mâton, Milo restait silencieux et l’expédition de masse ... bref n'en parlons pas. L'espoir vivait toujours en elle mais ce matin là, la maton était a fleur de peau. Elle méritait la paix, et l'idée d'aller dans le bloc cristallisé lui faisait du bien, car elle allait goûter à une solitude attendue depuis un certain temps. Esther prit son arme et se posta devant l'entrée. Elle s'étira un moment, et verifia d'un rapide tour sur elle même que son équipe était bien partie dans chaque entrée ouverte dès l'ouverture des portes. Elle allait s'élancer après avoir fait craquer sa nuque quand elle entendit des bruits de pas et un ton ô combien reconnaissable qui l'appelait, et qui suivit par une petite phrase qu'elle n'avait absolument pas envie d'entendre sur le moment. Elle ferma les yeux et explusa l'air de ses poumons pour se detendre et se calmer, avant de se retourner vers Georges qui lui affichait un grand sourire, et qui, aujourd'hui, n'avait a priori personne d'autres à enquiquiner. Un petit défi de regard, qu'Esther n'essaya même pas de tenter, elle n'avait pas le temps pour ça. Un soupir sortit de ses lèvres, et on lisait réellement l'épuisement sur son visage actuellement. Elle passa un main sur ses yeux, le pouce et l'index sur une tempe, et répondit d'un air plus calme que ce qu'elle aurait pensé.

< Merci du conseil, je n'étais pas au courant du danger ici.

Elle était déjà en retard, donc, d'une certaine manière, il la dérangeait déjà. Peu importe, elle n'avait ni l'envie ni le courage de se prendre la tête avec lui aujourd'hui, elle le supporterait cette fois-ci. Cependant, elle était tellement heureuse d'avoir un peux de paix que cette intrusion et ce duo forcé de dernière minute la mettait quand même dans de mauvaises dispositions pour encaisser les sarcasmes de Georges aujourd'hui. Elle prit son trident et s'élanca sans faire attention à ce qu'il la suive ou pas. Même épuisée, elle était très rapide, et Georges n'aurait qu'à se débrouiller pour la suivre.

< Tu as le talent de venir avec moi les jours où je veux vraiment qu'on me foutte la paix toi. Félicitation.

Une journée prometteuse devant eux. Le bloc 7 était un bloc simple, mais son but aujourd'hui était d'aller voir la grotte au cristaux. Elle esperait seulement qu'aucun problème n'allait les ralentir. Des problème venant du bloc, comme venant de Georges, par exemple. Elle esquiva un mur qui apparut soudain, puis jeta un regard vers le trappeur.


___________________________________
Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4swk50NF1rcheh4Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4sw5ZhKm1rcheh4

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas



MessageMar 10 Fév - 11:18

 

Walking on a line


Il remarqua assez facilement sa fatigue mais ne fit pas de remarques, au fond ils étaient tous fatigués de cette situation. En revanche quand elle le félicita vertement sur son don inné pour faire chier les autres, cela lui tira un petit sourire sardonique et une réflexion bien sentie. «  Mais je t’en prie, on peut toujours compter sur moi dans les moments difficiles. » Puis, il se mura dans un silence religieux et revêtit un masque de concentration. Il s’était élancé à sa suite, et adoptait son attitude habituelle lorsqu’il assumait son rôle de trappeur. A cet instant, son gout pour le sarcasme facile s’effaçait en partie pour laisser place à la rigueur. Il la suivait sans mal, mais se concentrait pour garder la cadence sans s’essouffler. De son point de vue, il ne devait pas perdre le coureur, déjà parce que c’était son rôle mais aussi et surtout parce que seul dans le labyrinthe il aurait bien été incapable de  retourner au bloc, pas franchement doté d’un sens de l’orientation fulgurant.

Il la suivait aussi discrètement qu’une ombre, il était toujours extrêmement silencieux dans ses mouvements et il commençait à comprendre que c’était sans doute son éducation qui avait voulu cela. Silencieux et vif, il ne sourcilla même pas lorsqu’un mur apparut en face d’eux. Il l’évita avec souplesse et sentît un sourire s’étalait discrètement sur ses lèvres. En 11 mois de Bloc, il avait vu pire qu’un mur sortit de nulle part et ce n’était pas cela qui allait le faire s’incliner face au labyrinthe. Il aperçut le coup d’œil en coin d’Esther. En temps normal, il lui aurait fait une remarque fort spirituelle sur l’utilité de regarder devant soi. Il se contenta de marmonner du bout des lèvres « Ne t’occupe pas de moi. ». C’était son rôle à lui de vérifier que tout se passait bien et à son sens un coureur qui devait vérifier que le trappeur suivait était signe de très mauvais trappeur.
  
