Partagez

If you ain't scared ... you ain't human ! • Hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageMer 11 Mar - 20:34

If you’re ain’t scared … you’re ain’t human!

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.


Adossé contre le mur à côté de la porte Est, pied gauche reposant contre la pierre et bras croisé, je scrute les alentours du bloc. D’un regard circulaire, j’observe ce qui s’y trame. Il doit être 5h du matin. Sachant que les portes ne tarderont pas à s’ouvrir. Je suis seul, ici, a attendre Maxime, celle avec qui je pars tous les matins explorer le labyrinthe et avec qui je reviens chaque soir, et ce depuis de long mois maintenant. Au début, je détestais me coltiner cette fille. Je la considérais plus comme un boulet qu’autre chose.  Enfaite, a mes yeux, il y a énormément de boulets ici, dans le bloc. Je veux dire, on trouve de tout, certes. Des naïfs, des moins naïfs, des rationnels, des agressifs …tout. Je suis l’un des premiers à être venu ici.

C’était il y a 12 mois exactement, que la porte du monte charge s’est ouvert sur moi. Ce réveil dans la boîte était juste horrible. Ne pas savoir où on est, d'où on vient, où on va. Le noir le plus oppressant autour de nous ... je crois que c'est de la que vient ma légère claustrophobie. Pas très pratique en tant que coureur hein? Haha. J'avoue. Mais de toute manière je fais toujours tout pour être de retour avant la fermeture des portes.  Je ne sais pas trop combien on était à l’époque, mais je sais qu’on n’était pas autant que maintenant. D’ailleurs, je trouve, moi, que les créateurs devraient un peu arrêté de nous envoyer de plus en plus de jeunots. On commence à être serrer ici. Mais bon. Je dis ça, je dis rien hein. Bref.

On peut donc dire que je connais l’endroit plus que très bien. Que ce soit, ici, à l’intérieur ou dehors dans le labyrinthe. D’ailleurs, en parlant de Labyrinthe… au moment même où j’y pense, un grondement sonore retenti et je m’éloigne promptement du mur lorsque les portes commencent à s’ouvrir. Combien de fois ne me suis-je pas déjà presque fait dessus lorsque j’ai entendu le mécanisme s’activer ? Cette pensée me fait sourire, alors que je me tourne vers l’énorme mur et que je me recule de quelques pas. Je soupire en voyant le couloir qui mène dans le labyrinthe. Allons-nous enfin trouver quelque chose aujourd’hui ? Je n’en sais rien. Enfin, de toute manière, si je suis devenu coureur c'est pour une simple et bonne raison: parce que c'est classe d'avoir l'appellation coureur. Je veux dire, on risque sa vie dehors, ça nous donne un certain avantage auprès des filles. ...non? Je n’en sais rien. Mais de toute manière, j'ai tout pour l'être. Je suis fort, endurant et surtout courageux et téméraire. Je donne toujours le meilleur de moi-même et je sais prendre rapidement les bonnes décisions.

J’espère juste que Hestia ne va pas tarder, je n’ai pas envie d’attendre encore trop longtemps. Me passant une main dans les cheveux pour les remettre en arrière, je me tourne à nouveau et observe le bloc. La plupart des blocards sont maintenant réveillés et commencent tout doucement à émerger.  Je vois les mâtons parler à leur équipes. Tout le monde semble si serein. Enfin. Je fais un rapide signe de la main à Esther, la chef des coureurs, qui se dirige, elle, vers la porte nord.

Au moment où je commence mes étirements, j’entends un bruit de pas s’approcher de moi. Je me redresse, tourne le visage vers Hestia, ma meilleure et soupire lourdement « T’es en retard. Comme d’habitude quoi » j’hausse les épaules, avec un sourire en coin, amusé, afin de lui signifier que je ne suis pas sérieux dans ce que je dis. Je continue mes étirements sans me soucier d’avantage de la jeune femme. Et pourtant, alors que je suis penché en avant afin d’étirer mes mollets, un léger sourire enjoue mes lèvres. Ça va être cool aujourd’hui, je le sens.

© GASMASK


Dernière édition par Alexander Y. Carter le Jeu 12 Mar - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageMer 11 Mar - 22:17




   


Alexander & Hestia
It might be your wound, but they're my sutures.



