Partagez

Le souvenir est voisin du remords - [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageDim 16 Nov - 4:57




Le coup de pied de l'âme.
Fin de matinée, le jour de congés de la semaine La saison où les feuilles jaunies par le temps tombent. Il n'y avait pas réellement de groupe de blocard qui faisait cette tâche, mais Falko l'exécutait pour être seul, comme à son habitude. C'était la période que Falko préférait, non à cause des légumes récoltés, ni pourquoi, que ce soit de banal. Mais c'était parce qu'à cette époque-là qu'il pouvait ratisser les feuilles mortes tombées dans le secteur du terminus. Et bien évidemment, il pouvait les brûler. Les flammes s'élevaient dans l'air vivifiant. Il était assis en face du tas de feuilles enflammé, un seau d'eau à côté en cas de soucis.
Le feu était une chose brève, temporaire, c'était simplement l'impertinence incarnée. Il apparaissait sans crier gare, naissant dans un grondement - inaudible pour Falko- lorsque la chaleur et les feuilles s'unissaient pour s'embraser et effectue une danse vorace tandis que tout autour de lui, noircis et se recourbe. Quand il ne reste plus rien à dévorer, il disparait ne laissant que la cendre et les résidus ; des bouts de bois et de feuilles pas assez purs pour brûler, ces morceaux que le feu ne trouvait pas assez dignes pour prendre part à sa danse.
Le feu ne laisse rien derrière lui, les résidus ne faisaient pas partie de la flamme, mais du combustible. Le feu le fait passer d'un état à un autre, aspirant leur énergie et le transformait-en davantage de flammes.
Le feu ne crée rien il est tout simplement. Son existence implique sa destruction. Il estime surement qu’il est leurs principales raisons d’être. Et quand elles disparaissent, lui aussi disparaît, et même s’il est possible de trouver des traces de son passage, on ne trouve aucun rien du feu en lui-même.
Falko fixait l’endroit où se trouvait le feu. Cela faisait donc quelques minutes que le brasier avait cessées d’être. Il n’y avait ni lumière ni chaleur ni un quelconque fragment rouge provenant d’une flamme esseulée. Dans un soupir il laissa son regard fixer les croix. Il savait exactement lesquels appartenaient à qui. Son regard s’arrêta sur celle ou un « N’ » était gravé dessus. Six mois fut la seule pensée qu’il eut. Une fleur, c’était Ellen. Il le savait très bien.
Le jeune Tesla porta ses mains sur son visage, puis les laissa glisser dans ses cheveux. Avec cette simple pensée: Elle aurait pu être la mienne. Cela aurait surement pu arranger les choses pour certaines personnes.


© charney

Revenir en haut Aller en bas




Membre
Esther Essight


Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 25
Messages : 565
Points : 228
Localisation : Dans la section 5



Carnet des Souvenirs
Âge : 20
Relations:
Inventaire:




Le souvenir est voisin du remords - [Abandonné] Empty
MessageMer 19 Nov - 13:18

Il était plus que rare qu'Esther prenne ce chemin. Ce chemin qui continuait dans le petit bois pour aller s'y enfoncer. La matinée touchait à sa fin et Esther venait de terminer une carte. Le congé ? Quel congé ? Avec les nouvelles lois, il n'était plus possible de rester là sans rien faire. Cependant, midi sonnait bientôt et aujourd'hui, elle n'était pas allée dans le labyrinthe. Il n'y avait que trop de retard dans la cartographie qu'il fallait rattrapé. Mais l'heure n'était plus au travail désormais, et les pieds d'Esther se perdaient à travers le bois. Elle le connaissait par cœur, ce bois, depuis le temps qu'elle était au bloc. Inconsciemment, elle se dirigeait vers le terminus. Le souvenir de tous ses camarades qu'elle avait connus, mais qui n'étaient plus là, la bouleversa un moment. Se recueillir pour son bien-être était nécessaire. A travers le feuillage épais des arbres filtrait la lumière plus que forte du soleil de midi, qui venait se refleter sur la crinière enflammée d'Esther. Sa chevelure était lumineuse dans un endroit qui ne cessait de devenir plus sombre à force de s'approcher du cœur du bois.

Elle serait seule, et elle aimait l'être. Elle sentait que dans l'endroit où elle se rendait, elle ne serait plus une mâton avec des responsabilités pendant un moment. De toute façon, elle n'avait pas faim. Pas besoin de se rendre au repas. La rousse entendait les minuscules brindilles craquées les unes après les autres à chaque nouveau pas, brisant le silence pesant qui regnait. Les oiseaux ne chantaient pas par ici, on entendait à peine le souffle du vent. Enfin, la première croix apparut sur le coté, encore quelques pas, puis elle les voyaient toutes. Quelque chose attira son oeil rapidement. De la fumée, plus loin derrière les arbres. Elle ne l'avait pas remarquée en entrant dans le bois, comment était-ce possible de l'avoir raté depuis le centre du bloc ? Le panache montait, et indiquait clairement un feu recemment éteins, mort par lui même.

Esther se dirigeait vers le panache, en remarquant la propreté des lieux. Peu de feuilles tapissaient le sol, et les croix étaient bien visible. L'épaisse fumée était devant elle a présent, et elle aperçut un silhouette derrière. La personne ne semblait pas l'avoir remarquée encore. Elle contourna le panache et sut immédiatement pourquoi la personne n'avait pas réagit en ne l'entendant pas arrivée. Elle ne sût que faire sur l'instant. Devait elle le laisser là ? Il était en proie à une grande tristesse ... Esther venait là pour se ressourcer,se souvenir, être seule, loin de ses obligations, et faire un point sur tout ce que les blocards avaient traversé jusqu'à présent.

Falko. Un bon ami mais maintenant, qu'en était-il de leurs relations ? Immobile, Esther songeait. Un mouvement, et elle était repérée.. Ou peut-être l'était-elle déja ? Falko la regardait depuis maintenant quelques minutes, pendant qu'elle était perdue dans ses réfléxions. Partir ou rester ?

___________________________________
Le souvenir est voisin du remords - [Abandonné] Tumblr_inline_mk4swk50NF1rcheh4Le souvenir est voisin du remords - [Abandonné] Tumblr_inline_mk4sw5ZhKm1rcheh4

And I'll be waiting for the light,
That guides us through the worst of nights,
And I'll be waiting for the sign,
You're coming back,
And you have found your path.

Merci Lucas ♥:
 

Mp ; Fiche ; Liens ;
Revenir en haut Aller en bas


Le souvenir est voisin du remords - [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
» Remords, explications et demande ... [ PV Fumée]
» [abandonné] Invitation à diner [PV John]
» Nos chers voisins [Irving]
» Le marché [Abandonné]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maze Runner RPG :: Rp's-