Il jetait des coups d’œil attentifs aux murs du labyrinthe, relevant la tête régulièrement pour s’assurer qu’aucune menace ne les guettait d’en haut. Il resserra sa prise sur le shuriken qu’il tenait à la main, prêt à le lancer si besoin. Dans sa tête résonnait encore cette voix intrigante de femme qui lui répétait sans cesse des instructions dans ses flash-backs. Fuhen keikai. Vigilance constante. C’est avec cette même vigilance qu’il suivait Esther, silencieux. Il ne s’interrogeait même pas sur leur destination finale, cela lui importait peu. Il ne retenait du labyrinthe que ce qui lui appartenait de savoir, les pièges qui y était récurrents, ceux que les trappeurs avaient posé, les créatures qui risquaient de leur tomber dessus et l’heure à laquelle ils devaient impérativement être rentrés, par exemple.
 
Revenir en haut Aller en bas




Membre
Esther Essight


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 25
Messages : 565
Points : 228
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Empty
MessageSam 14 Fév - 22:42

Du bruit.




Les minutes passèrent rapidement. Les répliques du trappeurs s'étaient tues, et Ester avait arreté de le provoquer. Seul le crissement de leurs chaussures sur le sol dur de pierre du labyrinthe accompagnait leurs course silencieuse. Ils enchainaient les couloirs, et Esther déjouait chaque cul-de-sac. Elle connaissait suffisement la logique du labyrinthe jour après jour pour savoir comment il se construisait. Des murs apparaissaient ça et là, et la course continuait inlassablement sans embrouilles. Le poids de son arme se faisait sentir pendant la course, mais la coureuse était forte et cela ne la génait pas. Des blocs écroulés ca et là rendait parfois la progression difficile, pourtant les murs paraissaient toujours intacts. Le lierre était parfois remplacé par d'étrange plantes comme les Epinelles, et le corps d'Esther était parfaitement à l'écart.

Un coup d'oeil au ciel, puis à sa montre. Onze heure et demie. En relevant la tête, la rousse pu contempler à quel point ils avaient un bon timing. L'entrée du bloc huit était en vue, juste devant eux. Une gorgée d'eau sans aucun arrêt, et ils entrèrent. Ils passeraient leurs journée là aujourd'hui. Esther était intimmement persuadée que ces cristaux n'étaient pas là par hasard. Elle nota le premier d'un oeil. Ils étaient encore rare de ce coté du bloc. Il fallait les suivre pour arriver à la grotte particulière. Proche d'un mur, elle s'avanca silencieusement et effleura du bout des doigts l'un des cristaux. Celui ci lui renvoya parfaitement son image en un rien de temps, un vrai miroir. En tout cas ils étaient sur la bonne voie. Elle tourna la tête vers Georges. Il avait surement déjà mis les pieds de ce coté ci, avec son ancienneté. Elle lui fit signe de venir d'un mouvement de tête, puis elle repartie. Elle ignorait totalement si il posait ou non des pièges et ce qu'il fabriquait. Au final, elle s'en fichait bien. Il lui avait foutu la paix pendant tout ce trajet, et elle n'en était que plus satisfaite. Peut etre qu'après tout, ce n'était pas un cas si déséspéré. Une opinion sur le sujet était peut-être a reprendre en considération.

Quoi qu'il en soit, les cristaux se faisaient de moins en moins rare, donc de plus en plus nombreux. Ils étaient également plus gros, et donnait au labyrinthe un coté brillant et intriguant qu'aucun autre bloc ne pouvait égaler. Le danger n'en était pas moindre. Si le toucher du cristal précédent avait été assez imprudent, il ne lui avait rien fait. Mais en était-il de tous ces autres cristaux. Leurs taille variaient, mais ils restaient tous pegmatitique, environ une moyenne de plusieurs dizaine de décimètre parfois. Etait-ils tous parfaitement identiques  et innofensifs ?