Fall Out Boy - Immortals

Un sentiments de joie pris possession de mon esprit. J'allais pouvoir enfin repartir dans le labyrinthe ! Finis les journées à ne rien faire dans l'infirmerie. Et surtout, ça me ferait du bien de sortir loin de Théo et de Milo qui m'occupait toute la journée l'esprit. Sérieusement, j'avais besoin de souffler un peu loin de ces deux là. Puis j'étais devenu la Matônne des Trappeurs, maintenant. J'étais tellement contente. J'avais assez prouvé que j'étais la meilleure au combats. J'avais hâte de retraverser les couloirs du labyrinthe. Parce que rester au bloc était tout sauf marrant. Je m'y ennuyais à mourir. C'est pour ça que j'étais devenu Trappeuse au départ, non ? C'était parce qu'aucun des métiers ne me correspondait et parce que j'avais une certaine qualité pour bouger et manier les armes. Le Medjack qui m'avait annoncer ça m'avait aussitôt dit que je pouvais repartir dormir parmi les autres. J'hochais la tête, ravalent une nouvelle poussé de joie. Je laissais mes pieds ce balancer un moment sur mon lit de l'infirmerie avant de les poser par terre. Ma cheville ne me faisait plus mal. C'était géniale. Foutu Pisteur. J'étais prête à le retrouver et lui régler son compte. Sauf que maintenant je devais montrer l'exemple et diriger tout les trappeurs du blocs. Je ne pouvais plus prendre les choses que pour moi. Il allait falloir faire preuve de maturité, maintenant. Je me levais, et je chopais toute mes affaires. Y compris mon épée que j'avais laissée souvent sous mon lit. Je l'entassais dans mes bras avec le reste. Mon regard parcouru une dernière fois cette endroit à la recherche de Milo. Mais il n'était pas là. Je baissais le regard dans un soupir et sortit pour de bon dans un pas décidé. Dehors, c'était le soir et il allait bientôt faire nuit. Je rentrais dans un pas plutôt bien avancer, me dépêchant. Comme cela faisait du bien de ne plus voir la sale tête de Jonas. J'avais pas pu me rebeller avec les autres, même si j'aurais voulu le faire. J'étais encore blessée à l'infirmerie quand cela c'est passée. Mais bordel, comme j'étais contente ! Les régles allaient changer pour le bien de toute le monde. Le toit familier pointa le bout de son nez, avec une énorme structure qui apparu dans mon champs de vision. Le Labyrinthe était fermés, seule la nuit régnait en maître. Quelque blocards vaguait à leur occupation. J'entrais dans la pièce, cherchant des yeux mon ancien lit. Un sourire étira mes lèvres quand je le repérais. Il n'avait pas bouger. J'entassais mes affaires prêt de lui, d'on mon épée, et me faufilait dedans. Le hamac ce mit à bouger, comme un doux berceau. Je fermais les yeux, heureuse de retrouver cette endroit familier. C'était finit, les jours au blocs. Finis, finis ! Un soupire de joie échappa à mes lèvres. Puis, le sommeil finit par envahir mon esprit vide. Un rêve prit forme dans mon esprit. Une petite fille me parlait, mais je n'arrivais pas à bien comprendre ces paroles. Sa tête me disait vaguement quelque chose. Ca m'était familier. Une deuxième petite fille la rejoignit. Je la reconnaissais aussi. C'était moi.