La grotte n'était pas loin mais ils n'y étaient pas encore. Le sol était désormais incrusté rarement ça et là. Les cristaux poussaient à même les dalles, c'en était fascinant, mais cela ne pouvait faire que douter sur leurs origine purement minérale.
Un crissement rapide, des petits sons répétitifs comme un déplacement. Esther se stoppa net, d'un mouvement de tête, elle repera sur un pan de mur dépourvu de toute vegetation (qui se faisait rare dans ce coin là particulierement) un scaralame qui était perché sur l'un des enorme cristaux aux alentours. Il les observa pendant quelques instants, puis il prit la fuite en haut d'un mur en laissant le bruit de son déplacement resonner autours des deux jeunes gens. Derrière elle, la présence humaine de Georges se faisait ressentir. Rapidement, elle lança au trappeur derrière elle un chuchotement :

< Je n'aime pas ça du tout. Sécurise le périmètre.


___________________________________
Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4swk50NF1rcheh4Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4sw5ZhKm1rcheh4

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 26 Fév - 22:38

 

Walking on a line


Lorsqu'Esther s’approcha du cristal pour le toucher, Georges la regarda faire avec une grimace septique. Est-ce le geste le plus censé du monde ? Certainement pas, il n’avait aucune idée du rôle de ces machins et n’était pas sûr qu’ils soient inoffensifs. Il allait le lui faire remarquer mais le mal était fait et elle semblait indemne. Il referma donc la bouche avec une moue désabusée. Bon, bon. Il avait recommencé à inspecter les murs et les alentours, tout à son rôle, silencieux et efficace. Il ne remarqua pas le coup d’œil que lui jetait Esther mais la suivit automatiquement lorsqu’elle reprit sa course.

Il était absorbé par l’inspection des murs et ne portait que peu d’attention aux cristaux qui se faisaient de plus en plus nombreux autour d’eux, donc de moins en moins rare. Primo, il les avait déjà vu et avait déjà eu l’occasion de s’extasier devant leur beauté. Secundo, son orgueil lui soufflait que ce fût être un bien mauvais trappeur que de se laisser distraire par le premier divertissement proposé par le labyrinthe, il mettait donc un point d’honneur à rester concentrer sur sa tâche. Ni les cristaux du bloc 8 ni les mignonnes petites fleurs du bloc 7 ne lui conteraient fleurette aujourd’hui. Il entendit le crissement en même temps qu’Esther et par réflexe sa main droite affermit sa prise sur le shiruken tandis que sa main gauche sortait sa dague de sa ceinture dans un doux bruissement d’acier glissant sur le cuir. Il repéra l’élément perturbateur à l’instant où le scaralame disparaissait en haut du mur. Quelques jurons, qu’il prononça dans une langue inconnue, le japonais, lui échappèrent et il hocha la tête à l’ordre d’Esther.

Il se mit au travail rapidement et silencieusement, comme à son habitude. Il eut tôt fait de ne rien constater d’anormal, ni bestiole puante, ni végétation dangereuse, d’ailleurs les plantes vertes se faisaient rare par ici. Il sortit son filet de son sac et installa un piège d’usage assez passe-partout à la va-vite. Ce n’était pas le plus efficace certes, mais il servirait à peu près à ralentir tous types de prédateurs si nécessaire, cela lui paraissait la meilleure option ne connaissant pas l’identité d’un possible danger. Estimant qu’il n’était pas nécessaire de s’attarder par ici, il adressa quelques mots à Esther. «  On y va …». Ils se remirent en route et il suivit le rythme sans mal, le sac allégé par l’absence de la corde. Il jetait des coups d’œil intéressés autour de lui, il ne s’était jamais enfoncé si loin dans le bloc 8.

Ils arrivèrent à l’entrée d’une grotte qu’il ne connaissait pas, il se posta à son entrée, jetant un coup d’œil à l’extérieur pour s’assurer de l’absence de visiteurs indésirables puis se retourna pour inspecter l’intérieur de la cavité. Il resta le souffle coupé face à la quantité de cristaux présents. « C’est quoi ça ?! » Avec l’œil aguerri du type qui cherche la moindre faille, il repéra rapidement un cristal différent, qui restait désespérément terne. Bien qu’il mourrait d’envie de l’inspecter de plus près, il resta à son poste de sentinelle, figé à l’entrée de la grotte. « C’était le but de l’expédition, la grotte ? » Et voilà, qu’il se montrait curieux, lui qui était habituellement peu intéressé par les comment et les pourquoi.

Revenir en haut Aller en bas




Membre
Esther Essight


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 25
Messages : 565
Points : 228
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Empty
MessageSam 21 Mar - 13:46

Les éclats.




[HRP : désolée du temps de réponse >< ]

Elle entendit Georges s'activer. Ils parlaient peu, et Esther préférait garder ses pensées pour elle, après tout, il lui avait infligé sa présence. Elle le vit poser des pièges, pendant qu'Esther faisait le tour de l'endroit pour se repérer. Tout avait l'air identique, mais elle savait pertinemment où aller. Cependant, elle devait en être sûre, si elle venait se tromper, sa confiance en elle, plus qu'importante, en prendrait un bon coup. Elle balaya les environs d'un coup d’œil, analysant les éclats des cristaux et leurs formes, quand elle nota l'amoncellement particulier qu'elle cherchait. La grotte était dans cette direction, elle en était certaine. Georges sur ses talons, le rythme redevint régulier et ils restèrent silencieux, écoutant les moindres bruits du labyrinthe. Sur le chemin, Esther se dit que c'était quand même quelque chose de particulier, de partager un tel voyage avec quelqu'un que l'ont connait à peine. Ce devait être pour cela qu'elle préférait la solitude. Plus risquée mais moins d'attache. Non pas qu'elle s'attachait à Georges, mais si quelque chose venait à lui arriver en sa présence, bien que ce soit lui le trappeur, le mal serait fait. Surtout que contrairement aux apparences, ils s’enfonçaient dans l'un des blocs les plus mystérieux et dangereux, d'après elle. Leurs pas résonnaient dans le labyrinthe, et ils parcoururent en peu de temps le chemin qui les séparaient de leurs destination.

Une fois arrivés à la grotte, Esther fut surprise d'entendre la voix de Georges, il faisait bien peu de bruit, une belle qualité, mais la vue de la grotte l'avait perdue dans ses pensées, et sa remarque la fit sortir de sa brève rêverie. C'était d'ailleurs une bonne chose, ces cristaux avaient un certain effet sur elle, il semblaient la plonger dans ses pensées profonde en la faisant oublier le but premier de l’expédition. Elle détacha son regard des éclats, et se dit qu'il serait bien utile d'en rapporter quelques échantillons pour Lucas et les chercheurs. Georges était resté près de l'entrée, histoire d'assurer les arrières, mais il ne s'en montrait pas moins curieux, à nouveau une qualité appréciable. Au final, il n'était peut-être pas si inefficace qu'elle le croyait.

< Oui, c'était précisement le but recherché.

Cependant, il fallait faire attention à l'heure. S'enfoncer aussi loin dans les blocs ne prenait pas cinq minutes, mais ils avaient encore une bonne partie de la journée pour revenir. Ils n'étaient pas en retard, juste dans les temps. Esther s’enfonça au milieux des cristaux, ils avaient tous la même allure, sauf un, celui du fond, et elle était encore incapable de comprendre la raison. La lumière se réfléchissait partout, comme pour les autres. C'était un vrai mystère. Esther examina le sol, à la recherche de fragments brisés, mais il n'y en avait aucun. Comment faire pour récupérer un morceau a examiner ? Non, plutôt, comment faire pour briser un de ces cristaux ? Elle venait de penser a une chose. Et si cela avait un quelconque effet ? Et cet énorme cristal, terne, que cachait-il ? Peut-être qu'en remontant aux tréfonds des instincts humains, ils trouveraient quelque chose. Et elle voulait dire par là, en brisant et retirant ce cristal, ils trouveraient peut-être un indice au sein de la pierre. Les armes à disposition d'Esther précisement étaient son trident et son couteau, mais elle n'avait pas de masse, et, d'un oeil expert, elle se doutait que ce cristal là était bien plus dur que les autres, et donc beaucoup plus difficile à casser.

< Viens par là, Georges. Tu ne sais pas comment on pourrait tenter de déceler cet énorme cristal de son socle ?

Elle avait l'intime intuition que, même si celui là ne donnait rien, quelque chose dans cette grotte les mènerait forcement à un indice.



___________________________________
Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4swk50NF1rcheh4Walking on a line. ft Esther (Inachevé)  Tumblr_inline_mk4sw5ZhKm1rcheh4

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


Walking on a line. ft Esther (Inachevé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des vaches chantantes pour toi Méline...
» Evan Bourne VS Randy Orton - IC Championship on the line ...
» wild line-up saison 3
» des bienfaits de la slack pour l'escalade...
» Naëline,☻♀.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-