Moi ? Oui, il semblait bien. Les parents apparurent, leurs cris stridents alarmait les deux petites filles qui les observait. La mère cria, mais le père cria encore plus fort. Il me prit par la mains, me porta et s'en alla vers la porte avec moi. Ma mains était tendu vers la femme qui devait être ma mère et vers l'autre petite fille qui était sûrement ma sœur. Elle tendit la mains, impuissante. Un prénom fusa dans l'air. Elly. Je me réveillais en sursaut dans mon hamac et manquait de tomber. Je serrais les bords pour ne pas me déséquilibrer. Le rêve que je venais de faire m'avait beaucoup destabiliser. Un bruit familier retentit dans le bloc. L'ouverture des portes. Mince ! J'allais être en retard ! Je chopais mon épée et couru droit vers les portes. Il y avait déjà Alexander et Esther, ainsi que quelque trappeur et coureur. Alex, rayonnant, me déversa l'une de ses fameuses remarque. Je lui souris, les yeux malicieux. « Oh, la ferme ! C'est pas toi qui a une cheville en moins. » C'était pas méchant, juste une pique habituelle. Il avait l'habitude de mes réponses cynique et de mon ton sarcastique. J'organisais les choses au niveau des trappeurs, puis ils prirent leur partenaire habituelle. Puis, nous nous élancions dans le labyrinthe. Les murs nous encadrait et nos pas résonnait sur le sol. Des lierres et des lianes pendait le long des murs. J'avais repris l’entraînement afin de ne pas trop perdre du coté course. Et au niveau combat, je l'avais repris aussi avec Théo même si ça c'était mal passée. Il était jaloux. Jaloux de Milo. Je courais avec Alex, j'avais des tonnes de choses à lui dire. Même après mettre fait attaquer, j'avais pas peur de me retrouver de nouveau nez à nez avec pisteur. Mes poumons commencèrent à devenir en feu, mais j'ignorais cette douleur superficielle, trop contente de bouger et de servir à quelque chose. Je remis mon allure au coté de Alex pour lui toucher quelque mots. « J'ai fais un rêve bizarre, y'avais Elly. » Tu sais, Elly la coureuse ? Oui voilà. La blonde au yeux bleus qui n'était pas là. « Ah et je me suis engueuler avec Théo aussi. » J'avais la sensation que ce genre de dispute allait revenir souvent, à présent.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas



MessageJeu 12 Mar - 12:32

If you’re ain’t scared … you’re ain’t human!

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



Bien que je dise et fasse le contraire, je suis vraiment très content qu’Hestia soit de retour. En plus d’être ma meilleure amie, elle est aussi la trappeuse à qui je fais le plus confiance. Je sais que je peux compter sur elle, peu importe ce qui se passe dans le labyrinthe elle saura garder son calme et nous sortir de l’éventuelle situation. Le trappeur que je me suis farci pendant qu’Hestia était en arrêt était juste horrible. Nous ne nous entendions vraiment pas et bien souvent c’était à moi de le sauver. Bref, la galère. Voir donc ma meilleure amie s’approcher de moi me fait grandement plaisir et je ne manque donc pas de le lui faire comprendre  en lui lançant une remarque qui pourrait sembler désobligeante.

Et elle ne manque pas d’y répondre, sur le même temps, remettant au jour que ce n’est pas moi qui ait une cheville en moins. Je lève le regard sur elle, puis soupire dramatiquement et roule des yeux «Mais ouais, c’est ça. T’es guérie, sinon tu ne serais pas là. Je vais pas dire aux monstres ‘oh non attendez elle a une cheville en moins, soyez un peu indulgent’ » je lui souris puis lui fait un clin d’œil au moment où elle passe à côté de moi. Secouant légèrement la tête, je me tourne et la suis dans le labyrinthe.

Un sourire enjoue mes lèvres tandis que je la dépasse et que je prends la tête. Des foulées régulières. Voilà ce qu’il faut faire. Le tout surmonté d’une bonne endurance. Il faut savoir juger sa force et pouvoir  garder des réserves. Mais Hestia sort tout juste d’une blessure. Elle n’a plus l’endurance qu’elle avait avant. Je me dois donc de la préserver un peu. Après un coup d’œil au-dessus de mon épaule je ralentis mon allure et me place à ses côtés. Elle commence à parler, disant qu’elle a fait un rêve étrange, y incluant Elly. Je l’observe, plisse les yeux et affiche une moue d’incompréhension. « Je … hm désolé … mais je vois pas qui s’est Elly » je reporte mon attention vers l’avant et prend à droite « C’est quelqu’un d’important ? » demandais-je ensuite en coupant une liane que j’envoie sur le sol. « Et pour ta dispute avec Théo … j’veux pas dire, mais tu dois avoir l’habitude de ça, non ? » j’hausse les épaules d’un air détaché «C’était pour quoi cette fois ? » voulais-je savoir en prenant a gauche. Je reste tout de même un éternel curieux insatisfait.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas



Message

Revenir en haut Aller en bas


If you ain't scared ... you ain't human ! • Hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» Mars 125 - Human warmth and hot coffee - [Clio]
» Making mistake is human (+) Tanaka Mina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-